Nous voulons avoir un enfant mais nos parents s’y opposent. Quoi faire?


Ma copine et moi sommes ensemble depuis déja 6 mois, et c’est comme si nous nous étions toujours connues. Nous prévoyons avoir un enfant sous peu, mais nos parents semblent être totalement contre. Ils croient que cet enfant vivra plein de préjudices dans sa jeunesse. Comment devons-nous réagir?
– Anick


Bonjour Anick.
Tu te demandes quelle attitude adopter face à l’opposition de tes parents au projet de votre couple d’avoir un enfant… Il est difficile, je te l’avoue, de répondre à une telle question… Il n’y a pas une bonne attitude à adopter en tant que telle… Et tout conseil que je donnerais ne pourra être que e reflet de certaines de mes convictions… Néanmoins, je vais essayer d’être le plus objectif possible et de t’aiguiller du mieux que je le peux… Il est possible de comprendre ta question de deux manières différentes:
1) Tu souhaites savoir quelle est la meilleure attitude à adopter, la plus judicieuse en somme, pour que l’opposition de tes parents ne vous empêche pas de mener votre projet commun à terme et d’avoir un enfant : faut-il les convaincre, leur laisser du temps, ignorer leurs craintes, … ?
2) L’opposition de tes parents vous porte à réfléchir, ta blonde et toi, et tu cherches à savoir ce qu’il faut faire en prenant en compte leur opinion et leurs craintes…
Très sincèrement, je préfèrerais avoir à répondre à la deuxième interrogation…. Dans cette histoire, personne n’a raison ou tort, et toute opinion est bonne à prendre en considération. À mon sens, tes parents n’ont pas tort d’avoir certaines craintes… Il est même appréciable qu’ils te les aient formulées. Cela montre qu’une certaine communication et un certain dialogue sont possibles. Montre-leur que tu comprends leurs réticences… Ils apprécieront de se sentir compris… D’après ce que tu me dis, ce qui les gêne, ce qu’ils redoutent, ce n’est pas tellement le fait que l’enfant soit élevé par un couple lesbien. Ce qui les incommode et suscite leurs appréhensions, ce sont les préjudices que l’enfant peut subir (aura peut-être à subir) et qui découlent du fait que l’homosexualité et l’homoparentalité sont encore mal acceptées dans notre société…
Pour être clair, un couple de même sexe a la même capacité d’élever un enfant qu’un couple de personnes de sexes différents. Il n’y a pas de doute à avoir à ce sujet. Les couples homo et hétérosexuels ont à se poser les mêmes questions quant à l’opportunité d’avoir un enfant : Sommes-nous prêts ? Est-ce le bon moment? Vaut-il mieux attendre? Pouvons-nous subvenir aux besoins de l’enfant ?
J’imagine que vous vous êtes déjà posé ces éternelles et néanmoins nécessaires questions, et que vous avez mis dans la balance votre désir légitime d’avoir un enfant et la responsabilité que cela implique en tant que parents…
Mais, encore une fois, l’opposition de tes parents ne se situe pas à ce niveau, semble-t-il. Si toutefois tel était le cas, c’est par une bonne communication, en les rassurant sur la solidité et la détermination de votre couple, et éventuellement en leur fournissant des informations et des études sur la question de l’homoparentalité, que tu pourrais estomper leurs craintes… Le problème semble donc se situer au niveau des préjudices (traumatismes dans l’idée de tes parents peut-être…) que l’enfant pourrait subir, à l’école notamment…
Et là, les craintes de tes parents ne sont pas infondées… Mais tout est une question de mesure. Parce que nous ne vivons pas (encore) dans une société où les préjugés sur l’homosexualité ont été éradiqués, parce que cette société, même si elle est de plus en plus acceptante, renferme son quota minimal d’imbécilité et d’ignorance, effectivement, vous et votre (vos) enfant(s) éventuel(s) pourraient avoir à souffrir de quelques préjudices, de quelques formes de discrimination et de rejet… Parce que la connerie existe… Il faut le savoir et s’y préparer.
À mon sens toutefois, les difficultés que l’enfant (et votre couple par la même occasion) pourraient avoir à surmonter ne doivent pas être une raison suffisante pour vous empêcher d’avoir un enfant… Si votre couple et votre famille sont solides, vous passerez outre ces difficultés. Peu importe le sexe des parents, rien n’empêchera l’enfant d’être heureux dans sa famille, même si pour cela, il faut parfois payer le prix de quelques discriminations inévitables… Mais les enfants rencontrent de toute façon des difficultés, quelles qu’elles soient, des obstacles qu’ils surmontent et qui les font croître. C’est ainsi qu’ils apprennent, grandissent et deviennent adultes. Avoir des parents de même sexe, l’assumer face aux autres, fait partie de ces “épreuves”.
Les craintes de tes parents sont donc compréhensibles et doivent être prises en compte dans votre choix : votre couple est-il prêt à faire face à et à surmonter cette difficulté supplémentaire ? Faites peser dans la balance cette composante ( parmi bien d’autres…) et voyez si, en tant que couple homosexuel, vous êtes prêt à accueillir un enfant… Ce que vous pouvez lui offrir, lui apprendre, … N’en veux donc pas à tes parents, car leurs craintes sont compréhensibles… Mais le choix d’avoir un enfant vous appartient, à vous et à vous seules, peu importe si les autres le comprennent. Votre désir est légitime et partagé par bon nombre de couples homosexuels. Ce n’est pas la crainte de la menace, du rejet et des obstacles qui doit motiver votre choix… C’est un désir raisonnable qui doit être à l’origine de votre décision…
Pour finir, je dirai que le temps vous permettra de faire le bon choix et d’opter pour la voie la plus appropriée à votre situation… Je sais que mon discours peut sembler un peu terre à terre face à votre désir d’avoir un enfant… C’est volontairement que je mets en avant le caractère raisonnable de toute décision que vous devez prendre…
Si j’avais quelques réserves à formuler, ce serait davantage au niveau de la jeunesse de votre couple plus qu’à tout autre niveau… Laissez-vous le temps de vivre votre vie à deux, le temps pour vous de croître et de partager, et de voir si cette entente entre ta blonde et toi perdure, si le désir d’avoir un enfant n’est pas qu’une envie passagère… même si ce désir de sceller l’union de votre couple est en ce moment intense… Tu déclares avoir l’impression que vous vous connaissez depuis toujours, même si cela ne fait que 6 mois que vous êtes ensemble… À mon sens, avant de prendre la décision d’avoir un enfant, continuez à apprendre à vous connaître, à vivre ensemble…. Attends que cette bonne impression se confirme au fur et à mesure des mois à venir… Et l’opportunité d’avoir un enfant se représentera d’elle-même au moment opportun…
Avec le temps, tes parents, d’autre part, pourront être rassurés sur la capacité de votre couple à élever cet enfant, si vous prenez effectivement la décision d’en avoir un, et sur la capacité de votre famille à surmonter ensemble les difficultés qui peuvent survenir, non seulement celles qui sont liées aux préjugés encore en vigueur dans notre société, mais aussi toutes celles qui se posent à un couple qui a à sa charge un enfant….
J’espère avoir pu te fournir quelques éléments de réponse… Si tu as d’autres interrogations, n’hésite pas à nous réécrire et je me ferai un plaisir de te répondre…
Merci d’avoir visité le site d’AlterHéros.
Bon courage et beaucoup de bonheur présent et à venir…
David BERTET
Responsable des activités et animations à Jeunesse Lambda
Co-coordonnateur d’Artefact


About Équipe -Pose ta question!-

L'équipe d'intervention de Pose ta question! est composée d'intervenant.e.s bénévoles issu.e.s des domaines d'études de sexologie, travail social, psychologie, toxicomanie, développement social et tout autre domaine connexe ! L'équipe est entièrement composée de personnes LGBTQIA2S+ et d'allié.e.s formidables de nos communautés !

Leave a comment