Tag: hormones


Est-il possible de prendre des hormones plus fortes pour effacer ...

bonjour , voila je me presente christophe celibataire depuis toute ma jeunesse..jai depuis mon age de 20 sus que jetais une femme a interrieur de mois.sauf que a epoque ce c'etais pas aussi evolue et le suget etais encore tabou . je ne me sens pas bien de ce corps homme .jai 55 ans , maintenant , et depuis un an jai commence un traitement hormonal naturel aux plantes .. qui fonctionne plus tot pas mal voire meme tres bien.. la prise de ces pilules hormonée aux ostrogenes femimines commence deja a me donner une belle poitrine .. je commence a avoir un beaux 90A et ces hormones dessine bien mon corps et jai pris aussi sur le dessus des fessier et hanches.en prenant ces hormones naturelles, je me sens enfin bien dans mon corps .. maintenant depuis un an je suis bien hormone et je peux dire que je commence a devenir androgyne femelle .. en effet depuis que je prends ces hormones ,je vais en intsitut me faire maquiller comme une femme , parfume . je me fait faire aussi une mise en plie chose que avant cetais meme pas envisageable.la prise de ces hormones on eu un effet et plusieur effet benefique sur mon corps .. deja apparence ca commence a ce se voir que ca me feminise avec une belle petite poitrine , qui commence a naitre et une belle paire de fesses et de hanches autre effet positif, ces hormones me font sentir bien dans mon corps..cet ete en cure , je vais aussi m'habiller en femme . ou je serais donc inconus . maisz des fois on me prends pour une femme .ce qui prouve que la transition est encorus .. cets vraiment domage que a epoque je nest pas pris cette decision de ce faire hormone pour change de sexe car jai szans doute eu un mauvais aiguillage .. les debuts du traitement on ete tres difficile : avec de grosse boufee de chaleur, des sueurs, douleurs dans les seins .maut de tete et mal dans le ventre par moment.. maintenant je continue le traitement ... effet sont bien moindre par ontre mes seins sont chaud des que je prends les pillules .. don nc ma question est il possible de ce faire hormone avec hormones plus fortes , pour effacer completement ma partie masculine? faut il en parler au medecin .autre effet benefiques de ces ostrogenes feminines naturelles, je me sens super bien dans se corps .. au tel on me prends tres souvant pour une femme ... dans la rue on me confond parfois avec une femme .. donc cest plus que bon



Savez-vous s’il est possible de débuter une hormonothérapie avec l’aide ...

Bonjour! Je suis une personne trans/genderfluid (MtF), j'ai 24 ans et je suis situé dans les Laurentides. J'ai découvert mon identité de genre depuis bientôt un an, et après plusieurs questionnement je me sens enfin prête et à l'aise entreprendre les démarches pour affirmer mon genre, entre autres avec l'hormonothérapie. Par contre, j'ai un embûche au niveau de ma médecin de famille... Elle est supportive, mais elle dit ne pas avoir les connaissances pour procéder et m'a conseillé d'aller me renseigner sur des cliniques. J'ai donc tombé sur des questions avec la même embûche (si seulement j'avais ces questions avant, j'aurais pu renseigner ma médecin!) et j'ai pu comprendre qu'il y a l'option du consentement éclairé. Par contre, les organismes ou les cliniques qui ont été mentionné sont situé à Montréal. Voici donc ma question : Savez-vous s'il est possible de débuter une hormonothérapie avec l'aide de ressources et clinique situé dans les (basses) Laurentides? Ma question peut sembler simple, mais depuis que j'ai eu cette réponse par ma médecin, je me sens seule dans le processus et il m'est dur de trouver des réponses à mes questions.. Sinon, juste pour être sûre, s'il n'y a rien de disponible pour moi dans les environs, serais-je accepté à Montréal quand même, ou bien les cliniques desservent seulement les habitants de leur ville? Merci énormément pour votre temps et toutes vos réponse!



J’ai commencé la testo et je ressens des changements au ...

Bonjour ! Je suis un mec trans de 18 ans et ça fait 6 mois que je suis hormoné. Je commence à rencontrer des problèmes par rapport à ma sexualité. Déjà j ai eu la montée de libido normale causée par la testo. Mais j ai l’impression que ça a modifié énormément de choses. Déjà physiquement, le dickclit, je sais pas vraiment comment “l utiliser”, quand mon mec essaye de faire comme avant ça marche beaucoup moins bien. Les orgasmes sont devenus vraiment pas ouf. Donc déjà physiquement niveau sensation c est trop bizarre. Mais y’a un plus gros problème à ça, et il est plus d ordre psychologique. J ai toujours été très dysphorique de TOUT mon corps. Mais avant la testo je pouvais quand même avoir des relations normales sans aucun problème. Même si j avais toujours la petite voix de la dysphorie dans ma tête je pouvais vraiment le supporter. Mais là avec les hormones, c est encore pire qu avant. Avec ma nouvelle libido j ai beaucoup plus d idées, de fantasmes qu avant. Sauf que toutes ces idées tournent toujours autour du fait que j ai un penis. C était déjà le cas avant mais maintenant c est à 100%. C est à dire que en plus de la dysphorie, j ai l impression qu à cause des hormones, c est comme si je pouvais pas utiliser mon corps tel qu il est. Comme si j étais amputé enfaite. La testo ça me donne des envies que je ne peux pas satisfaire, même en faisait des trucs tout seul ou avec quelqu’un je suis quand même frustré. Genre y’a un truc qui manque, ça marche plus. Faire du sexe avec mon corps actuel ça m excite plus. Et je sais que c est pas juste de la dysphorie, y’a autre chose c est aussi lié aux hormones. Donc voilà. C était pour expliquer le contexte. Je voudrais savoir si vous avez des conseils pour vivre une meilleure sexualité, si c est normal ? Si d autres mecs trans ressentent ça de cette façon et aussi fort ? Parce que je suis beaucoup de mecs trans sur les réseaux mais aucuns ne parlent de ça. Bref c est comme si mon sexe était devenu inutilisable, du coup le seul truc qui m excite un minimum c est de mater du porno, parce que du coup je peux imaginer des trucs, genre c est le seul moyen que j ai pour l instant de me rapprocher de ce que je veux vraiment niveau sexe. Mais je sais que trop en regarder c est pas bon et je voudrais pouvoir arrêter et juste recommencer a kiffer avec mon copain. Merci de votre réponse.


Comment convaincre ma médecin de famille de me prescrire des ...

J’ai revu mon docteur, je lui avais écris un lettre de trois pages lui expliquant pourquoi je désire prendre de l’oestrogel, les bienfaits que je recherche, les risques et le suivit qui n’est pas si compliqué pour un médecin de famille. Elle m’a répondu qu’elle n’oserait pas me faire de prescription car elle ne veut pas prendre de risque, qu’elle ne se sent pas à l’aise pour ça malgré toutes les références que j’ai pu lui donner grâce à vous. Elle préfère que je rencontre un endocrinologue. Je suis donc sur une liste d’attente pour une rencontre. J’ai hâte mais je sais que le temps d’attente pour rencontrer un spécialiste peut être très long, ce qui me décourage un peu. Dernier espoir, avez vous une façon de convaincre ma doc pour qu’elle signe une prescription en attendant que je rencontre un endocrinologue? Merci


De quelles façons puis-je obtenir des oestrogènes au Québec?

J’ai enfin parlé à mon docteur de mon côté féminin, je lui ai dit que j’avais pris des œstrogènes il y a quelques années avec du finasteride acheté aux noir et je lui ai demandé si elle pouvait m’en prescrire vu que j’aimerais mieux qu’elle me suive et que ça me manque. La réponse: « je ne suis pas assez à l’aise pour le faire mais je peut te diriger vers un endocrinologue ». Je me demandais si il y avait un autre façon d’avoir une prescription sans voir d’autre docteur. Je lui ai demandé si je signais une décharge et elle ne veut pas plus.



Jusqu’où puis-je aller dans une transition médicale en France à ...

Bonjour, je suis trans MtF et j'ai rendez vous avec un docteur accompagnant les transitions, mais je ne sais pas trop à quoi m'attendre. Jusqu'où puis-je aller dans une transition médicale sachant que j'ai 15 ans ? Les bloqueurs de puberté sont-ils déjà accessibles ? Merci d'avance. Alone



Je pense vraiment être polyamoureuse, comment en parler à ma ...

Allo! Je suis une fille queer (je trouve que c’est le label le plus vaste, aucune étiquette ne m’a jamais rendu confortable). Je suis en couple depuis près de deux ans. Quand j’ai commencé notre relation, ma blonde s’identifiait encore comme un gars, mais depuis février elle a entamé sa transition pour devenir la femme qu’elle est. Depuis le début, le sujet du couple ouvert avait toujours été sur la table, mais on avait jamais exploré ça (par manque de communication de sa part). Ça ne me dérangeait pas, je n’étais d’ailleurs pas extrêmement prête à concrétiser l’idée. Cependant, depuis qu’elle a commencé les hormones, sa libido et sa capacité à avoir des érections ont vraiment diminué, et son live language a changé. Nous avons donc commencé à reparler du couple ouvert et j’ai eu ma première expérience avec un bon ami de longue date. De son côté, elle souhaitait expérimenter avec des gars mais n’a pas encore eu l’occasion. Mon inquiétude, c’est que mes questionnements des dernières années (5-6 ans) semblent se concrétiser et je pense vraiment être polyamoureuse…. Ça me fait vraiment peur. En fréquentant mon ami, je me suis rendu compte à quel point une relation avec un homme est différente qu’une relation avec une fille, et j’adore les deux. Si c’était juste de moi, j’aurais encore ma blonde, et un chum. Mais j’ai vraiment peur d’en parler, je sais pas comment l’amener à ma blonde, j’ai peur qu’elle le perçoive comme si je la « trouvais pas assez » et que j’essayais de combler un manque… mais ce n’est pas le cas. Ça serait injuste de ma part de demander à une seule personne de combler 100% de mes attentes et envies. Je ne veux pas la remplacer, je veux aimer deux personnes, différemment mais également. J’ai aussi peur pour l’autre garçon. J’ai peur de faire toutes les démarches avec ma blonde, et que lui ne soit pas partant pour ça. Bref, j’ai juste peur d’être déçue, et je m’attend à devoir vivre un « deuil » et d’avoir l’impression que je passe à côté de quelque chose. Je ne sais pas quoi faire. Je ne voudrais pas non plus avoir a l’expliquer a ma famille, voir le jugement autour de moi. J’ai peur. Comment je devrais aborder le sujet avec ma blonde, le gars et/ou mon entourage? Quelles réflexions je devrais avoir par rapport à moi? Comment dealer avec mes émotions? Merci Une fille vraiment mêlée Ps: je suis diagnostiquée avec un trouble de la personnalité dépendante et les troubles de la personnalité du groupe b (antisociale, narcissique, histrionique et borderline), et je pense que ça affecte beaucoup la façon selon laquelle je réfléchis au problème et la façon que je le ressent



Comment débuter un traitement hormonal de substitution à Lyon? Auriez-vous ...

Bonjour, je m'appelle Alicia, j'ai 18ans ^^ Il y a presque 2 mois de cela j'ai accepté le fait que j'étais trans. Que je suis née dans un corps de garçon mais que ça me convient pas, je suis une fille au fond. J'ai fais mon coming-out à presque tout mon entourage (à part ma mère mais ça ne saurait tarder, je réfléchis juste à comment lui expliquer, c'est pas évident !) et j'aimerai donc bientôt commencer un traitement hormonal de substitution pour féminiser mon corps. Cependant je trouve pas grand chose sur internet concernant des spécialistes que je pourrai consulter pour commencer ce traitement ): J'habites à Lyon, c'est une très grande ville donc je suis pas inquiète sur le fait qu'il y a des spécialiste mais je ne sais pas où les trouver... J'ai cherché sur différents sites mais j'ai rien trouvé. Je suis peut-être vraiment nulle pour chercher ce genre d'info, je sais pas, mais si vous avez des sites qui répertorient les spécialistes en fonction de notre localisation ce serait parfait ! J'en profite pour poser une deuxième question : auriez-vous des conseils pour faire mon coming-out à ma mère ? /: Elle est ouverte d'esprit donc je sais qu'elle m'acceptera mais je sais qu'elle va paniquer et me poser une avalanche de questions (c'est ce que je redoute le plus !). J'aimerai donc lui annoncer de manière à la rassurer qua