Tag: homoromantique


Je suis catholique et homosexuel. Connaissez-vous des groupes de soutien ...

Bonjour J'ai 16 ans et je suis catholique. Je suis en train de prendre conscience que je suis homosexuel en cette rentrée. Je suis à nouveau amoureux d'un copain de classe depuis 2 semaines. C'est un amour à sens unique, je ne suis pas dans la capacité de faire mon coming out à la personne que j'aime, l'homosexualité heurtant mes convictions religieuses. J'ai toujours espéré qu'une fille tombe amoureuse de moi pour m'ecarter de mes attirances homosexuelles et pour me marier avec elle, mais ce n'est pas arrivé et j'en peux plus de sacrifier ma sexualité pour respecter des conventions sociales et religieuses. Ce nouvel amour naissant que j'ai pour ce garçon m'a convaincu que j'étais gay sans parler des différentes phases décrites sur les sites lgbt sur la découverte de son homosexualité dans lesquelles je me reconnais trop. Je crois que je vais en crever si je persiste à vouloir des relations hétérosexuelle qui ne m'ont jamais attirées. Ma sexualité fait que je n'ai pas le choix si je veux être heureux et épanoui je dois coucher avec des personnes de même sexe que moi. J'ai maintenant conscience que ma sexualité implique et impose mon homosexualité et aussi d'aimer les garçons. Aimer les hommes n'est donc ni un choix et ni une option et je dois essayer de l'accepter malgré moi. Je voulais savoir si des groupes de soutien lgbt chrétiens ou des associations chrétiennes/religieuses lgbt existaient parce que mon homosexualité remet en cause beaucoup de choses dans ma foi et c'est difficile pour moi que l'objet de mes amours depuis mes 12 ans soit toujours un garçon, ces sentiments amoureux se répétant trop en moi, je sais maintenant que je suis homosexuel et homoromantique. Je voudrais aussi me rapprocher de jeunes lgbt comme moi mais qui assument leur orientation au lycée mais je ne sais pas comment les aborder discrètement sans me griller auprès des autres, je ne les connais que de vue. Merci pour vos réponses. Chrichri


J’ai plusieurs questions entourant mes préférences homoromantiques, ma consommation de ...

Bonjour, J'ai quelques questions sur mes pratiques et préférences qui sont très intimes, j'espère que vous pourrez me répondre. J'ai eu plusieurs relations sexuelles avec des femmes depuis l'adolescence mais aucune de ces relations n'ont répondu à mes attentes niveau sexuel, de plus j'ai eu à chaque fois des problèmes d'érection et panne sexuelle à répétition avec toutes. A chaque relation sexuelle avec une fille, j'étais très frustré sur le plan sexuel. J'ai vraiment eu l'impression que ces femmes ne m'ont jamais excité ou n'ont jamais cherché à m'exciter ou à vouloir satisfaire mes envies sexuelles, la relation se limitant très souvent à la pénétration vaginale de mon point de vue. Mes envies étaient toutefois banal, je m'attendais à plus de caresse sexuelle et masturbations avec elles. L'année dernière j'ai croise un mec qui m'a dragué et avec que j'ai fini par faire l'amour car j'ai de temps en temps ressenti des attirances bisexuelles et sur le coup, je me sui dit pourquoi pas. Et là il y a eu un déclic qui m'a fait très peur. J'ai adoré cette relation sexuelle qui m'a comblé sur le plan intérieur grâce à sa tendresse et ses précautions alors que ça ne m'étais jamais arrivé avec une femme. J'ai eu l'impression d'être entré dans une autre dimension avec cette expérience sexuelle. Mais je n'ai pas renouvelé cette expérience, j'ai fui cet homme car j'ai eu peur de mon homosexualité sur le coup, et j'ai eu peur d'être devenu accroc à être sodomisé. Ca a été très dur de l'accepter, ca m'a perturbe plusieurs mois, mais grâce à la lecture de votre site, j'ai fini par accepter que j'étais dans la normalité, récemment. D"ou mon questionnement, Pensez vous que c'est mes expériences frustrantes avec des filles qui m'ont changé mon orientation ou je suis homo à la base et je me voilais la face durant mon adolescence ? Car en conséquence, mes fantasmes ont totalement basculé vers du gay, je suis devenu accroc au porno homo pendant plusieurs mois. J'en regardais tous les jours car j'étais à la recherche de vidéo le plus proche possible de ma propre expérience et c'est dur d'en trouver du X plus réaliste. Est ce qu'il existe du porno homo romantique qui soit plus proche de la réalité avec moins de brutalité et plus de sentiments ? J'ai vu que ça existait pour du porno lesbien romantique quand c'est fait par des femmes ? Si oui sur quel site je pourrai en trouver car je voudrais ressentir à nouveau mon expérience de temps en temps ? Pour décrocher du porno, j'ai fini par me mettre au massage prostatique et acheter un dildo pour me sodomiser en solo. Ca a marché, je ne regarde plus de X, à part très très occasionnellement. Mais j'ai peur car je fais des massages prostatiques et le dildo une ou 2 fois par semaine, je me demande depuis une semaine ou 2 si ça pouvait être mauvais pour la santé à force. Est ce que cette pratique est safe pour vous et sans risque pour ma santé, car j'ai tendance à utiliser de gros sextoys de 4 à 6 cm de diamètre ? Car je ne sais pas à qui poser la question ? J'ai essayé de ne plus faire sodomie avec un sextoys ou masser ma prostate mais le bien fou que ça m'apporte m'en empêche et me permet de me sentir bien le reste de la semaine. De plus, ça calme mes pulsions intérieures, ça m'évite de regarder du porno à outrance et vouloir recoucher avec des mecs différents tous le temps dans la vraie vie (j'ai l'impression d'etre devenu nymphomane du jour au lendemain, suite à ma 1ere experience gay), si je retente l'expérience sexuelle, je voudrais le faire avec un mec safe et dans une relation durable et amoureuse, je pense que ça demande du temps à trouver. J'ai encore du mal à savoir si je deviens homosexuel à cause de mes envies sexuelles et de sodomie, si je ne suis pas simplement nymphomane avec les hommes ou si je suis homo tout court et je ne dois pas chercher plus loin et m'accepter comme je suis, car je sens que je me suis totalement détourné des filles, je sens que mes problèmes de pannes sexuelles vient du fait que les femmes ne m'ont jamais excité, car lors de ma première relation gay, je n'ai eu aucun problème pour avoir des érections successifs par exemple. Merci de m'avoir lu et pour votre réponse par avance. Lucien