Tag: non-binaire


Est-ce que c’est possible d’être un garçon et non-binaire? Est-ce ...

Bonjour, je suis transgenre FtM et je me sens à l'aise avec mon genre, cepandant j'ai parfois l'impression de ne pas avoir de genre, d'être non-binaire, je me suis donc dit que j'étais demi-boy mais je ne sais pas du tout si c'est possible d'être un garçon et non-binaire. Et j'aimerais aussi avoir quelques informations sur mon orientation romantique, personnellement je dis que c'est une sexualité fluide parce que ça change, il y a deux ou trois mois j'aimais encore les filles, maintenant ce n'est que les garçons et les autres genres, je ne sais pas du tout si c'est possible d'avoir une sexualité fluide. Au revoir. Noah


Je n’arrive pas à savoir si je fais de la ...

Bonjour, moi c'est Sam et je me pose beaucoup de questions… A cause ou grâce à une rupture, j'ai découvert que je ne me sentais ni garçon ni fille et ça depuis la petite enfance mais je ne savais pas que c'étais possible donc je restait "fille ".Aussi je n'arrive pas à savoir si je fais de la dysphorie ou pas, puisque ça ne dure pas longtemps (30min voire maximum 1h) mais je ressent l'envie d'arracher ma poitrine et me couper les cheveux jusqu'à parfois frôler la crise de panique. J'ai aussi l'impression d'être plus penché vers le "masculin" donc je me sent perdu là dessus...De même pour mon pan romantique ,je penche plus vers les filles mais je ne suis pas totalement sur…J'aimerais en parler avec ma mère mais bien qu'elle dit accepter, elle à crier sur mon(ma) frère(sœur) quand iel a demandé à changer de prénom… merci de votre lecture et réponse


Je me demande si je suis non binaire transmasculin ou ...

Bonjour! Je me questionne depuis quelques années sur mon genre. Je ne m'identifie pas ou tres peu comme femme. Je ne me sens pas "one of the guy" mais je me sens masculin quand meme sans pour autant me sentir homme ? Je me demande si je suis non binaire transmasculin ou juste ftm qui aime le drag car jaime me maquiller et jouer avec des accessoires feminins par moments. Merci ! Jay (iel / il)



Suis-je transgenre? Cisgenre? Non-binaire? J’ai besoin de savoir.

Bonjour, depuis un moment maintenant je me questionne sur mon orientation (depuis 5 ans) sexuelle, et je n'arrive pas à savoir. Je trouve les femmes beaucoup plus belle que les hommes mais je trouve malgré tout la posture de certain homme attirant. Cependant ce n'est pas le problème. Dans mon questionnement je me suis dit que peut-être le problème ne venait pas de mon attirance mais a quoi je m'identifiais et là est le problème...Quand j'étais petite (de mes 5 à mes 10 environ) j'étais garçon manqué et je rêvais d'être un garçon et je m'identifiais presque comme tel mais ma maman n'aimais pas cela alors d'un seul coup je me suis dit qu'il fallait que je devienne féminine et "je suis redevenu une fille". Et aujourd'hui je ne sais plus ou j'en suis. Sa peut paraître bizarre, et je sais même pas si il y un genre pour ça, mais si j'avais put choisir qui j'était à la naissance j'aurais à tout prix, et sans hésitation voulu être un homme très féminin. Pas un homme transgenre mais juste féminin. D'ailleurs parfois quand je m'habille de manière très féminine j'ai l'impression d'être un homme trans qui découvre un corp inconnu et au contraire quand je met des pantalons de garçon je trouve sa beau parce que sa rend comme sur les garçons. Bref je suis complètement perdu et j'aimerais savoir ou j'en suis. Je suis transgenre? Cisgenre? Non-Binaire? J'ai besoin de savoir. Je n'en peux plus de ne pas savoir qui je suis... Sailorpink_17


J’ai l’impression d’être un.e imposteur.e et de ne pas être ...

Salut à vous! J'ai 27 ans et il y a environ deux ans, j'ai commencé à m'identifier en tant que personne libraféminine. Je suis donc principalement agenre, mais je ressens une forte connexion pour le genre féminin. J'ai été identifié.e à la naissance en tant que femme et je n'ai jamais ressenti de dysphorie de genre. Je considère que mon assignation en tant que femme fait partie de mon identité et de mon vécu mais qu'elle ne me définit pas du tout. Je ne me sens ni femme, ni féminine même en portant des habits féminins ou en me maquillant. Pour cette raison, je ressens une appartenance au spectre de la non-binarité, mais je ne me considère ni tout-à-fait cisgenre, ni tout-à-fait transgenre. Alors que j'ai expliqué mon ressenti dans un groupe Facebook pour personnes trans et non-binaires, une personne du groupe s'est moquée de moi, j'ai donc quitté car je me sentais invalidée. Depuis, j'ai l'impression d'être un.e imposteur.e et de ne pas être « assez non-binaire » pour en faire partie ou d'être « trop cis » pour être non-binaire. Pourtant, je me sens bien dans mon identité libraféminine et cela m'a même aidé.e à apprécier mon corps davantage que lorsque je m'identifiais femme. Certaines personnes me disent qu'être non-binaire, c'est d'être forcément trans, mais ce n'est pas vraiment mon ressenti à 100%. Est-ce que c'est normal? J'aimerais beaucoup parler de mon identité de genre à plus de personnes mais on dirait que ce petit détail m'en empêche par peur de me faire invalidé.e. Merci et bravo pour votre belle implication <3 Isa


Pourquoi est-ce que je ressens de la tristesse devant le ...

Bonjour, Je me permets de vous poser une question. Vous me direz si je dois vous payer pour vos services. À tous les jours je lis et je m'éduque davantage sur la communauté LGBTQIA2+ dans le but d'être la meilleure alliée possible. Je ne me considère pas hétéro mais je n'arrive pas à me trouver une place dans la communauté alors je me dis "en questionnement" jusqu'à ce que je trouve une étiquette qui me convienne. Hier j'ai appris avec joie l'arrivée d'Elliot Page dans la communauté trans. Avec joie mais avec une pointe de tristesse qui m'a mis en face la binarité avec laquelle je voyais encore le monde et de laquelle je pensais m'être débarrassée. Quand un.e ami.e m'a annoncé être non-binaire j'ai accueilli cela avec joie et j'ai tout de suite switché mon pronom au iel à sa demande. Même chose quand le chum de mon autre amie a commencé sa transition. Depuis le début de son questionnement, on était là. Mais la tristesse que j'ai ressentis hier était bizarre... comme une sorte de deuil.. et j'imagine que c'est valide mais je voulais comprendre pourquoi Elliot Page a toujours été un modèle pour moi. En tant que femme je me cherchais des modèles de femme qui me ressemblait.... Mais maintenant que j'apprends qu'Elliot est un homme c'est comme si je perdaid un peu ce modèle.  Et pourtant il peut tjrs l'être... mais bon voilà ... je vois le monde comme étant binaire et ça gosse. Merci de m'avoir lu. J.



Comment annoncer à ma famille que je suis genderfluide?

Alors salut je viens sur ce site en quête d'aide à mon problème, Je vous explique, j'ai 14 ans et depuis 5 moins je m'identifie et je m'assume genderfluide j'ai même changer de coupe depuis pour me sentir mieux, et j'ai pris un nouveau prénom donc mon entourage (amis) m'appelle maëlle et j'aimerais faire mon coming out. Je l'ai déjà fais a mes amis... J'étais très gêné.e mais au final iels ont tous accepté et rien n'a changer et j'aimerais faire de même à mes parents et ne plus me cacher et vue qu'ils sont au courant de rien m'appelle par mon date name ce qui me fais mal pour être honnête. J'ai déjà abordé le sujet à mes parents sans dire que je l'étais et leurs réaction me faisais repoussé sans arrêt mon coming out... Iels disaient que c'était un trouble mentale être genderfluide et que c'était (désolé du vocabulaire mais je dit ce qu'ils m'ont dit) une connerie et que les lgbtq+ c devenue une connerie et ils disais sa tout le temps j'en ai parlé 2 fois et je me sentais très mal donc je ne sais pas comment leur annoncé que leur '' trouble mentale et leur connerie'' et bah c'était moi je suis vraiment désemparé.e donc je demande de l'aide des conseil pour savoir comment le faire. En tout cas je vous remercie d'avance <3 Maëlle


Est-ce que je jalouse les garçons ou bien suis-je un ...

Je n'arrive pas à savoir si c'est parce que j'ai trop lu de choses sur le sujet que je me suis mise dans la tête que je suis une personne transgenre alors qu'en vrai je suis cis. J'ai demandé à mère si je pourrais avoir une coupe courte à la garçonne (je rêve d'en avoir une depuis 4 ans, je sais pas si c'est un signe ou je sais pas bref), mais elle refuse. Elle me dit que je vais avoir l'air lesbienne et de chercher une coupe de cheveux pour les filles.


Je ne sais pas si je me sens mal dans ...

Bonjour , j'ai 19 ans est j'ai été assigné fille à la naissance et a vrai dire ma vie s'est vraiment cassé la figure pendant le confinement.. J'étais en fait depuis quelques mois en "depression" , j'étais cet année a la fac et je commençais a ne plus réussir a aller a la fac ainsi qu'aller faire mes courses sans faire de crise de panique , je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivais c'était de pire en pire, un jour je sentais que je voulais changer de tête alors j'ai couper mes cheveux au dessus des épaule et ça faisait vraiment court j'ai été choqué pendant un moment limite a regretter mais je m'y suis fait , cette coupe ne me correspondait pas vraiment je ne pouvais plus coiffer comme je voulais mes cheveux . Ensuite pendant le confinement j'ai dû rentrer chez mes parents et je ne faisais pas grand chose de mes journées mais je sentais que ça n'allais vraiment pas qu'il y avait quelque chose , un matin je me suis levée et d'un seul coup j'ai eu un sentiment très bizarre qui m'est passé j'ai sentis une sensation bizarre dans mon ventre et je me suis direct dis mais en fait depuis tout ce temps je ne suis pas là personne que je prétend être alors je me suis directement dit tu es un garçon , j'ai commencé a rejeter mes formes j'étais tellement mal a l'aise avec mon corp, du jour au lendemain je rejetais TOUT mes vêtements féminins ainsi que le maquillage et les conversations dites de "filles" , par exemple le sujet des règles de se lisser les cheveux ect . A partir de se jour là j'ai essayé de me forcer a continué d'être qui "j'étais " et cela n'a pas été bénéfique je me suis renfermé sur moi même je ne sortais plus voir mes ami.e.s car j'avais l'impression de leur mentir sur mon identité , il me semble même avoir fait de la dépersonnalisation car le monde et moi même me semblait tellement étrange c'était super désagréable et surtout horrible . J'ai enfoui tout ça en moi pendant 2 mois et j'ai finis par en parler a ma mère ainsi qu'à une amie car vraiment plus j'avançais sans en parler plus ça me détruisait , moins j'arrivais a dormir , plus je pleurais . Quand j'en ai parlé mes proches ont été gentil et mont dit que quoi que je fasse il maimerait et qu'il n'y aurait rien qui changerait entre nous , seulement bizarrement cela ne m'as pas du tout enlevé de poids . Je ne sais pas si je me sens mal dans ma peau par rapport au fait que je suis vu comme une femme alors que je suis non - binaire ou si je suis réellement transgenre .. Plusieurs personnes mont dit de tenter de nouveau prénom et pronom de me couper les cheveux de changer de style et de peut être m'habiller en garçon pendant un temps et que même si je me trompais ça n'étais rien , mais j'ai peur de passer ces étape et de me découvrir réellement FtM vraiment je veux pas a avoir a traverser tout ça , ainsi ça serait une erreur une perte de temps . Dernière chose depuis ce questionnement sur mon identité de genre je ne sais même plus par qui je suis attiré j'ai l'impression de ne plus me connaître et de devoir recommencer à 0. C'est tellement compliqué moi qui ai fait plusieurs dépression étant petite je suis quelqu'un de très anxieuse et ça me pourrit la vie de ne plus savoir qui je suis , comment je veux m'habiller comment je veux me genrer, par qui suis je attiré.. Ah oui et dernière chose lorsque j'étais petite je ne comprenais pas vraiment les filles j'étais pas comme elle capricieuse avec des manières et toujours a vouloir attiré les garçons , alors oui il m'arrivait de jouer un rôle pour me fondre dans la masse aussi .. En fin voilà je vous remercie d'avance j'ai beaucoup étalé ma vie j'espère que vous pourrez m'aidez Encore merci bonne soirée à vous Ade



Comment faire mon coming-out non-binaire à ma famille?

Bonjour, Je m’appelle Laura et je suis assigné fille de naissance. Ce pendent, depuis un long moment je ressens une grande douleur par rapport au fait que les personnes autour de moi me considèrent strictement comme une fille, alors que je suis non-binaire. Je n’ai pas fait de coming-out et je ne sais pas comment le dire à mes parents. J’ai peur qu’ils ne me prennent pas au sérieux. Je ressens aussi de la honte. Quand j’étais petit en primaire jusqu’au milieu du collège, j’avais les cheveux court, mais on me demandait souvent si j’étais une fille ou un garçon. Je répondais que j’étais un garçon manquais. Les autres enfants ne comprenaient pas alors je finissais par dire que j’étais une fille. Et puis ma mère ces mise à me poser des questions comme « ton prénom, il te convient ? ». Je comprenais tous ce que ça sous-entendait. Mais, biens avant, en parallèle ma mère avait collé des rideaux et des draps rose dans ma chambre avec des décoration fleur et papillon. J’avais l’impression qu’en réalité je ne pouvais rien choisir. Et j’étais trop jeune pour savoir, parce que je ne connaissais que deux extrêmes. Je pouvais soit être une fille soit un garçon transgenre. J’ai honte, mais j’étais terrifié par toutes les questions et des obstacles sur le chemin pour devenir un garçon et je ne voulais pas aller aussi loin, je voulais garder une part de ce qui faisait aussi de moi une fille. Je ne savais plus quoi faire et je voulais que les questions cessent, que les gens arrêtent de me pousser vers l’un de ces deux genres qui ne me convenait pas. J’ai donc laisser mais cheveux pousser et choisi d’être une fille même si j’avais autant envi d’être un garçon. Finalement, je déteste mes cheveux longs, mais ma mère me répète que les avoir court serais moche ou ne mirais pas. Ce n’ai pas la seule chose que je veux changer, je voudrais binder mon tors et sur tout changer mes pronoms, que l’on me genre au masculin. J’aimerais savoir si c’est possible pour une personne nom-binaire de changer de prénom officiellement et comment faire comprendre à mes parents la douleur que je ressens quand on me dit « c’est pour les garçons », « tu es une fille, je te rappelle ». Je ne sais pas comment leur faire comprendre que je suis sérieux, que ce n’est pas qu’une phase et que je suis nom-binaire, je ne veux pas être Trans. J’aimerais faire mon coming out et j’ai besoin d’aide. Laur(a)