Tag: non-binaire


Suis-je lesbienne, bisexuelle ou non-binaire?

Bonjour, Je suis en énorme questionnement depuis des années. Suis je lesbienne, bisexuelle , non binaire? J'ai un coté androgyne de moi que j'enfoui depuis l'adolescence... mais il ressort. Je ne voit pas une femme dans le miroir mais j'aime bien être féminin, j'aime aussi être tomboy mais sa je le fais quand je suis seul. Bref je me sent rendu a explorer ceci car je regarde des vidéo de youtubeur queer et ça me fais rever d'un jour pouvoir en parler , avoir des amis queer... je me suis isolé depuis 2 ans, je croit que ça a un lien. Bref j'aimerais savoir comment vous aidez les gens qui se cherchent. Parce que jsuis sur que je suis non binaire mais des que je veux en parler je bloque... Merci


Je sais pas qui je suis, qui j’aime ou qui ...

J’ai actuellement 12 ans mais c’est depuis mes 10 ans que je me pose la même question: QUI SUIS-JE? J’ai tenté d’y répondre mais en vain de puis déjà 2 ans, la question me hante depuis trop longtemps à mes yeux! Je me sens garçon, fille, homo, hétéro, queer, pans, aucune idée. D’un côté je me sens garçon mais de l’autre je me sens fille, je dirais que c’est 49%/51% dans ma tête, je ne sais pas qui je suis, malgré le fait que je me sente 1% plus fille que garçon, mais 1% c’est rien. Bref je ne sais ni qui je suis, ni qui j’aime, ni qui j’ai envie d’être. Je me permet quand-même d’ajouter ça: avant mes 10 je m’était toujours senti garçon mais je préfère de loin (et encore à ce jour) être amis avec des filles. Alors maintenant que c’est dis place à l’histoire: un jour une fille qui était mon amie m’a dit: « est-ce que t’es trans?! ». À l’époque je ne savais pas ce que c’était alors le soir après l’école j’ai demandé à ma mère ce que c’était et quand je l’eu su je me suis dit: « est-ce que je suis trans? ». Retour au présent, à ce jour je me pose toujours la question avec la même intensité. Et pour l’instant, il n’y a que ma meilleure amie qui est au courant que je ne sais absolument pas qui je suis, tout les autres me considère comme un garçon et c’est pénible à endurer pour moi. En plus cette année ma meilleure amie n’est pas dans ma classe alors sur 20 personnes il y en a 0 qui sais qui je suis (ou qui savent qui je ne suis pas plutôt😅) Pour finir je vous remercie du fond du coeur d’avoir lu ma lettre, vous m’aidez beaucoup, rien que de le dire par écrit me soulage d’un poids qui pesait sur mes épaules depuis longtemps.☺☺❤❤❤❤❤


Je réalise que je voudrais pouvoir être confondu avec un ...

Salut! Cela va sûrement sembler étrange, mais je ne sais pas comment poser cette question qui me trotte dans la tête depuis un moment. J'ai parfois l'impression d'être bien dans ma peau tandis que parfois je réalise que je voudrais pouvoir être confondu avec un homme, malgré ma non-binarité. Mes parents refusent catégoriquement que je m'achète un binder, ce qui ne fait que renforcir ces insécurités qui me font paniqué par moment. J'admire énormément les gens qui s'assument pour qu'ils sont, mais j'ai l'impression que ça ne sera jamais mon cas. J'ai peur de perdre mes proches si je fais quoi que se soit et la possibilité de regretter par la suite m'effraie... Je ne sais plus quoi faire. Je ne sais pas si cette question étrange et pas vraiment claire pourra être répondue mais j'espère que vous passez une belle journée :) Asher



Je ne ressens pas de dysphorie mais je me pose ...

Bonjour,Bonjour 👋🏻, Cela fait maintenant quelques mois voir années que je me pose des questions ❓ sur mon genre. Je sais que je n'est pas besoin de me mettre dans une " case " mais cela m'aiderait grandement ! Mon sexe est féminin (je suis hetero mais je peux aimé une fille donc bi avec une préfèrence pour les garçon ?)mais pendant une assez longue période je me suis assimilé à un homme ( donc garçon trans). Mais ça ne me correspondait pas vraiment je me sens assez bien dans mon corps aucune disphorie de genre. Pourtant je ressens tout le temps le sentiment de ne pas être une " fille " , je me dit souvent "si seulement j'étais un garçon ". Le paradoxe me gêne car je ne trouve aucun mots à mettre dessus, mon corps ne me gêne aucunement mais j'ai l'esprit d'un garçon. Merci d'avance pour votre réponse!!!! Issac.


Je suis bisexuel et non-binaire mais je n’arrive pas à ...

Bonjour je m'appelle Léa j'ai 14ans et je suis bisexuel et non binaire et le problème c'est que je n'arrive pas a le dire a mon père et à ma famille, sa devient de plus en plus compliquer de leurs cachée car ils me genre toujours en "elle" et je veux qu'on me genre en "il / iel" mais je devient de plus en plus mal mentalement. un jour j'ai voulu le dire a mon père et a ma belle-mère mais le soir d'avent je me suis rappelé qu'il avaient dit un truc du genre" si un jour j'ai un deuxième enfants ou que toi (moi) vous me dite que vous etes lessbienne ou autre et ben vous etes plus mes enfants." mais ma belle-mère a dit qu'elle sen foutait mais pour mon père je sais pas si cetait pour blaguer ou pas .du coup voila. merci d'avoir prie le temps de lire. Léa


Je fais de la dysphorie et m’identifie comme non-binaire, mais ...

Bonjour, j'ai 13 ans, je me questionne beaucoup par rapport à mon identité de genre, je me cherche, mais je me reconnais plus dans la non-binarité en tout cas. Je me sens mal dans mon corps de toutes façons. Je me suis scarifié en faisant attention pour que ça ne fasse pas moche il y a longtemps mais je ne le fais plus. Depuis que je vois un psy depuis un an je ne fait plus ça. En plus sa laisse des traces irreversibles donc je ne prefere pas. J'ai réussi à imposer un prénom non-binaire dans mon collège même s il est catholique, donc on ne m'appelle plus A****, un prénom que je n'ai pas choisi, mais Anaël. Ma belle-mère ne trouve pas ça bien et ne me soutient pas, même si elle est gentille est à l'écoute. Mes parents me soutiennent mais personne ne m'appelle Anaël chez ma mère ou mon père. Mais je vis chez mon père et ma belle-mère. Ma belle-mère dit que je suis une fille et que je dois attendre de voir si je suis bien dans mon corps de fille avant de changer quelque chose, même mon prénom. Quand pensez vous ? Elle pense qu'il faut que je grandisse et apprenne à me connaître d'abord. Qu'il ne faut pas faire des changements de prénom trop jeunes car après cela change le regard des autres sur nous et donc notre propre regard sur nous mêmes et qu'en plus, on ne dois pas avoir des étiquettes sur nous. Elle dit qu'on est libres d'être qui on veut, de faire ce qu'on veut sans avoir besoin de préciser qu'on est cis, non-binaire etc. ni de changer notre nom. Quand elle dit que je dois d'abord creuser le fait que je me sens mal dans mon corps je pense que c'est vrai Après j'ai un frère handicapé qui est trisomique et autiste, elle pense comme certaines personnes de ma famille, que c'est aussi pour ça que je veut montrer que je suis différente, c'est vrai que je me demande souvent si je suis différente des autres, comme bipolaire par exemple ou anorexique Quand je lis ça sur le net, je me dis que c'est ça que je suis, je pense que j'ai d'autres choses. La nourriture me dégoute et c'est vrai que je change beaucoup d'humeurs en fait, donc je crois que c'est ça. J'ai un psy mais il ne m'écoute pas je pense qu'il s'en fout comme mes parents et mes beaux parents Je crois que personne ne me comprend en fait. Je ne pense pas que je soi différente pour montrer que je suis comme mon frère qui est différent. Mais c'est vrai que mes deux frères et moi on se erssemble pour plein de choses comme mon frère handicapé avec des problèmes alimentaire et de la lenteur. Je voudrai savoir ce que vous en penser en fait J'ai plein d'amis qui pensent être trans et en tous qui ont de la dysphorie de genre, on est trois à vouloir changer pour être nous même. Pensez vous que c'est bien ? et qu'est ce que je peut dire à ma famille et ma belle mère qui est contre s'il vous plaît ? Je l'ai entendu dire que je souffrais du syndrome de Münchausen et que j'étais hyponcondriaque car ma mère et mon père disent que je me plains d'avoir mal ou des maladies depuis que je suis petite et que je me reconnais dans plein de choses, comme l'anorexie et la disphorie du genre Ils pensent que je dois changer de psy parce que le mien c'est une fois endormi et qu'il ne fait rien. après il est vieux donc ce n'est pas de sa faute. Qu'est ce que vous pensez ? merci de me le dire afin que je puisse me trouver. merci Anaël "sois toi même pour pouvoir être toi" (c'est ma devise)



Suis-je Bigenrefluid ou Homme-flux?

Bonjour, Il y a un an, je me pensais Genderfluid ,mais depuis j'ai réalisé être très peu voir plus du tout dans le genre "féminin", donc je me suis mis à faire des recherches et je suis un peu perdu entre deux termes: Bigenrefluid et Homme-flux. Vu que je me considère plus dans le genre "masculin" et parfois "neutre" ou les deux, lequel de terme me conviendrais mieux? J'avoue être totalement perdu et cela me stress... Merci de votre réponse, Sam.


Est-ce qu’il y a moyen de m’assurer que je sois ...

Parfois je me sens fille parfois non-binaire et parfois garçon. J'aimerais être sûr.e que je suis demigirl et j'aimerais en parler à ma famille afin qu'ils arrêtent de me traiter comme leur petite princesse ... Il y a un moyen de m'assurer que je suis demigirl ? Et comme j'aime les filles est ce que je suis lesbienne ou c'est autre chose si je suis demigirl? Et comment aborder la sujet face à mes parents alors que j'ai du mal à parler avec eux car je suis plutôt réservée ? Ça me perd tout ça


Je ne sais pas si je suis non-binaire ou une ...

Bonjour, je tient déjà à me présenter un peu. Ici je me nommerai Personne, je suis en apparence un garçon cisgenre hétérosexuel et dyadic. Je suis donc tout ce qu’il y a de plus normal aux yeux de la société. J’ai découvert AlterHeros il y a une semaine et depuis j’attend de pouvoir poser cette question. La raison est la suivante : Je me pose beaucoup de questions, et je surtout je sens que la personne que je suis actuellement n’est pas le vrai moi… Vous avez sans doute put constater que mes identifications sont bizarres. Je vais donc rentrer dans le vif du sujet de ce qui ne tourne pas rond chez moi, je viens aussi pour savoir si au stade où j’en suis je dois aller voir un psy ou si ça ne traite uniquement que de mon identité de genre. Donc, actuellement, et depuis toujours, j’ai voulut être une fille. C’est l’un de mes rêves les plus fou, au point. Sauf qu’en réfléchissant, au test de la baguette magique dont j’ai entendu parler en lisant les questions je me suis rendu compte que je ne m’en servirait sûrement pas, et puis je sais que c’est impossible, ce qui m’empêche de réellement me projeter. Je me suis donc poser la question de : est-ce que je veux être un homme ou une femme, une question que je me pose depuis très longtemps, question qui m’as fait découvrir de nombreuses choses sur le monde LGBT et m’a ouvert les yeux sur mes possibilités, je tient à préciser que j’ai vécu et grandis dans un milieu plutôt très homophobe et que jusqu’à il y a peu je considérer les non-binaire comme une absurdité, je ne pense donc pas être très près à partir vers se penchant là. J’ai surtout réfléchis à ce que mes amis et à ma famille penserais et j’ai fait le point de ce que je sais : Je ne peux pas rester un homme à 100 pour cent. Je ne peux pas devenir une fille. Je ne peux pas être non-binaire. Je me demande donc ce que je suis, c’est comme un besoin, je ne peux pas me poser des questions toute ma vie sur ce que je suis réellement, je ne veux pas être dans la case en questionnement toute ma vie. J’ai besoin de faire un choix et je pencherai vers non-binaire, mais j’ai peur, si je suis une fille ? Et si je suis un homme ? J’ai aussi un problème avec le côté romantique, je ne sais pas ce que j’aime, je n’aime pas les hommes, je ne me voit pas avoir des relations plus que buccale avec un homme, mais je ne suis pas sur d’aimer les filles. Et c’est pour sa que j’ai dit que j’étais aromantique et panromantique, parce que je ne sais pas si j’aime tout le monde et que je ne regarde pas les limites physique ou si je n’aime personne et suis juste attirer par le physique des filles. Enfaite je suis perdu partout, et si je parlais de psy c’est par ce que ça a un impact plutôt significatif sur d’autre chose. Je ne sais plus qui je suis. Je me comporte des fois comme une fille, j’ai des souvenirs que j’invente qui ne sont plus les miens, je parle tout seul (mais sa c’est depuis très longtemps), et je m’invente constamment une vie, je ne sais même pas si je suis sur de ce que je raconte en disant sa, je ne sais pas si je me pose des questions sur ma sexualité ou pas. J’en ai marre, c’est trop compliqué de faire un choix et de le tenir, je ne sais plus qui je suis. Je ne sais plus si je veux changer ou pas. Je ne sais pas si je suis une fille ou pas. S’ils vous plaît, aidez moi…



Je pense être genderfluid, mais je ne suis sure…

Bonjour, Depuis quelques mois je me questionne sur mon identité de genre. Il y a plus d'un moi je me suis mis.e à paniquer parce que j'ai des seins, il y a également certains jour ou je déteste avoir un corps de femme, d'autres ou sa ne me dérange pas et d'autres ou j’adore avoir un corps de femme. Sa ma emmené à me questionner sur mon identité de genre. Je pence être gender fluid mais je ne suis pas sure. Sa me fais également peur d'en parler avec mes parents ainsi qu’à mes amie même si je sais qu'il vous tous m’accepter comme je suis. J’aimerais qu'en me répondant vous utilisiez dès terme neutre pour ne pas me sentir obligé à être dans la case femme alors que je suis en questionnement. Alex