Tag: monogamie


Est-il vrai que les homosexuels sont un peu condamnés à ...

Bonjour, Récemment, j'ai commencé à essayer de me trouver un chum, mais je me suis très vite buté à un mur. En effet, j'ai constaté que les relations amoureuses homosexuelles sont souvent éphémères . De plus, en regardant de près dans mon entourage, j'ai constaté tous les hommes que je connaissais étaient devenus «vieux garçons». (ex: un cousin et un ami des parents . Les deux sont dans la cinquantaine.) Est-t-il vrai que les homosexuels sont un peu condamnés à avoir des relations avec d'autres personnes de la même orientation sexuelle qui ne durent pas sur l'échelle du temps et à devenir de «vieux garçons?» Merci de bien apporter votre éclairage la dessus, car j'aimerais bien me trouver un chum de mon âge et avoir des projets sur le long terme avec cette personne-là. Rizzoli


Je suis attiré par l’amie trans de ma copine. Dois-je ...

bonsoir !! ma chérie et moi sommes ensemble depuis une année et tout se passe bien. ma copine a une meilleure amie qui est en faite trans née homme devenue femme et moi au fond de moi j'aime les femmes trans et les femmes cis et lena la meilleure amie de ma chérie me laisse pas indifférent quand elle est la je sens mon coeur battre vite je perd mes moyens. malheureusement ma chérie n'aime pas les plans à 3 en général et elle sait pas que je suis attiré par lena et lena a remarqué que j'étais différent en sa présence et je lui ai dit qu'elle me laissait pas indifférente et elle ma avouée qu'elle me trouvais mignon aussi et qu'elle se sentais bien avec moi. lena et moi ne nous sommes pas embrassé ni rien y a rien eu. je suis dans une situation difficile ! je vais pas dire à ma chérie de plus parlée a lena mais je veux pas non plus arreter mon amitié avec lena. je dois quitter ma copine ou pas ?? Jeremy


Est-ce que la libido d’une personne hyposexuelle peut changer avec ...

Bonjour et gros becs de France! Voilà, je suis mariée depuis 10 ans à un homme que j'aime et qui m'aime. Nous avons des jumeaux de 6 ans (et j'ai aussi des jumelles de 17 ans d'une précédente union), et c'est un papa fantastique et un beau-père attentionné. Mon souci est que je pense qu'il est hyposexuel. Le sexe ne l'intéresse pas beaucoup, il ne manifeste pas de désir envers moi et nos rapports sont très peu fréquents (1 à 2 fois par an avec pénétration, toujours dans la même position et cela ne dure pas très longtemps. Sinon, du sexe oral (lui pour moi généralement, i semble aimer m'offrir cela) mais rarement aussi, je dirais 1 fois tous les 3-4 mois). Il me dit que le sexe ne lui manque pas, il ne se masturbe même pas... Moi en revanche, le sexe me manque, j'aime ça et n'en ai pas honte. Nous avons consulté des sexologues ensemble, j'ai tenté de "varier le plaisirs", certaines choses fonctionnent sur le coup, mais cela retombe toujours très rapidement. Il ne prend jamais l'initiative et je me lasse de devoir réclamer ses faveurs à chaque fois. Je me sens très frustrée et perds confiance en moi au fil des ans: je suis bourrée de complexes (irrationnels pour la plupart), je ne me sens pas femme mais seulement mère et "copine", je suis sous anti-dépresseurs... Je me sens "faner" petit à petit, ne pas susciter d'intérêt physique chez mon mari. Nous nous entendons très bien au quotidien, on rit beaucoup ensemble, c'est quelqu'un qui a énormément de qualités. Mais je sens que je craque. Je me sens attirée par d'autres hommes (physiquement mais pas du tout sentimentalement) et me demande si des aventures extra-conjugales ne seraient pas la solution. Je lui ai déjà dit que je n'étais pas à l'abri de succomber un jour si un type me faisait des avances et me plaisait. Il m'a répondu qu'il en avait conscience et que si ça devait se passer, il préférait ne rien savoir. Bref, ma question est la suivante: que puis-je faire pour éviter d'en arriver là? (le tromper n'est pas ce dont j'avais rêvé en l'épousant. Je précise qu'au début de notre relation, notre vie sexuelle était un peu plus active, mais pas non plus exceptionnelle: il souffrait du dos, prenait de la morphine, et je mettais ça sur le compte de ses problèmes médicaux. Il a été opéré depuis, va beaucoup mieux, ne prend plus de morphine, mais pour autant, notre vie sexuelle est de plus en plus plate). Dois-je me résigner? Une personne hyposexuelle peut elle changer (j'en doute fort... Et mon mari a 49 ans...) Merci d'avance pour votre aide... Bravo pour votre site!!!



Est-ce que l’on peut aimer plus qu’une personne à la ...

-Est-ce que c'est vrai qu'on ne peut pas aimer plus d'une personne à la fois ? -On ne pourrait pas aimer deux ou trois personnes avec la même intensité ? -C'est juste pour confirmer parce que je ne suis pas certaine à 100 % : -Est-ce qu'on peut dire qu'on a une relation amoureuse si l'autre personne n'est pas au courant ? -Ou cela ne compte pas ? -Ou on doit être les deux au courant (duo) pour qu'il y ait une relation amoureuse ? -Qu'est-ce que je réponds à une personne qui me demande si je suis aux hommes ou aux femmes, si moi, je suis amoureuse de l'amitié ? Réponse : Autres ?? -On m'a souvent dit que je suis bizarre, pas normal, que je vais changer d'idée un jour, que je ne me suis peut-être pas encore découverte, que je n'ai peut-être jamais été amoureuse, que c'est rare ou que ça n'existe pas d'être amoureux de l'amitié... Comme si je n'ai pas trouvé la bonne réponse à un examen, comme si ce n'est pas la réponse attendue par rapport à la moyenne des gens, comme si ce n'est pas bien ou pas correct, comme si ce n'est pas normal ou pas rationnel, etc.


J’ai des insécurités concernant l’ouverture de mon couple fermé à ...

Bonjour, J'avais envoyé une question il y a environ un mois pour avoir des trucs pour vivre une transition d'une relation fermée à une relation ouverte. C'est Marie-Edith qui m'a répondu et, si c'est possible, ce serait apprécié si elle pouvait répondre à celle-ci. La réponse à la première question m'a beaucoup aidée avec les bases de notre relation. Cependant, après un mois, je suis à un point où je ne sais plus comment me sentir ou comment je devrais me sentir. Il y a des hauts et des bas et je suis un peu perdue. Donc voilà, j'ai décidé que moi aussi j'allais m'autoriser à fréquenter d'autres personnes. On a aussi décidé qu'on allait s'autoriser à parler de nos relations si l'autre personne nous le demande. Ça m'aide à lui faire confiance à travers tout ça puisque je sais qu'il peut respecter nos règles et qu'il ne me cache rien. Mon copain a rencontré quelqu'un avec qui ça fonctionne bien. Il y a eu quelques dates avec elle, mais je sais qu'ils n'ont encore rien fait. Je me suis toujours sentie un peu insécure au sens où j'ai peur qu'il va la préférer à moi et qu'il préférera avoir une relation avec elle plutôt qu'avec moi. Il prend bien le temps de me rassurer quand je lui fais part de mes inquiétudes et m'assure qu'il ne cherche pas de relation avec qui que ce soit d'autre. Je me dit que mon insécurité est peut-être due au fait que c'est la première et que je n'ai pas encore eu l'occasion de voir que ça ne change rien à notre relation, même si elle devient une amie avec bénéfices. Je me sens jalouse puisqu'il a des dates avec une autre fille alors que j'ai des soirées tranquilles avec lui. J'ai l'impression qu'elle a droit à de "meilleures soirées" que moi et que je suis prise pour "granted". J'en ai parlé avec mon copain et je sais qu'il fait des efforts, donc c'est un point positif. Donc part de mon insécurité vient de cette nouvelle fréquentation. L'autre part vient du fait que je suis encore mal à l'aise avec l'idée que mon copain couche avec d'autre filles. L'idée ne me plait pas. J'ai l'impression d'osciller entre la part de moi qui fait confiance à mon copain et qui sait que notre relation ne changera pas et celle qui n'aime pas l'idée du tout du tout. Et je ne sais pas si c'est "normal" et, si non, si je peux entrer dans un autre mindset. Est-ce que, fondamentalement, l'idée devrait soit ne pas me déranger ou même me plaire? Est-ce que c'est normal de ressentir de la jalousie? Qu'est-ce que je peux faire pour me sentir mieux? Je me sens encore fondamentalement bien avec mon copain. On a du plaisir ensemble, on a une bonne relation et j'apprécie toujours autant sa compagnie. On veut tous les deux entre ensemble, mais je suis quand même dans une situation où je ne dirais pas non à ce qu'il me dise qu'il ne veut plus de relation ouverte. Je ne sais juste vraiment pas comment je suis censée me sentir ou comment je suis censée le vivre. Est-ce que c'est normal de trouver cela difficile parfois? J'aurais donc besoin de nouveaux trucs ou d'insight. J'ai l'impression de tourner en rond dans ma tête alors un avis extérieur serait vraiment le bienvenu. Merci beaucoup d'avance pour la réponse!