Tag: identité de genre


J’ai déjà pensé être demi-girl et non-binaire, mais je ne ...

Bonjour ! Avant tout, je sais que je suis surement un peu jeune pour me poser ce genre de questions, mais ça me taraude vraiment. Mon identité de genre assignée à la naissance est fille. Mais je me pose vraiment beaucoup de questions par rapport à mon genre. Parfois quand je pense par rapport à moi même, il m'arrive de dire iel, ou même parfois de dire par exemple "gentil" au lieu de dire gentille, et dans ma tête ce n'est pas vraiment nécessaire de corriger. J'ai déjà pensé être demi-girl non-binaire, mais je ne sais pas... A chaque fois que je me fais une supposition, dans ma tête ça hurle "JE SAIS PAS". Je ne suis pas du tout féminine dans ma façon de m'habiller (je déteste les jupes/robes et préfère souvent m'habiller au rayon garçon même si j'ai un peu peur de le dire à ma mère). J'en ai parlé à ma mère et elle m'a dit que j'y accordait trop d'importance et que j'était trop jeune. A-t-elle raison ? Avez vous des conseils ?


Comment savoir quand on a trouvé notre “bonne” identité de ...

Bonjour, je me représente au cas où. Ace Guy, un jeune lyonnais de 23 ans et j'ai adoré votre réponse! Elle m'a fait beaucoup réflechir et me poser de nouvelles questions, surtout sur l'expression et l'identité du genre. Pour le premier; je réflechis à comment l'exprimer ou même la découvrir avec des rencontres, j'ai réflechis à plusieurs pistes de sorties pendant les vacances (Recherches d'endroits LGBT+ friendly ou magasins unisexes) mais mes recherches n'ont pas été fructueuses... Comment avez-vous trouvé un endroit qui vous permets de vous exprimer librement et d'explorer votre identité? Où est-ce un concept bien trop idéaliste et être bien entouré est la seule solution viable? Pour le second, j'espère ne pas poser une question trop intime mais comment savoir quand on a trouvé notre "bonne" identité de genre? C'est une question qui me fait beaucoup réflechir car je reste dans la reflexion si je veut juste explorer, juste m'offrir un air plus feminin ou si je serait vraiment autre chose comme agenre ou genderfluid. J'espère que ça fait pas trop doublon mais pour résumer, qu'est-ce qu'il vous fait dire "Oui, je m'identifie comme ça!" plutôt qu'un autre? Car je trouve que c'est une question bien plus complexe qu'au premier abord. j'espère que ses questions seront aussi interessantes que mes premieres! Et encore une fois, bonne continuation à toute l'équipe!!


Suis-je non-binaire, ou une lesbienne butch, ou bien transgenre non-binaire ...

Désorienté sur mon genre... Bonjour, Aujourd’hui, à un âge avancé (35ans), je ne sais pas à qui m’adresser alors je me permets de vous écrire. Récemment j’ai lu un article sur Elliot Page, sur sa transition, et j’ai eu l’impression qu’une bombe à retardement venait de m’exploser au visage. Certaines choses de mon passé sont revenues d’un coup, même si je n’avais pas tout oublié. Toute ces tentatives pour essayer d’être un peu plus féminine, sans y parvenir...Comme me faire percer les oreilles, en classe de 3ième, pour paraitre plus “fille”, afin que les moqueries cessent. Toutes ces années, où petite je m’habillais au rayon garçon, car je ne supportais pas les vêtements de filles...tous cela, arrêté au collège, à cause des moqueries et du harcèlement. Aujourd’hui, je suis perdu, perdu dans mon identité, dans mon genre, pas complètement femme, mais pas homme non plus. Il y a une quinzaine de jours, je suis allée en boutique, acheter un jean homme. Je voulais me souvenir du pourquoi, j’aimais cela petite. Depuis, je ne supporte plus de mettre mes pantalons femme. Mon corps me déplait encore plus qu’avant, mon bassin trop large...j’aurai tellement aimé avoir la morpho d’un homme. Cela m’a rappelé certains comportements de mon enfance. Bref, aujourd’hui, plein de questions se bousculent dans ma tête. Suis-je non-binaire, ou une lesbienne butch, ou bien transgenre non-binaire ou bi-genre ? Je ne souhaite pas prendre de testostérone afin de modifier mon corps pour diverses raisons. En revanche, ma poitrine ne me convient pas. Je souhaiterai la modifier, avoir un torse à mi-chemin entre celui d’une femme et celui d’un homme, donc pas tout à fait une mammectomie. Je ne sais même pas si cela est possible ! Socialement seule, sans amis avec lesquels discuter de ce sujet, pas de petite amie, (je n’ai jamais eu la chance d’être aimé en retour, donc jamais eu de relations) Ma famille oublions , mon homosexualité n’a jamais été accepté, et à leurs yeux ça n’existe pas. Il n’y a pas d’association par chez moi (je vis en ruralité). Milieu professionnel, j’évolue dans un milieu masculin, je travaille dans le bâtiment, sur des chantiers, et j’entends des choses plutôt désagréables sur les homos et trans. Pour résumer, je suis très seule avec mes interrogations, ma solitude et ma psy. Je ne sais pas qui je suis, ce que je suis, comment faire si je veux modifier ma poitrine...comment être accompagner dans ces interrogations ? Ne souhaitant pas une modification masculine complète. Suivant, ce que je ferais, quoiqu'il arrive, ce sera fais sans soutien familiale, ni amicale. Je ne sais pas si je suis claire, car cela ne l’est pas complètement dans ma tête. Amicalement, Lou



Puis-je offrir et permettre à notre enfant de porter un ...

Bonjour, Je suis la maman d'un enfant de 12 ans né fille mais qui se genre depuis une année au masculin. Il aimerait porter un binder afin d'atténuer sa poitrine. J'ai bien compris qu'il s'agissait d'un dispositif qui pouvait s'apparenter à un produit médical avec des contraintes particulières (notamment port limité à 8 heures et pas de sport car compresse la poitrine mais aussi le thorax). Je suis a priori plutôt favorable à sa demande car je vois bien que son apparence devient compliquée à gérer (porte de gros sweet amples malgré les températures qui commencent à être élevées et ne se sent plus à l'aise en simple tee shirt). Par contre avec le papa nous sommes divorcés et le papa ne semble pas pour l'instant accepter le changement de genre de notre enfant. Il a tout comme moi l'autorité parentale et se révèle plutôt procédurier (n'accepte pas qu'en sa présence je parle de notre enfant au masculin et m'a déjà vainement menacée d'éventuelles poursuites). Mes questions sont : 1°) Un binder est il adapté à un enfant de 12 ans ? 2°) Si oui, Puis je offrir et permettre à notre enfant de porter un binder même si son père m'informe de son refus ? Je vous remercie de votre attention. Carole


J’ai parfois des pensées sexuelles pour les femmes et j’ai ...

Bonjour cela fait 8 ans que je suis avec mon conjoint et j'en suis ravie je l'aime et parfois j'ai des pensées sexuel pour les femmes j'ai même envie d'essayer j'avais pensées à me faire implanté un penis que suis je ? S'ils vous plaît aidez moi à me retrouver merci


Peut-on être agenre et demiboy/demigirl?

Bonjour, j'ai une question un peu bête mais, peut-on être agenre et demiboy/demigirl ? Je vois aussi beaucoup de personne indiquer être "agenre transmasculin/transfeminin" mais n'est-ce pas contradictoire au vu de la signification du terme "agenre" ? Je pose la question parce qu'en ce qui me concerne je me vois comme une personne agenre mais en y réfléchissant bien, je me sens à 0% femme et peut-être de l'ordre des 25 ou 30% homme. Du coup je ne suis même pas sûr moi-même de comment me définir. Merci d'avance pour votre réponse. :) Jay



Suis-je trans alors? Si je n’ai pas un malaise constant ...

Bonjour, Récemment, quelqu'un dans mon entourage a commencé une transition et ça a fait ressortir beaucoup de choses. J'ai été assigné femme à la naissance, mais depuis que je suis tout petit, je m'identifie beaucoup plus aux hommes. Je jouais toujours des rôles masculins et mes amis me donnaient un surnom masculin dans le quotidien. Et j'adorais qu'on m'appelle ainsi. Et j'aimais me deguiser en garçon. Ce que j'étais aux anges lorsqu'on pensait que j'en était vraiment un. Les gens à l'école m'appelaient le gars pour me niaiser, mais pour moi c'était un compliment. Malheureusement, en grandissant, ça passe moins bien ces choses là. C'est de plus en plus difficile de passer pour un garçon, ça se cache moins bien. Les regards changent et tu n'es plus l'un des gars. Tu deviens une fille malgré toi et les attentes changent. S'habiller "en gars" au travail est moins professionnel, alors tu deviens plus "femme". Les relations sexuelles commencent et tu veux plaire, alors tu reponds aux attentes même si ce n'est pas du tout naturel. Avec le temps, j'ai appris à être femme. C'est plus facile. Et ça ne me dérange pas toujours. Et je suis une belle femme. Ça a des avantages. J'ai fait des crises par contre et j'ai pleuré parce que j'étais une femme. Ça me semblaient injuste et horrible. Je ne voulais pas en être une, mais des fois ça ne me dérange pas. Et penser à faire une transition me fait peur! La personne dans mon entourage a tout changé du jour au lendemain et commence déjà la transition comme si c'était un besoin vital. Mais moi, ça me fait tellement peur et je sens la pression de suivre le même rythme. Et si je n'aimais pas ça changer de corps!? Si je regrettais? C'est effrayant. Là je suis confus! Suis-je trans alors? Si je n'ai pas un malaise constant avec mon genre, mais que la question me revient à l'occasion? Mon corps ne me dégoute pas. Il est beau. Alors que plein de trans sentent que certaines parties de leur corps ne devrait pas être là (Ne veulent pas voir leurs seins, par exemple). Ce n'est pas mon cas. J'ai l'impression d'être anormal et de faire perdre leur temps aux gens qui essaient de me soutenir dans mes questionnements.


J’ai été assigné fille à la la naissance mais depuis ...

Bonjour, J'ai 15 ans et j'ai été assigné fille à la la naissance mais depuis pas mal de temps je me demande si je ne suis pas un garçon. En ce moment il n'y plus que cette question en tête : "est ce que je suis un garçon ?". Ça m'obsède, me coupe l'appétit, il ne se passe pas une minutes sans que j'y pense, et c'est pour ça que je me suis décidé à poser ma question sur ce forum. D'aussi loins que je me souvienne j'ai toujours voulu ressembler aux garçon (je voulais a tout prix jouer au foot alors que je n'aimais pas particulièrement ça) et je me souvient avoir déjà demandé à mes parents pourquoi je n'en était pas un. Je n'ai jamais aimé porté de robe et de jupe, à part pour me déguiser ou pour sortir en été, mais maintenant rien que de m'imaginer en porter une me retourne l'estomac. J'en mis une a noel pour faire plaisir a mes grands parents et je me senti mal toute la soirée. Quand j'ai commencé a avoir de la poitrine j'ai commencé a aller vraiment mal je detestais (et deteste encore) mon corp au point de ne plus pouvoir me regarder dans une glace. Je le detestait tellement que je portais des sweats et des pantalons en été. Au collège j'aimais bien me demandé en quoi j'aimerais me réincarner si je le pouvais et a chaque fois be m'imaginais en garçon. Plus jeune encore je me disais que si un jour je devais changé d'identité je me déguiserais en garçon et cette possibilité me faisait rêvé. J'aime les garçons (ou du moins je crois) et je ne m'imagine pas en tant que fille en couple avec un garçon. Je me dis que si comme je le pense je suis un garçon je vais devoir l'annoncer à ma famille et a mon entourage. Je pense que mes parents réagiront relativement bien, mais j'ai très peur en ce qui concerne mes oncles, tantes, grands-parents, camarades et amis et je ne sais pas si je serais un jour capable de leur annoncer. Quoi qu'il en soit toutes ces question m'obsède et en ce moment je vais vraiment très mal. Je ne sais pas si avoir l avis de quelqu'un d exterieur a la siation me fera aller mieux mais j'ai vraiment besoin de réponse. Nico


Je n’arrive pas à savoir si je fais de la ...

Bonjour, moi c'est Sam et je me pose beaucoup de questions… A cause ou grâce à une rupture, j'ai découvert que je ne me sentais ni garçon ni fille et ça depuis la petite enfance mais je ne savais pas que c'étais possible donc je restait "fille ".Aussi je n'arrive pas à savoir si je fais de la dysphorie ou pas, puisque ça ne dure pas longtemps (30min voire maximum 1h) mais je ressent l'envie d'arracher ma poitrine et me couper les cheveux jusqu'à parfois frôler la crise de panique. J'ai aussi l'impression d'être plus penché vers le "masculin" donc je me sent perdu là dessus...De même pour mon pan romantique ,je penche plus vers les filles mais je ne suis pas totalement sur…J'aimerais en parler avec ma mère mais bien qu'elle dit accepter, elle à crier sur mon(ma) frère(sœur) quand iel a demandé à changer de prénom… merci de votre lecture et réponse



Suis-je transgenre? Cisgenre? Non-binaire? J’ai besoin de savoir.

Bonjour, depuis un moment maintenant je me questionne sur mon orientation (depuis 5 ans) sexuelle, et je n'arrive pas à savoir. Je trouve les femmes beaucoup plus belle que les hommes mais je trouve malgré tout la posture de certain homme attirant. Cependant ce n'est pas le problème. Dans mon questionnement je me suis dit que peut-être le problème ne venait pas de mon attirance mais a quoi je m'identifiais et là est le problème...Quand j'étais petite (de mes 5 à mes 10 environ) j'étais garçon manqué et je rêvais d'être un garçon et je m'identifiais presque comme tel mais ma maman n'aimais pas cela alors d'un seul coup je me suis dit qu'il fallait que je devienne féminine et "je suis redevenu une fille". Et aujourd'hui je ne sais plus ou j'en suis. Sa peut paraître bizarre, et je sais même pas si il y un genre pour ça, mais si j'avais put choisir qui j'était à la naissance j'aurais à tout prix, et sans hésitation voulu être un homme très féminin. Pas un homme transgenre mais juste féminin. D'ailleurs parfois quand je m'habille de manière très féminine j'ai l'impression d'être un homme trans qui découvre un corp inconnu et au contraire quand je met des pantalons de garçon je trouve sa beau parce que sa rend comme sur les garçons. Bref je suis complètement perdu et j'aimerais savoir ou j'en suis. Je suis transgenre? Cisgenre? Non-Binaire? J'ai besoin de savoir. Je n'en peux plus de ne pas savoir qui je suis... Sailorpink_17