Tag: pansexuelle


Je pense être pansexuelle car je ressens de l’attirance pour ...

Bonjour ou bonsoir, Alors j'ignore si m'a question va paraître bête mais ces derniers temps je me pose une question. Je suis de base une jeune fille hétéro et j'ai déjà eu une relation avec quelqu'un. (Je ne suis pas experimenté certe) Voici le petit hic, je pense être aussi intéressé par les non-binaire, transgenre (masculin et désolée si je vous offense ce n'est pas mon but) mais j'ai aussi l'impression aux filles. Le truc c'est que je sais pas si c'est de l'attirance ou juste je les trouve belle... Dans un cas je pense (corrigez moi si je me trompe) être pansexuelle mais dans l'autre je ne sais pas... c'est pourquoi je me tourne ici. Car je n'ai pas tellement d'amis qui pourrait m'aider. Merci encore :))


Est-ce que ça veut dire que je suis pansexuelle?

Hello, J'ai de la difficulté à définir mon orientation sexuelle... Ce qui est certain, c'est que je suis sexuellement attirée par les femmes et les hommes, mais je ne suis pas certaine d'être attirée par les personnes non-binaires, par exemple. Quand je suis attirée par une personne, je suis bien sûr attirée par son physique, mais ce qu'elle dégage et sa personnalité sont ce qui me "turn on" le plus. Est-ce que ça veut dire que je suis pansexuelle? Arc-en-Ciel


Comme se préparer à une première relation sexuelle lesbienne?

J'ai 17 ans et jai envie de vivre avec toute sorte de filles, tou le temps, depui longtemps, mai j'ai toujours eu des apprehensions et des peurs à ça. Tout a changé avec la première fille que je connais lesbienne dans mes amies, je croi que j'attendai de voir une fille ouvertement amoureuse d'autres filles pour mautoriser à aimer des filles, cette fille est devenue mon modèle, mais je n'ést jamais rien dit. Mon coeur s'emballe trop quand je la voi, par le fait que je sai qu'elle est lesbienne et donc je pourrai vivre quelque chose avec elle. Elle a du le voir, je rougis toujours devant elle, mai elle ne ma jamai fai d'avance. J"ai alors peur de m etre emballée comme une idiote par quelle soi lesbienne et pas par la personne, et quelle le ressent et pour ca quelle ne fait aucune avance. Ou est ce quelle n'a pas deviné que jétais comme elle ? C possible ? Jai aussi peur de vivre une relation homosexuelle avec cette fille, meme si jai tres envie de ça. Comme sy preparer a faire lamour avec une fille ? C ca qui me bloque ou je narrive pas a accepter a l'être par homophobie interieure ? Comment trouvé le courage de lui parlé de mes sentiment et de lui avoué que je sui comme elle pour quelle m'aime en retour ? Comment savoir si je sui bien amoureuse d'elle et pas attirée simplement par son orientation ? Et si c son orientation qui mattire, je peux etre en amour avec elle, c acceptable pour enfin vivre mes attirances ? Je ne sais pas ou je suis, mé je voudrai enfin etre en amour avec une fille, etre avec elle si c possible, pourquoi c difficile ? Amélie




Pouvons-nous être cisgenre et queer à la fois?

Bonjour, Depuis quelque temps, je ressens un questionnement sur mon identité sexuelle/romantique. Je n'ai jamais douter le fais d'être une femme cis. Par contre, je croyais être demisexuelle et panromantique, mais je commence à peut-être envisager être Queer... Je me demandais ce que signifiais être Queer, si nous pouvons être cisgenre et queer à la fois, mais refuser le modèle de binarité sans tout fois être soi-même non-binaire. Merci beaucoup! A-lx Salut! Merci d’avoir pris le temps de nous écrire afin de nous partager tes questionnements. Je constate que cela fait un certain temps que tu te questionnes sur ton orientation sexuelle. Tu t’identifiais comme étant demisexuelle et panromantique, mais tu commences à te demander si l’identité queer te représenterait bien. Tu voudrais donc avoir une définition du terme queer afin de t’orienter un peu dans ton processus. Bien, en fait, queer est un terme qui comporte plusieurs définitions. Je vais donc prendre le temps de les décrire au meilleur de ma connaissance, car il se pourrait que tu croises des personnes adoptant l’une ou l’autre d’entre-elles. D’abord, «queer» est un mot signifiant, en anglais, étrange. C’était, pendant une certaine période, un mot utilisé comme une insulte envers les minorités sexuelles, de genre ou les personnes ayant une sexualité marginalisée (BDSM, fétichisme, travail du sexe, polyamour, etc.). Encore aujourd’hui, dans les communautés LGBTQ, on peut croiser des personnes qui vont considérer que ce mot est violent, surtout dans les pays majoritairement anglophones, au même titre que ‘’fif’’ ou ‘’brouteuse’’. Il est, par contre, plus probable que tu croises des individus s’étant réapproprié cette même définition. Dans de nombreuses communautés anglophones, le mot «queer» est devenu un mot rassembleur synonyme de membre d’une communauté sexuelle ou de genre. C’est un peu comme un doigt en l’air aux gens qui l’ont utilisé  ou qui l’utilisent encore comme une insulte. En gros, pour certaines personnes «être queer» peut n’être qu’un synonyme d’être, par exemple, «homosexuel» ou «simplement pas entièrement hétéro». C’est un mot valise qui commence à faire de plus en plus sa place dans les communautés francophones. Le terme queer peut aussi être revendiqué par des personnes qui ne se retrouvent pas dans la vision dominante de l'hétérosexualité et qui définissent leur orientation sexuelle de façon beaucoup plus flexible! Tu pourrais, par exemple, te définir comme étant une personne sur le spectre de l’asexualité, demisexuelle, comme tu le faisais et utiliser le terme queer dans le sens du mot valise «queer». Panromantique, être attiré(e) de manière romantique soit envers des personnes de tous les genres confondus ou, selon la définition, avoir une préférence romantique d’abord et avant tout pour la personnalité d’un individu, peut à la fois entrer dans cette définition de queer, mais cela comporte également des similarités avec certaines composantes de la théorie queer. Donc, finalement, j’arrive à la définition qui, je crois, t’intéresse le plus. «Queer» est aussi une théorie selon laquelle le genre et, par le fait même, l’orientation sexuelle comme nous l’entrevoyons sont des concepts entièrement construits par la société dans laquelle nous vivons. Cela se base sur l’idée que le genre est un concept qui, au fil du temps et selon la société dans laquelle tu vis, va changer. En gros, le genre est une idée abstraite. Petite analogie, c’est un peu comme un standard de beauté. Tu as des endroits où plus tu as un long cou, plus tu es sexy. Il y en a où plus tu as des petits pieds, plus tu es physiquement avantagé. Il y en a où être beau c’est d’avoir le nez percé et d’autres où c’est de ne jamais s’être fait tatouer. Puis, il y en a d’autres où tout le monde se contrebalance un peu de ce que tu as l’air. Selon la théorie queer, le genre, c’est un peu pareil, mais, dans la société où nous vivons, il n’y en a que deux genres qui sont historiquement représentés et ce de manière assez restrictive. Disons que si tu n’as pas le nez percé, on va te le faire remarquer pas rien qu’à peu près. C’est donc un modèle binaire, mais ce modèle n’est pas universel et donc, selon cette théorie,  gagnerait à être déconstruit. Ok, mais qu’en est-il de l’orientation sexuelle? Bien, si tu fais complètement exploser le concept de genre, BANG, l’orientation sexuelle explose aussi parce que celle-ci dépend du genre. Si le genre est entièrement construit, l’orientation sexuelle l’est toute aussi. Encore une fois, selon cette même théorie, l’orientation sexuelle est aussi un concept qui prend une définition différente selon la société et la période historique dans laquelle nous nous trouvons. Par exemple, dans notre société, être un homme homosexuel, signifie le plus souvent «être attiré par une personne du même genre». Dans certaines cultures et d’ailleurs, historiquement, cela a également été le cas à certains endroits en Amérique du Nord, être un homme homosexuel signifie être une personne qui aime se faire pénétrer par un autre homme. Bref, la conceptualisation que nous nous faisons de l’orientation sexuelle est très récente et particulière à la société dans laquelle nous vivons. C’est un aperçu très bref de la théorie queer, mais certaines personnes vont utiliser ce terme afin d’exprimer le fait qu’elles s’identifient à celle-ci. Ensuite, il est possible d’observer diverses variantes. Certaines personnes vont s’identifier uniquement à une ou l’autre des composantes de la théorie. Les gens vont, par exemple, se définir comme queer, mais ils ne vont l’utiliser que pour dire qu’ils ne croient pas que leur orientation sexuelle peut rentrer dans une catégorie basée sur un modèle binaire. Parfois les gens l’utilisent pour signifier qu’ils vont à l’encontre des normes ou des stéréotypes de genre. C’est un terme qui a tendance à être plutôt politisé et qui est utilisé à plusieurs sauces.  Oui, tu pourrais donc utiliser le terme queer tout en t’identifiant au genre qui t’as été assigné à la naissance. Tu peux également le rejeter si tu trouves que cela ne te correspond pas non plus. Tu peux l’adopter et changer d’idée en cours de route. Ce n’est pas quelque chose qui se doit d’être fixe! Je te propose au passage l'article de mon collègue Guillaume au sujet du queer : Que signifie être queer? Cet article fait notamment un portrait de l'usage historique de ce terme! J’espère que cela t’a aidé et je te souhaite bonne chance dans la suite de ton questionnement, Marie-Claire Jones


Quelle est mon orientation sexuelle? Mes parents ne l’accepteront jamais!

Bonjour, Bonsoir, Je m'appelle Kylie. Je n'ai que quatorze ans, pourtant, je n'arrête pas de me demander quelle est mon orientation ? J'ai TOUJOURS étais passionnées par les mecs. Pourtant, récemment, je suis totalement perdue, je me questionne tous le temps ! Alors, déjà ce qui m'a laisser penser cela, est que : 1. Il y a une fille dans ma classe, je l'a connais depuis la maternelle, mais on ne se parle pas souvent. Je la trouve juste HYPER BELLE. Bref, du coup, j'ai remarquée que j'ai tendance à réagir avec elle, comme je réagis avec un mec qui me plait. J'ai cette tendance a me braquer lorsqu'elle vient me parler et je n'arrête pas de la regarder en cours, le pire, c'est que je le fais sans m'en rendre compte... Sa veut dire quoi ? 2. Hier, ma meilleure amie, m'a tenue la main, c'est une habitude entre nous d'être ''tactile'', pourtant, cette fois-ci, j'y ai fais attention, et j'ai commencer à sourire bêtement. Le pire, est que j'ai aimer sont contact et lorsqu'elle m'a lâcher la main, j'ai direct rechercher sa main, pour la reprendre, tellement j'en ressentais l'envie et le besoins de son contact. Sa veux dire quoi ?? Sinon, sincèrement, je pense être hétéro, car, je me suis toujours vue avec des mecs, mais, cela fais depuis un moment que je m'imagine avec une fille... Je n'y comprends plus rien, d'un coup je "crush" sur des mecs, puis, Pooufff, j'ai de "l'attirance" envers les filles.. Sincèrement, je n'ai pas de problème à sa, mais, mes parents, ne l'accepteront jamais, et encore moins mon entourage qui est fermé sur ce sujet.. Alors, dès fois, j'ai peur.. Peur, qu'au final, c'est les filles que j'aime et peut être aussi les mecs, car, je suis tout le temps attirer par eux !!! Voilà tout ! Merci d'avance et désoler du dérangement !



Je me sens rarement respectée par les hommes hétéro, comment ...

Bonjour, Je vous écris parce que j'ai en tête, depuis un long moment, la même pensée qui reviens à propos des hommes...Avec tout ce qui se passe et tout ce qui c'est passé dans l'histoire par rapport au droit des femmes, les combats qui continuent d'être mené, etc. Je les détestent de plus en plus. J'ai déjà été féministe, voulu l'égalité des sexes, mais maintenant je ressent seulement de la haine. ça devient très difficile d'être avec mon copain parce que je ressent constamment cette colère, ce besoin de me libérer chaque fois qu'il donne un conseil mal placé, ou qu'il veut être romantique et qu'il se colle sur moi. Juste parce que je ne me sens respecté que très rarement par les hommes, et j'ai l'impression que mes normes de ce qu'est le respect par rapport aux hommes hétéro (ceux qui ont le "pouvoir" donc) augmentent... Je ne sais pas trop comment me sortir de ça. je comprend que je généralise, mais il y a eu un temps où je ne le faisais pas et l'expérience que j'ai eu avec les hommes dans ma vie m'ont donné raison. Je ne sais même plus si je suis encore bisexuelle, ou si je suis pansexuelle, ouverte à plus de gens. Je suis tellement mêler... Merci de m'avoir lu, Alexe


Je ne sais pas où me lancer dans mes relations ...

Bonsoir, car il est 22h50 chez moi je vous écrit pour la première fois je me demande, mais qui suis-je réellement... je suis une femme qui n’a jamais couchez avec une femme, mais avec un homme oui, j’aime pas touchez l’homme ni faire autre chose que la pénétration vaginale, mais imaginez le faire avec une femme ça me donne des envies... de vouloir tout essayée ! Étant jeune j’ai jouez à un jeu ont se donnait des défis moi et une femme de faire l’action demandée sexuellement, mais sa pas été très loin, mais ce que j’ai ressenti à ce moment là c’est que j’aimais réellement les femmes et je suis même tombée jalouse quand cette femme a commencer à être avec un homme. Depuis ce temps-là je me pose la question constamment je suis quoi en réalité j’arrive pas à mettre de mots et sa me ronge de l’intérieur. Rendu aujourd’hui je viens de sortir d’une relation très douloureuse je me fessait manipulée pendant x nombre d’année et puis je ne sais pas où me lancer dans mes relations je veux être en couple, sans savoir quel choix faire femme ou homme?... merci de m’avoir lus et de m’avoir répondu :)