Tag: relations amoureuses


Suis-je aromantique et demi-boy?

Bonjour, bon voilà j'atterris sur ce site parce que j'ai plusieurs "raisonnement" que je me suis posé. Tout d'abord il faut savoir que je n'ai jamais eu de relation amoureuse du justement peut-être à ce que je sois à aromantique car pour moi je n'arrive pas à aimer quelqu'un amoureusement mais plutôt comme un meilleur ami + + par exemple être en couple avec quelqu'un mais pas se dire que l'on est justement en couple et s'interdire des choses mais pouvoir se dire que on est ensemble mais que en garde toujours le feeling de meilleur meilleur ami. je ne sais pas trop comment l'expliquer mais voilà en résumé un peu la chose et je voudrais savoir si cela me qualifie comme aromantique parce que j'ai vraiment du mal à tomber amoureux. Aussi concernant identité de genre je me pose beaucoup beaucoup la question puisque voyez-vous je me qualifie en temps comme mais quelquefois je ne dirai pas non pour être une fille étant donné que j'ai certaines manières et comportements de plus d'avoir des "fantasmes" sur le style féminin comme par exemple la manucure, les coiffures, le maquillage et autres certains goûts pour des choses matériels ( attention parce que c'est c'est le même cas en beaucoup plus large et générale pour le style masculin cependant d'où ma qualification d'homme ). donc voilà je demande si cela qualifie à une personne justement "demi-boy" d'après mes recherches. à savoir aussi que dans les deux cas (sentiments/identité de genre) je souffre d'une certaine manière. J'espère que c'est un peu clair et que vous comprendrez pour que je puisse avoir une réponse car je me remets justement en question.



J’ai rencontré une fille pour qui je crois avoir des ...

Bonsoir à vous . Bon, je suis une jeune fille . Il y a de cela une année, j'ai rencontré une autre fille pour qui j'ai eu des sentiments sains, je pense même être tombée amoureuse d'elle mais le problème c'est quand arrive le moment d'intimité. Déjà rien qu'en l'embrassant, je ne ressens pas de l'excitation sexuelle même si j'ai envie qu'il se passe des choses. J'ai réessayé plusieurs fois , c'est toujours la même chose . Je crois même qu'elle s'est éloigné de moi à cause de ça vu qu'on était pas allée au bout de la relation selon elle ..



Je suis bi et je ne comprends pas comment l’amour ...

Bonjour je m'appelle Lucy je suis bi est je comprends pas comment l'amour fonctionne car mes dernières crush n'était que des filles sauf que j'amais cela n'était réciproque et que mon ex ne c'est mis avec moi seulement par pitié...sa a etait tres compliqué et je n'arrive pas a parlé de ça...puis je suis actuellement amoureuse d'une fille que je suis certaine hétérosexuelle mais je n'arrive pas a l'oublier j'en ai mare d'être moi et je ne sais comment faire pouvez vous m'aidez? S'il-vous-plaît. Et aussi merci d'avoir crée ce site! Lucy


Est-ce possible de tomber amoureuse mais ne pas ressentir le ...

Bonjour/bonsoir, Dans l'espoir de trouver quelques pistes de réponse, je refais appel à vous. Je suis une adolescente de 16 ans bientôt 17 et une question me turlupine. Alors que la majorité des ados semblent vouloir se mettre en couple, je n'en ressens pas l'envie, ou alors je ne sais pas ce que l'on entend par "être en couple".. ce qui est bizarre, c'est qu'il me semble que je peux tomber amoureuse. Enfin je crois. Je ne suis pas sûre que mes sentiments étaient de l'amour... En tous cas je n'ai jamais souhaité quoi que ce soit avec une, cette personne. Peut-être parce qu'elle avait le double de mon âge, et que je ne pouvais concevoir une relation homosexuelle qu'en pensez-vous ? Ce que je veux surtout savoir c'est, est-il normal de ne pas ressentir le désir d'être en couple alors que tous les autres ados semblent n'attendrent que ce moment. Je n'ai pas d'ambitions particulières, j'en n'ai pas du tout plus exactement. Est-ce parce que je n'ai encore rencontrer LA bonne personne ? Est-ce normal. De pouvoir tomber amoureux, sans s'imaginer un seul instant que ce soit réciproque, sans vouloir vivre quoi que ce sois avc la personne. En tous cas, la seule fois où je suis tombée amoureuse (je crois), je n'ai rien souhaité de tous ça.. Est-ce normal de ne plus avoir désirer faire l'amour ? Je ne dirais pas que je l'ai déjà soihaité explicitement mais regarder les parties du corps des femmes en ressentant de l'attirance si. Est-ce de l'attirance sexuelle. Cette signifie t-elle que je suis homosexuelle si je n'ai jamais ressenti ça pr un garçon, ou n'est-ce pas de l'attirance sexuelle ? Merci d'avance pour votre retour.


Est-ce normal de pas être sûre de mon orientation après ...

Bonjour à vous, Déjà je voulais vous remercier car j’ai déjà lu beaucoup de vos réponses et ça m’a parfois beaucoup calmé dans mes questionnements. Maintenant, j’aimerais vous parlez de mon ressentie et surtout de mon parcours pour permettre des réponses plus précises sur mes questionnements. J’ai 16 ans donc l’adolescence, qui n’a pas été simple dès le début pour moi. Depuis petite je suis attirée par les hommes, de tous genres, de tous caractères. Mon premier vrai amour a été au collège : j’adorais ce garçon, je fantasmais sur notre relation et là il m’a demandé de sortir avec moi (j’étais trop heureuse). Néanmoins, quelque chose d’improbable arrive : blocage énorme. Je n’arrive plus à lui adresser la parole, à le toucher, je ne suis pas à l’aise. Je le quitte et je m’en suis vraiment voulu, j’ai même continué à avoir un petit crush sur lui à la suite du collège car je l’aimais vraiment. (De plus après cette rupture j’ai eu pendant deux trois jours des questionnements pour savoir si j’étais lesbienne mais c’est vite partie) Ma deuxième expérience masculine fu en seconde. Et l’a pas de blocage, youpi ! Le premier baiser avec ce garçon a été on peu le dire pas fou. Après ce dernier j’ai douté de l’aimer vraiment parce que c’était trop baveux, trop brouillon. Mais après des doutes et après du recul ce premier baisser n’étais pas si horrible que ça et j’ai énormément aimé ce garçon. Mais il m’a quitté, j’ai été très triste et je trouve que je l’ai refoulé, ce qui m’a je pense encore fait plus de mal. Pour le côté féminin, les questionnements sont arrivé quelques semaines après ma rupture avec une amie. Elle était incroyable, superbe vraiment je l’adorais mais le fait que mon corps me disait que j’étais lesbienne me faisait des crises d’anxiété et de pleures. Je suis descendu très bas, jusqu’à perdre l’appétit, le sommeil, et l’envie de tout. (Je vois une psy pour tout ça, et je vais mieux) Mais j’ai rebondis, j’ai pris mes distances avec cette fille car j’en avais besoin, elle en reste tout de moins superbe, et j’ai essayé de me relever et de reprendre contacte avec la réalité. Je pense que comme deuxième expérience féminine je vais parler d’une autre fille sur qui je pense avoir un crush véritable, car je ressens comme ce que j’ai pu ressentir avec les hommes. Vous allez me dire mais où sont les problèmes ? Bah c’est que j’ai l’impression d’être bisexuelle mon parcours en dit long, mais une voix en moi, me dit que je suis lesbienne. Une affirmation qui sonne comme un poignard. Et cette voix elle me ramène dans mes crises de pleures et d’anxiété que le terme bisexualité avait calmé. Donc voilà, je ne sais pas si ce blocage avec ce garçon et mon premier baiser sont révélateurs d’être lesbienne, où si c’est juste comme ça. J’aimerais noté que en ce moment mon attirance pour les femmes est plus forte et que celle des hommes est très faible, ce qui conforte mon esprit vers le lesbiannisme. Mais j’ai aussi rencontré des hommes pas génials qui m’ont fait du mal donc je ne sais pas si ça peut être lié. Le label lesbienne ne me rend pas heureuse j’ai l’impression. Et dans cette période de questionnement, il est difficile pour moi d’essayer de fantasmer ou d’imaginer être dans une relation car j’ai peur de me tromper et donc de mentir à l’autre. Je vous demande donc, si vous avez le temps de me répondre, est ce que mon parcours est révélateur d’une bisexualité ou d’être lesbienne? Est ce que cette voie à raison sur mon orientation sexuelle ? Est ce que c’est normal de pas être sure de soi après des mois de réflexion (bientôt un an) ? Est ce que vous pouvez me donner des conseils pour calmer les questionnements et peut être me partager des témoignages pour voir d’autres chemin similaire au mien ? Merci d’avoir lu cette énorme pavé, je m’excuse pour les fautes d’orthographe surtout et je vous remercie grandement pour votre réponse (en espérant que j’ai été claire)



Comment savoir si on s’intéresse aux filles ?

Comment savoir qu'on s'intéresse aux filles ? Parce que je n'arrive pas à être en relation avec les garçons.....aidez moi svp Je veux être en relation mais je ne sais pas avec qui.'....je n'arrive pas à avoir des ami(e)s même. Répondez moi s'il vous plaît. Mirabelle


Je suis en couple avec une femme, mais j’aimerais essayer ...

Bonjour, Je suis en couple avec une femme depuis 7 ans, on s'est mis ensemble jeune, au lycée. J'apprécie beaucoup notre relation, je me sens heureuse. Mais sexuellement, je ne suis pas épanouie et je ne cesse de penser à comment ce serait d'avoir un rapport sexuel avec un homme. J'ai l'impression que ça me plairait plus et que je serai plus fière de ma relation si j'étais avec un homme. Je me demande pourquoi mais je ne trouve aucune réponse... J'ai pas beaucoup confiance en moi et je pense que personne d'autre ne voudrait de moi et certainement pas un homme. Je ne veux pas gacher ma relation de couple pour ça mais ça me préoccupe. Alors je vis avec ça et je ne sais pas si je devrais arrêter ma relation avec ma copine.


J’ai découvert que mon partenaire a des relations sexuelles depuis ...

Bonjour, Je suis homosexuel et je suis en couple depuis 7 ans. Depuis le début de notre relation, mon partenaire montrait qu’il aimait pas beaucoup le sex et rares sont les fois où nous faisions un acte sexuel complet. C’était surtout du soft et tellement je l’aimais, j’avais accepté la situation et je me suis habitué à cela. Dernièrement, je viens de découvrir qu’il avait une aventure qui a duré presque un an avec une personne et avec qui il a fait tout ce qu’il ne lui plaisait ou comme il disait il n’aimait pas faire. J’ai découvert qu’il trouvait du plaisir a se mettre en lingerie féminine, se faire prendre sans limites ( même sans préservatif) c’etait limite du porno. Mnt que j’ai tout découvert, il s’est excusé et se justifie en disant qu’il avait des fantasmes qu’il pouvait pas faire avec moi parce que notre relation était sérieuse et qu’il pouvait pas faire cela avec quelqu’un qu’il voyait chaque jour. Je ne suis toujours pas convaincu par cette excuse et j’aimerais savoir ce que vous pensez de ce comportement ? Merci d’avance.



Je veux la vérité sur la bisexualité de mon ex!

Bonjour, je me présente Zoé 16 ans et mon ex m'a dit hier qu'il n'était plus attiré par les filles en général. Pour mettre le contexte nous parlions de notre amitié, s'étant séparé il y à 7 mois de cela nous avions beaucoup d'embrouille et je voulais savoir ses raisons à être mon ami. On n'est arrivé au sujet fâcheux du : C'est peut être le regret d'être ami et non sa copine qui fait que notre amitié bloque. Alors il m'a posé la question pour me tester "SI je te dis que je t'aime, tu réagis comment ?" Moi je lui demande de me dire l'inverse car il ne m'a jamais dit sincèrement qu'il ne m'aimait plus et ça me bloquait. Alors il m'a dit : "Je ne ressens plus d'amour ni d'attirance pour toi" à la ligne "pour les filles en générale". Donc moi sachant qu'il était bi je lui dit "Tu es totalement gay" il avait l'air d'accord. Mais ce qui ne coïncide pas c'est que plus tard au file de la conversation moi je lui dit "Notre relation était déjà perdu car tu es gay", mais lui me dit "Je l'étais ?" et dans ma tête tout à exploser. Cela n'a aucun sens. Il prétend qu'il ne serait jamais devenu gay si on n'avait continué a être amoureux/couple. Donc j'ai réfléchis regardé des forum/blog sur internet et il dise que "Votre ex a besoin peut être simplement de réconfort qu’il a trouvé auprès de quelqu’un du même sexe que lui, et a découvert des affinités et un sentiment de sécurité. Cela l’a rapproché de cet « ami » et pense à tort qu’il a changé de bord. En fait, il est simplement perturbé de votre échec amoureux. A vous de savoir si c’est le cas !". Je sais que je peux paraître folle mais le dernier élément qui me met en doute c'est qu'il dit : "Je l'ai su hier à 4h du mat et aujourd'hui" sans savoir pourquoi. L'histoire n'a ni queue ni tête. Alors est-ce une phase de sa bisexualité ou il est plus proche des hommes un peu comme dégouté de notre relation car elle est vraiment space et je le déçois souvent. Je trouve ça impossible d'être tombé réellement amoureux de femmes pour que 7 mois après "il s'invente" gay en 2 minutes. Ou bien donc supposition de certains de mes amis c'est une solution pour moins faire mal/culpabilisé et donc ne pas assumer. En gros me dégager, et me dire clairement y'aura plus rien entre nous ? Aidé moi je suis perdu, j'espère avoir bien exprimer le contexte, je veux la vérité et être sur !