Tag: prépuce


Est-ce normal que mon prépuce ne soit toujours pas détaché ...

Bonjour Je me nomme Alexis mais appelé moi Harley et j'ai 17ans Je suis gay et j'ai déjà eu des relations sexuelles avec mon copain Cependant le prepuce sur mes parti génital est encore là et cela me pose un complexe énorme, car parfois il est fort possible que je me concentre sur ça et me fais un blocage sur moi même Je voulais donc vous demander pour commencer: -Vers quel âge le prepuce se détache complètement du gland et est ce que à mon âge c'est encore normal qu'il soit là? Ensuite je précise que lorsque j'essaie de me décalotter, bah mon gland je n'arrive pas à le sortir entièrement... Ensuite si c'est pas normal je me demande ce que il faut faut faire en général Parce que je n'ose pas allé voir mon médecin pour ce problème, sachant que ça me complexe Voilà je pense avoir tout dit sur mon problème et le complexe que j'ai Donc je m'en remet a vous pour avoir certains conseils


Mon gland et le bout de mon prépuce sont secs ...

Bonjour, j’ai un problème, tout d’abord j’ai 15 ans et n’ai jamais eu de rapport. Depuis quelques jours le bout de mon prépuce et mon gland son vraiment sec et j’ai depuis du mal à me décalotter en érection alors que je ne suis pas circoncis. Cela ne me rassure pas vraiment. Merci de votre réponse Matt Salut Matt! Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros! Si je comprends bien, le bout de ton prépuce et ton gland sont sec depuis quelques jour. Tu as du coup du mal à décalotter. D’abord, le phénomène lié à la difficulté de décalotter se nomme phimosis. Le phimosis est connu comme un rétrécissement persistant du bout du prépuce empêchant la rétraction complète du gland. L’âge pour avoir du phimosis est très variable et c’est un phénomène très rependu! Il est probable que le fait que ta peau de prépuce soit sèche en ce moment soit la cause de la difficulté de décalotter. C’est pourquoi on va aborder la question de la sécheresse du gland et de la peau de prépuce dans un premier temps. On revient au phimosis par la suite. Pour citer une réponse à une question similaire (Pourquoi mon gland est-il sec et pas lisse?) : «D’abord, tu sembles décrire ce qui s’apparente à une sécheresse du gland. La sécheresse du gland peut toucher plusieurs personnes au cours de leur vie, à certains moments, peu importe l’âge. Les symptômes les plus communs sont certes la sécheresse, mais également les éruptions cutanées ou les démangeaisons, pouvant même parfois provoquer des fissures. Plusieurs causes sont possible pour expliquer comment un gland puisse devenir sèche ! Avant d’en énumérer quelques unes, je tiens à préciser que mes mots ici ne remplaceront jamais les conseils de ton/ta médecin! En effet, la meilleure façon d’en avoir le coeur nette sur les raisons pour lesquelles ton gland est sèche et sur de possibles remèdes est d’aller consulter un/une médecin. (Je sais que cela peut être gênant, mais dis-toi que les médecins ont entendu bien d’autres histoires que la relativement commune sécheresse du gland! =) Alors, comment la sécheresse du pénis peut-elle être causée ? D’abord, la friction ! Une masturbation fréquente sans usage de lubrifiant, des sous-vêtements qui frottent trop ou des activités sexuelles fréquentes peuvent engendrer des frottements excessifs. Que faire si la cause est la friction ? Tu peux aller te procurer un lubrifiant de qualité (dans un sex shop, par exemple), idéalement contenant de la vitamine E. Ce type de lubrifiant t’aidera à conserver ton gland humide pendant la masturbation et diminuera de possibles irritations. Par rapport aux vêtements, tu peux essayer des sous-vêtements plus serrés ou plus amples et voir ce qui te rend le plus confortable en terme d’irritations. Puis, le psoriasis, une maladie inflammatoire de la peau (qui affecte environ 3% de la population mondiale) peut parfois être présent au niveau du pénis. Dans certains cas, il est possible que le psoriaris se manifeste sur le pénis comme une lésion sèche. Seul un/une médecin pourra valider cette possibilité et te prescrire certains traitements pour freiner l’inflammation. Finalement, la cause la plus commune de la sécheresse du gland est tout simplement liée à des réactions allergiques. Par exemple, il se peut que ta peau réagisse à des savons à corps, des détergents à lessive, certains tissus de vêtements, certains parfums ou certaines crèmes. Tu peux alors essayer d’utiliser un savon doux (pH neutre) qui ne contient aucun ingrédient agressif pouvant irriter ta peau. Tu peux par exemple demander conseil à ton pharmacien ou ta pharmacienne pour connaître le meilleur savon doux disponible pour toi en magasin ! Par ailleurs, lorsque tu prends ta douche, assure-toi de soigneusement rétracter ton prépuce jusqu’à ce que le gland soit complètement découvert et laisse le prépuce et le bout du pénis se nettoyer par le flot de l’eau. Il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser un savon pour laver le prépuce et le gland : car les savons déséquilibrent l’hydratation naturelle du gland. Or, si un savon doit être utilisé, assure-toi d’en utiliser un au pH neutre.» Il est possible que si la sécheresse de ton gland et de ton prépuce se règlent, que tu sois de nouveau capable de décalotter sans problème. Toutefois, si le problème persiste, il se peut que tu aies du phimosis, tel qu’expliqué au début de cette réponse. Le premier traitement du phimosis consiste en des exercices quotidien d’étirement du prépuce : pendant la douche ou le bain quotidien, par exemple. Il ne faut surtout pas forcer la peau : simplement l’étirer un peu quotidiennement, idéalement lorsqu’elle est mouillée. Si le phimosis ne s’est pas améliorer malgré les exercices, il existe certaines crèmes à base de cortisone qui peuvent être efficaces, car elles assouplissent la peau du prépuce. Cette crème doit être appliquée deux fois par jour pour une durée déterminée avec ton ou ta médecin. Il est préférable de l’appliquer le matin après avoir uriné et le soir après les soins d’hygiène et après avoir uriné. Voici un guide expliquant le phimosis et l’application de la crème. Si cela n’est pas efficace, il peut être possible d’avoir recours à une chirurgie. Toutefois, avant d’envisager cette option, ton ou ta médecin te proposera d’autres astuces qui concordent avec ta situation. J’espère avoir su te guider dans tes réflexions. N’oublie pas que mes mots ne remplaceront jamais un avis d’un.e professionnel.le de la santé à ce sujet, n’hésite donc pas à consulter ton ou ta médecin si la situation persiste! Je tiens toutefois à être rassurant : ta situation est très fréquente et dans la majorité des situations, elle se résorbera par elle-même sans même à avoir à consulté un.e médecin. Sois prudent pour ne pas trop irriter ton pénis! N’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu en ressens le besoin. Guillaume, pour AlterHéros