Tag: pansexualité


Le mot bisexuel ne me définit pas, comment me définir ...

Salut Alterheros, Je n'arrête pas de changer, je suis un peu perdu. Comment me définir ? Ado, j'étais persuadé être gay de 11 à 17 ans, avec tout le temps envie de sexe avec des mecs de mon âge, c'était de la folie, mais trop timide à l'époque pour oser. De 17 à 19 ans, j'étais persuadé être hétéro avec tout le temps envie de sexe avec des femmes, c'était aussi de la folie, mais aussi encore trop timide pour essayer. De 19 à 25 ans, de nouveau gay. De 25 à 28 ans hétéro. Et là encore gay à 29 ans. Mes premières expériences sexuelles avec quelqu'un ont été tardives (je ne savais pas sur quel pied danser avant de me dire "il faut te lancer sans honte" à 21 ans et en prenant courage sur ma timidité). Mes toutes premières ont donc été gays à partir de 22 ans et mes toutes premières avec des femmes à partir de 26 ans. Je suis seul actuellement, mes relations n'ayant jamais dépassé le stade de quelques mois ! Le mot bisexuel ne me définit pas du tout et je n'aime pas ce terme pour moi, durant chaque phase, je suis très axé sur une seule genre de personne (soit homme, soit femme) pendant plusieurs années mais jamais sur les 2 genres en même temps ou très peu. Je ne sais pas ce qui déclenche ces phases. Avez vous une idée ? Je ne sais pas quel terme utiliser pour ces personnes sans les blesser dans mon message (désolé, beaucoup perdu aussi là-dessus avec toutes les définitions qu'il y a maintenant sur le web), mais avec le temps, si ça arrivait un jour, je me suis aussi ouvert à la possibilité d'aimer romantiquement et avoir des rapport sexuels avec d'autres personnes qui ne se définissent ni homme - ni femme, ou qui auraient changé de sexe au cours de leur vie ou avec des hommes avec un corps féminin ayant gardé un sexe masculin, ou une femme avec un corps masculin ayant gardé un sexe féminin. Je ressens de l'excitation romantique et sexuelle à rencontrer et découvrir des personnes différentes du classique duo homme/femmes. Si ça arrivait, ça serait tout nouveau pour moi. Je n'ai jamais fait de coming-out, mes attirances fluctuant trop dans la durée. Comment m'identifier et mettre des mots sur ce que je vis, c'est le bordel dans ma tête, c'est un peu stressant toutes ces fluctuations sexuelles ? Pouvez vous me donner des pistes et des clés pour me mettre au clair dans ma tête et me déstresser ? Julien.





J’aimerais arrêter de constamment vérifier si je suis gay…

Bonjour je suis un jeune de 20 ans en couple depuis 7 ans ,depuis bientôt 1 ans j’ai eu un questionnement permanent sur ma sexualité . Je suis un garçon qui a toujours était attiré par les femmes au point parfois de tromper ma copine , j’ai toujours vécu une sexualité épanouie et riche . Mon questionnement est arrivé lorsque dans mon groupe d’amis nous avons eu des doutes sur les sexualités d’un amis , je me suis d’abord dis c’est pas possible j’ai rien vue après ça je me suis retourné la question est là est arrivé cette période que je décrirais comme tres béninle. Ca était un questionnement permanent avec une envie de savoir absolument , je me suis mis à regardé les Garçons en me disant tu le trouve beau lui ? Où est ce que un mec torse nue sa t’excite ? Sauf que j’étais mal très mal j’avais honte même quand je me disais Beh voilà. Tu aimes les garçons c’est la vie j’étais encores plus mal ! Et je continuais avec ces vérifications jusqu’à écoute mon. Cœur pour savoir il battais plus vite ect . J’ai donc quitter ma copine pour une période de un mois ,je me sentais très mal. J’ai commencé à question ma relation et à faire des liens en me disant que si je l’avais trompé c’est parce que j’étais gay ( ce que j’ai oublié de dire c’est que cette période été accompagné d’une homophobie permanente( je me suis dis aussi que cette homophobie était peut être un refoulement, je me suis efforcé à me dire que j’étais gay et que c’était comme ça mais. Rien à faire toujours des vérifications et en. Plus un sentiment de mal me faisais me mettre à l’écart je sortais plus en boîte de nuit j’ai perdue cette facilité à aller voir les filles comme si je n’étais plus moi même . En plus mon malaise était visible autrement il m’arrivait de faire de cris de panique des que j’étais trop proche d’un garçon j’étais mal à l’aise je savais. Plus me comporter c’était horrible. Je les regardais en permanence et j’avais l’impression que ils le sentaient et que même dehors tout le monde le sentais tout devenais source de stresse . Je me suis remis avec ma copine et je lui ai expliqué ce que j’avais vécu elle a bien réagis et m’a dis que c’était pas grave que je devais pas m’en faire . Ça m’a rassuré je me donc mis à lire beaucoup d’article sur la sexualité et sa ma rassurer pendant 1 jour ou 2 puis après je retomber dans le meme états de vérification. Par exemple j’ai toujours aimé et pratique le rugby et des que je regardais un match je me disais il t’attire lui? Il a un bon cul ? Des trucs au quel j’aurais jamais jamais pensé bref j’aimerais arrête les vérifications et vivre plus légers . Alex


Je me sens rarement respectée par les hommes hétéro, comment ...

Bonjour, Je vous écris parce que j'ai en tête, depuis un long moment, la même pensée qui reviens à propos des hommes...Avec tout ce qui se passe et tout ce qui c'est passé dans l'histoire par rapport au droit des femmes, les combats qui continuent d'être mené, etc. Je les détestent de plus en plus. J'ai déjà été féministe, voulu l'égalité des sexes, mais maintenant je ressent seulement de la haine. ça devient très difficile d'être avec mon copain parce que je ressent constamment cette colère, ce besoin de me libérer chaque fois qu'il donne un conseil mal placé, ou qu'il veut être romantique et qu'il se colle sur moi. Juste parce que je ne me sens respecté que très rarement par les hommes, et j'ai l'impression que mes normes de ce qu'est le respect par rapport aux hommes hétéro (ceux qui ont le "pouvoir" donc) augmentent... Je ne sais pas trop comment me sortir de ça. je comprend que je généralise, mais il y a eu un temps où je ne le faisais pas et l'expérience que j'ai eu avec les hommes dans ma vie m'ont donné raison. Je ne sais même plus si je suis encore bisexuelle, ou si je suis pansexuelle, ouverte à plus de gens. Je suis tellement mêler... Merci de m'avoir lu, Alexe


Suis-je bisexuelle, hétérocurieuse, hétérosexuelle?

Bonjour , si je vous écris c'est que j'ai besoin qu'on m'aide dans mes questions sur mon orientation sexuelle.J'ai bientôt 20 ans. Pendant très longtemps, je me suis considérée comme hétérosexuelle. Un jour , j'ai trouvé une amie d'enfance plus jolie que d'habitude ( je précise que je trouvais cette fille magnifique quand je n'avais pas ces questionnements) . Je me suis posée alors la question si je n'étais pas bisexuelle. Cela s'est passé en avril 2018, durant cette période je me suis rendue compte que j'étais très amoureuse de mon ancien meilleur ami que je connaissais depuis 3 ans avec qui j'avais une relation ambiguë. Notre relation amicale s'est mal terminée à cause de ça et cette relation m'a détruite. Après cela , je suis rentrée dans mes études supérieures avec le cœur brisé et mes questions toujours en tête. En octobre 2018, j'ai flirté avec un ami qui se définissait comme non binaire et pansexuel. Je me suis définie alors pansexuelle étant donné que j'étais attirée par lui. Mais en fait même si je respecte son identité de genre , je le considérais encore comme un homme car je le connais depuis longtemps et bien avant qu'il se définisse non binaire. Pendant quelques temps , j'ai pensé avoir un crush sur une amie de ma promotion. Puis en février 2019, j'ai rencontré un garçon qui est devenu mon premier copain. J'ai eu un vrai coup de cœur pour ce garçon , il me plaisait vraiment physiquement. On est sortis ensemble pendant 4 mois ,c'était ma première relation sérieuse , il m'a apporté beaucoup et j'ai découvert beaucoup de choses avec lui. Mais vers la fin de notre relation , j'ai du mal à m'investir par rapport à de gros problèmes personnels et notamment mes questionnements. Je sais que j'ai une très forte attirance pour les hommes sur tous les plans mais les femmes j'ai l'impression que c'est plus une attirance physique, de l'admiration car je suis une jeune femme qui a peu confiance en elle et j'adore la mode et la beauté mais je n'ai jamais vraiment osé être moi-même. Je ne pense pas être pansexuelle car le genre compte pour moi énormément même. Suis je alors bisexuelle , hétérocurieuse ou hétérosexuelle ? Il est vrai que j'ai eu des attirances pour les femmes mais j'ai beaucoup de mal à me voir dans une relation sérieuse avec , d'avoir des moments de tendresse avec,comment puis mettre au clair ses réponses . Merci d'avance pour votre réponse.



Ces commentaires sur mon style font que je remets mon ...

Bonjour,on m’appel Antho. J’ai un corps féminin mais depuis un ans j ai découvert que j’etait en fait […]