#examen
#femme
#infection
#médecin
#organisme
#Questions
#relations sexuelles
#vulve
2 Décembre 2023

Puis-je avoir des relations sexuelles même si j'ai une infection à la vulve ?

bonjour j’ai une infection a la vulve est ce que je peu quand même avoir des rapports sexuels?
et est-ce que mon copain peut l’attraper?
melissa

Frédéric Picotte

Chère Melissa,

Laisse-moi d’abord te remercier de nous faire confiance pour essayer de répondre à ta question. Si je te comprends bien, tu as une infection vulvaire (ou vaginale ?), et tu t’inquiètes tant qu’au risque de transmission à ton copain.

Je dois en premier lieu te dire qu’il n’est pas facile de répondre à ta question, parce que toutes les infections vulvaires et vaginales varient totalement quant aux organismes responsables. En effet, peu importe qu’il s’agisse d’une bactérie, d’un champignon ou d’un parasite, certains agents sont transmissibles sexuellement alors que d’autres ne le sont tout simplement pas.

L’idéal est de consulter ton ou ta médecin qui pourra faire un examen et des tests de laboratoire au besoin pour déterminer de quelle infection il s’agit. Voici quelques-unes des infections les plus communes.

L’infection à levure provoque généralement une irritation locale avec démangeaison au vestibule du vagin, ainsi que des écoulements blancs peu abondants qui collent aux parois (de type fromage « cottage », une image fréquemment utilisée). Cette infection n’est pas proprement transmise sexuellement, mais peut provoquer une irritation locale chez le prépuce du conjoint, probablement secondaire au pH élévé du vagin lors de l’infection. Le traitement offert consiste en des crèmes de type « azole » peut aussi soulager l’autre partenaire qui a le gland irrité localement.

Il y aussi des infections bactériennes comme la vaginose bactérienne. La vaginose bactérienne présente avec des écoulements épais de couleur vert-gris qui peuvent occasionnellement rappeler l’odeur du poisson, surtout après une relation sexuelle au contact du sperme. Cette infection n’est pas transmissible au ou à la conjoint.e. Cependant, d’autres infections bactériennes souvent asymptomatiques sont transmissibles, comme la chlamydia et la gonorrhée qui se logent dans le col de l’utérus et qui causent parfois des infections des voies supérieures (utérus, trompes utérines) avec des conséquences désastreuses (infertilité, douleur pelvienne chronique, augmentation du risque de grossesse ectopique). Ainsi, si tu n’as pas de diagnostique, il est vital de consulter un médecin qui pourra te rassurer ou te traiter vis-à-vis de ton infection.

Finalement, d’autres organismes comme des parasites peuvent donner des vaginites et vulvites, comme les trichomonas. Ces petits organismes microscopiques ont une flagelle (une queue comme un têtard) pour nager là où il veut bien se rendre. Cette infection produit généralement de l’irritation locale, des démangeaisons, de faibles écoulements et parfois des pétéchies au niveau du col de l’utérus. Ce parasite est transmissible aux partenaires et on recommande le traitement du partenaire lors du diagnostique.

Il y aussi les virus comme l’herpès, le HPV (cause le cancer du col de l’utérus, la raison pourquoi les personnes ayant un utérus doit subir un examen gynécologique régulier) et le VIH qui sont communicables au partenaire.

Bref, je souligne une fois de plus l’importance d’obtenir un diagnostique clair pour t’éclairer toi et ton partenaire quant au risque de transmission. Vous serez ainsi en mesure de vous protéger au besoin, et éviter des problèmes plus sérieux. En espérant vous avoir éclairé, au plaisir,

Fred

Similaire