Tag: Trans



Je suis une maman en couple hétéro, mais j’aimerais être ...

Bonjour, d’abord je m’excuse d’avance pour ce long message et du fait, qu’il y aura probablement du doublon par rapport aux demandes déjà existantes sur le forum mais j’ai vraiment besoin de parler. Actuellement, je suis une maman de 39 ans en couple hétéro (je souhaite quitter cette relation depuis plusieurs années). Depuis l’enfance, je suis majoritairement attirée physiquement et amoureusement par les garçons mais j’ai toujours eu des crush pour des filles, en revanche j’ai toujours été attirée sexuellement par les garçons et les filles. Ado je n’ai pas eu assez d’occasion ,vu mon environnement à l’époque, de rencontrer régulièrement des filles lesbiennes, donc à part flirter je n’ai pas eu d’expériences concrètes à ce niveau. Tout au long de ma vie de couple (avec le père de mon fils depuis mes 20 ans …), j’ai continué à avoir des attirances diverses et à me poser beaucoup de questions. Enfant, j’ai très vite compris que je subissais des stéréotypes quand par exemple ma mère m’imposait des jupes, me refusait certains jeux, etc. Si on se base sur ces stéréotypes j’étais un garçon manqué qu’on habillait en jupe … pour moi beh j’étais juste une enfant avec ses goûts propres mais contrainte … Je ne me suis jamais sentie bien avec mon corps, je ne l’aime pas ni mon apparence rien mais extérieurement je pense qu’on me perçoit comme une jolie meuf qui se maquille etc mais cela part en fait de complexes que j’essaie d’arranger, je m’habille plutôt neutre (jean, basket, tshirt, hoodie …) j’ai toujours détesté mettre en valeur mon corps que j’essaie de rendre le plus neutre possible, je n’ai rien contre mon genre attitré pour autant je ne me sens pas à l’aise avec mais je ressens plutôt mon corps comme un outil on va dire … sans m’être jamais dit auparavant que mon corps n’était pas le bon. A priori je ressens ça comme un mix de complexe et de problème d’investissement dans mon propre corps (je ne sais pas si je suis claire …) mais justement, j’ai des doutes. Aussi, depuis jeune je ne me m’identifie pas aux relations hétéro, lorsque que je regarde un film ou une série, ça ne m’a jamais « fait quelque chose » ou rarement, avec les années j’ai pu avoir accès à des films et autres où enfin on pouvait voir des couples avec d’autres orientations, des expressions de genre différentes, etc et je me rends compte clairement que je m’identifie surtout aux couples gays. Avec les années je me rends compte que je me sens comme indéfinie, incomplète, je ne me reconnais dans aucune case totalement même en me documentant sur l’expression de genre y’a un truc qui manque. Je me dis que j’ai évolué tellement d’année dans un carcan où je n’ai jamais pu exprimer totalement ce que je suis que je me suis formatée, du coup je suis incapable d’aller au bout de la compréhension de ce que je suis vraiment. Je sais juste qu’il manque quelque chose. Sans vouloir choquer, enceinte j’étais heureuse de porter mon fils je ne l’ai pas mal vécu mais je l’ai ressentie comme si mon corps faisait son job mais quand il a fallut faire une césarienne je ne l’ai pas mal vécu au contraire et je n’ai pas voulu allaiter car j’étais mal à l’aise avec cela. Toujours cette distance avec mon corps donc mais je ne sais toujours pas si le problème est mon corps de femme … Après concrètement pour revenir au fait de m’identifier dans les relations gays, si je n’avais pas cette vie et que je pouvais claquer des doigts par magie je peux le dire ici, j’aimerais être un mec purement et simplement et avoir des relations avec des hommes donc. Je me souviens enfant avoir idéaliser/fantasmé souvent le fait d’être un garçon. Mais comme je ne ressens pas ce bouleversement, cette nécessité profonde d’être un homme même si je ne me sens pas bien dans mon corps globalement, du coup, je n’arrive pas à comprendre où je me situe. Quand j’arriverais à quitter ma relation actuelle, quand je me projète je sais que je n’ai plus envie de relations hétéro, j’ai envie que quelqu’un me «reconnaisse » mais je ne sais pas comment me positionner, je suis attirée par les hommes donc mais je ne veux pas de relation avec un homme qui serait dans une dualité homme-femme, je crois que mon problème se situe dans la frontière de l’expression et de l’identité de genre, je ne sais même pas si j’exprime bien mes questionnements et je m’en excuse. Tout ça me travaille depuis des années et ces derniers mois je me sens vraiment malheureuse par rapport à ça. Je n’ai personne pour en parler … Merci de me lire, je sais qu’on ne pourra pas me donner de solutions magiques mais j’avais vraiment besoin de partager tout ça et si quelqu’un connait ce genre de parcours cela m’apporterait beaucoup d’échanger.


J’ai plusieurs questions en lien avec le fait d’être trans ...

Bonjour, je suis une personne bisexuelle. Enfin, je crois... Avant, j'avais l'impressions que je devais être une fille dans le corps d'une fille et que je ne pouvais rien y changer parce que c'était comme si mon entourage l'avait décidé ainsi. On ne m'avais jamais parlé en me demandant si j'était peut être un garçons ou autre, si je pouvais aimer autre chose que les garçons. En réalité, je ne m'était jamais posé de questions ou plutôt j'avais des doutes, mais mon frère appelle ça être dans le déni. Cette année, j'ai découvert que j'était bisexuelle et j'en suis fière, mais maintenant je crois que je suis aussi bigenres. Grâce à une autre question j'ai pus me renseigner et en avoir quasiment le coeur net. Je sais ce que je suis, ce que je veux, mais je ne sais pas mettre de termes définitifs à qui je suis. Par exemple, je suis né dans le corps d'une fille et je me sens fille, mais aussi garçon. Je ne veux pas faire de transitions parce que mon corps me plait comme il est à part pour quelques détails... Si j'ai bien compris, les personnes bigenres entrent dans la catégorie Trans? (Si je me trompe n'hésitez pas à me corriger. Je n'attend que ça en apprendre plus) Alors je crois que je le suis sans vouloir de transition. J'aime bien le prénom Adrien, mais aussi mon vrai prénom. Est ce possible d'utiliser les deux? Est ce que je peux aussi choisir de demander que quelqu'un m'appelle par les deux pronoms ( je parle du il et du elle) Pour terminer, j'ai encore une questions. Est ce qu'une personne hétéro peut m'aimer? Si non, qu'elle orientation peut aimer quelqu'un de bigenre? Ma question n'est pas réellement une questions mais plutôt plusieurs petites questions. Je veux juste que l'on éclaire ma lanterne. J'attend votre réponse avec impatience. Cordialement



Est-il possible de prendre des hormones plus fortes pour effacer ...

bonjour , voila je me presente christophe celibataire depuis toute ma jeunesse..jai depuis mon age de 20 sus que jetais une femme a interrieur de mois.sauf que a epoque ce c'etais pas aussi evolue et le suget etais encore tabou . je ne me sens pas bien de ce corps homme .jai 55 ans , maintenant , et depuis un an jai commence un traitement hormonal naturel aux plantes .. qui fonctionne plus tot pas mal voire meme tres bien.. la prise de ces pilules hormonée aux ostrogenes femimines commence deja a me donner une belle poitrine .. je commence a avoir un beaux 90A et ces hormones dessine bien mon corps et jai pris aussi sur le dessus des fessier et hanches.en prenant ces hormones naturelles, je me sens enfin bien dans mon corps .. maintenant depuis un an je suis bien hormone et je peux dire que je commence a devenir androgyne femelle .. en effet depuis que je prends ces hormones ,je vais en intsitut me faire maquiller comme une femme , parfume . je me fait faire aussi une mise en plie chose que avant cetais meme pas envisageable.la prise de ces hormones on eu un effet et plusieur effet benefique sur mon corps .. deja apparence ca commence a ce se voir que ca me feminise avec une belle petite poitrine , qui commence a naitre et une belle paire de fesses et de hanches autre effet positif, ces hormones me font sentir bien dans mon corps..cet ete en cure , je vais aussi m'habiller en femme . ou je serais donc inconus . maisz des fois on me prends pour une femme .ce qui prouve que la transition est encorus .. cets vraiment domage que a epoque je nest pas pris cette decision de ce faire hormone pour change de sexe car jai szans doute eu un mauvais aiguillage .. les debuts du traitement on ete tres difficile : avec de grosse boufee de chaleur, des sueurs, douleurs dans les seins .maut de tete et mal dans le ventre par moment.. maintenant je continue le traitement ... effet sont bien moindre par ontre mes seins sont chaud des que je prends les pillules .. don nc ma question est il possible de ce faire hormone avec hormones plus fortes , pour effacer completement ma partie masculine? faut il en parler au medecin .autre effet benefiques de ces ostrogenes feminines naturelles, je me sens super bien dans se corps .. au tel on me prends tres souvant pour une femme ... dans la rue on me confond parfois avec une femme .. donc cest plus que bon


Je me pose des questions sur mon genre

Je me pose des questions sur mon genre Salut, je m'appelle Tifany, je suis née en tant que femme et je me pose des questions sur mon genre. Depuis toute petite, j'ai toujours rêvé d'être un garçon. Mais je ne crois pas que je suis trans, puisque ça ne me dérange pas(?) d'être une fille. Depuis peu,je me suis rendu compte que je déteste porter des vêtements "féminin", je trouve que ça ne me va pas du tout. Quand je me suis vu dans le miroir, portant une camisole "féminin" avec un peu de dentelle, j'ai ris parce que je me trouvais ridicule la dedans. Je me demande si ce n'est pas parce que j'ai une apparence plus "masculine" que je trouve que mes vêtements ne me font plus. Il faut dire que je n'ai jamais été fan de vêtements "féminin", j'ai toujours détester les jupes et les robes. Depuis peu, j'ai l'impression qu'être une fille commence à me déranger. Il n'y a pas si longtemps, quand j'ai vu ma poitrine (dans un miroir), je me suis dit "ce n'est pas moi". Au quotidien, ma poitrine ne me déranges pas, puisqu'elle est petite et que je porte des vêtements qui la cache un peu. Mais je me demande si cela n'est pas lié à mon apparences. D'ailleurs depuis que je me suis fait couper les cheveux (mi long, court), je me sens mieux. Je trouve que cela me représente. Je trouve aussi que mon prénom ne me correspond plus. J'aime la sonorité et la manière qu'il s'écrit, mais il est trop féminin a mon goût. Comme je disais au début, je ne crois pas que je suis trans puisque qu'il a des signes quand on est petit. Quand j'étais petit, ça ne me dérangeait pas d'être une fille. Je m'associait en tant que fille dans le passer. Mais je ne sais pas si je me sens homme, en même temps se sentir homme ou femme est un concept vague pour moi. On peut dire que, pour moi, les contours de ses concepts sont floue. Pour résumer, je suis perdu et sur de rien. J'ai surement oublié de mentionner des choses, mais ce n'est pas si grave. Mon texte doit sûrement être dans le désordre, donc désolé pour cela. Il doit aussi y avoir des fautes d'orthographe, souvent des erreurs d'inattention. En tout cas, merci de m'avoir lu, je vous souhaite une bonne journée/bonne après-midi, bonne soirée.


Je veux être un garçon, mais je suis sûre de ...

Bonsoir, Je ne sais pas par quoi commencer et ça risque d'être très long. Umh, je me retrouve dans une situation que j'ai du mal à supporter : Je suis née fille. J'ai toujours été masculine, j'aimais me faire passer pour un garçon sur les réseaux sociaux et j'ai arrêté tout ça. Maintenant je ne le fais plus, je suis féminine, et ça me plaît pas. Je me sens mal dans ma peau. J'ai l'impression que c'est injuste d'avoir les règles. Je n'ose pas regarder mon corps. À chaque fois que je me vois, je veux couper mes cheveux, supprimer ma poitrine. J'ai l'addiction malsaine de me mutiler à chaque fois que cette sensation de ne pas être dans mon corps devient trop pesante et ça devient un peu dangereux. Malgré tout je suis sûre de ne pas être transgenre. Je suis sûre que je vais changer. Même si je me sens comme ça depuis que j'ai 8 ans, je suis sûre que dans quelques années ça ira mieux, je serais à nouveau une vrai fille et que j'en rigolerais. C'est l'adolescence, pas vrai ? Toutes les filles ont déjà voulu être un garçon, non ? On a toutes souhaité être plates, avoir une voix grave et des grandes mains ? On a toutes essayé de pisser debout ? Ça va passer, bientôt j'arrêterai d'être comme ça non ? Après tout j'ai que 15 ans, l'adolescence, je suis en plein dedans et je me cherche encore.. Mais comme si c'était pas assé, j'ai un autre problème. Je ne m'imagines avoir des relations sexuelles que si j'étais un garçon. Je m'imagine avec un pénis, ayant des relations sexuelles seulement avec d'autres hommes et ça me plaît. Mais si je m'imagine, moi, avec mon sexe actuel je ne ressens rien, juste de la déception d'être comme je suis. Et, il y a quelque semaines encore, j'étais sûre d'être hétéro. Et puis d'un coup, je ne sais pas comment ça m'est venue mais je me suis imaginée avec une fille. Moi, en temps que fille, sortir avec une fille. Ça n'arrivera jamais. Mais moi, en temps que garçon, avec une fille, j'aimerais que ça arrive. Je suis une fille donc ça ne se réalisera jamais et ça me frustre. Il y a 2 ou 3 ans de ça je lisais beaucoup de yaoi/bl (je ne connais pas la différence) et je m'identifiais totalement aux personnages. Je voulais être eux, c'est sûrement un fantasme normal pour une fille de 12 ans mais j'ai totalement arrêté d'en lire parce que je voulais tellement sortir avec un garçon comme les garçons sortent avec les garçons et je savais que ça n'arriverait jamais. Mais lorsque je lisait des yuri/gl (je ne connais toujours pas la différence) j'appréciais l'histoire sans pour autant m'identifier les personnages. C'est confus mais est ce que vous pensez que c'est possible que j'aime les filles ? J'ai vaguement abordé tout ça avec ma mère. Enfaite pas vraiment, mais je lui ai dit deux trois trucs et elle a dit que c'est normal, que je me cherche. C'est sûrement vrai, mais j'ai l'impression qu'elle ne me comprends pas. Je ne lui en veux pas pour ça, car dans cette situation le problème c'est moi. Je passe mes nuits à réfléchir à tout ça, comme maintenant, dans 10 minutes il est 2h du matin, j'ai un examen très important à passer à 7h et c'est ce à quoi je pense. Je suis vraiment pas sencée, hehe J'ai supprimé plein de paragraphes mais ça reste très long, j'en suis navrée. Ne vous forcez pas à répondre, au fond je pense que j'avais juste besoin de dire tout ce qui se passait dans ma tête mais ça doit être ennuyeux pour vous. Malgré tout, si vous avez pris le temps de tout lire je vous en remercie. J'espère que ça ne vous pas énervé‧e et que vous avez compris ce que j'ai essayé de dire. J'ai sûrement l'air d'une drama queen de 15 ans qui recherche un peu d'attention, en tout cas c'est ce dont j'ai l'air à mes yeux. J'espère que de votre coté ça va. Faîtes attention à vous. J'espère que vous dormez bien et que vous passerez une bonne journée (ou l'inverse, je sais pas). Je vous souhaite le meilleur.



Je suis une fille, mais je voudrais une pomme d’Adam. ...

Bonsoir,je suis une fille mes j'ai l'impression qu'il me manque quelques choses je voudrais une plus grosse pomme d'Aden mes voilà est j'aime regarder de la pornographie gay est je sais pas si je devrais me designer en homme mais je ne sais pas par quoi commencer (désolé j'ai posé bcp trop de questions)mrc cordialement


Je suis née fille, mais je me sens plus garçon ...

Bonjour, Je m'appelle Anaëlle, j'ai 13 ans et en ce moment je ne me sens plus comme avant. Pour plusieurs choses : 1 : il y a quelques mois, ma meilleure amie m'a dit qu'elle était bisexuelle, et quelques semaines après, je me suis rendu compte qu'en tant que fille je n'aimais que les garçons ( voir numéro 3 ) 2 : j'aimerais avoir la coiffure d'un garçon, les vêtements d'un garçon, pouvoir dire que je suis non pas un garcon mais un trans. 3 : j'aimerais pouvoir dire a ma famille, a mes amis, je suis gay et non leur dire, je suis hetero. 4 : Ma question principale est : Je suis née fille, mais je me sens plus garçon que fille. Le problème qui se pose, c'est mes parents et mes sœurs et toutes ma famille. Mes parents n'aiment pas les trans, mes sœurs sont jeunes mais trouvent ça bizarre qu'un gars puisse aimer un gars ou qu'une fille devienne un gars. Ma famille est contre le changement de sexe. ( je ne souhaite pas changer toute ma physionomie, je souhaite juste qu'on me considère comme un garçons ) JE NE SAIS PAS COMMENT LE DIRE À MES PARENTS !!


Je suis née fille, mais je me sens plus garçon ...

Bonjour, Je m'appelle Anaëlle, j'ai 13 ans et en ce moment je ne me sens plus comme avant. Pour plusieurs choses : 1 : il y a quelques mois, ma meilleure amie m'a dit qu'elle était bisexuelle, et quelques semaines après, je me suis rendu compte qu'en tant que fille je n'aimais que les garçons ( voir numéro 3 ) 2 : j'aimerais avoir la coiffure d'un garçon, les vêtements d'un garçon, pouvoir dire que je suis non pas un garcon mais un trans. 3 : j'aimerais pouvoir dire a ma famille, a mes amis, je suis gay et non leur dire, je suis hetero. 4 : Ma question principale est : Je suis née fille, mais je me sens plus garçon que fille. Le problème qui se pose, c'est mes parents et mes sœurs et toutes ma famille. Mes parents n'aiment pas les trans, mes sœurs sont jeunes mais trouvent ça bizarre qu'un gars puisse aimer un gars ou qu'une fille devienne un gars. Ma famille est contre le changement de sexe. ( je ne souhaite pas changer toute ma physionomie, je souhaite juste qu'on me considère comme un garçons ) JE NE SAIS PAS COMMENT LE DIRE À MES PARENTS !!



Je sais pas qui je suis, qui j’aime ou qui ...

J’ai actuellement 12 ans mais c’est depuis mes 10 ans que je me pose la même question: QUI SUIS-JE? J’ai tenté d’y répondre mais en vain de puis déjà 2 ans, la question me hante depuis trop longtemps à mes yeux! Je me sens garçon, fille, homo, hétéro, queer, pans, aucune idée. D’un côté je me sens garçon mais de l’autre je me sens fille, je dirais que c’est 49%/51% dans ma tête, je ne sais pas qui je suis, malgré le fait que je me sente 1% plus fille que garçon, mais 1% c’est rien. Bref je ne sais ni qui je suis, ni qui j’aime, ni qui j’ai envie d’être. Je me permet quand-même d’ajouter ça: avant mes 10 je m’était toujours senti garçon mais je préfère de loin (et encore à ce jour) être amis avec des filles. Alors maintenant que c’est dis place à l’histoire: un jour une fille qui était mon amie m’a dit: « est-ce que t’es trans?! ». À l’époque je ne savais pas ce que c’était alors le soir après l’école j’ai demandé à ma mère ce que c’était et quand je l’eu su je me suis dit: « est-ce que je suis trans? ». Retour au présent, à ce jour je me pose toujours la question avec la même intensité. Et pour l’instant, il n’y a que ma meilleure amie qui est au courant que je ne sais absolument pas qui je suis, tout les autres me considère comme un garçon et c’est pénible à endurer pour moi. En plus cette année ma meilleure amie n’est pas dans ma classe alors sur 20 personnes il y en a 0 qui sais qui je suis (ou qui savent qui je ne suis pas plutôt😅) Pour finir je vous remercie du fond du coeur d’avoir lu ma lettre, vous m’aidez beaucoup, rien que de le dire par écrit me soulage d’un poids qui pesait sur mes épaules depuis longtemps.☺☺❤❤❤❤❤