Puis-je changer d’orientation pour devenir normal ?


Salut Amine.

Je te remercie de t’être adressé à nous.

Dans ton message, tu nous demandes comment aborder la question de ton orientation sexuelle avec tes parents. En outre, tu veux savoir si tu peux devenir hétérosexuel et si ton amie lesbienne pourra, un jour, être amoureuse de toi.

Tout d’abord, pour ce qui est de révéler à ta famille ton orientation sexuelle, je pense que tu ne devrais pas te mettre inutilement de la pression sur les épaules. Aborde cette question seulement si tu en as envie et que tu te sens prêt à le faire, car tu n’es pas sans savoir qu’il arrive que les parents réagissent très mal en apprenant que leur enfant est homo ou bisexuel. Bien sûr, comme tu connais tes parents, tu es en mesure d’évaluer leur degré d’ouverture d’esprit. Si tu le juges nécessaire, tu peux inviter un ami en qui tu as confiance à être témoin de ta discussion avec tes parents. Devant une tierce personne, ils auront sûrement tendance à réagir d’une manière plus calme et plus posée. Il serait important, aussi, que tu envisages le pire : c’est-à-dire que tes parents, choqués par ta révélation, décident de te chasser de la maison.

Malheureusement, cela arrive encore trop souvent! En ce cas, est-ce que tu pourras compter sur l’assistance d’un parent ou d’un ami? Y a-t-il un endroit où tu pourras vivre en sureté?

Ensuite, tu nous demandais s’il était possible de changer d’orientation sexuelle « pour devenir normal ». À cela, je répondrai en disant que c’est impossible. L’orientation sexuelle nous vient à la naissance. Elle n’est donc pas le résultat d’un choix, d’un caprice, d’une « mauvaise » éducation ou d’un quelconque traumatisme de l’enfance. Je sais qu’il existe des groupes religieux qui prétendent pouvoir changer les allosexuels en personnes hétérosexuelles. Or, les résultats, loin d’être concluants, sont mêmes assez désastreux pour toutes ces personnes qui vivent dans le remord et la honte, sans jamais pouvoir s’épanouir sur le plan sexuel et affectif. Tout au plus, je te concède, Amine, qu’une personne homosexuelle peut décider de ne pas vivre cette dimension de son existence. Elle n’en sera pas moins une personne homosexuelle… avec la tristesse, les frustrations et l’ennui en prime!

Ceci étant dit, je te comprends parfaitement, Amine, et je sais très bien combien il peut être parfois pénible d’assumer sa différence. Aussi, peut-être devrais-tu – si ce n’est déjà fait – parcourir le site d’AlterHéros, afin d’y lire les réponses aux autres internautes et les nombreux articles qu’on y trouve. En connaissant mieux ton orientation sexuelle – qui est, soit dit en passant, aussi naturelle que l’hétérosexualité -, tu auras sans doute moins de réticences à l’accepter. Je te recommande, aussi, un excellent site canadien sur la bisexualité : il s’agit de Bi Unité Montréal (www.biunitemontreal.org). Tu y trouveras, j’en suis sûr, une mine d’informations pertinentes.

Enfin, tu voulais savoir si ton amie, qui est lesbienne, pourrait un jour être amoureuse de toi. Si elle est effectivement lesbienne, elle n’aime et ne désire que les femmes; par conséquent, à moins d’un changement aussi subit qu’improbable dans sa vie, je doute qu’elle puisse être amoureuse de toi. De même que tu es bisexuel et n’y peut rien, elle, elle s’intéresse aux femmes et doit vivre avec cette dimension. Cependant, je vois quelque chose de très positif dans le lien qui vous unit : appartenant tous les deux à des minorités sexuelles, vous pouvez, du coup, être de précieux alliés en partageant vos expériences communes et en vous supportant mutuellement pour affronter la horde des préjugés qui se déchaînent encore et toujours contre les personnes homo et bisexuelles.

Si jamais tu te sens seul et que tu veux échanger avec un allosexuel de ton âge, je t’invite à visiter la « Zone des AlterHéros » qui se trouve sur notre site. Tu pourras t’y créer un profil et entrer en contact avec des personnes qui connaissent des situations très semblables à la tienne. Parfois, le simple fait de se raconter nous apporte un immense réconfort. Bien sûr, je t’invite à nous réécrire aussi souvent que tu le voudras : nous serons toujours là pour t’entendre et t’épauler!

Voilà! J’espère que mes commentaires t’aideront à voir un peu plus clair dans ce que tu vis. Je te souhaite, Amine, de t’épanouir dans le bonheur et la sérénité. Toutes mes prières t’accompagnent.

Bonne chance!

Benoît

Leave a comment