Tag: Transition


Je n’aime pas devenir un garçon, je veux être une ...

Bonjours je m'appelle Alexis Wagner. J'ai une situations parce que j'aime pas devenir un garçon je veux d'être une fille parce que d'être un garçon sa me plait pas vraiment j'ai envie d'être une fille . Merci pour ta copriansion Cordialement Alexis Wagner


Savez-vous s’il est possible de débuter une hormonothérapie avec l’aide ...

Bonjour! Je suis une personne trans/genderfluid (MtF), j'ai 24 ans et je suis situé dans les Laurentides. J'ai découvert mon identité de genre depuis bientôt un an, et après plusieurs questionnement je me sens enfin prête et à l'aise entreprendre les démarches pour affirmer mon genre, entre autres avec l'hormonothérapie. Par contre, j'ai un embûche au niveau de ma médecin de famille... Elle est supportive, mais elle dit ne pas avoir les connaissances pour procéder et m'a conseillé d'aller me renseigner sur des cliniques. J'ai donc tombé sur des questions avec la même embûche (si seulement j'avais ces questions avant, j'aurais pu renseigner ma médecin!) et j'ai pu comprendre qu'il y a l'option du consentement éclairé. Par contre, les organismes ou les cliniques qui ont été mentionné sont situé à Montréal. Voici donc ma question : Savez-vous s'il est possible de débuter une hormonothérapie avec l'aide de ressources et clinique situé dans les (basses) Laurentides? Ma question peut sembler simple, mais depuis que j'ai eu cette réponse par ma médecin, je me sens seule dans le processus et il m'est dur de trouver des réponses à mes questions.. Sinon, juste pour être sûre, s'il n'y a rien de disponible pour moi dans les environs, serais-je accepté à Montréal quand même, ou bien les cliniques desservent seulement les habitants de leur ville? Merci énormément pour votre temps et toutes vos réponse!


Je suis atteint du Syndrome de Münchhausen, est-il possible que ...

Bon bon bon… Je vais aller droit au but, je suis atteint du Syndrome de Münchhausen, est-il donc possible que je simule ma transidentité pour attirer l’attention ? Le fait est que si c’est c’est possible, maintenant j’aime de plus en plus l’idée d’être une femme. Mais je ne sais pas, quand je le dit aux gens ça me fait la même sensation que quand je leurs faisaient croire que j’avais des troubles mentaux…



Je suis trans, est-ce que je suis obligé de changer ...

Bonjour, je me posais une question. Je suis genderfluid mais je pense m'être trompé et être un garçon trans mais je ne suis pas tout à fait sur, mais j'aime énormément mon prénom de naissance : Romy. Donc je me demandais si en étant trans j'étais obligé de changer de prénom car malgré le fait que j'aime mon prénom je voudrais que on me genre au masculin. Passez une bonne journée, bonne soirée


Je veux sortir dehors habillée en femme sans attendre mes ...

Bonsoir ça fait plusieur moi que je vois un médecin a marseile pour changee de sexe et devenir une femme mais je veux sortir habillee en femme mettre des ESCARPINS maintenant faire mes courses que dit la loi j ai les cheveux long les oreilles percer je sort comme ça je veux aller plus loin et pas attendre mes opérations que me conseiller vous vous avez toujour de bon conseille merci




J’ai commencé la testo et je ressens des changements au ...

Bonjour ! Je suis un mec trans de 18 ans et ça fait 6 mois que je suis hormoné. Je commence à rencontrer des problèmes par rapport à ma sexualité. Déjà j ai eu la montée de libido normale causée par la testo. Mais j ai l’impression que ça a modifié énormément de choses. Déjà physiquement, le dickclit, je sais pas vraiment comment “l utiliser”, quand mon mec essaye de faire comme avant ça marche beaucoup moins bien. Les orgasmes sont devenus vraiment pas ouf. Donc déjà physiquement niveau sensation c est trop bizarre. Mais y’a un plus gros problème à ça, et il est plus d ordre psychologique. J ai toujours été très dysphorique de TOUT mon corps. Mais avant la testo je pouvais quand même avoir des relations normales sans aucun problème. Même si j avais toujours la petite voix de la dysphorie dans ma tête je pouvais vraiment le supporter. Mais là avec les hormones, c est encore pire qu avant. Avec ma nouvelle libido j ai beaucoup plus d idées, de fantasmes qu avant. Sauf que toutes ces idées tournent toujours autour du fait que j ai un penis. C était déjà le cas avant mais maintenant c est à 100%. C est à dire que en plus de la dysphorie, j ai l impression qu à cause des hormones, c est comme si je pouvais pas utiliser mon corps tel qu il est. Comme si j étais amputé enfaite. La testo ça me donne des envies que je ne peux pas satisfaire, même en faisait des trucs tout seul ou avec quelqu’un je suis quand même frustré. Genre y’a un truc qui manque, ça marche plus. Faire du sexe avec mon corps actuel ça m excite plus. Et je sais que c est pas juste de la dysphorie, y’a autre chose c est aussi lié aux hormones. Donc voilà. C était pour expliquer le contexte. Je voudrais savoir si vous avez des conseils pour vivre une meilleure sexualité, si c est normal ? Si d autres mecs trans ressentent ça de cette façon et aussi fort ? Parce que je suis beaucoup de mecs trans sur les réseaux mais aucuns ne parlent de ça. Bref c est comme si mon sexe était devenu inutilisable, du coup le seul truc qui m excite un minimum c est de mater du porno, parce que du coup je peux imaginer des trucs, genre c est le seul moyen que j ai pour l instant de me rapprocher de ce que je veux vraiment niveau sexe. Mais je sais que trop en regarder c est pas bon et je voudrais pouvoir arrêter et juste recommencer a kiffer avec mon copain. Merci de votre réponse.


Mon médecin est en arrêt, comment commencer l’hormonothérapie?

Bonjour, J’ai un petit pépin. J’aimerais débuter l’hormonothérapie mais ma médecin de famille est en arrêt depuis Octobre avec aucune date de retour. Je me demandais les options qui s’offre à moi. Est-ce je peux rencontrer un médecin de la même clinique au sans rendez-vous? Est-ce que je dois aller au privé? Merci et bonne journée!


J’ai détransitionnée suite à des commentaires transphobes, avez-vous des conseils ...

Bonjour ou Bonsoir ! J'ai déjà posé 2 questions ici et vous m'avez été d'une grande aide... Je suis une femme trans de 27 ans vivant dans l'Est de la France. Je suis bien renseignée sur les termes utilisées quant à la transidentité. En effet, après avoir fait un coming out en 2018 et après avoir enchaîné sur une transition sociale et médicale, je suis tombée dans la drogue et j'ai dû arrêté la transition suite à un violent passage en hôpital. En 2019/2020, j'ai réitéré ma transition médicale en passant tout un tas d'examen médicaux avec tout le processus pathologisant qui s'y mêle. Après 1 an et demi à me battre jour après jour, je me suis levée un matin en décidant d'arrêter la transition car j'étais à bout... Je n'en pouvais plus de tous ces rendez-vous, de cette pression sociale, de ces regards et de ces moqueries... Mon entourage n'a pas compris ce choix. N'ayant pas de réel pilier familial et passant 90% de mon temps seule malgré le fait que je fréquentais une association, j'ai décidé de protéger mon identité. Beaucoup de personnes m'ont vue féminisée et revenir à une expression de genre masculine. Mon entourage était dans l'incompréhension. Il y a des mots qui résonnent dans ma tête comme ceux d'une femme trans de 50 ans qui m'aidait à avancer dans la transition et qui me répétait "il faut être forte", "c'est une erreur de pas faire de transition". Je me comparais beaucoup à elle (elle réagissait très bien aux hormones, moi beaucoup moins par exemple). Du jour au lendemain, j'ai perdu contact avec elle... Je me demande maintenant si c'est une erreur de ne pas avoir continué... J'y ai mis tellement d'énergie. Je trouve que la France marginalise beaucoup trop les personnes trans à tel point que j'en viens à cette philosophie de me dire que je ne ferai rien pour cette société... J'ai donc a l'heure actuelle détransitionné. Certaines personnes me disent soit que je n'étais pas prête soit que je ne me suis pas donnée les moyens. J'ai du mal à me faire comprendre sur ce choix de détransitionner. La dysphorie existe-t-elle ? J'ai vu 2 psychologues et une psychiatre qui me disent que ce sont des termes d'internet. Je ne ressens pas spécialement de mal être mais je reste assez sensible voit hypersensible par moment. Parallèlement à ça, j'ai un suivi psy pour mes antécédents médicaux concernant la prise de drogue. La psy qui me suit me dit qu'elle est pas compétente pour suivre une catégorie de personnes marginales et me considère comme un homme homosexuel (ce à quoi je ressemble en apparence selon les stéréotypes). Je me demande si on peut s'épanouir sans transition. Je vois tellement de trans super jolies sur les réseaux sociaux et moi quand j'ai transitionné, je m'apparentais plus à un travesti. Enfin voilà, j'ai un peu de peine et je me sens triste par moment. Je n'arrive pas à aller de l'avant. J'ai jeté tous mes habits féminins et refait des papiers d'identité masculins en conservant mon changement de prénom qui est mixte. Je prends soin de moi mais dans un style masculin. Auriez vous des conseils à me donner ? J'espère avoir été clair. Cordialement.



J’ai énormément peur d’entamer ma transition féminine et j’ai beaucoup ...

Est-ce que la prise d'hormone "estradiol" m'aidera pour la redistribution du gras ? *J'ai 39 ans (male) et je planifie ma transition pour devenir une femme. Mes grandes peures sont: 1)Une transition botcher comme un truque "Frankenstein" 🤢🤮... 2)Subir de la discrimination durant la pre-transition... 3)Attendre trop longtemps, voir des annees pour finalement passer a l'etape pour la transition *la montre biologique ne peux attendre, car les complications se font de maniere plus severe pour la prise d'hormone ou de la chirurgie quand ont vieillis...ca fini toujours croche ou mal la plupart du temps... 4)Que ma famille se rendent compte... 😟, je sais que je pourrais souffrir a cause de ca aussi... 5)Payer a vie pour les hormones qui peuvent couter une enorme fortune... *Supposons un scenario, je perds mon emploi a cause d'un probleme avec un de mes collegues de travaille... Je vais etre completement dans la merde 6)Avoir de la difficulte d'atteindre un orgasme (j'ai entendu dire que la plupart des femmes-trans, ne peuvent atteindre un orgasme)... 7)Avoir de la difficulte a trouver une partenaire, former un couple... la grande majorite des femmes-trans sont avec des hommes, moi je NE veux pas etre avec des hommes, j'ai une aversion aux sexe masculin, je trouve ca traumatisant et degueulasse d'etre toucher par un homme. 8)Etre coercer dans la prostitution pour de l'argent rapide, si je me retrouve dans la rue sans les moyens pour payer mes hormones... tres degueulasse et humiliant 9) Perte de force excessive, perte d'energie, trop de fatigue, je veux continuer a m'entrainer pour avoir une belle figure. 10)Gains de poids excessif dans le tour de taille, le visage et les bras 🤢🤮 Je veux que mon gras se distribue dans mes hanches, fesses et cuisses. 11)Les chirurgies sont excessivement chere, comment je peux financer mes chirurgies de reconstruction feminine dans les plus bref delai ??? Bref, je veux avoir une allure feminine, je ne veux pas etre un freak-show pour endurer encore de la douleur comme quand j'etais jeune. Tout les jours je songe au suicide. Bref, j'ai enormement de peur, j'ai besoin d'etre assurer avant d'entreprendre le grand saut dans une nouvelle vie. Nick.