Tag: pH


Comment prendre soin de mes organes génitaux en tant qu’homme ...

Je suis un homme trans et je me demande comment prendre soin de mes organes génitaux, plusieurs années après le début de la prise de testostérone et de l'hystérectomie complète. Ce que je sais, c'est du savoir par rapport aux vulves en général, mais ça ne fait que peu de temps que je m'intéresse à la mienne (ma dysphorie génitale étant complètement disparue, c'est comme si l'auto-censure a laissé la place à la découverte d'une partie plein de potentiel). Sauf que mes partie génitales ne sont pas une vulve générale, vu mes hormones et les chirurgies qui l'ont transformée et mon type de corps (en forme ronde, je sue beaucoup). Je connais bien les grandes lignes, par example: nettoyer l'extérieur avec de l'eau et du savon doux, bien rincer, ne pas faire de douches vaginales, tout ce qui viens en contact avec cette partie doit être propre ou proprement désinfecté ou stérile dépendament de ce qu'on parle. De manger du yogourt régulièrement peux aider. Je ne rase aucun poil à cet endroit. Je sais aussi que mon médecin de famille ne s'y connait pas en corps trans (l'ignorance et la grossophobie règne encore à cette clinique malheureusement) et je ne me sens pas à l'aise à lui donner un cours; de plus j'ai bien conscience qu'il ne pourra pas répondre à mes questions, qui sont: -Est-ce que je devrais faire de quoi pour conserver un bon ph? -Considérant que mon vagin ne lubrifie pratiquement pas et qu'il n'y a aucun "flush" menstruel, devrais-je regarder à entretenir avec une sorte de douche vaginale? -Comment je fais pour le problème de la sueur? Je sais que c'est récurrent pour beaucoups d'hommes trans, on sue apparement plus que les hommes cis, en tout cas pour moi c'est le cas et donc à part avoir de très bons sous-vêtements qui couvrent le plus de peau possible, qui respirent et absorbent, et que je change au moins 3 fois par jour pour ne pas remonter des bobettes pleines de sueur contre mon corps, y a-il un autre truc que le fameux antisudorifique? (je suis réticent à en mettre à l'intérieur de mes cuisses..) C'est que c'est acide et avec le frottement ça fait des plaies -Est-ce normal que le peu de substance incolore et inodore qui s'écoule de mon vagin semble prendre en infection à l'intérieur de mes cuisses, causant des gros boutons profond dans ma peau? Ils sont difficiles à guérir, à cause des plaies à cause de la sueur, et reviennent souvent -Existe-t-il un guide pratique à l'intention des hommes trans pour l'entretiens de nos organes génitaux? Autre détails pertinents: j'ai subi tout les tests ITS possibles et c'est toute sorti négatif, il n'y a aucune chance que j'ai été contaminé depuis. M.