Tag: lesbienne


J’ai des gros doutes sur mon orientation romantique et sexuelle.

Je m’identifiais comme lesbienne depuis l’âge de 15 ans jusqu’à tout récemment. (J’ai maintenant 22 ans) L’année dernière, j’ai commencé à re questionner mon orientation romantique et sexuelle car j’ai réalisé que mes sentiments (romantiques et sexuels) n’étaient pas tout à fait comme ce que les autres ressentent. Par exemple, Je n'ai eu qu'un « crush » (et maintenant je ne suis même plus sûre que ç'en était vraiment un) dans toute ma vie et c'était sur une de mes amies au secondaire. Depuis 2-3 mois, je commence à penser de plus en plus que je suis « aromantique » et « asexuelle » (mais j’ai quand même une préférence pour les femmes au niveau platonique, esthéthique et sensuel - enfin je crois...) Je trouve que je peux beaucoup « relater » à ces 2 étiquettes. De plus, ça expliquerait pourquoi je me suis toujours sentie inconfortable d’utiliser l’étiquette de « lesbienne ». J’ai rejoint des groupes de communauté «aroace» sur Reddit et ça m’arrive souvent ces jours çi de tomber sur des gens qui post un truc du genre « Je quitte la communauté, j’ai réalisé que je n’était pas Aro (et, ou) Ace , mais que je suis juste homosexuel(lle). » et ça m’a fait pensé : Mais si je m’étais mentie à moi même pendant toutes ces années et que dans le fond je suis juste hétéro?! Honnêtement je ne me suis jamais sentie à l’aise avec les gars (autre que les membres de ma famille). Je ne sais pas d’où ça vient exactement, mais c’est vraiment intense au point où j’ai vraiment de la misère à être amie avec un gars. Je ne les déteste pas du tout, mais je trouve que c’est tellement plus facile de « connecter » avec une fille qu’un gars sous toutes les facettes. Et puis je me dit si j’arrivais à changer comment je vois les gars et donc changer mes pensées, est-ce que ça débloquerait quelque chose dans mon cerveau et que je réaliserais que je suis hétéro??! Aussi, depuis quelques temps, je remarque qu’il m’arrive de trouver des gars beaux et presque attirants, ce qui ne m’arrivait jamais avant? Le truc c’est que je ne trouve pas de filles «attirante» de la même façon, même si je pense que je serais plus à l’aise d’être en relation avec une fille. Je ne sais pas... Peut-être que je m’inquiète pour rien ou que je pense trop... Merci! Une fille bien confuse.


Ça ne pourrait pas être plus simple, savoir si on ...

Bonjour! J'ai 16 ans et je me questionne beaucoup par rapport à mon orientation sexuelle. 1- Je suis allée marcher avec ma meilleure amie, l'hiver passé, main dans la main et depuis je me questionne. 2- J'ai eu un début de relation avec un gars au début de l'année. Le garçon en question était vraiment gentil et beau, et quand on se textait, j'aimais ça, et quand ma mère me demandait avec qui je parlais, je rougissais (belle caractéristique qui signifie que je suis gênée parce que j'apprécie bien la personne en question), sauf que j'ai décidé d'arrêter avant que ça devienne sérieux, sans que j'en comprenne vraiment la raison. 3- À cause de la COVID, et des groupes toujours ensemble à l'école, je me suis fait de nouvelles amies, et quand j'en parle à mes parents, je rougis aussi, et je ne comprends pas. 4- Quand je marche dans la rue, je regarde plus les gars, s'ils sont beaux, s'ils ont l'ait gentil, etc. J'ai déjà eu des kicks sur des gars, (jamais sur une fille), mais il arrive que je me fasse des commentaires quand je trouve une fille jolie. Malgré tout, je ne me vois pas nécessairement habiter avec un gars. Ni une fille d'ailleurs. En fait, je pense que je me vois encore moins habiter avec une fille. Pourtant, lorsque mon amie a accoté sa tête sur mon épaule en classe l'autre jour, j'ai quand même aimé ça. 5-J'aime voir des couples gays (deux gars ensemble), mais je trouve ça un peu étrange de voir deux filles ensemble. Je ne sais pas si j'aime ça ou non. 6- Quand il y a des gars que je trouve de mon goût, j'ai le goût de devenir leur amie, mais je ne sais pas si c'est pour éventuellement sortir avec cette personne, ou juste rester au niveau de l'amitié. Il arrive la même chose avec les filles : il y a des filles avec qui je veux être amie, mais est-ce pour qu'elle devienne ma blonde? Aucune idée. Bref, je suis un peu (beaucoup) mêlée... Ça ne pourrait pas être plus simple, savoir si on est hétéro, gays, bi, asexuel? Merci, A.


Est-ce que je me dis bisexuelle par peur d’être confrontée ...

Bonjour! Ou bonsoir d’ailleurs, ça depend de l’heure à laquelle vous lirez ça! Vous ne vous souvenez sûrement pas de moi vu toutes les questions qu’on vous pose mais je vous avais déjà écrit l’année dernière quand j’étais vraiment très mal, dans ma tête comme dans mon corps et je tiens à vous dire à quel point vous m’avez aidé et à quel point ça m’a fait du bien de m’adresser à vous ( merci beaucoup Marie-édith Vigneau pour tous vos conseils, vos encouragements et votre compassion, vous m’avez permit de me sentir à nouveau bien et surtout enfin moi-même et je ne sais pas comment vous remercier suffisamment pour ça... 😌). Grâce à vous j’ai continué à chercher des réponses à toutes mes questions, et elles étaient très très nombreuses, mais j’ai quand même réussis à en venir à bout. Alors aujourd’hui je peux vous dire avec fierté que je m’assume complètement en temps que bisexuelle et, croyez moi, vous n’y êtes pas pour rien! J’ai parcouru un bon bout de chemin depuis la dernière fois. Même si je me pose encore quelques questions de temps en temps, j’arrive, contrairement à avant, à passer à autre chose. J’ai récemment fait mon coming-out auprès de mes ami.e.s, principalement, et de ma soeur, même si j’ai la certitude que mes parents sont au courant sans que je les en ai tenu informé. Je pense que j’attends qu’ils m’en parlent directement pour leur dire parce que je ne me sens pas vraiment prête à faire le premier pas. Bref tout ça pour vous dire que ma vie a changé depuis que je vous ai écrit et j’en suis ravie! Alors aujourd’hui je me suis dit que, étant donné que vous m’avez fait avancer la dernière fois, vous pourriez m’aider à nouveau. En fait, je suis en crush sur une fille de ma classe mais je ne sais absolument pas comment lui dire. Le problème c’est que je suis assez timide et que j’ai souvent du mal à aller voir les gens pour leur parler, mais une fois que j’ai créé des liens avec une personnes je suis tout l’inverse. J’ai eu l’occasion de lui parler à plusieurs reprises mais pas suffisamment pour que je puisse espérer qu’elle s’intéresse à moi et je ne sais pas comment faire pour me rapprocher d’elle... En plus je ne sais pas du tout si elle est attirée par les filles et je ne peux pas aller la voir pour lui demander directement. Est-ce que vous auriez des "astuces" pour savoir si les gens sont gays ? Je voulais aussi parler du fait que, même si je vous ai dit que j’étais bi, je me sens surtout attirée par les filles et des fois je me demande si je ne me sentirai pas mieux avec l’étiquette lesbienne. Mais j’ai remarqué que les gens, ceux de mon collège en tout cas, sont plus ouverts pour les personnes bisexuelles que les gays. Donc je me demande si je me dis bi par peur d’être confrontée à de la lesbophobie ou si je le suis vraiment. Voilà! J’espère que vous pourrez répondre à tout ça, même si ce n’est pas très clair... Bonne journée! AA




Être lesbienne ne me dérangerait pas, mais le problème c’est ...

Je suis sûrement lesbienne mais je n'arrive pas à l'accepter et en parler. Bonjour, je suis une fille, j'ai 15 ans, il y a plus d'un an j'ai vu un couple de lesbienne dans une série, c'est comme ça que j'ai commencée à me poser des questions sur mon orientation sexuelle . C'était la première fois que je voyais un couple de lesbiennes dans une série, j'étais vraiment excitée à l'idée qu'elles s'embrassent, qu'elles soient ensemble et voir l'évolution de leur couple, j'avais jamais ressentie ça en voyant un couple hétéro. Suite à ça, j'ai commencée à me poser cette fameuse question : "est ce que je suis lesbienne ?" puis il y a eu cette période où j'avais "peur d'être lesbienne", j'y pensais tout le temps mais quand j'ai repris les cours, j'ai essayée de mettre tout ça de côté et ne plus y penser. Puis il y a eu le confinement, pendant cette période je me suis mis à regarder pleins de films/séries seulement pour un couple de lesbienne, j'ai fais des recherches sur la communauté lgbt ou bien encore à faire des tests "est ce que je suis lesbienne ?" sur google. Pendant cette période, la chose la plus bizarre était que être lesbienne ne me déranger absolument pas, c'était même comme si j'étais contente de me dire que je l'étais. Puis il y a eu ma rentrée au lycée, c'est là où je me suis réellement rendue compte que je n'avais plus d'attirance pour les garçons, à part peut être des petites pensées du genre "lui il est plutôt beau, je suis sûr que pleins de filles doivent être amoureuse de lui" mais ça s'arrête là. Je me sentais de plus en plus attirée par les filles, je regardais principalement les filles au lycée et dans la rue, m'imaginer embrasser une fille ne me dérangeait pas, je m'imaginais même vivre avec une fille plus tard. Maintenant, en plus de tout ça, il y a une fille dans ma classe que j'aime bien mais je ne sais si c'est de l'amour. Je l'a trouve vraiment belle, j'adore sa personnalité et sa façon d'être, j'aimerais bien l'embrasser, j'ai envie de lui parler mais en même je sais pas quoi lui dire donc j'évites de me retrouver seule avec elle mais après quand je suis proche d'elle j'ai pas de papillons ou quoi dans le ventre et je ne pense pas à elle tout le temps, je reste facilement 2 semaines sans qu'elle me manque. Si je suis ici, c'est plutôt pour parler de ce que je vis en ce moment à cause de toutes ces questions sur mon orientation sexuelle. En soit être lesbienne ne me dérangerait pas mais le problème c'est la société dans laquelle on vit alors par moment je me dis que c'est peut-être juste mon imagination et que je suis hétéro, c'est comme si j'avais honte d'être comme ça et maintenant j'ai encore moins confiance en moi, je me sens mal dans ma peau, mes notes baissent, je stresse en permanence et j'arrive même pas à trouver un côté positif à ma vie. De plus, ma belle mère est homophobe, l'autre jour elle m'a dit : "si j'avais une fille lesbienne, je l'a frapperais tous les jours jusqu'à ce qu'elle devienne hétéro" , le pire c'est que quand elle m'a dit ça je n'ai rien dis comme si j'étais d'accord avec elle alors que j'avais juste peur. J'ai vraiment envie d'en parler à quelqu'un de mon entourage parce que je n'arrive plus à supporter mes amies me dire : " Alors il y a un garçon de ta classe qui te plaît ?" , je ne suis pas sûr de mon orientation sexuelle mais quand on me pose ce genre de questions ça me fait du mal et quand les gens de ma classe parlent de garçons je me sens mal à l'aise. J'ai essayée d'en parler à plusieurs reprises à mes amies filles mais je n'arrive pas car j'ai trop peur qu'elles me voient différemment ou qu'elles disent des phrases du genre : "ne tombe pas amoureuse de moi" ou bien qu'elles soient gênées quand je suis avec eux. J'ai un ami qui est gay, je me suis donc dit que c'était une bonne idée de lui en parler à lui en premier car il va surement avoir une réaction positive mais je n'arrive quand même pas à lui dire, c'est plus fort que moi quand je commence à écrire un message pour lui dire, je l'efface automatiquement après car je n'arrive pas à lui envoyer. C'est comme si tant que je parle à personne c'est pas vraiment réel, d'un côté je veux en parler mais j'ai peur du regards des autres et de l'autre j'ai pas envie d'en parler parce que si j'en parler je serais ce que les autres pensent de ça. En plus, mes parents voient que je ne vais pas bien alors ils me demandent ce qui ne va pas et je leur réponds toujours la même chose : "c'est rien, c'est juste le lycée avec les devoirs c'est trop dur". J'aimerais tellement leur dire ce qui ne va pas mais je ne peux pas et donc ils ne me prennent pas au sérieux et me disent : "Réveille toi !" ou bien "faut que tu changes là ça va pas du tout tes notes". Je sais vraiment plus quoi faire, j'ai vraiment besoin d'aide parce à des moments je me dis que je préfères disparaître que vivre comme ça. Est ce que je suis vraiment lesbienne ou je m'imagine des choses ? Est ce que j'en parle ? Quelle va être la réaction des autres ? Et si tout le monde me rejete ? Est ce que j'aime vraiment la fille de ma classe ? Merci de m'avoir lue en tout cas. Kinvea


Connaissez-vous des ressources en Côte d’Ivoire pour les personnes LGBTQ?

salut je contacte pour des renseignement . est ce que vous pouvez me contacté? sujet : ma sœur est lesbienne vivant en Afrique. elle fait face a beaucoup de difficulté et discrimination ... ma question est avez vous communauté en cote d'ivoire ou elle pourrait se référée pour avoir du soutient ? s'il vous plait contacté moi . merci



Suis-je transgenre? Cisgenre? Non-binaire? J’ai besoin de savoir.

Bonjour, depuis un moment maintenant je me questionne sur mon orientation (depuis 5 ans) sexuelle, et je n'arrive pas à savoir. Je trouve les femmes beaucoup plus belle que les hommes mais je trouve malgré tout la posture de certain homme attirant. Cependant ce n'est pas le problème. Dans mon questionnement je me suis dit que peut-être le problème ne venait pas de mon attirance mais a quoi je m'identifiais et là est le problème...Quand j'étais petite (de mes 5 à mes 10 environ) j'étais garçon manqué et je rêvais d'être un garçon et je m'identifiais presque comme tel mais ma maman n'aimais pas cela alors d'un seul coup je me suis dit qu'il fallait que je devienne féminine et "je suis redevenu une fille". Et aujourd'hui je ne sais plus ou j'en suis. Sa peut paraître bizarre, et je sais même pas si il y un genre pour ça, mais si j'avais put choisir qui j'était à la naissance j'aurais à tout prix, et sans hésitation voulu être un homme très féminin. Pas un homme transgenre mais juste féminin. D'ailleurs parfois quand je m'habille de manière très féminine j'ai l'impression d'être un homme trans qui découvre un corp inconnu et au contraire quand je met des pantalons de garçon je trouve sa beau parce que sa rend comme sur les garçons. Bref je suis complètement perdu et j'aimerais savoir ou j'en suis. Je suis transgenre? Cisgenre? Non-Binaire? J'ai besoin de savoir. Je n'en peux plus de ne pas savoir qui je suis... Sailorpink_17


Pourquoi est-ce que je semble faire une fixation sur les ...

Bonjour. Je sais qu'il y a bcp de questions sur le sujet. Je suis en plein questionnement car je me demande si je suis bi. A 24 ans j'avais découvert que les vidéos mettant en scène des femmes m'excitaient bcp. Chose que j'ai redecouvert suite à ma séparation dernièrement. Depuis je fais une fixation dessus et ça en vient à me gêner en présence de femmes dont je pourrais être proche amicalement. Pourriez-vous m'aider à y voir plus clair? Je précise que j'ai 33 ans Clé


Je suis une fille lesbienne je ne sais pas comment ...

Bonjour je me pose beaucoup de questions sur ma sexualité je ne sais pas comment le dire à mes parents je me sens mal dans mon corps actuellement pouvez-vous me donner quelques petits conseils. Je suis pas une fille lesbienne je ne sais pas comment le dire à mes parents. Albato



Avoir une petite amie est quelque chose qui m’attire et ...

J'ai toujours trouver le corp des femmes plus beau même enfant, j'ai était d'abord excité par celui des femmes que celui des hommes. A 11 ans j'ai eux une petite amie, sa a était un fiasco total. Je n'assumer pas et j'ai eux ma "1er" relation sexuel qui fut un fiasco. Malgré sa j'ai du attendre mes 14 ans pour me dire que j'étais sans doute bisexuel. Je suis maintenant une fille de 19 ans et je me pose des questions. J'ai passer 3 ans en couple avec un garçon, j'étais amoureuse donc je suis attiré par les hommes j'en suis sur mais.. Je me pose sans cesses des questions sur mon orientation sexuel.. Quand je pense à me mettre en couple je me vois le plus souvent me mettre avec une fille et non pas avec un garçon et sa me panique.. Je suis totalement paniquer quand je suis sur le point de draguer ou de sortir avec une fille, je n'assume absolument pas et je panique. J'ai peur de merder, j'ai jamais eux de relations sexuelle avec une fille (je ne compte pas la 1er j'étais une gamine) et je sais pas comment ça marche, je trouve sa tellement diffèrent que lorsqu'on sort avec un garçon, ce n'es pas mal bien au contraire. Je trouve sa génial que ce soit diffèrent même je trouve sa limite mieux mais sa me fais vraiment peur. Avoir une relation sexuelle avec une fille me fait peur je dois l'avouer. Il y a quelque mois je crois que je suis tomber amoureuse d'une fille.. elle m'aimait aussi mais j'ai paniquer et pas assumer et comme a chaque fois je regrette d'avoir tout merder et j'ai pris des mois pour m'en remettre. IRL je voulait l'embrasser et la serrer contre moi. Quand on c'est embrasser sa à était merveilleux mais l'idée de la relation officiel ma paniquer. J'ai jamais ressenti quelque choses d'aussi fort pour une fille malgré ma panique De manière général j'ai peur de commencer de nouvelle chose y compris en relations.. Peut être juste la peur de l'inconnu qui me bloque.. Avoir une petite amie et quelque chose qui m'attire et qui me panique totalement. Je veux savoir: Esque c'est normal? Je suis donc bien bi ? Vous avez des conseils pour me débloquer ? Peut être suis je simplement exigeante pour tomber amoureuse ?