Tag: modèle


Pourquoi est-ce que je ressens de la tristesse devant le ...

Bonjour, Je me permets de vous poser une question. Vous me direz si je dois vous payer pour vos services. À tous les jours je lis et je m'éduque davantage sur la communauté LGBTQIA2+ dans le but d'être la meilleure alliée possible. Je ne me considère pas hétéro mais je n'arrive pas à me trouver une place dans la communauté alors je me dis "en questionnement" jusqu'à ce que je trouve une étiquette qui me convienne. Hier j'ai appris avec joie l'arrivée d'Elliot Page dans la communauté trans. Avec joie mais avec une pointe de tristesse qui m'a mis en face la binarité avec laquelle je voyais encore le monde et de laquelle je pensais m'être débarrassée. Quand un.e ami.e m'a annoncé être non-binaire j'ai accueilli cela avec joie et j'ai tout de suite switché mon pronom au iel à sa demande. Même chose quand le chum de mon autre amie a commencé sa transition. Depuis le début de son questionnement, on était là. Mais la tristesse que j'ai ressentis hier était bizarre... comme une sorte de deuil.. et j'imagine que c'est valide mais je voulais comprendre pourquoi Elliot Page a toujours été un modèle pour moi. En tant que femme je me cherchais des modèles de femme qui me ressemblait.... Mais maintenant que j'apprends qu'Elliot est un homme c'est comme si je perdaid un peu ce modèle.  Et pourtant il peut tjrs l'être... mais bon voilà ... je vois le monde comme étant binaire et ça gosse. Merci de m'avoir lu. J.


Comment différencier un modèle positif versus un adulte creep?

Allô! vous allez bien? Savez vous des trucs pour recomnaitre un genre de modèle positif qui fait du bien quand tu feel différent vs un adulte creep qui fait comme si il veut aider mais qu'au fonds il entretien de la séduction avec un mineur ou un influence ou qqch de louche? je suis un peu worry mais je sais pas vrm comment dire sa vient d'ou. Je sais pas si c'est weird à cause de la méfiance ou de la jalousie ou si c'est peut être wrong. Merci. Anton


Depuis quelques temps, je me surprends à regarder les mecs…

Que suis-je? Voilà j'ai rencontré depuis quelques temps une femme qui me plait beaucoup, on s'entend très bien et sur le plan sexe, ça me plait beaucoup, même si on ne se voit pas souvent. Enfin je rajouterai que j'ai découvert les joies du sexe, il y a seulement 2 ans. Cependant depuis quelques temps, je me surprends à regarder les mecs et à (me forcer à) imaginer des choses avec eux (les embrasser, leur tenir le sexe, avoir des rapports avec eux). Mais cela ne me plait guère voire cela me dégoute. Et j'ai l'impression de me forcer à faire cela. Je tiens à ajouter que je n'ai jamais eu de rapport des mecs. Bref je suis perdu, et j'ai peur d'aimer faussement ma compagne à laquelle je me suis beaucoup attaché. De quelle nature sexuelle suis-je? Suis-je en train de devenir Homo? Bi? Ou suis-je un hétéro qui a du mal à s'accepter? Car je n'ai jamais eu beaucoup de confiance en moi. Cela me mine. Merci pour votre réponse.



Mon amie me dit qu’elle se met dans le rôle ...

Ma meilleure amie m'a dévoilé ses craintes face à son orientation sexuelle et m'a avoué avoir un béguin sur moi sachant que je suis hétérosexuelle.Je l'ai très bien pris et je souhaite la supporter à travers ses questionnements puisque nous sommes maintenant capable d'en parler plus ouvertement.Elle a eu plusieurs relations avec des hommes qui n'ont jamais durées longtemps puisqu'elle ressent toujours un malaise qu'elle n'arrive pas à expliquer ce qui l'empêche de s'engager.Elle me demande souvent mon avis pour ce qui est de son orientation puisqu'elle est encore confuse et ma façon d'interpréter comme par exemple ses fantasmes qui sont plus axés sur les filles.Là où ça accroche, c'est qu'elle dit se mettre dans le rôle de l'homme dans les scénarios qu'elle se fait quand elle s'imagine en couple.Elle me demande si cela montre qu'elle serait lesbienne ou si ce serait plutôt un désir de devenir un homme.Ne sachant trop ce quelle ressent, j'aurais besoin de quelques pistes...


Je voudrais également une relation avec une femme, en plus ...

Bonjour Alterhéros, Je suis bisexuel et en couple depuis près de cinq ans avec mon copain. Nous n'avons aucun problème de couple et nous nous disputons que très rarement. Pourtant, il m'arrive de vouloir avoir une relation semblable de celle que j'entretiens avec mon copain avec une femme, ce qui me cause un grand souci, car je l'aime beaucoup et que je ne veux pas le laisser. Je n'arrive pas à comprendre. Est-ce des choses qui arrivent à d'autres gens aussi?




J’ai réalisé mon fantasme de faire l’amour avec une femme ...

Bnjour. Je croyais être hétérosexuelle et j'ai réalisé mon fantasme de faire l'amour avec une femme. J'ai adoré cela... donc, je me suis dis que je suis bisexuelle. Mais après 3 aventures maintenant, je suis boulversée de ce que je ressens pour cette femme qui est lesbienne uniquement. Je suis en couple depuis 10 ans avec un homme qui m'a délaissée un peu depuis 6 mois et j'ai réalisé ce fantasme pour cela. Mais maintenant, je suis à l'envers de ressentir tout ça, donc je me cherche. J'ai juste le goût d'être avec elle et quand je la vois, je veux l'embrasser et la serrer dans mes bras. Elle m'a charmée totallement, son sourire, son calme. Comment savoir si je suis plus aux femmes qu'aux hommes? Avec mon homme, je n'ai jamais d'orgasme vaginal et avec cette femme, instantanément. J'aimerais me réveillée et que tout soit réglé dans ma tete. La vérité me fais peur et m'insécurise... Pouvez-vous m'éclairer ou me donner des signes pour découvrir mon orientation une fois pour toute..


La virilité a-t-elle un lien avec l’orientation sexuelle ?

Bonjour, souvent j'entends dire que si un homme est efféminé, ceci implique qu'il est gay. C'est vrai qu'il existe des hommes hétéros efféminés et des hommes homo viril mais j'aimerais savoir si, de façon générale, le fait d'être gay entraîne un comportement, une voix, un mode de vie plus efféminé que si on est hétéro. Donc j'aimerais savoir si la virilité a un lien avec la sexualité et donc s'il est vrai de dire que si je n'avais pas été gay, j'aurais été plus viril. Je me pose cette question parce qu'il me semble qu'un homme efféminé est moins facilement accepté en société qu'un homme viril et que, bien que je n'ai pas choisi ma sexualité, j'espère pouvoir compenser cette sexualité en étant plus viril, si c'est possible. Merci


La discrimination au sein de la communauté LGBT

Salut ! Je suis gros et gai... dans la tête des gens, ce n'est pas souvent une association qui existe. Je me sens rejeté dans le village et même dans les chatrooms sur Internet. La raison pour laquelle il y a un village gai à Montréal est d'échapper à la discrimination qu'il y a face aux gais. Mais on remarque que les gais commencent à se discriminer entre eux… Où est-ce qu'on s'en va? Je veux savoir pourquoi la communauté gaie est devenue aussi obsédée par le culte du corps parfait. Je veux savoir pourquoi on continue de véhiculer cette image de l'homme homosexuel, musclé, bronzé, bleaché avec un tatou tribal sur le bicep gauche et promouvoir la diversité en même temps. Merci ;-)



Je suis confus par rapport à mon orientation. Ça ...

J'ai 24 ans et je me suis rendu compte il y a peu de temps que j'étais peut être bisexuel. Auparavant je n'étais attiré que par les femmes, or depuis quelques mois je crois éprouver également une attirance envers les hommes (à moindre degré tout de même que les femmes). Je dis bien "je crois" car je n'ai jamais encore eu de relations sentimentales ou sexuelles avec un homme, donc je ne sais pas si j'aimerais ou si cela ne constitue qu'une curiosité passagère. Mais je vis très mal cette nouvelle attirance. Je m'explique : pour moi l'avenir c'est vivre avec une femme que j'aime et fonder une famille, or j'ai l'impression que cela me sera désormais impossible. En effet comment vivre épanoui avec une femme si jamais je ressens d'autres envies avec les hommes. Le pire c'est que maintenant cette manière de penser me bloque avec les femmes et je n'arrive plus à avoir de relations durables avec elles, car je me dis que ça ne durera pas du fait de mes nouvelles attirances, et j'arrête tout au bout d'une semaine, ce qui me donne l'impression d'un gros gâchis (et c'est cela la raison principale de mon mal être). Peut être que je pense trop, j'en sais rien... Mais ça me fout le moral à zéro. - Alex