Tag: kink


J’aime boire mon urine, est-ce dangereux pour la santé?

Bonsoir ! J'ai un fantasme, enfin je sais pas si s'en est un étant donné que je l'ai déjà fait. En gros, souvent par semaine, 2 à 3 fois je dirais je bois mon urine. Je trouve ça excitant et très bon. Mais je me demande comment ça se fait que j'ai cette envie et que j'aime ça ? C'est normal ou pas ? Et j'aimerais savoir si c'est dangeureux pour la santé de boire sur urine. J'aime aussi, quand je suis sous la douche, m'uriner dessus. Souvent, dans mon cas, quand je vais sous la douche, j'ai instinctivement envier d'uriner. Je sais pas si c'est pareil pour vous. Et du coup, je m'urine soit sur les jambes ou bien sur le ventre si je suis en érection. Alexis.


Je suis asperger et je me demande comment perdre un ...

Comment perdre un fétichisme du latex ? J'ai un fétichisme pour le latex. Ce qui me pose un sérieux problème. Le latex, c'est un truc d'homosexuel et de maîtresses. Je ne devrais pas être excité par ça, pour moi ce n'est pas normal. Je ne veux plus être excité par ça. Comment dois-je procéder ? J'essaie de m'en priver dans l'espoir que ça passe, je ne réussi qu'a me frustrer. Les seules personnes qui prétendent avoir la solution sont des fanatiques religieux aux traitements abusifs (homophobie, torture psychologique et parfois physique), non seulement le procédé est scandaleux mais en plus ça marche pas. Bref, je ne sais pas quoi faire. Je suis face a cette me*** dont je voudrais me débarrasser et j'ai beau chercher sur google et poser la question sur des groupes spéciaux, personne ne semble avoir la solution. Auriez-vous des pistes ? Merci d'avance et bonne journée a vous. PS : Je suis asperger si ça peux vous aider. Jérémy




J’aimerais que ma copine puisse m’uriner dessus, mais j’ai peur ...

Bonjour, j'ai un fantasme particulier.. Je suis en couple avec une fille et parmi mes fantasmes, j'en ai un que je veux vraiment réaliser. Ça serait que pendant le rapport sexuel, ma copine soit fontaine et qu'elle m'éjacule dessus. Ou même qu'elle m'urine dessus. Je trouve ça très sexy. Mais j'ai pas osé lui dire car je sais pas ce qu'elle en pense.. j'ai peur qu'elle trouve ça sale et que ça casse notre couple..


J’ai le fantasme d’être soumis, mais je n’ose pas en ...

Bonjour tout le monde. Je viens ici pour de l'aide. Je suis actuellement en couple, et franchement tout se passe bien. Mais j'ai un fantasme.. Celui d'être soumis, frappé ( dans le cadre sexuel ), être mal traité ( dans le cadre sexuel toujours ). Par exemple, être attaché en laisse, lécher les pieds à ma copine, me faire cracher dessus, me faire frapper. Vraiment être traité comme un chien, durant toute une journée. Ne pas avoir le droit à la parole sans qu'on me le dise. Enfin bon bref, vous voyez le genre. Mais j'ose pas en parler à ma copine. J'ai peur qu'elle me voit d'une autre manière, qu'elle prenne peur et qu'elle parte. Je sais pas comment faire. Help me please !!.. Bradley


Est-ce que les injections de solution saline dans le scrotum ...

Boujour quel liquide peut on injectée dans le scrotum autre que la solution saline ? Alban Salut Alban! Merci d'adresser ta question à AlterHéros. Il n'est pas toujours évident de trouver des sources d'information crédible concernant les injections d'eau saline dans le scrotum, je te remercie donc d'avoir fait appel à AlterHéros pour répondre à tes questionnements. Si je comprends bien ta question, tu te demandes quel(s) liquide(s) peut-on injecter dans le scrotum autre que de l'eau saline. D'abord, je tiens à préciser que je ne suis pas infirmier ni docteur, donc mes propos ne remplaceront jamais l'avis d'un.e professionnel.le de la santé à cet égard. Ma réponse vise d'abord à t'offrir des conseils de sécurité pour pratiquer les injections avec le moins de risques et de te partager toutes les informations que tu dois savoir pour prendre des décisions qui correspondent le mieux à tes besoins. Notons que l'injection de liquide dans le scrotum comporte des risques pour la santé des personnes qui le pratiquent : cela demeure une pratique de l'ordre du médical qui, lorsque appliqué à un contexte sexuel ou esthétique, peut comporter certains risques. Pour répondre rapidement à ta question, la solution d'eau saline est le liquide à moindre risque à s'injecter. C'est pourquoi cette réponse s'attardera principalement à ce produit, tout en expliquant pourquoi le silicone liquide comporte, quant à lui, plusieurs risques. Premièrement, pourquoi certaines personnes décident de s'injecter du liquide dans le scrotum? Il s'agit d'une pratique répandue chez plusieurs personnes, mais dont les objectifs sont divers. Certaines personnes ont un objectif esthétique : c'est-à-dire qu'elles désirent augmenter la taille de leur scrotum. Il y a, pour certaines personnes, une forme de gratification sexuelle à avoir des organes génitaux plus gros. D'autres personnes recherchent un objectif sexuel. D'une part, l'injection d'eau saline dans le scrotum est une pratique courante dans la sphère du sadomasochisme, notamment pour certaines personnes dominatrices qui prennent plaisir à contrôler (avec consentement!) l'apparence physique de leur(s) partenaire(s), sans parler des douleurs plus ou moins modérées liées à cette pratique. D'autre part, augmenter la taille du scrotum à l'aide d'eau saline peut stimuler la sexualité de certaines personnes. Le scrotum étant l'une des parties du corps les plus riches en récepteurs nerveux, les injections le rendent encore plus sensible à toute forme de stimulation. D'autres peuvent simplement, ou complémentairement, avoir un fétiche pour les jeux sexuels impliquant les testicules, notamment un stretching fetish.  Deuxièmement, s'injecter de l'eau saline dans le scrotum nécessite plusieurs précautions. D'abord, c'est le scrotum que l'on vise à s'injecter, pas les testicules! S'injecter dans les testicules peuvent entraîner un risque d'infertilité. Pour citer ma collègue Amélie sur une question similaire, les testicules : « sont beaucoup trop sensibles et ne prendront pas plus de volume avec la solution que tu t’injecteras. C’est le scrotum qu’il faut viser puisqu’il est souvent assez ample pour pouvoir recevoir le liquide et gonfler (un peu comme un ballon d’eau!). Attention, le résultat varie selon la taille du scrotum de l’injecté donc il ne faut pas s’attendre à avoir un résultat semblable à celui qu’on peut voir dans certaines vidéos érotiques sur le sujet.» Ceci étant dit, en ce qui concerne l'injection, il est important de s'approvisionner en solution d'eau saline, seringues et équipements d'infusion dans des boutiques de matériel médical ou via des organismes communautaires de santé publique distribuant gratuitement du matériel d'injection stérile. Avant de t'injecter, n'oublie pas de désinfecter l'endroit de ton scrotum où tu t'injecteras à l'aide d'un tampon alcoolisé désinfectant. Fais attention à ce qu'il n'y ait absolument aucune bulle d'air dans le mélange d'eau saline! Puis, une seringue doit être utilisée qu'une seule fois! Une fois l'injection terminée, dispose sécuritairement de la seringue! Les pharmacies ont généralement des programmes permettant de récupérer les seringues souillées. Pour citer de nouveau ma collègue Amélie, «Techniquement, l’effet de remplissage de l’injection saline ne devrait pas durer plus de quarante-huit heures puisque l’eau saline est absorbée par ton corps (c’est la même chose qu’on utilise dans les hôpitaux pour réhydrater le corps, ce n’est pas du tout dangereux comme produit, le danger va plutôt à comment il est transmis au corps). Si ton scrotum n’a pas repris sa forme originelle au bout de deux jours, il est important d’aller consulter un.e médecin le plus rapidement possible.» L'injection d'eau saline dans le scrotum est considérée comme une pratique à faible risque, mais seulement et uniquement lorsqu'elle est effectuée dans des conditions stériles avec un équipe de qualité hospitalière. Un manque de stérilité peut causer une cellulite et des infections. L'air dans la tubulure intraveineuse peut également causer une embolie gazeuse fatale. De plus, si l'aiguille est insérée au mauvais endroit, il peut avoir des lésions au niveau des nerfs, entraînant d'autres effets secondaires, comme la perte de la vue ou une nécrose cutanée. Sois prudent! Cette pratique n'est pas recommandée pour les novices ou les jeux en solo. Assure-toi d'être accompagné d'une personne expérimentée et de bien t'informer sur la marche à suivre. Troisièmement, tu nous questionnes à savoir s'il existe d'autres liquides que l'on peut s'injecter dans le scrotum. Certaines prennent la décision de s'injecter du silicone liquide. Ce n'est pas un produit que je conseillerai à s'injecter. Si les injections de silicone dans le visage sont relativement sûres, s'injecter du silicone liquide dans les organes génitaux est dangereux. Comme l'a indiqué l'Association française d'urologie, la quantité de produit injectée est plus importante et le risque de migration du silicone dans le corps est très probable. Si le silicone migre, il peut avoir des risques de réactions inflammatoire avec granulamatose, de déformation du pénis avec oedème ou une dysfonction érectile. Cette procédure peut induire des risques importants pour la santé si elle est mal faite. Il s’agit d’une modification corporelle non-régulée et non-approuvée par le corps médical.  Finalement, certaines cliniques de chirurgies esthétiques offrent parfois des injections de botox dans le scrotum. Cette intervention, surnommée scrotox, doit encore une fois être réalisée par des professionnel.le.s en chirurgies esthétiques et dans des conditions stériles. Il y a des coûts importants associés à cette pratique, sans compter que les effets s'estompent après 3 à 6 mois, comme pour le botox régulier. Cette procédure met également à risque les testicules, car en détendant le scrotum à l'aide du botox, le muscle rétracteur permettant au corps de naturellement protéger les testicules contre un éventuel traumatisme ne fonctionne plus. Les testicules sont alors vulnérables aux chocs et aux percussions. Pour plus d'informations concernant le scrotox, je t'invite à lire cet article. N'oublie pas que ton ou ta médecin demeure la meilleure source pour valider toutes les informations que nous trouvons sur le web! Et pour terminer, un petit rappel que, tout comme pour les pénis, il n'y a pas de ''bonne'' taille pour un scrotum. La santé de tes testicules est ce qui est le plus important, ce n'est pas la taille. Ne laisse jamais ton estime de soi se calculer par la taille de ce qui se trouve dans tes sous-vêtements! N'hésite pas à recontacter AlterHéros si tu en ressens le besoin! Nous demeurons disponibles pour répondre à l'ensemble de tes questions. Au plaisir! Guillaume, pour AlterHéros



J’ai beaucoup de fétichismes sexuels et cela rend complexe une ...

A force de lire tout les questionnement du monde, je me rend compte que je suis ‘’normal’’ même si il faut le dire vite. Voici pourquoi je dis ça. J’ai lu des postes ou les homme aiment se travestir, ou il y en a qui aime faire des fellation et se faire pénétrer, ou il en a qui aime porter des couches et se laisser aller dedans, d’autre qui aime le sexe plus hard, les lavements, etc... Je crois bien être normal même si j’aime toutes ça. Oui je me travesti, oui si l’occasion se présente, je suce ou je me fais enculer, oui j’aime porter des couches pis me vider, (par les deux bouts) dans la couche, oui j’aime le sexe hard, (bandage, fouet etc...) oui j’aime être une bonne petite salope, oui j’aime me faire des lavements, oui j’aime les gang bang, oui j’aime le scato, oui j’aime les golden shower, etc... Je suis un homme sans tabou ni limite. Parfois pas facile de garder une relation stable car les femmes me prend pour un maniaque. Mais je suis comme je suis. J’espère ne pas être trop fou.