Tag: ressources


Connaissez-vous un service à Montréal pour les personnes qui ont ...

Bonjour, Je me demandais si vous connaissiez quelque part à Montréal, un service ou centre médicale pro LGBTQ+ pour pouvoir obtenir de l'aide lors de questionnements ? Si non, je pense sincèrement que devrait exister ou encore, une ligne téléphonique ou des professionnels(les) offrent leurs temps et connaissances aux personnes de la communauté. Je vous souhaite une excellente journée :) Rachel


Quelles sont les ressources au Québec pour les jeunes LGBTQ+ ...

Bonjour! Quelles sont les ressources au Québec pour les jeunes LGBTQ+ présentement accessibles en ces temps de distanciation physique causée par la COVID-19? Je m'ennuie d'être et de discuter avec d'autres personnes LGBTQ+.  C.


Connaissez-vous des ressources et des organismes pour les personnes asexuelles ...

Pour mon blog, j’aimerais écrire un article qui serait comme un bottin de ressources et d’organismes pour les personnes (comme moi) qui ont des questions sur l’identité de genre / sexuelle, les orientations sexuelles, l’expression de genre, les orientations romantiques et tout ce qui a un lien avec la sexualité en général. Ma question est la suivante : -Connaissez-vous des ressources et des organismes qui toucheraient le Canada au complet et tous les pays du continent européen pour que cela rejoigne le plus de francophones possible ? Merci et bonne journée. Anonyme



Je sais que j’aime les filles et ma famille est ...

Bonjour, Je m'appel Marie et j'ai 15 ans, bien que je sois un peu perdue sur mon orientation sexuelle, je sais que j'aime les filles. Voici le problème: de base, ma mère était quelqu'un d'ouvert d'esprit, mais à cause de notre religion, elle tient des propos quelques peu homophobes que je ne peut supporter. Tout a commencé quand elle est allée à l'église, et le prêtre a dit que l'homosexualité est une abomination. À cause de cela elle m'a dit que l'homosexualité était mal. Un autre jour, ma mère était allé à la plage et à vu deux filles s'embrasser, après cela, elle sortait des choses comme "Si leur parents savait ce qu'elles font, sa me dégoute". Un soir j'ai voulu lui dire que je me questionnai sur ma sexualité et que je me demandais si j'étais peut-être bisexuelle, elle m'avait dit qu'elle m'accepte tel que je suis mais le lendemain, quand j'en ai parlé elle a commencé à me crier dessus et elle a dire que je voulais être bisexuelle tout ça pour le style juste parce que j'ai des amis bisexuelle. Ça m'a extrêmement blessée, et j'en ai marre de l'entendre dire "les homosexuelles iront en enferts" juste parce qu'elle a entendu ces stupiditées à l'église. Aidez moi s'il vous plaît, j'en ai marre de tout ça et j'ai juste envie de lui crier que j'en ai rien à faire de ce qu'elle pense, comment faire pour tenir ? Et pour lui dire d'arrêter ? Tous mes amis savent à propos du fait que je ne sois pas hétérosexuelle et ça ne les dérange absolument pas mais par contre ma famille est une famille totalement homophobe, je n'ai pas peur du jugement mais je sais que ma mère peux avoir honte de moi. Marie


Est-ce que vous offrez des groupes de soutien pour personnes ...

Bonjour, je suis conseillère d'orientation et j'aurais une question pour une cliente. Est-ce que vous offrez des groupes de soutien pour personnes vivant des difficultés sur le plan de l'identité sexuelle? Si oui, y-t-il des conditions d'admissibilité, où et quand ces ateliers ont-il lieu? Merci et bonne journée! Karine








Je me questionne sur mon genre et j’ai des amis ...

Bonjour je me nomme Megan, j'ai 16 ans et je suis complètement perdu. Ça fait quelque mois que je me pose des question sur mon identité de genre et que je n'arrive pas à trouver les réponse. Plus que le temps avance, plus mon propre corps me rend mal à l'aise. Je n'est jamais vraiment été féminine, quand j'était jeune je piquait toujours des crise parce que je ne voulait pas porter de robe ou de jupe et quand j'y était forcé j'avais cette boule dans le ventre et je n'avais envie que de pleurer. Quand je suis rentré au secondaire, j'ai commencé à m'habiller de façons un peu androgyne puis j'ai eu ce dédain soudain envers les garçons ce qui ma pousser à croire que j'était lesbienne même si je ne suis jamais vraiment tombé amoureux d'une personne quelconque. C'était correct j'avais ce semblant de bonheur sauf que tout a dérapé, on dirait que plus je m'habillait avec des vêtement de garçons plus les ''elle'' me faisait mal j'ai recommencer à être mal aisé des salle de bain comme quand j'était plus jeune car je n'est jamais vraiment eu l'impression que la madame en jupe était ma place. Je suis complètement perdu! J'ai toujours été tomboy mais maintenant c'est beaucoup plus que ça. J'ai deux amis trans qui me nomme avec des pronom masculin et des fois ils m'appelle par mon nom de garçon qu'on à choisit ensemble et ça me fait du bien sauf qu'ils sont les seul au courant et que je ne peux pas leurs parler ni les voir souvent. Puis après vient le temps des question sans réponse et le brouhaha dans ma tête. J'ai peur de me tromper et d'être seulement influencé par mes amis même si je me posait des question bien avant qu'il me le disent, j'ai peur de me mettre à dos ma famille qui ne m'accepte même pas totalement en temps de lesbienne alors imaginer en temps que trans! Puis ces tellement compliqué parce que je ne serai jamais considérer totalement comme un garçon puisque je suis pris dans la DPJ en foyer de groupe pour fille! Je sais pas si vous avez compris quelque chose de mon grand monologue désordoné mais j'espère que vous répondrait tout de même car je sait de moins en moins quoi faire et que je me sens de plus en plus pris au piège.