Tag: ministère


Croyez-vous que la société québécoise investit insuffisamment dans les programmes ...

Bonjour, Cela fait maintenant deux années que j'ai découvert mon homosexualité et sans mentir, cela a été plutôt difficile. En particulier durant ma tranche 15-16ans. J'avais peur de m'ouvrir au monde, effrayé des réactions et de faire face aux jugements des autres. Cette période a été très lourde pour moi. Je me suis renfermé sur moi-même, isolé du reste du monde et j'ai, pour la plupart du temps, enduré mes douleurs intérieurs seul. Honnêtement, je n'avais pas recherché de l'aide et, bien que je regrette beaucoup cette période, elle m'a néanmoins été un tremplin pour mon implication dans l'apprentissage et dans l'éducation suivant les sujets portant sur les LGBTQ+. Depuis un an, je ne cesse d'essayer de me renseigner en prenant connaissance de statistiques, d'études ou en considérant les différentes expériences personnelles de personnes de la communauté qui décide d'en parler. C'est quelque chose qui me tient à cœur parce que je veux vraiment, à mon tour, montré à des personnes qu'il n'y a rien à craindre. Que toutes ces idées qu'on se fait se retrouvent en majorité dans notre tête. En majorité… Parce que voilà, le vrai problème dans notre société, je dirai que c'est le manque de prévention. Les programmes de sexualités disponibles dans les écoles en sont le meilleur exemple. Il y a un vrai manque d'éducation vis-à-vis de tout ce qui entoure les questions autour de l'identité, l'orientation, l'expression, etc... Les stéréotypes de genres sont encore et malheureusement un problème très présent dans les institutions publiques. En bref, le changement est nécessaire. Je suis convaincu qu'il faut amplifier la prévention en augmentant leurs présences et en améliorant ceux déjà existant qui pourrait avoir un impact massif sur les mentalités de ceux ignorant tout ce qui entoure tous ces enjeux (comme les cours de sexualité disponibles dans les écoles : augmenter les heures allouées dessus, améliore l'inclusivité des discussions , élargir les champs de sujets, ect.) Pensez-vous que mes pistes d'idées vis-à-vis de la prévention sont juste ? Ou bien que je me trompe. Parce que j'ai conscience qu'il y a des programmes et que, par rapport à il y a 10ans, il y a eu une vrai avancé en matière de services sociaux pour lutter contre les enjeux et les problèmes qu'endurent des milliers et des milliers de jeunes face à ces questions, en ce moment même peut-être. Mais j'ai du les chercher par moi-même et très tard. Je n'ai jamais appris à l'école, qui devrait pourtant puisque j'y suis depuis mon plus jeune âge. Certaines personnes ignorent même tout cela! De qu'elles manière l'idée de la prévention devrait-elle être abordée? Ai-je raison de croire que l'investissement qu'on porte à la prévention dans notre société pourrait être plus importante (sans sous-entendre qu'elle ne l'est pas du tout) pour permettre une évolution des mentalités, qu'on soit membre ou non de la communauté. J'espère que ma réponse était appropriée et claire pour vous. J'ai hâte d'avoir votre réponse. Bien à vous, - David