Pensez-vous que cette fille est vraiment lesbienne?


Bonjour , je vous contact pour une question, j’ai rencontré une fille et notre amitié à tourner cours car j’ai eu des sentiments mais elle est lesbienne enfin c’est ce qu’elle dit . J’en suis pas persuadé car des fois elle parlais de B…. Je trouvais cela bizarre , elle as déjà essayé avec les Garcon mais elle y arrivais pas.. actuellement elle est en couple avec une fille . Son homosexualité je me demande pas si c’est du au fait que son père la battait voir violé. J’ai toujours pensez qu’elle était intéressé par moi à un moment malgré ce qu’elle disai pensez vous qu’elle est vraiment lesbienne ? D’après les éléments évoqué ? Et à chaque fois qu’on se prenait la tête elle revenais me parler , elle était même venue travailler avec moi . Je suis trop attaché à elle j’ai du mal à m’en défaire .. et à chaque fois elle me disait j’aime pas les B…. Et non j’aime pas les hommes . Mais elle s’es quand même mis en couple avec une femme j’ai l’impression que les hommes la dégoûte par rapport à son passé et j’aimerai lui reparler et qu’elle pardonne mes erreur comment faire ?

Autre chose qui me concerne moi : depuis des années, je suis intéressé par couché avec des hommes et rien de plus juste du sexe , suis-je bisexuel ? Voilà ma question aussi

Étienne

Bonjour Étienne!

 

Je peux comprendre qu’il est difficile parfois d’avoir des sentiments envers une personne qui ne sont pas réciproques. Je suis contente de voir que tu tiens à t’informer auprès de nous par rapport à tes doutes, ça peut toujours aider d’avoir des conseils extérieurs et l’équipe d’AlterHéros a justement les capacités pour t’aider dans ta situation 🙂

 

Alors, tu as deux questions. La première concerne ton amie qui est lesbienne. Tu as des sentiments pour elle et tu as des doutes par rapport à son homosexualité parce que tu as eu l’impression qu’elle était intéressée par toi. Tu te demandes aussi si son homosexualité est liée au fait qu’elle a vécu de la violence physique et sexuelle venant de son père. Pour ta deuxième question, tu te demandes si tu es bisexuel, car tu as une attirance sexuelle avec les hommes, sans vouloir de relations amoureuses avec ces derniers. Je vais donc répondre à une question à la fois.

 

Premièrement, je ne suis pas certaine de comprendre tous les facteurs que tu mentionnes qui te font douter quant à l’homosexualité de ton amie. Que veux-tu dire par « J’en suis pas persuadé car des fois elle parlais de B…. » ? Ma réponse va prendre en compte ce que je comprends. D’abord, peu importe de quel type d’organes génitaux ou pratiques sexuelles que l’on parle, ça n’influence aucunement notre orientation sexuelle ou notre capacité à ressentir des attirances pour tel ou tel type de personnes. Puis, il peut être compliqué parfois de faire la différence entre amour et amitié. Il se peut que ton amie ressentait, lorsque vous étiez plus proches, un bon lien amical qui aurait pu s’interpréter autrement. J’insère ici l’extrait d’une ancienne réponse d’un collègue à une question sur la différence entre l’amoure et l’amitié:

« Alors, qu’est-ce qui différencie l’amour et l’amitié? D’abord, dans les deux cas, le dénominateur commun entre les deux est le verbe aimer. Peu importe si l’on ressent des sentiments amicaux ou amoureux envers une personne, dans les deux cas, on aime. La différenciation peut donc parfois être difficile entre les deux. En amitié, on ressent un bien-être à partager du temps et du bonheur avec l’autre. On jase, s’écoute, s’entraide, rit. La présence de l’autre nous rend en confiance, nous rend bien. L’amour, pour sa part, reprend toutes ces caractéristiques de l’amitié tout en complémentant avec d’autres. L’amour, c’est le sentiment de vouloir partager un peu plus avec quelqu’un.e. Qu’est-ce qu’on entend par un peu plus? Ça, c’est subjectif à chaque personne. Parfois, on peut ressentir le besoin de plaire à l’autre. L’envie de séduction (au sens large, pas qu’au sens physique!) peut donc être un indice à distinguer le sentiment d’amour et d’amitié. Il est aussi possible de vouloir se projeter dans le futur avec la personne ou les personnes envers qui on ressent des sentiments amoureux : une envie de bâtir des projets ou de planifier des plans d’avenir avec.La question des attentes peut également être différente entre l’amitié et l’amour. On s’attend par exemple à ce que notre partenaire amoureux.se nous tienne informé.e de ses plans, des attentes que nous n’avons pas systématiquement avec nos ami.e.s. Le sujet de l’attirance physique, comme l’exprime ta psychologue, s’inscrit comme l’un des nombreux indices différenciant amour et amitié, mais tel qu’expliqué il en existe bien d’autres! Et puis, l’attirance physique s’inscrit également sur un continuum. Il est donc possible de ressentir l’envie d’écouter un film dans les bras d’un.e partenaire sans pour autant ressentir l’envie d’aller au-delà de cette proximité physique. Finalement, l’amour se consolide également entre partenaires qui partagent le même sentiment. Est-ce que les sentiments et les émotions ressentis sont réciproques? »

 

Alors, ceci me porte à te demander, as-tu vraiment l’impression qu’elle a ressenti, soit de l’amour, ou de l’attirance sexuelle envers toi? Ou était-ce alors de l’amitié?

 

Ensuite, je tiens à préciser que seule ton amie peut définir sa propre orientation sexuelle. Ce que ça veut dire, c’est que, si elle te dit qu’elle est lesbienne, c’est qu’elle l’est! Il n’y a rien qui peut changer sa propre détermination de son orientation sexuelle, peu importe les doutes que nous pouvons avoir, car c’est absolument propre à elle. Le mieux est de respecter son identité et de la valider. Les orientations sexuelles et romantiques sont vécues différemment pour chaque personne. Leurs expériences par rapport à leurs attirances leur sont propres et sont uniques. Il se peut parfois qu’elle te dise certaines choses qui te font douter de son orientation sexuelle, mais si le terme lesbienne est celui qui la rejoint le plus et celui qu’elle utilise, elle est la mieux placée pour le savoir. Comme n’importe quelle personne vivant différemment sa sexualité, elle est dans le droit de s’approprier sa propre définition de ce terme et de ne pas se restreinte à certains « critères »  que d’autres personnes pourraient imposer au lesbianisme.

 

Ensuite, tu te demandes si son orientation sexuelle ne serait pas causée par les abus qu’elle a vécu par son père, lui ayant fait développer une certaine répulsion pour les hommes. La réponse est non, une expérience de ce genre ne vient pas influencer l’orientation sexuelle d’une personne. Il y a plusieurs personnes, par exemple plusieurs femmes, qui ont vécu des agressions sexuelles par des hommes et qui sont tout de même hétérosexuelles, tout comme plusieurs hommes peuvent avoir vécu des agressions sexuelles par d’autres hommes et être homosexuels, et vice-versa.

 

Pour répondre plus précisément à ta question, si ton amie te dit qu’elle est lesbienne, il faut l’accepter, car elle l’est. Je n’ai pas de solution ultime pour que tu puisses lui reparler, car il faut aussi prendre en compte son ressenti. Peut-être qu’elle a besoin de distance? Je ne sais pas c’est quoi les erreurs que tu as fait que tu veux qu’elle pardonne, mais une première étape serait de l’écouter et de l’accepter, sans remettre en doute ce qu’elle dit.

 

Pour ce qui est de ta deuxième question, tu veux savoir si tu es bisexuel si tu es attiré sexuellement par certains hommes, mais que tu ne voudrais pas avoir de relation romantiques avec eux.

 

Ma réponse irait un peu dans le même sens que ma réponse à ta première question, comme quoi il est propre à la personne elle-même d’utiliser le terme qui la rejoint le mieux pour définir son orientation sexuelle.

 

Toutefois, il est possible que ton orientation romantique soit différente de ton orientation sexuelle. En effet, elles peuvent être distinctes l’une de l’autre. Tu pourrais ainsi être hétéroromantique et bisexuel. Pour mieux expliquer ce que je veux dire, je te cite une ancienne réponse de maon collègue Em:

 

« L’attirance sexuelle, c’est le fait d’être attiré.e par une personne. Cela peut passer par le fait de vouloir partager une intimité physique avec quelqu’un.e : bisous, calins, caresses etc… et/ou par le fait de vouloir partager une intimité émotionnelle. Tu peux être attiré par une personne dont tu ne tomberas pas amoureux et vouloir partager une intimité quand même avec cette personne. Par exemple, tu pourrais ressentir de l’attirance sexuelle pour les hommes et pas pour les femmes. Tu pourrais vouloir avoir uniquement des relations sexuelles avec des hommes mais pas de relations amoureuses avec ceux-ci. Est-ce que cela pourrait faire du sens chez toi?

L’attirance amoureuse, c’est le fait de pouvoir ressentir des sentiments et de l’amour envers une personne. Cela n’implique pas toujours de ressentir de l’attirance sexuelle envers quelqu’un.e. Par exemple, on peut vouloir une relation amoureuse avec une personne sans pour autant qu’il y ait de relations sexuelles impliquées. »

Je t’invite alors à explorer ta sexualité comme tu le souhaites et à te découvrir, ceci te permettra d’avoir tes réponses face à ton propre ressenti.

J’espère que tu seras satisfait de ma réponse! N’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions.

Émilie (elle/she), stagiaire à AlterHéros


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment