Tag: préservatif


J’ai éjaculé en faisant l’amour avec ma copine, est-ce qu’il ...

Bonsoir, j’ai une petite question bon voilà hier je fesais l’amour avec ma copine comme d’habitude. Mais avant d’aller chez elle je me suis masturber j’ai ejaculer et tout puis arriver chez elle on commencer a faire l’amour puis après quelques minutes de pénétration j’ai encore ejaculer , donc 2 ejacultions en 2 heures environ je crois. Mais j’ai re bandé quelques secondes après puis j’ai recommencé a la pénétrer etc mais j’arrivais plus a ejaculer ce qui aurais fait 3 fois , au bout d’un moment pendant la pénétration j’ai débander en elle et j’arrivais plus a bander. Donc je sais si j’ai ejaculer en elle s’en m’en Rendre ou si j’ai pas ejaculer . Mais j’arrivais plus a bander mais je suis pas sûr d’avoir ejaculer enfin je sais pas si j’ai ejaculer et j’ai peur qu’elle tombe enceinte. Vous en pensez quoi ?? Ps: j’ai 20 ans


J’ai plusieurs questions entourant le cockring, le sperme et la ...

Bonjour, Dans la situation que tu décris, nous pouvons séparer l’action en plusieurs séquences distinctes : se masturber, utiliser un préservatif, mettre le préservatif dans un sac, jeter le sac à la poubelle. J’en profite pour rappeler que les fluides que notre corps produit lors de l’excitation sexuelle et de l’orgasme sont sains et naturels. Ils ne sont pas plus « sales » que les autres fluides que notre corps produit comme les larmes, la transpiration, la salive ou l’urine. En même temps, c’est normal de désirer se nettoyer après avoir été en contact avec ces substances puisqu’elles peuvent être collantes, visqueuses ou dégager des odeurs que nous trouvons désagréables après un certain temps. Plusieurs personnes neuroatypiques peuvent justement être plus sensibles aux textures et aux odeurs. D’autres personnes pourraient aussi ressentir de la dysphorie de genre par rapport aux fluides émis par leur corps. On peut aussi avoir un sentiment de dégoût très intense pour différentes raisons, notamment en raison de nos croyances ou parce que cela nous rappelle des événements difficiles du passé. (source) Paragraphe qui résume beaucoup la situation et répond en partie aux questions que me pose votre collègue Maxime Est-ce que c’est le ménage que tu dois faire après? OUI Est-ce que c’est l’association mentale que tu fais avec la saleté et/ou la masculinité? Saleté Parmi les événements difficile du passé, il y a par exemple, la bêtise que j'ai expliqué (de manière détournée) ici : https://alterheros.com/question/61019/ La bétise étant que je m'étais masturbé et puis allez à un fête sans m'être lavez les mains.  Et je pensais pas rencontrer de la famille. En fait, je sais pas pourquoi, avant (<2018), je pouvais m'endormir avec du sperme sur le ventre et je n'avais aucun problème avec cela. La question que je me pose est donc : dois-je redevenir sale ??? Je veux dire accepter d'être plein de sperme... avec la question qui suit (mdr) : comment être sale et propre à la fois ? J'en profite pour poser une autre question : boire ou manger le sperme d'un condom, c'est OK ? C'est une question lié à la présence des lubrifiants, .... La masturbation et le porn semble être une source de décharge de stress, le covid et le déconfinement (syndrome de la cabane) font que j'ai besoin de quelque chose. Par contre, pourquoi est-ce que dans le porno, la partie qui m’excite le plus est la sodomie ?  Je bande pas durant le visionnage des préliminaires... Autre question : porter un cockring en permanence, vous avez des ressources sur le sujet ? Désolé si les questions sot un peu brutal ou comme si vous étiez la référence mondial et que vous connaissez tout, mais voila, vous êtes tellement géniaux et avez toujours une phrase un mot que je peux pas m'empêcher de vous contacter. Cordialement Stéphane


Que me conseillez vous pour me remettre de cette mauvaise ...

Bonjour, J'ai eu ma première fois avec un copain à 21 ans et lui 18 ans. On l'a fait sans protection, c'est arrivé comme ça, cétait pas prévu et pour lui aussi c la 1ere fois d'apres ce qui ma dit. Il m'a pénétré sans lubrifiant, malgré le plaisir vers la fin, j'ai eu tres mal au début malgré mes demandes d'aller en douceur, il nest pas allé en douceur, il a forcé mon anus et jai eu des saignements pendant quelque jour. Je lui ai fait aussi une fellation et j'ai avalé son sperme, je suis donc en panique, je risque quelque chose ? jai un peu peur voir un médecin pour ça ? Je men veux, jai pas réfléchi aux conséquences sur ma santé sur le moment de faire des choses sexuelles un peu crades, mais je savais pas que jétais réellement gay, même si je men doutais, c'était juste une envie d'essayer de passer un bon moment avec un crunch, sur un coup de tête, jen avais trop envie. La prochaine fois, je prévoirai une protection et je me préparerai mieux à faire l'amour avec un homme. Cet ami ne veut pas renouveler l'expérience, il ma dit que cétait jsute pour essayer en étant jeune, et sest rendu compte que les mecs n'étaient pas pour lui. Contrairement à lui, je voudrai le refaire avec dautres mecs malgré cette mauvaise expérience de pénétration, mais avec plus d'amour, mais je me sens perdu à cause de tous ces sentiments gays que j'ai pour lui. Je pense quil ne maimait pas quand on la fait, c'était juste sexuelle, il na jamais été doux avec moi durant tout notre rapport sexuelle, et il ny a pas eu de réciprocité dans nos échanges sexuels, je lui ai tout donné sexuellement et lui rien, ca a été frustrant en moi, car moi je sentai de l'amour pour lui sur le moment et je regrette ma première fois de metre laissé penétré comme ça et de lui avoir fait une fellation ensuite. Je suis un peu perdu avec cette mauvaise expérience d'être gay ou pas, mais jaime pas les filles. Que me conseillez vous pour me remettre de cette mauvaise expérience ? Ricky



Est-ce que mes symptômes peuvent être liés à la primo-infection ...

Bonjour, depuis près de 5 ans j'ai des relations sexuelles non protégées avec mon meilleur ami que je connais depuis 13 ans. Il y a trois ans alors que j'étais en vacance un seul ganglions s'est gonflé dans l'aine accompagné plus tard de maux de tête, frissons, et d'une fièvre supérieure à 38°. Je suis allé consulter et on m'a parlé de mononucléose ou de griffe du chat. Je suis resté 2 semaines très malade. Je ne pense pas que mon ami soit séropositif je le connais depuis très longtemps et il n'a pas encore eu de relation sexuelles avec des filles En plus je suis quelqu'un de très anxieux et je fais des crises d'angoisse mar rapport à ça... j'ai peur d'avoir eu le vih et que cette maladie soit la primo-infection... C'est pour ça que je vous écris, j'aimerais savoir si d'autres IST ou maladies pourraient être responsables de ces symptômes ou si à vos yeux ces symptômes sont causés par la primo infections.... merci d'avance...


J’ai reçu une fellation non protégée. Quels sont les risques?

bonjour, là je suis en crise de panique , l'autre jour j'ai recu une fellation non protégée d'une femme que je connais pas rencontrer sur le moment, on était en voiture y'avais pas de mouchoir, au moment de l'ejaculation elle a sorti un sachet en tissu de son sac et elle l'a enrouler sur mon penis pour ne pas salir la voiture, et là je panique je sais pas je risque quoi et je me demande si elle a mis des sécrétions ou du sang sur le sachet et ya eu contact avec mon gland, s'ils vous plait c'est quoi le risque et est ce que ca peut arriver




J’aimerai savoir si une pénétration anale peut causer la perte ...

Bonsoir, c’est très important que je sache J’ai 18ans et 8mois exactement, donc majeur est vaxinée, et on jamais su répondre à ma question. J’aimerai savoir si une pénétration anale peut causer la perte de virginité et j’aimerai également savoir si c possible de savoir qune personne l’an deja fais par derrière que sa soit chez le médecin ou à l’œil nue. Rabab


J’ai eu un rapport sexuel avec une fille. Elle est ...

Bonsoir, Voilà je suis hyper stresser et je ne sais pas trop comment m'y prendre. J'ai eu un rapport avec une fille, un 14 juin et sans faire exprès la préservatif à éclater et j'ai ejaculer dedans. Sur le coup, le jour mêmes dans la journée, j'ai donner le pillule du lendemain et ensuite des tests pour les maladies qui deviennent négatif. Mais après quelques jours, elle fait des tests de grosses, c'était négatif. J'ai oublier de vous dire qu'elle a un copain et qu'elle a eu pleine de rapport après le 14 juin avec lui. Vers fin juillet, elle m'annonce qu'elle est enceinte, et le 17 juin c'était la semaine d aménorrhée et après avoir vu le gynécologue, elle lui dit qu'elle confirme que sa grosses a débuté fin juin début juillet. Du coup, qui est le père ? J'ai juste besoin d'être rassurer même si elle m'as déjà clament dit que c'était pas moi le père et après on s'est excusé de notre erreur. Merci à vous Joffrey