Tag: relation


Je suis un homme cisgenre hétéro et je me rends ...

Bonjour, Je suis un homme cisgenre hétéro et via une application de rencontre j'ai fait la rencontre d'une femme trans, sans réaliser que cette personne était trans. Bien que je sois à l'aise avec la transexualité, que j'ai lu sur le sujet pour mieux comprendre, entrer en relation intime est une étape où je ne suis pas. Donc, j'en viens à ma question auquel Google n'a pas su répondre: Comment puis-je répondre à cette personne que je ne suis pas intéressé à aller plus loin sans être maladroit, blessant et évidemment sans la ghoster? Merci d'avance de votre réponse!


Mon ex m’a menti sur sa bisexualité et aujourd’hui en ...

bonjour, je suis restée pendant 9 ans avec mon ex, c'était mon 1er, nous avons deux filles de 5 et 8 ans. Il m'a quitté il y a deux ans car il ne m'aimait plus. Me reprochant tout un tas de chose, que j'étais trop exigeante avec lui.... déjà cela n'a pas été facile pour moi, mais je viens d'apprendre qu'il est avec un homme depuis un an et demi, certes ce n'est déjà pas évident de penser que j'ai été pour lui un genre de mère porteuse, il a fait son boulot niveau société et une fois qu'il a eu ses enfants il a pu enfin s'épanouir dans la sexualité qu'il voulait. Ce qui me dérange le plus c'est qu'il m'a avoué qu'il était bisexuel depuis toujours et qu'il avait eu des relations avec des hommes avant notre relation. Je me sent trahis, bafouée surtout qu'on a souvent eu des discussions de ce genre ( des hommes qui ont quittés leurs femmes pour des hommes, sodomie ça ne l'a jamais attiré soit disant, je lui ai même demandé si il était homosexuel au début de notre relation car je le trouvais maniéré dans sa façon de parler) toutes ses réponses avaient été négatives et je le croyais. Même sa relation actuelle, il l'a présenté à nos filles il y a un an et son nouveau est même resté dormir deux nuits dans le même lit et sous le même toit que mes filles. Bref toutes ces épreuves sur sa nouvelle relation qui a été officialisée il y a peu ont déjà été très dure à encaisser, mais le fait que j'apprenne sa bisexualité ne passe vraiment pas, je ne supporte pas le mensonge, toute ma relation avec lui est basé sur le mensonge. Elle était vouée à l'échec et moi comme une idiote je lui ai fait deux enfants avec qui il pourra profiter avec son ami. Une famille Moderne que je n'accepte pas du tout, je suis en colère déjà de devoir partager mes filles une semaine sur deux et en plus suite à une relation mensonge avec moi. Je ne sais pas comment accepter ce mensonge volontaire de sa part car il m'a dit également que quand il l'avait dit à une ancienne petite amie elle l'avait quitté et qu'il ne voulait pas la même chose. Mais vu la façon dont ça s'est terminée avec moi, cela montre qu'il ne voulait que des enfants et après pouvoir s'épanouir pleinement ensuite. Je suis perdue, comment réussir à me reconstruire. Depuis deux ans ce ne sont que des plans culs mais ça me déprime encore plus, les hommes ne veulent que baiser avec moi et pas avoir une relation suivie. Pourriez vous m'aider à y voir plus clair et m'aider à mieux avaler cette pilule? Merci de m'avoir lu. Bonne journée


Suis-je en amour avec mon prof? Ou est-ce que de ...

Bonjour, J'aimerais commencer par dire que j'ai 17 ans et suis lycéenne et il y a quelques temps, j'ai développé des sentiments pour quelqu'un. Au tout début, je pense que c'était juste une attirance physique: je le trouvais séduisant et charismatique et j'aimais son style vestimentaire. J'ai également eu de très brefs échanges avec lui à de rares occasions mais celles-ci ont suffi pour que je remarque sa gentillesse. Mais jusque là, je n'étais pas chamboulée, ça me faisait plaisir de le voir, de le croiser, mais si ça n'arrivait pas, ça ne changeait rien à ma vie. Et puis une nuit, il est apparu dans un de mes rêves, une apparition rapide sans réelle incidence sur le rêve en lui-même, mais le simple fait de l'avoir vu en songe m'a vraiment affectée. Et c'est là que tout a commencé: j'ai commencé à beaucoup penser à lui, et je me suis surprise à le chercher des yeux pendant les récréations tous les jours. Peut-être 1 ou 2 mois après, j'ai eu l'occasion de le côtoyer un peu plus, d'avoir de vraies conversations avec lui et d'échanger des messages. Mais rien de personnel, tous nos sujets de conversation concernent les cours ou la littérature. Je ne sais donc rien de sa vie, et pourtant, je me sens irrémédiablement attirée par lui, et pas seulement pour son physique, mais surtout pour son incroyable gentillesse, son intelligence/sa culture, son charisme, sa générosité, son humour. En ce moment, j'en suis au point où je pense tous les jours à lui, j'essaie de trouver régulièrement un sujet de conversation afin de discuter avec lui (mais toujours rien de personnel), le simple fait de me dire que je vais le voir et lui parler fait s'emballer mon coeur et j'ai la respiration comme coupée mais chacune de nos discussions me rend vraiment très heureuse et j'attends la prochaine avec impatience. Et plus d'une fois je me suis surprise à m'imaginer en couple avec lui. Ainsi, toutes ces choses que je ressens me font penser que je suis amoureuse de lui, mais c'est là que se posent deux problèmes: le premier est que je ne suis jamais tombée amoureuse, je n'ai jamais eu de petits copains, je suis donc totalement ignorante en ce qui concerne les sentiments amoureux. J'ai déjà eu 1 ou 2 coups de coeur pour des garçons lors de ma période collège, mais c'est la première fois que je ressens quelque chose d'aussi fort. Le deuxième, et clairement le plus problématique, est que cet homme est professeur de français dans mon lycée. Cela explique notamment les conversations qui ne dépassent jamais les cours ou la littérature. Je repose ainsi le contexte: je n'ai jamais eu cet homme comme professeur, j'ai "flashé" sur son physique en entrant au lycée, les brefs échanges étaient lorsque je me rendais en salle des profs pour déposer un devoir et que c'est lui qui venait à moi, et enfin, le rapprochement s'est fait lorsqu'il a remplacé mon prof cette année pendant 5 ou 6 cours. Ainsi, durant ces quelques cours que j'ai eu avec lui, je me suis presque toujours arrangée pour parler un peu avec lui, seule, à la fin du cours. J'ai également réussi à maintenir un contact avec lui en continuant à le solliciter de temps en temps pour des conseils de lectures ou de méthodes en français parce que même si mon prof est revenu, il n'est pas très présent pour nous (ses élèves), ça me donne ainsi une excuse pour maintenir le lien avec ce fameux prof. J'ai fait des recherches afin d'éclaircir ma situation et beaucoup de personnes disent que dans ce genre de situation, le sentiment éprouvé n'est pas de l'amour mais de l'admiration. Mais je ne suis pas vraiment convaincue par cet argument parce que j'ai eu de nombreux profs au cours de ma scolarité que j'ai adorés et admirés, j'ai également eu de l'attirance physique pour 1 ou 2 profs, mais ça n'a jamais été aussi fort. Jamais avant je n'avais eu le souffle coupé à l'idée de parler à quelqu'un, jamais avant une personne n'avait autant envahie mes pensées. Tout ce que je sais, c'est qu'il m'attirait déjà avant d'être brièvement mon professeur, que j'avais déjà cette furieuse envie d'apprendre à le connaître et me rapprocher de lui alors qu'il n'était encore qu'un homme que je voyais de temps en temps au lycée. Le fait de l'avoir eu comme prof et ainsi d'avoir permis mon rapprochement avec lui a simplement amplifié mes sentiments déjà existants. Pour ce qui est de tout l'aspect légal, je suis déjà au courante et n'ai pas l'intention de tenter quoi que se soit pouvant lui nuire avant d'être majeure et même d'avoir fini le lycée puisqu'il me semble que même une relation prof/élève majeure est proscrite. Et puis je ne sais même pas ce que lui ressent. Tout ce que je sais c'est qu'il doit avoir une dizaine d'années de plus que moi et que pas mal de signes me font penser qu'il est célibataire. De plus, il semble m'apprécier et s'intéresser à moi puisqu'il vient parfois me parler lorsqu'il me voit seule devant le lycée, il se rappelle de petites choses que je lui dis et m'en reparle parfois ultérieurement. Je sais que ça ne veut rien dire mais cela me montre qu'au moins il m'aime bien comme élève et que peut-être, si je me déclarais à lui, il pourrait se passer quelque chose entre nous. Tout ça pour en venir au fait que je suis complètement perdue dans mes sentiments, j'ai l'impression d'être tombée folle amoureuse de cet homme, mais tout internet me dit que ce n'est que de l'admiration. Mais l'admiration peut-elle vraiment être aussi forte? Et que pensez-vous de ma situation? Suis-je totalement déraisonnée d'espérer et d'attendre le bon moment pour lui déclarer mes sentiments? Parce que là encore, tout internet semble me dire de tourner la page et de l'oublier. En tout cas, je remercie sincèrement la personne qui aura pris le temps de me lire. Je suis désolée pour cette énorme pavé mais j'avais réellement besoin d'écrire tout ce que je ressens et de bien poser toute ma situation. Et merci d'avance pour votre réponse. Cordialement, Une fille qui adore les coquelicots



Je suis folle amoureuse de mon prof. Je l’aime vraiment, ...

Bonjour, je m'appelle Zoé et g 13 ans et demi, je suis folle amoureuse de mon prof d'histoire/géo/principal et en plus je le trouve très sexy et jentil,je l'ai même en fond d'écran mais je ne sais pas quoi faire,je l'aime depuis que je suis en CM2 pour la visite du collège (et je suis en 4 eme ).mais je l'aime vraiment, aidez moi s'il vous plaît ! Merci d'avance Zoé


Est-ce qu’on peut développer une relation saine avec une personne ...

Bonjour AlterHéros! J'ai une question pour vous. J'ai essayé de trouver la réponse moi-même mais il y a très peu d'info sur le sujet et vous êtes cools sur pleins de sujets alors je tente ma chance. Est-ce qu'on peut développer une relation saine avec une personne qui a posé des gestes d'agression sexuelle sur nous dans le passé? Si c'est des gens qu'on aime qui font des choses à un moment de leur vie et qui sont honnêtes et ouverts dans leur propre cheminement. J'ai l'impression que c'est une question qui met les gens en colère. Il y a plein de gens qui dénoncent mais qu'est-ce qu'on fait après? Ça sert à quoi la justice réparatrice si c'est pas reconnu par personne? C'est important pour moi parce que j'en ai marre qu'on juge mon choix de continuer à être en contact avec cette personne-là. Après avoir fait le tour des faits, des causes et des conséquences ensemble, si c'est dans le respect et tout, est-ce qu'on peut passer à autre chose? On fait quoi quand se parler finalement ça fait du bien et que c'est les autres qui nous jugent? C'est dur parce que l'impression que ça donne c'est que c'est antiféministe de choisir un autre chemin que couper le contact ou appeler la police.


Je suis en couple avec une femme qui est mal ...

Bonjour, Je vous contacte aujourd'hui pour discuter de mes relations amoureuses et sexuelles. Je me considère homosexuelle, je n'ai eu que des liaisons romantiques avec des femmes, et je n'ai jamais ressenti de l'amour pour un homme (autre que de l'amitié ou de l'amour "familial"). Bref, tout laisse croire que je suis effectivement homosexuelle. Sauf que j'ai déjà eu des relations sexuelles avec des hommes, alors que j'étais déjà consciente de mon homosexualité. Je suis aujourd'hui en couple avec une femme, qui est très mal à l'aise face à cette situation: elle trouve que j'ai fait des choses qui allaient à l'encontre de ma "nature" de femme gay. Soit dit en passant, elle n'aimerai pas être en couple avec une femme bi donc je ne peux pas simplement changer "d'étiquette" pour ne plus aller à l'encontre de ma (nouvelle) nature... En ce qui me concerne, je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai l'impression que jamais je ne pourrai aimer un homme (par amour romantique), mais qu'en revanche, je les trouve parfois très attirants, voire je m'imagine des scénarios (voire je franchis le pas). Qu'est-ce que cela veut dire sur moi? Suis-je homosexuelle? Suis-je bisexuelle? Suis-je en train de passer par une phase? Suis-je hétérosexuelle "refoulée" et que mes vrais sentiments resurgissent simplement maintenant? Je n'arrive pas trop à comprendre à quoi j'appartiens et c'est vrai que c'est déroutant parce que du coup je suis incapable d'expliquer mes actions aux autres, qui ne me comprennent pas non plus. Voilà, j'attends donc votre réponse avec impatience, Prenez soin de vous, Louise




Pourquoi ma meilleure amie m’a-t-elle demandé si, étant bisexuelle, je ...

Bonjour, Voilà j’espère que vous avez le temps parce que ça risque d'être long. Donc, par où commencer... L'année dernière j'ai découvert ma bisexualité. Je veux dire que je suis tombée amoureuse d'une fille pour la première fois. J'étais donc un peu perdue, il a fallu le temps que je me comprenne etc,... Mais il ne s'est jamais rien passé avec la fille en question (et avec aucune fille d’ailleurs). Peu de personnes sont aux courant de mon attirance pour les filles même si aujourd'hui j'assume beaucoup plus facilement. Voilà ça c'est pour la petite histoire maintenant venons en au problème. Je parlais l'autre jour avec ma meilleure amie de mon style de fille et d'un seule coup elle me regarde et me demande si "je l'aime bien"pour reprendre ses mots. J'ai toujours eu une attirance pour ma meilleure amie mais je parvenais à me satisfaire de notre relation comme ça. En me posant cette question, mon pou s'est emporté, mes joues sont devenue rouges et j'ai bafouiller un truc du genre "Non, pourquoi tu me demandes ça non je veux pas que tu te fasse des films parce que je suis bi". Bref un moment très compliqué, et depuis c'est comme si elle avait défoncée une porte que je me gardais bien de laisser fermer depuis un bon bout de temps. Résultat je suis perdu je dois faire quoi? Je me sent mal de lui avoir menti (inconsciemment elle a bien du s'en rendre compte que ça n'étais pas la vérité et qu'elle avait mis les pieds dans le plat). Est-ce réciproque? Je l'ai pourtant toujours crue hétéro. Pourquoi elle me pose cette question comme ça d'un seul coup? Bref je sais pas ce que je dois faire , je suis perdu mais la situation me pèse et j'ai besoin qu'on me donne un coup de pouce. Merci de votre aide.


Je fantasme sur les femmes âgées. Comment en rencontrer?

Coucou. Je suis ici aujourd'hui, pour parler de quelque chose. J'ai actuellement 18ans. J'ai eu des copines, enfin, 2 vraies copines, par là j'étends, avec une vrai relation. Une ça a duré 1an et l'autre 2ans. Mais, y a pas longtemps, j'ai commencé à être attiré par les femmes âgés, beaucoup plus âgés. Genre de 40 à 60 ans à peu près. Je fantasme sur ça. Le problème c'est que, c'est pas facile à trouver des femmes âgés, qui recherchent des jeunes. Je voulais savoir, si vous aviez des conseils, ou même des astuces pour savoir comment reconnaître une femme, qui recherche des jeunes. Mon but étant vraiment d'avoir une relation, et pas un simple coup d'un soir. Je vous remercie Léon Bonjour Léon,  Merci d'adresser ta question à AlterHéros. Tu nous partages que tu ressens de l'attirance envers les femmes de 40 à 60 ans alors que tu es âgé de 18 ans. Tu partages le fait qu'il n'est pas évident de rencontrer des femmes matures avec qui bâtir une relation.  Je tiens d'aborder à te remercier pour l'honnêteté de ta question. Il est vrai que notre société porte parfois un regard particulier sur les relations entre personnes où la différence d'âge est importante. Je me permets de te questionner à ce sujet : quelle est ta perception de ce type de relation? Au quotidien, comment envisagerais-tu ton aisance et bien-être à être dans ce type de relation? Qu'est-ce que tu recherches en particulier chez les femmes plus matures? Qu'est-ce qui t'attire en particulier chez elles? Et qu'en est-il des femmes d'approximativement ton âge?  Puis, étant âgé de 18 ans, tu as effectivement l'âge légal du consentement sexuel. Cela signifie que tu peux, selon la loi, consentir à des activités sexuelles avec des personnes plus matures. Peu importe les personnes que tu rencontreras dans le futur, assure-toi de respecter tes limites et de demeurer à l'écoute de ton rythme personnel. Une bonne communication et le respect en tout temps de ton consentement et de celui de ta/tes partenaires sont primordiaux.  Maintenant, tu te questionnes à savoir où rencontrer des femmes matures. Les femmes matures cherchant à bâtir une relation avec de plus jeunes personnes sont généralement surnommées cougars. Si tu navigues sur certains sites ou applications de rencontre, il te sera possible de repérer certaines de ces femmes sous cette étiquette. Il faut noter que ce ne sont pas toutes les femmes matures ayant une attirance pour des plus jeunes qui utilisent ce terme pour se définir. Pour le reste, la question des rencontres sociales, peu importe l'âge où l'orientation des personnes, dépend principalement du hasard permettant une connexion, voire une communion, entre des individus.  Je t'invite à réfléchir sur ta perception des relations amoureuses, sur tes besoins liés à celles-ci et sur la façon dont tu souhaites, au quotidien, naviguer tes sentiments amoureux. Comme pour n'importe qui que tu rencontreras, je t'invite à réfléchir sur si une relation est réellement possible et sur les aspects positifs et négatifs entourant la consolidation d'une nouvelle relation.  Quoi que tu décides, donne-toi le temps dont tu as besoin et reste à l'écoute de tes intuitions. N'hésite pas à nous contacter à nouveau si tu en ressens le besoin.  Bonne continuation! Guillaume pour AlterHéros



Est-ce que je vais pouvoir avoir une relation amoureuse normale ...

Suite de la question : Pourquoi ce garçon a voulu m’embrasser en public sans mon consentement?  Bonsoir c'est toujours moi, Marie! Je me sens mieux depuis la dernière fois que je vous ai écrit et après ce qui s'est passé  entre ce garçon et moi je me demandais si je pourrais toujours avoir une relation amoureuse normale sans me préoccuper de cet événement  car j'ai peur de ne pas y mettre totalement tout mon coeur dans cette future relation et de faire souffrir celui avec qui je serais! Pouvez-vous me conseiller s'il vous plaît ? Cordialement Marie! Rebonjour Marie ! Je te remercie encore une fois pour la confiance que tu nous portes. Je suis très contente de savoir que tu te sens mieux depuis la dernière fois que tu nous as écrit ! Voyons voir… Depuis que ce garçon t’a embrassée sans ton consentement, tu te demandes s’il est toujours possible pour toi d’avoir une relation amoureuse normale puisque tu crains que le souvenir de cet événement ne t’empêche de t’engager pleinement sur le plan émotionnel. Tu crains également de faire souffrir ton futur partenaire. Ainsi, tu es à la recherche de conseils. C’est exact ? Mon principal conseil serait de te laisser du temps. Tu as été blessée par ce qui t’est arrivée et c’est tout naturel que tu aies besoin de prendre du temps pour toi pour te remettre de tes émotions et pour faire la paix avec cet événement, à ta manière. Bien souvent, les émotions très vives que nous suscitent certaines situations difficiles tendent à décliner au fil du temps. Des expériences positives nous transportent dans des zones plus plaisantes, nous permettent de regagner de la confiance envers nous-mêmes, envers les autres et envers la vie. Cela ne signifie pas que ce que tu as vécu est sans importance, mais que tu es capable de grandir et d’évoluer, même dans les difficultés. C’est normal que tu ne te sentes pas prête à tomber amoureuse et à t’engager émotionnellement tout de suite. Laisse-toi du temps. Aussi, comme je te l’avais déjà mentionné dans ma réponse précédente, je te recommande d’être douce et indulgente avec toi-même. Prends soin de toi; fais des choses qui te font plaisir, passe du temps avec des personnes qui te font sentir bien, etc. C’est peut-être un bon moment pour toi pour réfléchir à tes limites personnelles ? Bref, fais de toi-même (ton bien-être, ta santé mentale) ta priorité #1. Mon dernier conseil est de continuer à t’exprimer au sujet de ce que tu as vécu, et ce, tant et aussi longtemps que cela te fait du bien. Je sais que plusieurs personnes à qui tu as choisi de t’ouvrir n’ont pas été en mesure de t’offrir le soutien et le réconfort dont tu avais besoin. Toutefois, si tu peux identifier une ou des personne.s envers qui tu as apprécié parler de cet événement, continue de t’ouvrir à elle.s. Sinon, écrire dans un journal intime peut s’avérer extrêmement libérateur et bénéfique. Bref, ne garde pas tes émotions et tes réflexions à l’intérieur. Extériorise-les, cela te fera du bien ! Aussi, sache qu’il n’existe pas réellement de relation amoureuse ‘’normale’’. En effet, chaque personne entre en relation amoureuse avec son propre bagage d'expériences et d'émotions. Nous vivons tous différentes épreuves au cours de notre vie et celles-ci ne nous rendent pas moins aptes à aimer ou à être aimé.e. En d’autres mots, ce que tu as vécu ne fera pas de toi une moins bonne amoureuse puisque cela fait simplement partie de ton bagage, sans te définir. En résumé, ne t’inquiète pas, je suis certaine que tu connaîtras une ou des relation.s amoureuse.s épanouissante.s au cours de ta vie. Laisse le temps faire son œuvre; estomper les souvenirs douloureux, dissiper les émotions négatives très intenses que tu as ressenties (et que tu ressens peut-être toujours). Lorsque tu rencontreras quelqu’un qui te plaira et en qui tu auras confiance, tu pourras (si tu le veux) lui raconter cet événement qui a marqué ton passé. La beauté d’une relation amoureuse réside dans le soutien mutuel et l’acceptation de l’autre avec ses qualités, ses défauts et son bagage. Je termine en te disant de ne pas t’inquiéter à l’idée que tu pourrais faire souffrir ton futur partenaire. Tu m’as l’air sensible et empathique et je pense que tu es tout à fait capable de te soucier du bien-être des personnes que tu aimes. D’ailleurs, le simple fait que tu ne t’en inquiètes constitue une preuve de tes bonnes intentions 😊. J’espère avoir pu te rassurer. N’hésite pas à nous réécrire s’il y a quoi que ce soit, nous sommes là pour ça ! Jeanne