Tag: orientation sexuelle



Pourquoi suis-je attirée par les filles? Comment éradiquer cette partie ...

Bonjour je suis Dalila 22ans, J'aimerai savoir comment faire pour éradiqué complètement cette partie de moi qui est attirée par les filles car je ne la veux pas du tout. Je voudrais aussi par la suite savoir ou comprendre le pourquoi j'ai une partie de moi qui est attirée par les filles. Je ne voudrais pas devenir Lesbienne je voudrais conserver mon hétérosexualité mais le fait d'être vierge me rend assez perdu dans mon orientation sexuelle . Merci pour les futures réponses surtout.


Peut-on être lesbienne même si on a aimé des hommes ...

J’ai eu des sentiments pour des hommes dans le passé mais aujourd'hui j’ai réalisé qu’en réalité les femmes l’attirent plus. Mes sentiments pour ces gracins étaient réels mais à présent, seules les filles me font de l’effet. Je pense être lesbienne mais cette ancienne attirance pour les hommes me fait douter. Peut-on être lesbienne même si on a aimé des hommes auparavant ?



Je n’ai plus de relations sexuelles avec mon mari et ...

Mes salutations à tous les membres de alterheros. Déjà je voudrais vous remercier pour toute l'aide que vous apportez à vos lecteurs. Je suis mariée depuis plus de 24 ans avec un homme qui est de la même religion que moi et nous avons des enfants. Mon homme a toujours été quelqu'un de très apprécié et entouré par les gens. Depuis que nous sommes ensemble, nous faisons chambre à part. Mon mari partage sa chambre et son lit avec de jeunes garçons de passage ou vivant avec nous. Nous n'avons presque plus de rapports sexuels et la complicité entre nous a totalement disparu. J'ai commencé par entendre des rumeurs selon lesquelles il aimerait les hommes. Avec un peu de recul, je me demande si tout ça n'est pas vrai et s'il n'était pas bisexuel. Que faire si c'est le cas ? Après plus de 20anss de mariage ? Comment expliquer cela aux enfants ? Je suis perdue. Aidez-moi ! Je n'en dors presque plus. Je précise que j'ai à plusieurs reprises attiré son attention sur ses changements de comportement et surtout sur le manque d'affection et de sexualité qui me manque. Et les rares fois où nous avons eu de relations sexuelles ces 10 dernières années, c'est moi qui ai toujours fait le premier pas


Je me « déguise en femme­ » et j’ai envie ...

Bonjour Merci pour l aide que vous pourriez m apporter. Je suis un homme (célibataire ) de 53 ans . Je suis (jusqu a pressent , hétéro et j adore toujours le corps des femmes et l acte sexuel avec une femme également. Je n'ai pas d attirance pour une relation homo en tant que tel mais depuis un moment je phantasme d être une femme et donc avoir une relation avec un homme. je me "déguise en femme (vêtements/ faux seins etc ) j ai très envie de franchir le pas en tant que (femme). Curieusement je me vois pas du tout embrasser mon partenaire mais le coté sexuel ne me dérange pas. J'ai fait des recherches sur le même sujet mais n'ayant pas trouvé ce genre de cas j espère que quelqu un pourra m expliquer l orientation sexuelle que je m apprête sans doute a franchir. Merci de m avoir lu. Je n ai pas de soucis la dessus mais sans doute une petite hésitation a franchir le pas!


Je me pose des questions en lien avec mon orientation ...

Bonsoir, Je me permet de poser quelques questions concernant mon orientation même si je sais que ça a beaucoup été posé et je m’excuse par avance pour le pavé . J’ai un parcours plutôt délicat en effet ces questions sont apparues cette année à la suite d’un flashback . Dans mon enfance j’ai eu une expérience homosexuel avec une personne de mon entourage alors qu’elle avait 6 ans de plus que moi , à l’époque je ne comprenais pas grand chose j’étais juste curieuse de découvrir le plaisir on va dire sauf que cela s’est répété plusieurs fois à la suite et elle employait une technique bien spécifique : porno puis passage à l’acte. Pendant je fermais les yeux et je ne recherchais qu’une « délivrance » sexuelle l’embrasser me répugnait, mais le frottement me permettait de ressentir du plaisir ,en grandissant j’ai commencé à ne plus vouloir me rendre chez cette personne parce que je n’arrivais pas à dire non quand elle me le proposait puis en grandissant j’ai réussi à y mettre un terme . Par la suite j’ai quand même voulu savoir si j’avais un penchant homo j’ai une expérience sexto mais j’avais pas vraiment d’attirance et j’ai aussi voulu essayer de retenter l’expérience avec une personne de confiance quand j’étais un peu alcoolisé mais je me suis rendu compte qu’en réalité je voulais faire du mimétisme par rapport à mon passé en plus encore une fois la personne ne m’attirait pas et je pensais plus à ne pas rendre l’appareilpendant l’acte et ça ne c’est pas passé .Depuis ce jour je sais que les femmes ne m’attirent pas. Malgré tous ça je n’ai jamais questionné ma sexualité , mon cercle d’amis est composé de personnes lgbt ect donc les différentes orientations ne m’étaient pas inconnues. Donc comme je le disais c’est questionnements dont apparus lorsque j’ai fais un cauchemar d’une des expériences que j’ai eu dans mon enfance me réveillant affolé et en crise de panique. J’ai eu une addiction à la pornographie ça m’étais déjà arrivé d’être excité par de la pornographie lesbienne c’est les premiers que je regardais car le corps de l’homme me faisait terriblement peur à l’époque du coup regardais du porno sans pénétration me rassurait puisqu’il n’existe pas vraiment de porno hétérosexuel sans celle ci . Par la suite j’ai réussi à trouver du plaisir dans le porno hétérosexuel et plus du tout sur le lesbien.Sauf qu aujourd’hui je fais une fixation sur le fait d’être lesbienne ou bisexuelle refoulé et maintenant ça empathie sur ma libido et là porno que je regarde comparant d’un porno lesbien à un porno hétérosexuel , je ne sais même plus si je suis excité par de la porno lesbienne parce que je fais de l’angoisse devant et que je n’arrive plus à faire la différence entre excitation et angoisse puisque ça en devient maladif à vouloir me tester toute les 5min même si j’en ressens pas l’envie si je ne le fais pas je vois ça comme le signe d’un refoulement et maintenant que je suis focalisé dessus j’ai l’impression de n’être plus autant excité par le porno hétérosexuel alors que dans ma tête si beaucoup et même avant d’avoir ce problème . Pour dresser mon portrait je suis quelqu’un d’hypersensible et angoissé j’ai eu pleins de tocs qui ont réussi à disparaître mais il ont été remplacé par cette obsession . En ce qui concerne mes expériences, je n’ai toujours eu des crushs envers les hommes , de l’attirance, je ne suis pas encore tomber amoureuse bien que j’ai déjà eu des sentiments qui s’en rapprochent. J’ai eu des déceptions et j’ai vécu une expérience traumatisante auprès d’un homme lors de mon premier date à 18ans. Je suis vierge et je n’ai j’avoue avoir très peur de la pénétration vaginal et que je suis très intimidé par les hommes Pour le porno lesbien je n’arrive pas à me masturber dessus je suis seulement émoustillé je n’arrive pas a m’imaginer avec une femme. Pour moi je suis hétérosexuel je suis attiré exclusivement par les hommes , ce n’est qu’en présence de certains qui me plaisaient que j’ai ressentis l’envie de leur plaire , des papillons.. Je trouve certaines femmes très belles c’est tout ,bien que j’en sois certaine j’ai l’impression que tous ce que j’ai vécu et par rapport au porno me rends fataliste dans le sens où j’ai peur de me voiler la face comme si le fait d’avoir vécu ça était une preuve irréfutable et cette obsession déréglé complètement ma manière de penser. A un moment les images que je voyais envahissaient meme mes rêves mais aujourd’hui ça va mieux et meme si ça m’arrive j’arrive à relativiser parce que je sais que l’angoisse joue beaucoup sur l’inconscient et les rêves ainsi que les images vues dans la journée . J’ai aussi bien conscience que se poser des questions sur ça sexualité et tout à fait normal j’en ai même discuté avec ma mère qui a très bien réagit J’ai bien conscience que la sexualité est fluide et que la bisexualité existe seulement je n’ai pas vraiment l’impression que cela me concerne ça ne résonne pas en moi . J’ai déjà suivis une psy quand j’étais atteinte de tca mais aujourd’hui je n’arrive plus à aller vers eux .Je ne sais pas si j’ai le droit de me poser en tant que victime concernant ce que j’ai vécu même si quelque part la personne me faisait un peu de chantage affectif (c’était une proche, je n’avais pas vraiment d’ami et après elle changait de comportement lorsque je disais non ) car j’estime que certaines personnes vivent bien pire et de plus qu’elle était aussi mineur même si bien plus que âgé et que le fait que même si je fermais les yeux je pouvais en ressentir physiquement du plaisir par stimulation et du fait que je ne disais pas non et aussi que peut être qu’elle n’avait pas conscience je n’en s’ai rien. En écrivant je crois que c’est surtout cette période de ma vie qui m’affecte le plus j’en ai déjà parlé à quelques personnes mais aucunes ne m’ont prise au sérieux mettant ça sûrement sur le dos de la découverte sexuelle sauf que de mon côté j’en ai des souvenirs amers.J’ai l’impression que mon hétérosexualité que je proclame n’est pas légitime vis à vis de tous ça .J’avais une question en plus à savoir s’il est possible d’avoir des rapports avec des personnes du memes sexes sans avoir d’attirance? Je précise que je ne suis pas contre les lgbt je participe justement à ce que ceux ci sont respectés et je soutiens un proche qui est en pleine transition. Seulement je ne souhaite pas retenter l’expérience avec une femme et je ne ressens pas d’attirance particulière et le terme de bisexualité ne me convient pas .Mes fantasmes dans ma tête me donne une sensation de bien-être qu’avec des hommes. Pensez vous même si je sais que ce n’est pas à vous de me donner mon orientation que je sois refoulé ?Est ce que tout de même je suis en droit de me considérer comme étant hétérosexuel ? Voilà je vais m’arrêter ici parce que c’est déjà bien long je m’en excuse d’avance ! C’est sûrement bourré de fautes et pas mal dans le désordre j’ai du oublié certaines choses mais j’écris ça dans un moment d’angoisse mais cela m’a permis de me calmer un moment .Je vous remercie tout de fois de m’avoir lu



Je me pose beaucoup de question à propos de mon ...

Bonjour, Je m’appelle Marine, j’ai 21 ans et je me pose beaucoup de questions sur mon orientation sexuelle au point de me rendre malade. Je m’explique depuis mes 15, 16 ans je me cherche sans trop de préoccupation. Puis vers mes 18 ans,ma meilleure amie envers qui j’étais très proche, en qui j’ai raconté tout mes doutes, m’écoute dans un premier temps et ensuite me drague. J’en tombe amoureuse mais ce n’est pas réciproque. Relation à sens unique, sans relation intime . Fin d’une histoire très douloureuse pour moi étant mon premier amour. A cette époque je me sentais plus lesbienne que bi ou hétérosexuel sachant que le porno lesbien me plaisait beaucoup et que le sexe masculin me dégoûtais plus qu’autre chose. J’ai fait une pause de 4 ans dans mes relations et aujourd’hui je suis en couple depuis 3 mois avec un homme. Je me suis toujours demandé vers qui j’allais me tourner mais je me suis dit qu’il fallait que j’essaye pour voir. Aujourd’hui je suis avec ce garçon, je l’aime beaucoup, j’apprécie son corps, je le découvre et j’aime bien ça , ses formes, ses gestes et ses bisous mais j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose. Je ne sais pas si c’est le sentiment du premier amour ( premier baiser ) qui me fait ça et que je ne pourrai pas revivre cette sensation mais ça me met très mal à l’aise et je ne sais pas quoi faire. Je ne me vois pas avoir de relations sexuelles avec des femmes. J’ai juste aimer la sensation d’embrasser une fille. J’apprécie vraiment le corps d’un homme et ses formes. De plus, Je ne vois pas avec un autre homme ou une autre femme que lui. J’aimerai que ces questions arrêtent de tourner en boucle dans ma tête. Ça me prend tellement la tête que je me sens attirée par tout le monde.Pouvez vous m’aidez s’il vous plaît ? ( Vous pouvez publier ma question.) Merci par avance pour votre aide et votre compréhension.


J’ai l’envie et le désir d’avoir des relations sexuelles, mais ...

Je suis une femme, je suis attiré sexuellement par les hommes et par les femmes. Je pourrais être en relation amoureuse avec n'importe qui. Par exemple, je ne désire pas donner de pénétration, ni de préliminaire orale ou de masturbation a une femme ou a un homme... Mais je désire en recevoir... J'ai envie et désir avoir des relations sexuelles, mais je n'aime pas du tout donné. Est ce possible? Pour ce qui est de l'affection et autre (tout se qui concerne une relation sexuelle, sans pénétration, masturbation et préliminaire) je veux donner. Je ne sais pas s'il y a un mot pour décrire tout ça?! J'aimerais aussi savoir s'il y a un terme pour les gens qui recherche des personnes comme moi.


Faire mon coming out bisexuel me stresse, avez-vous des conseils?

Bonjour je m'appelle Lenna je suis Bisexuel mes le problème ses que les annoncé à 3 de mes amis les plus proches et le problème ses que la 3eme amie quand je lui et annoncé elle m'a Mal regarderrt depuis j'ai l'impression quel me vois différament et quel m'a jugé sur le coup mes Ducou a cause de sa je n'ose pas le dire à ma famille et de l'annonce a mes autres amis en gros faire mon "Comming-out" et sa sa me stresse Ducou je voulais des conseils s'il vous plaît !? Rebonjour je vous et déjà envoyé un message mes dedans j'ai oublié de vous demander comment on fait son Comming-out a une personne homophobe ?



Mon père est décédé et je n’ai jamais pu faire ...

Salut, J’aimerais savoir comment je peux arrêter de me sentir coupable? j’ai jamais réussi à faire mon coming out à ma famille bien que je sais qu’ils seraient tres correct avec le fait que je sois homosexuel je ne ressens pas d’homophobie venant deux, maigres tout J’arrive pas trop à l’avouer. Le 2 avril 2022 mon père est décédé d’une crise cardiaque. C’était inattendu. Je suis dévasté car je ne lui est jamais avoué mon orientation sexuelle et j’ai l’impression que je n’est jamais été véritablement moi avec lui. Réaliser tout ça alors que je sais qu’il m’aurait pleinement accepté me fais énormément mal.. j’aimerais tellement arrêter de m’en vouloir.