Tag: tabou


Je me branle sur du porno trans. Suis-je attiré par ...

Bonjour tout le monde. J'écris ici, car je sais pas ou en parler d'autre. J'ai peur des juger et critiquer. Je suis un homme hétéro. Mais, j'ai souvent des envies de masturbation sur du porno trans. Je me branle quasi que sur ça. J'essaye de résister, mais j'y arrive pas. Pourtant, je me sens pas spécialement attiré. Je comprends pas. Je voudrais savoir ce que ça signifie. Est-ce que je suis attiré par les trans ? Est-ce que j'aime les trans ? Merci de votre réponse.


J’ai réalisé un fantasme avec des bas collants avec ma ...

Bonjour à vous . Je suis un homme âgé de 24 ans . Aujourd'hui je me heurte à conflit intérieur . Voila, depuis longtemps j'aime porté des collants . Ça à le pouvoir de m’exciter énormément . Je n'en porte jamais hors de chez moi . Mais souvent il m'arrive de ressentir le besoin d'en porter , car l’excitation que ça procure est vraiment unique . J'ai cette tendance depuis très longtemps . Et depuis trés petits les questions autour de la sexualité me tourne dans la tête . Pour vous expliquer je me souviens avoir été marqué en maternelle lorsque ma mère m'avait forcé à porter des collants pour aller à l'école , pour ne pas que j'ai froid . Je n'en avais pas envie mais trés vite j'ai ressentis un certains confort . Passer la maternelle j'ai toujours refuser lorsque ma mère me proposait ça . Jusqu’à mes 13 ans il arrivait parfois qu'elle me propose d'en acheter lorsque les hivers était rude mais je refusais constamment . Lorsqu'un jour j'ai essayer de moi-même . Révélation . La sensation , le look , le désir que ça créer en moi est vraiment intense . Donc souvent pour mon plaisir personnel j'allais piquer une paire dans une chambre et je faisais mon affaire . En parallèle j'ai aussi un fétichisme des pieds . Que je trouve beau et séduisant si bien mis en valeur . Je ne vais pas m'attarder la dessus mais c'est bien lié . Effectivement pour moi le summum est un pied dans un collant ou un bas . Bref . Avec le temps j'ai commencer à me posé des questions . Tout ça à cause d'une série qui ma ... perturber . Deux meilleurs amis s'entraide dans leurs problèmes de couples jusqu'au jour ou ils finissent par se mettre ensemble et former un couple d'homme . Très perturbant pour moi car mon meilleur ami et moi avions ce genre de relation très forte . Prise seule , cette situation ne m'effraie pas . Mais combiner à cette attirance pour la féminité pendant l'acte ou encore mon caractère très émotionnel je me suis posé pleins de questions . Étais-je devenue homosexuel ? Éduquer par mère elle disait toujours que les homos était souvent des personnes ayant une situation monoparentale et cherchant celui ou celle qu'il n'avait pas eu étant enfant . Forcement a entendre ça depuis tout petit j"ai eu des doutes . Je vous passe les détails . Ma conclusion fut celle-ci, peut importe qui, si tu aime tu aimes . Je vous faisais part de ça parce que je trouvais ça important de notifié le fait que j'ai passé ces réfléxion au cours de nombreuse années de réflexions . Puis de toutes manières je n'ai jamais été attirer par les hommes . La femme est pour moi ... L'ultime tout . Beauté sensualité désir .... Bref . Toujours est t-il que je n'étais pas désintéressé par mes pratiques solitaire . J'aimais ça et j'aime toujours ça . Les collants sont pour moi une vrai plus value dans le sexe . Autant j'aime faire l'amour à ma femme """""""Comme un homme"""""""" autant ça m’excite d'avantage lorsqu'elle prend les devant ou même que l'on inverse les rôles .... Mais ça c'était avant le drame ... Aujourd’hui cela fait 3 ans que je suis avec elle . Tout c'est bien passé au début sur la première année . On découvrait l'autre et j'ai pu tester des choses assez varié avec elle au niveau sexuel, elle n'était pas super avenante mais savait mettre en valeur ses forme et son sex appeal. Je lui ai dis immédiatement que les collants sur une femme était pour moi un plus énorme , pareil pour les bas et ce genre de choses . Et elle c'est mise à en porter ce découvrant aussi une nouvelle lubie :). Bref tout allait bien . Si bien qu’après une tel mise en confiance je me suis dis " je pourrais lui en parler non ?" Et c'est ce que j'ai fais . Je lui ai parler de mon fantasme de lui faire l'amour avec moi dans des collants.... La réaction fut net et sans appel : "NON" . Ca l'a dégouttait rien qu'a l'idée de m'imaginer comme ça , elle voulait sortir avec "homme" pas un "pd" ou "une femme" elle n'était pas "lesbienne" . Bref . Du temps à passé . Et un jour alors qu'il faisait grand froid sans savoir comment c'était arrivé la , elle m'a proposer une paire de collant pour aller travailler ( je travaillais dehors par -12 ) elle ni voyait rien de sexuelle et ne pensais qu'au froid . Mais moi ... Toute la journée j'étais ... Refais ! Sous mon jean ils étaient sur moi . Je ne pensais qu'a une chose rentrée lui faire l'amour . Quand je suis rentré, me voyant dans cette tenue elle était résistante à tout . Mais je suis allé me couché en les gardant sur moi . Elle m'a rejoint délicatement . Et c'est positionner derrière moi ... Je vous fais pas de dessins . Mais c'était ouf . Déjà la position, on inversait les rôle , et en plus de ça je portais des collants . Étrangement je me suis sentis " femme" en pleine relation homosexuel avec la mienne . Ouais c'est spé mais vraiment la sensation était ouf . J'ai jamais eu autant de plaisir lors d'"un rapport . 1 jour ou deux après on à réitéré l'expérience, avec une ceinture pour elle, qu'elle voulait essayer depuis un moment .De mon côté j'ai demandé à mettre des collants. Toujours excellente éxpérience . Je pris un plaisir identique . Mais depuis ce jour le sujet est devenu tabou . Ça l'a dégoûté et le peu de fois ou j'ai pu lui en parler elle m'a fait comprendre que jamais elle ne voudrait refaire ça . Depuis ce jour nos rapport sont conditionnés . Très peux de rapports , pas plus de 3 par mois . Le vendredi ou le samedi, rarement le dimanche , et surtout à la maison dans le lit . Aucuns jeu de séductions ou excitation à l'extérieur de notre appart . J'ai essayé de lui en parler bien des fois et de bien des manières mais ... Rien ni fait . Quand on parle de sexe elle pense qu'elle fait mal . Ce qui est sur c'est qu'elle ne veut plus m'entendre parler de collants . Depuis .... Je me suis remis à me faire plaisir tout seul .... Parfois en portant des collants voir sous vêtement ... J'ai l'impression de la tromper . De me dire que je fais ça parce quelle ne peu pas me l'offrir . Je comprends son point de vu et je le respecte . Qui aurait envie d'être avec un gars avec des fantasme aussi ... Spéciaux . En plus de ça nos rapport sont ... Fade . On se contente de "se chauffer" 2 minutes et ensuite pif paf le tour est jouer . J'aime cette personne plus que tout . Et ça me rend fou que le sex puisse autant rendre notre relation platonique . Ce qui m’embête c'est que de plus en plus je ressens c'est envie...Et je n'ose plus lui en parler de peur de la dégoutté ou même de la braquer . La situation c'est légèrement améliorer depuis 2/3mois ... Disons qu'elle est avenante plus qu'avant .Donc je n'ai pas envie de gaché tout ça pour un fantasme . -Un gars parmi d’autres, 


Depuis que je suis une femme en public, je ressens ...

Bonjour à tous, Depuis quelques mois maintenant, je m’habille au rayon femme et j’apprend comment assortir mes tenue.C’est très compliqué mais passionnant. Je me sens bien, je dors mieux mais je ressent une gêne au fond de moi qui me dit « ce n’est pas normal ». Je passe du temps devant le mirroir pour me maquiller et me trouve jolie avec mes sourci!ls plus fins, ma barbe qui va disparaitre enfin. et en même temps je me dit que c’est pas normal… Comment puis je être débarassée de ce sentiment de gêne constant ? Etre un femme comme je le faisait en cachette avant est ce qui me procure de la joie de vivre mais c’est aussi braver un tabou de la société… Comment être sûre que c’est mon destin ? Et pourquoi suis je a ce point obsédée par mon apparence, les hormones pour bientôt ? Que c’est dur de lutter ou de laisser aller….Qui connait ce sentiment ? Charline



Je fréquente un collège catholique et mon père est très ...

Depuis quelque temps, j’en peux plus de mentir a mes amis et ma famille, j’aimerais pouvoir leur dire qui je suis un garçon et pas une fille. Seulement, je suis dans un collège très catholique, avec plusieurs parents d’élèves pro manif pour tous, et j’ai peur de me faire rejeter. En plus mon père devient violents sur ces sujets. Il utilise des insultes homophobes de plus en plus souvent, et quand on parle un peu de transidentité, il me dit que je "corrompu par la theorie du genre" et il s’énerve. Aucune idée de comment amener mon coming out avec lui sans qu’il me renie, ça m’empêche de dormir. Est-ce que vous auriez des conseils à me donner ? Merci d’avance.



Être gai en Algérie.

Bonjour à tous! J'ai déjà envoyé une question que vous m'avez répondue et je suis vraiment satisfait, néanmoins vous m'avez dit que aucun traitement n'a réussi pour le moment à m'aider à devenir hétérosexuel, mais je tiens vraiment à changer. Je veux être un homme, un vrai. Mais c'est tellement dur que parfois je me dis que je n'y arriverais jamais mais je tiens le coup malgré tout. L'homosexualité est un tabou majeur en Algérie. Entre amis(e) on en parle très librement mais ça ne suffit toujours pas. Il y a des amis à qui j'ai confié mon secret et ils ont très bien pris la nouvelle. Ils m'ont soutenus et ont été avec moi dans tous les moments, mais. Je rêve toujours d'un monde meilleur où tout le monde a le droit de vivre au mieux ses rêves sans ce maudit SIDA ou cancer. De mon coté, je me dis que si on veut faire quelque chose et que l'on a la foi et la volonté, on a tous la chance de vivre mieux et comme en l'entend. Je vous demande de m'aider car je sais que je ne suis pas le seul à souffrir dans ce combat mais tout le monde en souffre. En Algérie, il n'existe pas de centre pour ce genre de problème à ma connaissance. Je vous prie de bien vouloir me dire s'il s'y trouve ou pas? Et puis peut-on faire face à une orientation sexuelle toujours difficile à supporter? Et si oui comment faire? Savons-nous si auparavant quelqu'un a changé, si oui comment a-t-il fait? Il y a-t-il des témoignages de jeunes gays algériens ou autres qui on vécus la même pression que la mienne? Merci.