Tag: timidité


Je voudrais savoir s’il existe des lieux adaptés (gay ou ...

Hello, J'espère que vous ne me jugerez pas pervers ou anormal, j'ai déjà beaucoup de mal avec ce fantasme, je suis déjà très timide dans mes relations à 25 ans, j'ose même pas demander l'heure à des inconnus dans la rue, ça me tétanise, et j'ose même pas vous communiquer mon email par peur. C'est donc plus simple de vous écrire anonymement. Je suis exhibitionniste depuis mes 12 ans, j'éprouve de l'excitation sexuel à être vu nu ou à l'idée de me masturber ou de faire l'amour devant d'autres personnes. Je voulais savoir si il existe des lieux adaptés (gay ou hétéro) entre personne consentante, respectant la loi . Ne serait ce qu'être vu nu par d'autres me permettrait de me sentir mieux dans ma peau. Des filles m'ont déjà dit qu'elles me trouvaient mignon physiquement mais ça n'a ma jamais suffit à me donner confiance ou à me sentir bien dans ma peau, je suis toujours resté timide et peu sociable avec les gens. J'ai déjà eu une expérience involontairement, en nageant tout nu dans un lac ou je me pensais seul, quand je suis sorti de l'eau pour me rhabiller, j'ai été surpris nu par un couple qui a ri et qui a passé son chemin, heureusement pour moi. J'ai eu peur que le couple porte plainte, ce n'est pas arrivé, mais j'ai honte de le dire, j'ai eu aussi une sacrée érection et excitation sexuelle quand j'ai vu que la femme du couple était très amusée de me voir nu. Cette idée de pratiquer l'exhibitionnisme ne me quitte déjà pas depuis mes 12 ans et il ne me quitte plus depuis cette expérience. Il faudrait donc que je puisse assouvir mon fantasme dans un lieu approprié avec des personnes consentantes homme ou femme. Ca devient vital pour moi. Ce fantasme exhibitionniste s'est il renforcé à cause d'être vierge à 25 ans, de ma timidité et être attiré de plus en plus sexuellement par des hommes plus que par les femmes à ce jour ? J'ai l'impression que cet exhibitionnisme latent est devenu très fort et cette volonté de plus en plus forte d'être exhibitionniste prend pour origine mon homosexualité qui s'est beaucoup développée en grandissant et ma virginité que je traine toujours. Je me pose aussi de plus en plus la question si je suis homo ou si je me convainc de ça à cause de ma timidité et de ma virginité ? Je ne sais plus trop car j'aimerai davantage m'exhiber nu devant des femmes que devant des hommes, mais au niveau sexuel, je voudrai coucher avec des hommes, avec des femmes qui me regardent faire l'amour avec un mec. Parfois j'ai envie de coucher avec des femmes, mais cette fois sans personne pour me regarder faire l'amour, mais ça ne m'excite pas beaucoup, donc je préfère coucher avec des hommes dans 80% de mes fantasmes. Je ne sais pas trop si ce fantasme exhibitionniste est lié à ne pas assumer mon homosexualité ou alors je ne suis pas du tout homosexuel. Je suis mélangé, j'ai envie d'avoir des relations gays et parfois des relations hétéros, mais j'ai de plus en plus envie de relations gays ces derniers temps, rester vierge me donne de plus en plus envie de sexe entre mecs. Je ne sais plus trop quoi faire en n'assouvissant pas mon fantasme sexuel qui me permettrait de me sentir mieux dans ma peau et être désiré, être vu nu me suffit. Timide


Comment reconnaitre les signes qu’une personne est homosexuelle ? Y ...

Hello, Je suis très timide avec tout le monde. Ma timidité me bloque avec les autres pour avoir une relation amoureuse au moins une fois dans ma vie, ça devient pénible. Après m'etre longtemps interrogé sur mon orientation, je ne la connais pas encore vraiment à 19 ans, j'ai envie de suivre mes envies sexuelles de toujours, "faire l'amour avec des garçons, j'en rêve presque tout le temps depuis mes 11 ans" et donc draguer des garçons plutôt que des filles, je me dis que la drague c'est plus facile avec des hommes qu'avec des femmes, à cause de ma timidité maladive. J'ai bien peur de pas etre hétéro et etre gay. Je me dis que le fait de ne jamais etre sorti avec une fille, c'est que sexuellement, c'est les garçons qui m'attirent et donc ca me faisait une motivation en moins pour vaincre ma timidité et pour essayer de sortir avec une fille par rapport à d'autre gars (dont la motivation principale pour sortir avec une fille est avant tout sexuelle pour mes potes et pour leur égo), parce que ma motivation principale avec les femmes est romantique et pas sexuelle et parce que sortir avec une fille aurait flatté mon ego par rapport à mes amis et mieux vus par mes amis (j'ai une réputation de loser avec les filles, ça fait mal) et ce n'était donc pas une bonne motivation. Je me dis qu'au final, je n'ai pas poussé mon talent pour sortir avec des femmes, parce qu'en réalité, je voudrais être avec des garçons, mais je ne me l'étais pas pris conscience jusqu'à maintenant, parce que la famille et les amis te poussent vers les filles. Et aussi, tout le monde me croit hétéro à 100% depuis toujours par mes comportements vis à vis des filles, et donc ça m'a donné l'illusion à moi aussi pour une question d"égo par rapport aux autres. Donc je suis le premier surpris par moi même de me rendre compte qu'à 19 ans en entrant à l'université, je suis homosexuel, parce que aujourd'hui je me rends compte que j'ai envie d'être sexuellement en contact avec des garçons à l'université et donc en rencontrer pour cette raison, je ne sais pas encore si c'est aussi romantique mes attirances, parce que ça me fait beaucoup de choses à intégrer et accepter pour moi avec cette prise de conscience tardive. Comment le déterminer si mes attirances sont aussi romantiques ou bi-romantiques ? Est-ce que ça peut venir plus tard, le jour où j'aurai eu une 1ère expérience homosexuelle ou est-ce que ça peut se déterminer maintenant ? Quelles sont les questions à se poser pour le savoir ? Je voulais savoir si les homosexuels portaient des signes distinctifs de reconnaissance pour se reconnaître entre eux, connus que par eux ? J'ai très peur d'aborder un garçon et de me rendre compte qu'il est hétéro ? J'ai peur de l'agression homophobe ... J'ai lu que les garçons avec le pubis rasé pouvait être gay. Je me suis rasé le pubis (et parce que je trouve ça très excitant sexuellement personnellement) parce que je vais en club de sport et les douches sont collectives et je me dit que peut être si il y a un garçon gay au club, je pourrai me faire remarquer par lui de cette manière. J'espère ne pas être ridicule, mais je suis prêt à faire n'importe quoi pour rencontrer une personne gay de manière sécurisée, j'en ai très envie, et donc multiplier les signes discrets entre gays (s'il y en a) sans me dévoiler aux personnes non gaies. Je sais pas comment faire pour rencontrer et ma très grande timidité n'arrange rien (et s'il faut aussi assumer être homosexuel en public, ça fait beaucoup trop d'efforts pour moi à réaliser en même temps, en plus de ma timidité), le plus simple pour moi serait que l'autre garçon fasse le premier pas. Je ne veux pas aller sur internet pour des rencontres avec des hommes, j'ai très peur de mauvaises rencontres, j'ai lu dans la presse que des garçons étaient tombés dans des guet-apens homophobes pour les agresser. Alors si ma première rencontre se finit par une agression, ma famille va apprendre que je me suis fait agressé parce que homosexuel, ça va faire beaucoup à gérer en plus du traumatisme et j'ai déjà vécu à 14 ans une agression physique pour racket, je suis très flippé depuis mes 14 ans de me faire agresser à nouveau. Comment reconnaitre les signes qu'une personne est homosexuelle ? Y-a-t-il un moyen ? Je suis donc un peu flippé pour rencontrer quelqu'un, en plus de ma timidité, cette situation me stresse beaucoup, je me dis tout le temps pourquoi l'homosexualité n'est pas acceptée comme l'hétérosexualité par notre société, ça fait beaucoup de personnes malheureuses à cause de ces conneries de bienpensance sur l'hétérosexualité ? Quels sont vos conseils ? Richard.




Est-il immoral ou anti-féministe de chercher à rémunérer une femme ...

Bonsoir, Je vous partage une question très gênante... J'espère que ça n'attirera pas d'ennuis. Je ne sais pas vraiment vers qui me tourner pour cette discussion. Alors... voilà... Je suis une femme dans la trentaine. Je me suis toujours considérée comme une hétéro très timide, avec des expériences sporadiques et plutôt tièdes pour être tout à fait honnête. Après un long processus, je me dis qu'en fait peut-être que je serais mieux assortie avec une femme. Il m'arrive de plus en plus de regarder des femmes au quotidien et tout d'un coup un détail banal m'apparaisse délicieusement sensuel et réveille chez moi des sensations - et des sentiments - dont je ne me croyais pas capable... Je suis aussi très très timide sexuellement parlant. J'ai osé tenter des rapprochements avec des femmes de mon entourage, hélas leur réaction a été mortifiante pour moi. Je songe de plus en plus à tenter l'expérience avec une travailleuse professionnelle mais je ressens beaucoup de culpabilité qui s'ajoute aux espoirs et aux fantasmes. Je me demande s'il s'agirait d'un acte fondamentalement immoral ou anti-féministe de chercher à rémunérer une femme pour qu'elle soit intime avec moi. Je me demande si ce serait illégal. Je me demande si je mettrais ma santé ainsi que mon intégrité physique et émotionnelle à risque. Je me demande comment faire pour éventuellement la mettre à l'aise alors que je suis moi-même extrêmement timide. Je me demande comment faire pour qu'elle se sente respectée même si on introduit une dimension financière ou hiérarchique dans notre interaction. Je me demande comment agir pour ne pas être condescendante ou impolie. Je me demande comment être certaine que l'interaction corresponde à son orientation sexuelle et à ses envies - plutôt qu'à un extrême besoin d'argent ou à une situation précaire par exemple. Je me demande comment trouver une personne et un endroit sécuritaire. Je me demande comment faire pour que le plus d'argent lui revienne et qu'elle ne soit pas saisie par un proxénète ou un caïd. Je me demande ce qui est acceptable à dire ou pas. Je me demande si ce serait acceptable de passer une première rencontre à simplement discuter (évidemment je paierais pour le temps passé) des paramètres de la rencontre. Je me demande si ce serait acceptable de demander à la travailleuse des rapprochements intimes d'abord d'ordre sensuels plutôt que sexuels - je ne sais pas si c'est utopique ou insultant. Je me demande surtout si c'est absolument monstrueux et trahir les femmes et la dignité humaine... Bref, je me doute que ma question vous laissera probablement assez démunis, je m'excuse et comprendrais si vous n'aviez rien à me répondre. Je ne connais aucun endroit bienveillant permettant de tenir ce genre de discussion... Simplement vous écrire, c'était soulageant déjà. Merci J.



Comment approcher cette fille ?

Je suis une fille de bientôt 16 ans et bien que je n'aime pas classer les gens dans des cases je me définirais comme bisexuelle (étant donné que je suis sortie avec des mecs comme avec des filles) Mon "problème" aujourd'hui est que je suis tombée amoureuse d'une fille de ma classe et j'aurais vraiment besoin de conseils Je suis pas spécialement quelqu'un de timide mais elle me rend super timide et je sais absolument pas comment me rapprocher d'elle! J'aimerais également savoir si je lui plais étant donné que j'observe plusieurs signes et j'ai vraiment l'impression de lui plaire (mais peut-être que je me fais des films...) exemple : elle me regarde tooout le temps Et ma 3ème question est : comment me rapprocher d'elle étant donné qu'elle a un copain? Je crois d'ailleurs que ça ne se passe pas très bien entre eux en ce moment, surtout qu'il ne pense qu'au s*** (c'est elle qui me l'a dit mais pas de cette façon-là bien sûr) et dès que je la vois avec lui elle a l'air triste... Ash



Je me sens épanouie dans la peau d’une femme, mais ...

Salut tout le monde je suis parmi les anciens menbres de alterheros est vos conseils m'étais d'un grand secours à un certain moment mais la je vous écris car le fardeau de garder toujour mon secret tous seul me déprime et qui croyais gére bienr ma double vie en bref mon problème c'est que je suis mariée avec enfants. Une vie heureuse comme tous les couples mais quand je suis tous seul j'aime me travesti en je me sens épanouis dans la paux d'une femme et je me fontasme d'être passif mais la réalité je n'oserai jamais franchi le cap sexuel avec un mec ou travesti pour un autre je suis très timide de nature ma femme conservatrice je vis dans un pays être trav ou gay et le taboo de tous les taboo et chaquin et méfiant de l'autre mon pire cauchemar que quelqu'un sache mon secret je suis vraiment fatigué de mener cette double vie aider moi car je ne sais pas si je vais tenir lomtenp bisous tous le monde


Je doute de ma sexualité depuis environ 4 ans. Suis-je ...

Bonjour, je vous écris ce message car j'en ai marre : J'ai 14 ans et ça va faire environ 4 ans que je doute de ma sexualité, en primaire-maternelle je sortais avec des filles mais c'était "bonne enfant", quand on est jeune on ne distingue pas vraiment "amitié-amour" entre fille et garçon. Mais là, je suis au collège ... chaque année je me disais "ça passera" mais non !! Ce qui me fait douter ? Les hommes m'attirent ... Je n'ai jamais bandé pour une femme !! Et quand je vois tous mes potes qui regardent que les meufs je me sens gênés ... Je ne sais pas si je pourrai m'accepter, chez moi c'est mentalité "orientale" et c'est mal vu. Mais mes parents ça va ils sont plus modernes, ma mère sait mes doutes. Elle m'a dit que je me pose trop de questions et que je ne suis jamais réellement sortis avec une fille (je suis très timide) et qu'il vaut mieux y foncé plutôt que de rien faire. Elle m'a toujours dit qu'elle m'acceptera ... Qu'en pensez-vous ? Je suis gay ? J'en ai marre de ce cercle ...


Pourquoi ma copine semble-t-elle mal à l’aise avec moi?

boujour , tout les ami(e) de ma copine sont bi ou gay et souvent quand elle voit deux gars qui s'embrassent elle trouve ça cute , mais elle m'a déja avoué que souvent quand c'est un couple hétéro sexuel qui s'embrassent elle est malhalaise ... je trouve ça vraiment bizarre et souvent quand on fait l'amour elle semble etre vraiment malhalaise .... elle n'a aucune confiance en elle et même après quatre ans elle n'ai pas encore à laise à montrer ses seins et j'avoue que ça me fache .... elle est pourtant super amoureuse de moi et c'est juste dans le lit qu'elle est comme ça . et elle aime énormément les asiatiques féminin . je lui ai déja posé des petites questions subtil sur son orientation et elle m'a dit que elle a déja eu un moment ou elle croyait etre bisexuel , mais maintenant elle sais que non . pensez vous que cela pourait etre un tromatise d'enfance ( elle a 18 ans ) ou peut etre qu'elle m'aime mais pas comme elle le prétent ( en amie ) merci bonne journée



Je déteste être bisexuel parce que je me sens plus ...

Bonsoir je m'appelle Kévin j'ai 22 ans et je vis en Afrique, au Congo plus précisément. Et j'ai un problème à propos de ma sexualité, ça va faire 4 ans que je ressens des se sentiments émotionnels et sexuels pour les hommes , je le suis encore pour les femmes, mais j'ai peur de franchir le pas avec les femmes de peur qu'elles découvrent ma bisexualité, et avec les hommes c'est encore pire depuis un an, bien que j'ai déjà couché avec les deux sexes le hic c'est que ma sexualité me gâche la vie tout d'abord je dois cacher mon secret à ma famille et mes amis sous peine d'être renié et aussi mon secret a multiplié ma timidité je n'arrive ni à conclure avec une fille ni avec un homme pourtant j'en ai eu des occasions mais je n'ai pas su les saisir. Parfois je déteste être bisexuel parce que je me sens plus perdu qu'avant, pourtant j'ai accepté ma sexualité mais elle me pourrit la vie je ne sais plus quoi faire aidez moi.