Quand mon copain m’a dit qu’il était bisexuel, je l’ai quitté, maintenant j’en souffre…


Bonjour Laurence,

Merci d’adresser ton questionnement à AlterHéros. Tu nous expliques que tu fréquentais un homme avec qui vous aviez une belle relation depuis quelques temps, mais que tu as découvert qu’il avait, dans le passé, des relations à trois avec un homme et une femme et qu’il était bisexuel. Cela t’a choquée et tu l’as quitté. Il t’a expliqué qu’il t’avait caché le tout en espérant qu’il aurait une relation «normale» avec toi.

Tu dis avoir beaucoup de questions restées sans réponses; je vais tenter de démystifier la situation avec toi. Tout d’abord, la bisexualité n’est pas une maladie ou un problème. Être bisexuel, c’est être attiré sexuellement et/ou sentimentalement par les deux sexes. L’orientation sexuelle est source de plusieurs interprétations différentes dans la littérature, mais la majorité des auteurs s’entendent pour dire que ce n’est pas un choix. L’orientation sexuelle peut varier avec le temps, autant que les préférences sexuelles d’un individu varient avec l’âge, mais on ne peut décider de devenir «normal». C’est ancré en soi sans même qu’on comprenne pourquoi.

Plusieurs raisons pourraient expliquer pourquoi cet homme a décidé de te cacher son orientation sexuelle. Entre autres, il dit qu’il voulait conserver votre relation avec l’espoir que sa bisexualité passe. Annoncer sa bisexualité, c’est ce qu’on appelle dans notre langage faire un coming-out. Faire un coming-out peut être très difficile pour certaines personnes. Cela implique la possibilité de faire face à des réactions d’homophobie, de jugement, de rejet, voire même de dégoût. Cela peut être une raison motivant un individu à ne pas faire son coming-out si cela ne s’avère pas absolument nécessaire. Tu sais, être bisexuel ne veut pas dire ne pas être fidèle. Une personne bisexuelle peut très bien vivre pendant des années avec une personne du sexe opposé sans avoir de relations avec une personne du même sexe, au même titre que toi, lorsque tu es dans une relation, tu ne ressens pas nécessairement le besoin d’avoir une relation avec un autre homme.

Maintenant, cet homme a décidé d’avoir des relations sexuelles avec un homme et une femme en même temps. C’est une pratique sexuelle qui est un choix personnel, au même titre que n’importe quelle pratique. Ce peut être une manière pour lui de réaliser un fantasme, comme ce peut être une manière pour lui d’avoir une relation avec un homme. Toutes les raisons sont bonnes pour vivre de telles expériences.

Ceci étant dit, tu t’es dite choquée de la situation. Qu’est-ce qui t’a choquée? Le fait qu’il soit bisexuel? Dans ton message, tu dis «il semblait très amoureux (enfin c’est ce qu’il m’a dit)». Tu sais, le fait qu’il soit bisexuel ne change en rien le fait qu’il ait pu t’aimer. Il voulait essayer de devenir «normal» pour toi et cela revient à renier qui il est réellement. Bien sûr, on ne peut pas juste devenir «normal» quand ça nous tente. Il aurait toujours eu de l’attirance envers les hommes, mais rien ne nous dit qu’il aurait nécessairement dû agir sur cette attirance.

Est-ce le fait qu’il ait eu des relations à trois? Cela peut te choquer, chacun a ses propres valeurs. Le fait reste que c’est dans son passé. Qui n’a pas d’histoire qu’il préfère ne pas raconter par peur de se faire juger? Les expériences du passé restent dans le passé; c’est évidemment à toi de décider si ça te dérange à un point tel que tu ne peux continuer la relation.

Est-ce le fait qu’il t’ait caché tout ça? Évidemment, ça peut être blessant de découvrir des choses fondamentales sur son partenaire. Par contre, tu devrais te questionner à savoir pourquoi il ne te l’a pas dit. Est-ce parce qu’il appréhendait ta réaction? Qu’il savait que tu serais contre l’idée? Bien évidemment, il semble avoir décidé que la cause était perdue lorsque tu l’as confronté puisqu’il ne s’est pas exprimé, comme tu le dis. Je crois bien qu’il y a quelque chose à comprendre derrière son silence et lui seul peut te le dire.

Bref, chacun a ses histoires cachées et chacun a droit à son jardin secret. Rien ne nous dit qu’il te voulait du mal et te cachant son orientation sexuelle et ses expériences. Toutefois, chacun a ses limites également et si tu crois que tout cela dépasse tes limites, cela t’appartient.

J’espère que cela a répondu à quelques-unes de tes questions. N’hésite pas à nous réécrire si tel n’est pas le cas ou pour toute autre question.

Jessica,

Sexologue B.A.

Leave a comment