Tag: questionnement


Je ne cesse d’avoir des pensées intrusives au sujet d’une ...

Bonjour Je voudrais vous faire part de ma question aujourd’hui Cela fait plusieurs années que j’ai des questionnements incessants au sujet de ma sexualité Je ne cesse d’avoir des pensées intrusives au sujet d’une possible bisexualité En effet je juge sans cesse la beauté d’hommes passant dans la rue mais je ne ressens pas d’attirance ou d’excitation envers eux. Je les trouve juste beaux et puis c’est tout mais sans arrière-pensée. J’imagine des possibles scénarios amoureux avec eux mais cela ne me plaît pas au contraire je n’ai pas envie de plus que de l’amitié avec eux puisque je n’ai envie que d’amitié avec eux et les scénarios que je fais dans ma tête ne me dérangent pas puisque une relation homosexuelle est aussi naturelle qu’une autre relation mais je n’ai pas envie de le faire puisque les relations avec les hommes que je désire sont uniquement amicales Et d’un autre côté je ressens de l’excitation et de l’attirance pour les femmes et les actes romantiques avec elles me parlent plus Suis-je donc bisexuel ou hétérosexuel puisque mes questionnement incessants me dérangent et me font douter


Je n’arrive pas à tomber réellement amoureux·se, je suis un ...

Bonjour, J'aimerais vous posez une question qui pèse lourd dans mon esprit depuis un bout de temps et j'aimerais en avoir le coeur net alors là voici :  Ceci est au rapport à mon orientation sexuelle, Je ne sais pas tout à fais si cela pourrait être a dû à l'aromantique. Parce que souvent j'ai bien trop de mal à ressentir quelque chose d'affectif que ce sois amoureusement ou familier. Quand une personne me plaît, j'ai l'impression de l'aimer, mais de rien ressentir en même temps, c'est comme si c'était un sorte de vide. Je n'arrive pas à tomber réellement amoureux(se). Je suis un peu perdu (e). Et je crois aussi que plus le temps avance plus je manque d'empathies. Merci de bien vouloir m'aider, Bien à vous, Angèle


J’ai une amie qui est lesbienne et je n’arrête pas ...

Salut, je m'appelle Julianne et j'ai 14 ans. J'ai une amie qui est lesbienne. C'est une très bonne amie et on s'entendait super bien et un jour, j'ai rêvé à elle. Depuis, je n'arrête pas de penser à elle, je veux toujours la voir et lorsqu'on est ensemble, j'ai toujours envie de l'embrasser. C'est la première fois que ça m'arrive avec une fille et c'est la seule qui me fait ressentir ça. Est-ce que ça veut dire que je suis bi? Ou pan? En tout cas, j'ai beaucoup de questions, donc si vous pouviez m'aider à y voir plus clair, ce serait vraiment bien. Merci!



Depuis maintenant 3 ans, je me vois comme un garçon ...

( texte long) Bonjour ! Depuis maintenant 3ans je me vois comme un garçon, alors que je suis une fille de naissance. Avant, je m’habiller comme un garçon, donc tout le monde disais que ressemble à un garçon( même ma famille) : "assoie toi comme une fille", "parle comme une fille","une fille sa parle bien", bref. Et je me rend compte maintenant que j’aurai largement préférée être ne garçon plutôt que fille, sa a l’air tellement mieux ! J’aimerai trop avoir leur corps, être comme eux, ect. Je pense que si je serai un mec je serai 100% gay, vu comment les gars sont incroyable. Par un moment, je voulais être "il", j’avais les cheveux court, je m’habiller comme un gars et j’étais lesbienne, mais maintenant je crois que je redeviens hetero parce ce que le simple fait de penser à un couple lesbienne sa me deg,alors que un couple gay pas du tout ! Au contraire sa me fascine ! Alors je suis vraiment perdu. Et dans m’en rendre compte, tout à l’heure j’ai dit : "j’aimerai trop être un gars pour pouvoir allez à la sale pour avoir masse d’abdos" sauf que maintenant je ressemble à une fille ! Cheveux Carré, top,jupe, ect. Mais a l’intérieur de moi je sais très bien que si physiquement je suis comme ça c’est pour éviter qu’on me harcele.. parce ce que oui je me suis faite harceler par rapport au fait que j’étais lesbienne et que je ressembler à un gars, alors que mentalement.. jsuis un putain de mec. Si j’aurai eu assez de courage pour en avoir rien à faire du regarde des gens je serai déjà habiller en gars avec les cheveux court. Mais malheureusement je suis pas comme ça. Et si en septembre on m’insulte encore et m’appellant la lesbienne je sais que je ferrai une tête de dégoûte en criant "mais jsuis hetero gros les pd sa me dégoûtent", je sais que sa me fera mal de dire ça mais je préfère être comme ça que harceler.. Donc s’il vous plaît aidez moi je sais pas quoi faire ! Merci d’avance ! :)


Suis-je bigenre ou demi-girl?

Bonsoir/Bonjour ! Je suis assez jeune et je me pose des questions sur mon identité de genre. Depuis toute petite je pensais être une femme cisgenre mais récemment j'ai réalisé me sentir aussi agenre. Mes pronoms sont iel/elle. J'ai trouvé en premier sur internet le therme bigenre qui me correspond bien selon moi, puis en faisant des recherches j'ai connu le therme demi-girl et la j'ai commencé à douter. Demi-girl mets en avant le genre féminin avant le.s autre.s genres ressentis, donc ça me dérange un peu. Mais d'un côté, est-ce que ce n'est pas plus adapté pour moi qui suis féminine et considérée femme depuis ma naissance ?  Donc ma question est la suivante : Suis-je bigenre ou demi-girl ? J'espère que mon texte n'est pas trop fouillis et que jai réussit à écrire clairement ce que je ressent. Merci pour votre réponse ^^


Cela va faire 3 ans que je doute de mon ...

Bonjour et merci d'avance de prendre le temps de répondre à mon message. Alors voilà, cela va faire trois ans que je doute de mon identité de genre. Je ne sais pas si je suis un homme (sexe attribué à la naissance), une femme ou non binaire. Je me pose cette question car j'aime mon corps actuel mais par moments j'aimerais avec une poitrine, un autre sexe. Si on me propose de changer de corps, je pense que j'essaierai. Ajouté à ça le fait que ça ne me dérange pas d'être genré au féminin, que je m'identifie beaucoup aux personnages féminins dans les films, séries et jeux vidéo. J'essaie de copier certains de leur trait de caractère. De plus, je choisis toujours de jouer une femme car je trouve ça bizarre de jouer un homme et je suis très gêné par les scènes de sexe avec au moins un homme. De plus, j'ai déjà essayé de faire du sport afin de prendre des hanches et des fesses et j'aime porter des vêtements, en particulier des sous-vêtements dits de femmes que j'achète en cachette. Donc je suis un peu perdu sur ce point. Mais les choses ne s'arrêtent pas là, si seulement ... J'ai certains comportements où pensées qui m'embêtent énormément. J'ai l'impression d'avoir toujours la libido très élevée dès que je vois une femme en sous-vêtements ou entend une voix féminine sur les réseaux sociaux. J'ai peur que ça influe ma relation avec mon entourage. Des fois voire souvent, je regarde les filles dans la rue ou au sport, comment elles sont habillées.... J'ai l'impression de ne pas pouvoir m'en empêcher mais d'un autre côté j'aimerais ne pas le faire. Après une masturbation, je culpabilise et j'ai l'impression que la libido n'est pas assez descendue. Y a-a-t-il un lien avec le fait que je n'ai jamais eu de copine, ni de première fois ? Suis-je un perver obsédé ? Suis-je juste normal ? Je ne sais pas quoi penser et comment avancer. PS : J'ai 21 ans.



Je déteste mon corps, j’ai envie d’avoir le corps des ...

Bonjour à vous Voilà je suis sûr à peu près que je suis gay. Mais je suis très complexé par mon corps d'homme, je me sens honteux et très maladroit je ne suis pas à l'aise. Si 2 filles m'ont dit récemment qu'elles me trouvent très mignon je me sens moche. Le truc j'ai parfois envie d'avoir le corps d'une de ses filles que je trouve très jolie, je voudrais parfois tellement être elles, être une fille. J'ai parfois envie d'avoir le corps des garçons qui m'attirent sexuellement, j'aimerais tellement être eux par moment, être ce type de mecs que je trouve trop beau et attirants. Avoir exactement leur corps fin et imberbe. j'ai trop de poils à mon goût sur mon corps et mon torse je voudrais m'em débarrasser pour avoir le corps imberbe d'une femme ou de ces hommes qui m'attirent sexuellement. En fair je déteste mon corps physiquement. De quoi je peux souffrir ? Puis je être transgenre ?


Je me pose des questions sur mon identité de genre ...

Bonjour, Tout d'abord je m'excuse pour la taille du message et j'espère que ce cas n'a pas été déjà traité. En tout cas, je vous remercie pour votre aide. Alors voila, j'ai 20 ans et on m'a assigné homme à la naissance. Cela va faire 2 ans que je suis en questionnement sur de nombreux points et qui peuvent me conduire à être perdu, avoir honte ou peur de moi, je m'explique… Tout d'abord j'ai des doutes sur mon identité de genre, je ne sais pas si je suis homme, non binaire ou transgenre. J'ai ce doute car, dans les jeux vidéo je joue exclusivement des personnages féminins. Dans les films et séries, je m'identifie souvent aux femmes. De plus, il m'est arrivé plusieurs fois de faire des rêves où j'étais une fille. Sur certains traits de caractères, comportements ou activités, j'essaie de copier ce qui est normé féminin. Il m'est arrivé de faire des tests de genre (sachant que c'est n'importe quoi) mais je voulais analyser ma réaction face au résultat. Finalement, j'étais content que le test indique un pourcentage élevé côté féminin et frustré qu'il m'indique seulement une légère dysphorie de genre. Pourtant, je ne suis ni complexé, ni dégouté par mon corps. Je l'aime bien mais si on me proposait de devenir une femme sans que personne ne m'ait connu homme alors surement que je le ferais par contre jamais je n'engagerais un processus de transition. Enfin, je ne sais pas si c'est un fantasme, un fétichisme ou un goût esthétique ou les trois mais j'aime la vêtements et particulièrement la lingerie féminine. J'en porte seul en cachette et je dors souvent avec des tenues dites pour femmes. De plus, lorsque ma libido monte, cela me procure une certaine excitation et j'ai l'impression d'être un peu une femme. Je suis aussi "dégoûté" par les scènes de sexe avec un homme. Mais si les choses s'arrêtait là, je serais juste perdu mais il reste des éléments qui me font honte voire peur. Quand je faire redescendre ma libido après une masturbation, je culpabilise et j'ai honte. Il y a quelques années, je voulais faire du sport pour prendre des fesses et des hanches. Devant une boutique de lingerie, je ne peux m'empêcher de regarder. Il m'arrive souvent de regarder les filles dans la rue ou au sport pour voir ce qu'elles portent, leur comportement mais c'est jamais sexuel enfin je crois. Je peux aussi avoir une monté de libido rien qu'en voyant une photo de femme en sous-vêtements alors que je ne voudrais pas. Je me masturbe aussi, pas par envie, mais par peur de faire ou dire des choses déplacées au quotidien. Donc voilà, je ne sais pas quoi penser dans mon identité de genre, suis-je un homme ou non-binaire... ? Est-ce que j'aime porte des vêtements dits de femmes car je n'ai jamais eu de copine alors que j'aimerais en avoir une (pour compenser cette présence féminine) ? Suis-je un pervers obsédé ? Merci encore pour votre aide




Mes sentiments envers ma meilleure amie sont étranges et je ...

Bonjour ! Je viens de découvrir votre site internet et je tenais à dire que je trouve l’initiative vraiment génial, et je pense que cela va aider beaucoup de gens à s’assumer et à se sentir mieux dans leur peau :). Je viens vers vous car je me pose des questions. Depuis maintenant un peu moins de 2 ans, je me pose des questions à propos de mon orientation sexuelle et romantique. A force de réfléchir, j’en suis venue à la conclusion que je suis une fille attirée par les femmes et les hommes sexuellement( j’ai déjà couché avec un garçon mais jamais avec une fille ). Par contre, pour ce qui est de l’orientation romantique, j’étais plutôt convaincue d’être attirée seulement par les hommes : je sais que je veux faire ma vie avec un homme, j’ai une connexion émotionnelle bien plus profonde avec eux etc. Je voyais les femmes comme de simples coup d’un soir. Or, depuis 1 ans environ je remet tout en question a cause de ma meilleure amie. Elle a fait son coming out l’année dernière ( elle ne se définie dans aucune case mais elle est tombée folle amoureuse d’une fille il y a 1 an de cela, et elle a interêt moindre pour les hommes ) et j’ai été la première personne à qui elle en a parlé. Elle me fait extrêmement confiance, on a une relation unique et intense. J’en suis alors venue à me demander si je n’étais pas en train de tomber amoureuse d’elle…Elle a une relation amicale tres fusionnelle avec une autre fille que j’aime bien mais sans plus, et les voir ensemble rire et passer du bon temps me rend extrêmement triste et jalouse, j’en ai même pleuré. J’aime la regarder, la prendre en photo, avoir des contacts physiques avec elle, m’imaginer coucher avec elle…Des qu’elle me touche, mon corps me brûle et j’ai le coeur qui bas plus vite. Jamais je n’ai ressenti ce type de sentiment pour une fille avant elle. Toutefois je ne suis pas sûr de ressentir des sentiments amoureux pour elle. J’ai déjà été amoureuse d’un garçon avant, et c’était bien plus intense que cela. La plus part du temps, je ne ressens rien pour elle, ce sont seulement des moments où je suis prise d’un flot d’émotions qui me dépassent. Ma jalousie pourrait aussi s’expliquer par le fait que je suis quelqu’un que très possessif, aussi bien en amitié qu’en amour ( je sais c’est un vilain défaut ) alors j’ai parfois tendance à vouloir garder les gens « pour moi » même si évidemment je garde tout cela pour moi pour ne pas nuire a notre amitié. Et aussi je ne ressent pas l’envie d’être en couple avec elle, je n’en ai pas envie car je sais que ça serait bizarre et que ça ne fonctionnerait pas, de plus elle est toujours amoureuse de la fille qu’elle a rencontrée ( même si cela n’a rien donné ). Je sais que j’ai envie de coucher avec elle, mais je n’oserais jamais le faire de peur de détruire notre amitié ( et puis il n’y a surtout aucun signe qui prouve qu’elle en aurait envie ). En bref, mes sentiment envers elle sont étranges et je me sens complètement perdue. Je pensais être incapable de ressentir de l’amour pour une fille ( c’est d’ailleurs ce que je lui ai dit, je lui ai également avoué ma bisexualité tout en précisant que je ne pensais pas être bi romantique ). Veuillez m’excuser pour ce long message, mais ça fait du bien de pouvoir en parler à quelqu’un. Je garde ces émotions et ces questionnements pour moi car je n’ai personne de confiance à qui en parler ( a part ma meilleure amie, mais comme c’est elle la principale concernée… ). Merci à vous pour votre réponse !