Tag: région


En tant qu’homosexuel, je ressens une pression à vivre en ...

Bonjour! Ma question porte plutôt sur les perspectives de rencontres amoureuses. Étant un homme homosexuel, je ressens une certaine pression d'aller vivre en ville ou encore d'être sur des apps de rencontre afin de rencontrer des gens/trouver un partenaire amoureux (pas de casual sex). Ceci étant dit, les régions hors centres urbains m'attirent beaucoup en raison de leur milieu de vue qui me semble plus calme et lent. Or, j'ai peur de ne jamais rencontrer une personne intéressante (intellectuellement stimulante, qui a possiblement fait des études à l'université ou est-ce un préjugé?) ou de réduire mes possibilités en allant vivre en région. Peut-être qu'un jour je retournerai sur des applications de rencontre mais pour le moment les rencontres en ligne me stressent beaucoup trop puisque je overthink trop alors qu'en vrai ça se fait naturellement et mes émotions se développent naturellement. Merci!


Est-il vrai que les homosexuels sont un peu condamnés à ...

Bonjour, Récemment, j'ai commencé à essayer de me trouver un chum, mais je me suis très vite buté à un mur. En effet, j'ai constaté que les relations amoureuses homosexuelles sont souvent éphémères . De plus, en regardant de près dans mon entourage, j'ai constaté tous les hommes que je connaissais étaient devenus «vieux garçons». (ex: un cousin et un ami des parents . Les deux sont dans la cinquantaine.) Est-t-il vrai que les homosexuels sont un peu condamnés à avoir des relations avec d'autres personnes de la même orientation sexuelle qui ne durent pas sur l'échelle du temps et à devenir de «vieux garçons?» Merci de bien apporter votre éclairage la dessus, car j'aimerais bien me trouver un chum de mon âge et avoir des projets sur le long terme avec cette personne-là. Rizzoli


Comment rencontrer le bon copain en étant homosexuel dans une ...

Bonjour à tous, Je voulais vous féliciter premièrement pour votre beau travail. Ma question( ou plutôt mon problème ) est la suivante ; j'aimerais savoir comment rencontrer le bon copain. Je demeure en région et il n'y a pas autant d'opportunités qu'en ville. Je me suis inscrit sur des sites . Malheureusement, je suis un peu tanné de toujours tombé sur des mecs plus âgés qui peuvent avoir jusqu'à 60 ans parfois . J'aimerais ça avoir une rencontre sérieuse avec un homme de mon âge. Vous comprenez ? Quand je sors dans les bars majoritairement hétéros ou quand je commence à développer une amitié avec un homme juste hétéro qui ne sait pas si je suis gay, je me seul? Bien sûr que j'ai déjà essayé juste pour voir....ca fait un temps... L'autre chose est qu'il n'y a pas beaucoup de mecs qui sont prêts à avoir quelques chose de sérieux ..C'est plus souvent du sex cam et du 《1》soir. Est-ce que c'est ça être gay ? Je veux dire: est-ce qu'il est vrai que nous sommes un peu cloîtré dans notre communauté et que nousn'avons pas le choix d'avoir des relations qui ne vont pas très longtemps dans le temps ? Je vois ces hommes âgés et ça me rend un peu inquiet pour l'avenir .vais-je devenir vieux garçon devenu attiré juste pas les jeunes? Pour finir, j'ai découvert qu'il y avait une ribambelle de définition. (Ex bears) C'est parfois un peu difficile de s'y retrouver. Est-ce que ces particularités se retrouvent chez les hétérosexuels ? (Comme demi-sexuel, pansexuel,...etc) Est-ce qu'il est préférable que je fasse mon coming out public pour m'aider dans ma quête de retrouver l'âme soeur, car parfois j'ai l'impression que ça me nuit (C'est peut-être juste une impression, mais je crois que la personne, elle, qui a fait son comint out n' a plus rien à perdre. )(présentement, ma famille proche est au courant et mes amis.) Que me conseillez-vous sachant que mon employeur n'est pas au courant et que je demeure dans un village ? Même si mon père est au courant que je suis gay,j'ai jamais amené de chum à la maison et je crois qu'il risque dy avoir une forme de rupture. Désolé si mon texte est aussi long, mais vous pouvez tout regrouper en une seule question: Comment rencontrer l'âme soeur ? Emilio



Je m’avoue être lesbienne et la suite m’effraie !

Bonjour,  Ce message est un petit appel à l'aide et aux conseils. J'ai besoin d'en parler, j'ai un peu besoin de savoir quoi faire pour avancer vers une acceptation et une vie plus épanouie. J'ai 26 ans et depuis 2-3 mois je m'avoue intérieurement à moi même être lesbienne. Je n'ai jamais eu de chums et je suis même vierge... J'ai du embrasser 4 gars dans ma vie et j'ai été un peu plus loin avec 2 d'entres-eux.  J'ai réalisé depuis quelques années et plus sérieusement depuis quelques mois que les femmes m'attirent beaucoup plus que les hommes. J'apprécie la beauté d'un homme, mais le désir se déclenche lorsque je vois une belle femme. J'ai même réalisée qu'en regardant des films je m'imaginais embrasser la femme et non l'inverse.  Je le sais, je le sens, mais tout le reste m'effraie. Que Dois-je faire ensuite ... déjà que je n'ai pas d'expérience en général je me sens devant un grand vide effrayant.  J'aimerais avoir une première expérience avec une femme mais je me sens comme une jeune fille de 15 ans devant son premier french... et à l'habitude dans la vie je suis assée tête forte et je sais où je m'en vais... god c'est un sécurisant. Comment en parler, à qui en parler ? Comment accepter et vivre avec soi.   J'espère que vous saurez m'éclairer.  Merci.


Je suis dans une relation longue distance, mais je voudrais ...

Je suis dans une relation longue distance, mais je ne suis pas vraiment intéresser à cette personne et je commence à être de plus en plus intéressé à des personnes de région. Le problème c'est que je ne veut pas être seul et je veux faire certain que je vais avoir une relation lorsque je sors de celle que je suis impliqué en ce moment. Comment faire pour savoir si les personnes en région sont intéressées?


Comment consulter un(e) psychologue ou sexologue avec mon budget restreint ...

Bonjour, Je vous ai écris à plusieurs reprises cependant vous me conseiller de consulter un psychologue ou sexologue, j'aimerais le faire mais les prix sont exhorbitants je ne peux pas encore financer cela, je suis étudiant... Auriez vous des sites, ou des adresses à me conseiller, appels téléphoniques même ? En vous remerciant par avance, Salutations



J’aimerais pouvoir commencer des démarches de transition, mais j’habite en ...

Bonjour, Je suis à la recherche de ressources et surtout de personnes-ressources à qui je peux m'addresser. J'ai tout récemment "sorti du placard" comme étant transsexuel à ma famille et j'aimerais pouvoir commencer des démarches pour une transition. Malheureusement, j'habite en région (Sept-Îles) et je ne connais personne ici qui soit en mesure de m'aider ou me référer. Je déménage à Chicoutimi pour mes études au mois d'août. Peut-être que je pourrais y trouver de l'aide? Sinon, est-ce que vous savez s'il y a des possibilités "d'aide à distance" (téléphone, courriel, messagerie instantannée, etc.)? Je n'ai pas de voiture et donc me déplacer vers une autre ville pour une consultation est un peu compliqué. Que me conseilleriez-vous? Merci beaucoup


Je crois aimer quelqu’un que je n’ai jamais vu en ...

Je crois aimer une personne que j'ai jamais vu en personne! Je sais cela est con et comment me défaire se se problème? Il n'aime pas parler au téléphone mais je l'ai quand même fais une fois! Parce que sur msn c'est pas une bonne place ! Tout semblait réciproque de chacun de notre côté. Je comprend qu'il soit ailleurs qu'il travaille 27 heures par semaine et qu'il a 5 cours. Cela ne fait pas longtemps qu'il est dans une autre région. Il m'avait dit qu'on se verra en semaine de relâche. Cela ne semble pas le cas. Je me dis que c'est pas de sa faute vu que cela fait a peine un deux mois qu'il travaille aussi là-bas donc je comprends qu'il ne peut pas vraiment. J'ai déjà monter dans son coin je lui ai déposé une lettre. Les dernières discussions c'est moi qui faisait des ultimatums en disant qu'il faut qu'on ce voit et etc. il m'a fait comprendre que c'était pas du niaisage qu'il était prêt à juste à me parler sur msn quand il sera à Montréal...


J’ai un problème : j’échappe au “gaydar” !

Bonjour, j'ai récemment découvert mon homosexualité, et depuis, je cherche à rencontrer un amoureux. Un petit problème s'est présenté: j'échappe au "gaydar" ! Mes quelques amis homosexuels m'ont dit ne jamais avoir douté de mon orientation avant que je ne leur dise. De plus, mon "gaydar" (si ça existes, bien sûr) est totalement dysfonctionnel: je ne "détecte" que les cas les plus flagrants, et encore, c'est très probabiliste ... Que faire pour permettre aux gars qui sont attirés par moi de me parler ? Et avez-vous des conseils me permettant d'améliorer mon "gaydar"? La deuxième partie de mon problème, c'est que la plupart des homosexuels "flagrants" ne m'intéressent pas. Je recherche un gars plutôt ordinaire (pas trop efféminé), attirant mais intelligent, c'est mon seul critère ... Que faire pour trouver plus facilement la perle rare ? Avez-vous des ressources pouvant m'être utiles ? Merci de vos réponses (et votre patience!)