Tag: homoérotique


J’ai une peur presque maladive qu’on découvre que je puisse ...

Bonjour, J’ai 19 ans et cela fait quelques années que je n’arrête pas de me poser des questions sur mon orientation sexuelle. Au début, je ne me posais pas de question bien que je ne me retrouvais pas dans le schéma de l’hétérosexualité alors j’évitais d’y penser. J’ai toujours vu l’amour tel que les gens le concevait comme quelque chose d’abstrait : le désir physique et émotionnel étant à mes yeux presque deux opposés. Avec le temps, j’avais finis par me dire que ce n’étais pas pour moi, que c’était malsain et dérangeant et qu’il fallait que je m’élève au-delà. Cela à fonctionner pendant un temps mais j’avais l’impression d’avoir comme verrouiller une porte en moi-même et que je n’étais pas vraiment qui j’étais, seulement le fragment d’un ensemble. Cependant, la vérité m’a rattrapé lors du confinement quand je me suis rendu compte que j’étais tombé inconsciemment amoureux émotionnellement d’un de mes amis de lycée et que je me rendais compte que je me levais chaque matin en pensant à lui, à ce que j’allais lui dire, de ce dont nous allions discuter. J’étais triste quand nous nous quittions le soir et heureux de le retrouver le matin d’après. Quand il était triste, le monde devenait gris et fade, sans valeur. Mais quand il était là, toute les couleurs brillaient et dansaient à l’unisson… Bref, je me suis voilé la face jusqu’à ce qu’il soit trop tard et que nos chemins se sépare après le lycée (j’étais en terminale l’époque). Ce choc à sembler ouvrir cette porte dont je parlais plus tôt à la façon d’un tremblement de terre qui s’est répandue dans tout mon être tandis que tout mes questionnements à propos de moi-même ressortissaient à la surface. J’étais comme submergé, je ne pouvais pas y faire face alors j’ai commencé à me renseigner afin de comprendre ce qui m’arrivait. Cependant, la pression accumulée était telle que je me suis senti presque obligé de l’annoncer à mes parents (qui heureusement ont bien réagi). Cependant, la douleur était là. J’étais perdu, j’avais vraiment peur, je ne savais même plus ce que j’étais ni même où j’allais. Ce sentiment de malaise extrême à durer longtemps (environ un an) où je n’arrivais même plus à communiquer avec les autres. Je disais quelque chose puis son contraire, je m’énervais à propos de choses stupides et dont je n’avais que faire, je me sentais horrible et détesté pour mes maladresses. De plus, j’avais une peur presque maladive qu’on découvre que je puisse être attiré par les hommes et qu’on me fasse du mal. Je me méfiait donc de tout et de tout le monde y compris de moi-même. Puis, les choses se sont calmées mais les questions sont restés. J’ai toujours été attiré par les femmes mais bizarrement je ne me suis jamais vu être que ce soit de manière physique ou émotionnelle avec elles (ce qui est étrange, non?). Pour les hommes, ça à toujours été plus floue. Je suis sincèrement désolé si je me suis étalé plus que nécessaire sur le sujet mais cela avait vraiment besoin de sortir.


J’ai passé une soirée avec une fille et elle s’est ...

Bonjour, Moi sa fais déjà pas mal d années que j'assume aimer les femmes... Voilà il y a quelque temps j ai été attirer par une collègue de travail. On parler bien toute les deux. Un jour elle m'a envoyer des vidéo d'elle entraind de dancer du coup je lui es avouée que j avais déjà eu des femmes dans ma femme. Sa la pas gênée plus que ça.on à fais une soirée ensemble je lui es lancer pleins de pique, je l'ai fais dancer très sensuelement en la portant et tous. On s est embrasser plusieur fois, et cetais assez chaud... Le lendemain elle s est défiler en me disant en gros cetais pas elle sa la dégoutée... Ques que je dois pensée en sachant que je sais qu on a ressentis la même chose.. Que dois je pensée ? Merci Anonymat60


Je crains que d’avoir échangé des nudes avec un autre ...

Bonjour, tout d'abord je tiens à vous exprimer mon imense gratitude et satisfaction d'avoir découvert votre site et compris que j'étais loin d'être le seul dans une situation similaire à la mienne. C'est souvent troublant comme des histoires que j'ai pu lire sont semblables à la mienne. Comme je vous l'ai dis, j'ai pu lire des réponses à des quesionnements que je partage qui ont déjà pu m'aider à avancer et je vous en remercie. Notamment par rapport au fait d'être excité principalement par du porno gay ou des situations homoérotiques, ou le fait d'avoir subit des remarques "homophobes" ou des questionnements liés à mon orientation alors que je me sens hétérosexuel et hétéroromantique. De façon clair, je n'envisage de rapports sexuelles qu'avec des femmes et le fait d'être en couple également, mais je pense avoir des fantasmes liés à la représentation de l'homosexualité peut être liés à des expériences infantiles mais je ne peux pas vraiment dire d'où ça vient, ce qui est assez perturbant et très inconfortable car très dissonant. Forcément j'ai eu des questionnements que j'ai souvent très très mal vécu et je regrette de n'être pas tombé sur votre site plus tôt, ce qui m'auait éviter de tomber dans cette profonde détresse entre 15 et 17 ans. Comme j'ai pu le lire dans vos réponses, je suis aujourd'hui rassuré quant au fait que le porno gay puisse m'exciter, et je l'accepte beaucoup mieux. Mais, j'ai aujourd'hui 21 ans et je sens que ces longues années de consommations d'images à caractères sexuelles montrant des hommes ensemble impactent ma vie sentimentale et sexuelle. Je suis toujours célibataire et je n'ai eu qu'une relation d' eniron 3 ans qui s'est terminé du fait d'un certain inconfort/ une dissonance que j'avais entre l'amour que j'avais pour ma copine et ma consommation de porno. Lorsque nous avons fait notre première fois, tout allait bien lorsque que je me suis senti submergé par le stress, la pudeur et la crainte, sans que je ne puisse aller au bout. Je craint de ne jamais pouvoir être en couple à nouveau et que ma vie sexuelle reste pauvre. En plus de mes craintes par rapport au fait de pouvoir être excité par des images gay, je craint peut être d'être allé trop loin dans ma curiosité, puisqu'ayant échangé des "nudes" avec d'autres hommes "pour m'amuser et changer un peu du plaisir solitaire". Je me sens un peu "sal" d'avoir fait cela bien que je ne regrette pas particulièrement mais redoute que ça soit peut être le point de non retour pour pouvoir un jour une relation seine et épanouie avec une femme que j'aime. Malgré cette expérience, je me sens toujours complétement hétéro bien je reste quelque peu perturbé vis-à-vis de cela, surtout que ça ne me ressemble pas du tout, de nature très timide. Je ressent un peu de honte par rapport à ça et j'ai peur de ne jamais trouver l'amour, ni une vie sexuelle épanouie avec une femme. Je vous remercie infiniement pour votre réponse.



J’ai plusieurs questions entourant mes préférences homoromantiques, ma consommation de ...

Bonjour, J'ai quelques questions sur mes pratiques et préférences qui sont très intimes, j'espère que vous pourrez me répondre. J'ai eu plusieurs relations sexuelles avec des femmes depuis l'adolescence mais aucune de ces relations n'ont répondu à mes attentes niveau sexuel, de plus j'ai eu à chaque fois des problèmes d'érection et panne sexuelle à répétition avec toutes. A chaque relation sexuelle avec une fille, j'étais très frustré sur le plan sexuel. J'ai vraiment eu l'impression que ces femmes ne m'ont jamais excité ou n'ont jamais cherché à m'exciter ou à vouloir satisfaire mes envies sexuelles, la relation se limitant très souvent à la pénétration vaginale de mon point de vue. Mes envies étaient toutefois banal, je m'attendais à plus de caresse sexuelle et masturbations avec elles. L'année dernière j'ai croise un mec qui m'a dragué et avec que j'ai fini par faire l'amour car j'ai de temps en temps ressenti des attirances bisexuelles et sur le coup, je me sui dit pourquoi pas. Et là il y a eu un déclic qui m'a fait très peur. J'ai adoré cette relation sexuelle qui m'a comblé sur le plan intérieur grâce à sa tendresse et ses précautions alors que ça ne m'étais jamais arrivé avec une femme. J'ai eu l'impression d'être entré dans une autre dimension avec cette expérience sexuelle. Mais je n'ai pas renouvelé cette expérience, j'ai fui cet homme car j'ai eu peur de mon homosexualité sur le coup, et j'ai eu peur d'être devenu accroc à être sodomisé. Ca a été très dur de l'accepter, ca m'a perturbe plusieurs mois, mais grâce à la lecture de votre site, j'ai fini par accepter que j'étais dans la normalité, récemment. D"ou mon questionnement, Pensez vous que c'est mes expériences frustrantes avec des filles qui m'ont changé mon orientation ou je suis homo à la base et je me voilais la face durant mon adolescence ? Car en conséquence, mes fantasmes ont totalement basculé vers du gay, je suis devenu accroc au porno homo pendant plusieurs mois. J'en regardais tous les jours car j'étais à la recherche de vidéo le plus proche possible de ma propre expérience et c'est dur d'en trouver du X plus réaliste. Est ce qu'il existe du porno homo romantique qui soit plus proche de la réalité avec moins de brutalité et plus de sentiments ? J'ai vu que ça existait pour du porno lesbien romantique quand c'est fait par des femmes ? Si oui sur quel site je pourrai en trouver car je voudrais ressentir à nouveau mon expérience de temps en temps ? Pour décrocher du porno, j'ai fini par me mettre au massage prostatique et acheter un dildo pour me sodomiser en solo. Ca a marché, je ne regarde plus de X, à part très très occasionnellement. Mais j'ai peur car je fais des massages prostatiques et le dildo une ou 2 fois par semaine, je me demande depuis une semaine ou 2 si ça pouvait être mauvais pour la santé à force. Est ce que cette pratique est safe pour vous et sans risque pour ma santé, car j'ai tendance à utiliser de gros sextoys de 4 à 6 cm de diamètre ? Car je ne sais pas à qui poser la question ? J'ai essayé de ne plus faire sodomie avec un sextoys ou masser ma prostate mais le bien fou que ça m'apporte m'en empêche et me permet de me sentir bien le reste de la semaine. De plus, ça calme mes pulsions intérieures, ça m'évite de regarder du porno à outrance et vouloir recoucher avec des mecs différents tous le temps dans la vraie vie (j'ai l'impression d'etre devenu nymphomane du jour au lendemain, suite à ma 1ere experience gay), si je retente l'expérience sexuelle, je voudrais le faire avec un mec safe et dans une relation durable et amoureuse, je pense que ça demande du temps à trouver. J'ai encore du mal à savoir si je deviens homosexuel à cause de mes envies sexuelles et de sodomie, si je ne suis pas simplement nymphomane avec les hommes ou si je suis homo tout court et je ne dois pas chercher plus loin et m'accepter comme je suis, car je sens que je me suis totalement détourné des filles, je sens que mes problèmes de pannes sexuelles vient du fait que les femmes ne m'ont jamais excité, car lors de ma première relation gay, je n'ai eu aucun problème pour avoir des érections successifs par exemple. Merci de m'avoir lu et pour votre réponse par avance. Lucien