Tag: hétéronormativité


Je ne sais pas si je suis hétéro refoulée ou ...

Bonjour, Je vais faire le plus direct possible Je suis déjà sorti autant avec des femmes qu'avec des hommes Je suis en couple depuis quelques années avec un hommes. Seulement j'ai rencontré une fille qui m'a je sais pas comment dire, elle m'a rendu mon cerveau accro. Je pense tout le temps a elle,... Bref Le truc qui me rend vraiment dingue c'est que je ne sais pas quoi penser de moi. J'avais déjà des ''envies de filles'' sans parler de sex spécifiquement, mais de couple, amour, câlin, sex également, couple au sens large, avant de rencontrer cette fille, mais plus comme une pensée sourde, tout le temps présente mais chuchotante, pas comme aujourd'hui qu'elle est devenue pas obsessionnel mais pas loin. Le problème est que je sais que en réalité je n'ai pas envie d'être gay. Étant sorti avec des filles, j'ai wsubit ce que cela entraîne, même si au fond je m'en fou, c'est pas super a vivre non plus, et la douleur de se faire larguer également. J'ai peur de revivre ça, et je n'en ai pas envie. J'ai des doutes de mes raison et de mon amour porté envers mes ex ou actuel copain. C'est quand même bizarre, ils vont mal, je me met avec, les aides a avancer, a aller mieux etc et lorsqu'ils vont mieux, je craque sur des filles. Je ne sais pas si je suis hétéro refouler ou homo refouler ou je ne sais pas trop quoi. Aujourd'hui en couple avec une maison à deux, ayant craquer sur une autre femme, je me sens mal vis à vis de mon conjoint. Je ne sais pas quoi faire. Tout cela tourne et tourne dans ma tête sans savoir ce que je dois faire, ce qui est droit ou pas, j'ai du mal à me ''regarder dans la glace'' de ma culpabilité, bref, c'est la déprime. J'espère que quelqu'un comprendra ce que je ressent, et saura m'aiguiller pour enfin commencer à arrêter d'avoir ce vacarne dans la tête. Merci de m'avoir lu


Je me suis masturbé à côté d’une femme trans et ...

Bonjour, Je suis en couple avec 2 enfants Depuis des années je regarde du porno. En extrême où tout autre. J'ai regardé plusieurs situations qui m'ont exité. Donc je me masturbait jusqu'as 4 fois par jour. Par hasard je tomber sur du porno transsexuels ou les hommes toucher le pénis du transsexuels les vidéo m'excitait jusqu'as un jour j'ai rencontré une transsexuels, et j'ai été chez elle j'ai toucher son pénis pour la branler ( excusez moi du terme) jamais eu de rapport sa me dégouterai avec un homme ou trans avec pénis et je ne veut pas tromper femme après je me suis branler pour éjaculer sur elle, sur son pénis je ne suis pas attiré par les hommes je trouve sa dégoûtant mais la fille transsexuels était très sexy avec une fausse poitrine et je voulais tester en vrai pour voir si c'était comme sur les vidéo que je regarder. Je n'ai fait que me masturber rien d'autre depuis je suis dégoûté d'avoir fait sa je préfère que les femmes j'y pense et j'ai l'impression que le porno m'a monté à la tête et du coup je voulais voir en vrai mais je ne veut plus recommencer avoir toucher le pénis de la trans ma dégoûter. Je voulais avoir votre avis. Je ne pense pas être bi et encore moins homo. Je n'ai fait que me masturber sur elle. Après sa pensez vous que je suis Bi ou homo ou ? les hommes ne m'excitent pas du tout, je peux même pas imaginé avoir un rapport avec. Après sa pensez vous que je suis homo, bi ou nON je suis bien hétéro au vu de ce que je vous raconte. ? Pensez vous que je doit le dire à ma conjointe ce qui c'est passé ?au vu de ce que je vous raconte.


Pourquoi j’ai honte de mon homosexualité et que je n’arrive ...

Bonjour je mapelle Billy sa fait 5 ans maintenant que je sais que je suis homosexuel mais jais toujour du mal a laccepter jais eux plein de probleme de dette et de santer acause de sa et donc jaimerais comprendre pourquoi jais honte et que je ne laccepte pas apres 5 ans svp merci



Je ressens beaucoup de stress et d’angoisse à l’idée d’être ...

Bonjour à l'équipe d'alterheros Désolé de vous solliciter à nouveau mais je ne vais pas très bien. Durant mon adolescence j'étais un ado homosexuel, uniquement attiré par les garçons sur le plan sexuel mais si je ne suis jamais arrivé à l'accepter je faisais beaucoup de crise d'angoisse liée à mon homosexualité et je me suis retrouvé bien seul à affronter ça. Adulte je ne voulais pas être homosexuel et être hétéro, c'est ce que j'ai fait. Mais aujourd'hui depuis 1 an je suis pied au mur à devoir accepter que je suis gay . Je croyais y être arrivé mais finalement non j'ai totalement rechuté je fais beaucoup de crise d'angoisse je voudrais par moment être hétéro. Je sais plus trop quoi faire pour m'accepter comme je suis, c'est émotionnellement trop dur toute cette homosexualité ca me parait par moment insurmontable d'être différent des autres ... Ça me génère beaucoup de stress psychologique par exemple j'ai besoin de m'inventer une vie virtuelle d'un mec gay sur les réseaux sociaux pour faire disparaître toute ces angoisses. Je deviens totalement mythomane et je sais pas comment arrêter mais j'ai de telles crise d'angoisse. Je ne sais pas si je suis bien normal à créer cette vie virtuelle tellement j'en peux plus d'être homosexuel depuis l'âge de 10 ans. Je voulais savoir comment les autres personnes gaies ou trans font pour vivre avec sérénité leur homosexualité ou leur transidentité. Certains amis à qui j'ai fait mon coming out ne comprennent pas par exemple que j'ai mis au tant de temps à faire mon coming out gaie car autour d'eux ils voient des personnes homosexuelles bien dans leur peau. Même certaines personnes gaies ne semblent pas me comprendre et je n'ai plus trop envie de fréquenter ces derniers ou il faut s'assumer absolument. Mes amis er certains gays Ils n'arrivent pas à comprendre que pour certains être lgbt c'est presque quelques choses d'impossible comme pour moi. Alors comment faire pour affronter tout ça car moi je voudrais être tellement hétéro. Le seul point positif dans toute cette histoire je n'ai plus honte de mon homosexualité mais ça ne fait pas disparaître mes angoisses. Salut Désolé pour le 2ème message mais j'y arrive pas avec mon homosexualité. Il y a un truc dont j'ai honte je me faisais passer pendant une période pour une femme lesbienne sur les réseaux parce que j'avais besoin de savoir virtuellement ce que ça faisait d'être une fille et donc j'ai correspondu avec des femmes comme ça pour juste échanger sur leur ressenti d'être aussi homosexuelle parce que je ressentais trop de honte d'être un homme gay et de le dire même en étant anonyme. Maintenant j'arrive à prendre une identité d'homme gay en étant anonyme sur les réseaux et ne plus me faire passer pour une femme. Mais je sais que ça faisait beaucoup de bien d'être une femme virtuelle et vivre une féminité virtuellement sur le moment ... Est-ce de la mythomanie ? Bon bref, ça devient beaucoup trop pour moi d'être gay, j'ai toujours ressenti de forts malaises avec mon homosexualité depuis la découverte de mon homosexualité à l'adolescence. De plus enfant je ressentais un profond malaise avec tout ce qui est sexe masculin qui est passé qd je me suis découvert gay mais ado parfois je voulais devenir une fille , cette phase de l'enfance et l'adolescence est ensuite passé et je l'avais totalement oubliée, mais il y a un mois des souvenirs de ce questionnement sont revenus et j'étais vraiment pas bien et je me sens vraiment pas bien maintenant. Je me sens trop chamboulé émotionnellement . Je n'ai jamais voulu faire face à tout ca ado c'était trop pour moi émotionnellement à l'époque. J'essaie d'y faire face depuis un an mais j'en peux plus, ca me fait trop mal intérieurement d'être gay . Ça me génère beaucoup de douleurs intérieurement d'être gay. Pour vous tous ce que je vis actuellement est ce normal ? Vais je arriver à surmonter tout ça parce qu'il y a 2 mois je pensais l'avoir surmonté mais finalement non je rechute complètement ? J'ai peur de totalement disjoncter, est ce normal ? Je peux pas me tourner car ils ne comprennent pas mes difficultés psychologique actuelles. Bonjour Désolé de vous déranger encore et monopoliser votre attention, je voulais savoir si des violences familiales subits enfant et adolescence pouvaient totalement bloquer l'acceptation de son homosexualité. Je suis gay depuis mes 11 ans voire depuis mon enfance mais je n'y suis jamais arrivé à l'accepter. J'arrive à l'admettre aujourd'hui je pensais y être arrivé à l'accepter recemment mais ça me chamboule trop intérieurement et je me sens bloqué. Je ne me sens pas capable d'assumer mon homosexualité. Je ressens une véritable détresse psychologique et je fait n'importe quoi (envie de me détruire et de me faire du mal ). Comment faire pour finir par être serein avec mon orientation sexuelle et aussi mon identité de genre (car je ressens aussi des malaises de ce côté là depuis l'enfance ) ? J'ai l'impression que je n'ai jamais eu le cadre avec ma famille (trop de violences psychologiques ) pour m'epanouir et me construire correctement enfant et ado surtout avec par dessus ce problème d'homosexualité pour moi. Donc je sais plus quoi faire !


Ça ne pourrait pas être plus simple, savoir si on ...

Bonjour! J'ai 16 ans et je me questionne beaucoup par rapport à mon orientation sexuelle. 1- Je suis allée marcher avec ma meilleure amie, l'hiver passé, main dans la main et depuis je me questionne. 2- J'ai eu un début de relation avec un gars au début de l'année. Le garçon en question était vraiment gentil et beau, et quand on se textait, j'aimais ça, et quand ma mère me demandait avec qui je parlais, je rougissais (belle caractéristique qui signifie que je suis gênée parce que j'apprécie bien la personne en question), sauf que j'ai décidé d'arrêter avant que ça devienne sérieux, sans que j'en comprenne vraiment la raison. 3- À cause de la COVID, et des groupes toujours ensemble à l'école, je me suis fait de nouvelles amies, et quand j'en parle à mes parents, je rougis aussi, et je ne comprends pas. 4- Quand je marche dans la rue, je regarde plus les gars, s'ils sont beaux, s'ils ont l'ait gentil, etc. J'ai déjà eu des kicks sur des gars, (jamais sur une fille), mais il arrive que je me fasse des commentaires quand je trouve une fille jolie. Malgré tout, je ne me vois pas nécessairement habiter avec un gars. Ni une fille d'ailleurs. En fait, je pense que je me vois encore moins habiter avec une fille. Pourtant, lorsque mon amie a accoté sa tête sur mon épaule en classe l'autre jour, j'ai quand même aimé ça. 5-J'aime voir des couples gays (deux gars ensemble), mais je trouve ça un peu étrange de voir deux filles ensemble. Je ne sais pas si j'aime ça ou non. 6- Quand il y a des gars que je trouve de mon goût, j'ai le goût de devenir leur amie, mais je ne sais pas si c'est pour éventuellement sortir avec cette personne, ou juste rester au niveau de l'amitié. Il arrive la même chose avec les filles : il y a des filles avec qui je veux être amie, mais est-ce pour qu'elle devienne ma blonde? Aucune idée. Bref, je suis un peu (beaucoup) mêlée... Ça ne pourrait pas être plus simple, savoir si on est hétéro, gays, bi, asexuel? Merci, A.


Comment expliquer ce décalage entre mes attirances romantiques pour les ...

Bonjour, Depuis quatre il y de nombreuses périodes où je suis en questionnement intense par rapport à mon orientation sexuelle. Je me suis toujours considérée comme hétéro, et ai toujours été attirée par des hommes cherché à plaire à des hommes, aimerais tomber amoureuse d'un homme et construire quelque chose avec un homme. Mes expériences romantiques et sexuelles principalement avec des hommes m'ont souvent laissées sur ma faim, je ne me sens pas à l'aise lorsque je fais l'amour avec eux car je suis dans le contrôle, le paraître même si je ressens du plaisir et de l'excitation. J'ai eu une expérience unique avec une amie, qui a été très différente de ce que j'avais vécu alors; premièrement j'ai ressenti du désir: une sensation de chaleur dans le bas ventre, que je ne me rappelle pas avoir ressentie lors de mes relations avec des hommes. Et puis c'était naturel et fluide. Je pense que mon désir se porte sur les femmes mais je n'ai aucune envie de vivre quelque chose de romantique avec elles. Pour moi, les femmes se sont des amies, des confidentes, des soeurs, je n'ai jamais rencontré de femme avec qui je voudrais partager un bout de ma vie. C'est ça qui me trouble, c'est qu'il y a une cassure entre ce que je recherche au niveau romantique et le désir sexuel que je ressens. A côté de ça, je me rends compte que je cherche tous les moyens possibles pour me rassurer et me persuader que je suis hétérosexuelle, alors que je sais que mon désir est porté sur les femmes. Maintenant j'ai envie d'assumer cette part de moi et d'arrêter ses questionnements incessants mais je ne sais pas comment faire pour stopper cette angoisse qui m'assaille au sujet de mon orientation. Merci pour votre réponse



J’ai envie de vivre quelque chose avec un garçon, mais ...

Salut, 18 ans, tout le monde me pousse dans les filles. Ma soeur m'arrange de temps en temps des rencards avec ses copines qui me trouvent mignon, des copains essaient de marranger le coup avec cette fille parce que soidisant elle s'intéresse à moi. Mes parents me questionnent tout le temps pour savoir si j'ai des conquêtes ... ALors j'essaie, jai déjà embrassé plusieurs filles mé ça va pas plus loin, j'ai jamais eu de relation sexuelle parce que la fille se sent pas bien avec moi au bout de quelques jours ou 1 mois max, malgré més efforts, ca marche pas, je vé pas bien alors à cause de ces rejets multiples Au début je ne savais pas pourkoi ça foirait avec les filles, a part suis mal à l'aise en couple, je ne sais jamais comment répondre aux attentes de la fille et la fin la fille me fuie, mais jé fini par le savoir. Moi, j'ai envie de vivre quelque chose avec un garçon (amour et relation sexuelle) au moins une fois dans ma vie, c très très fort mon envie, je ne pourrai pas l'éxpliqué pourquoi. Comment faire pour tout le monde arrete de s'inquieter de moi pour les filles et arrete d'essayer de me mettre en couple avec une fille ? Je ne ve pas faire de coming out, jai pas le courage et je ne sé pas trop ou jen suis, si mes envies c'est vraiment pour toujours, si je sui gay pour la vie ou gay temporairement ou si c parce que je ne suis pas encore tombé sur la bonne fille pour moi. En tout cas, c très très fort pour les garçons aujourd'hui et ce que font les autres pour me mettre avec une fille me bloque dans mon élan, par à cause de trop de pressions, de vivre une expérience gaie une fois dans ma vie pour savoir ce que ça fait de vivre l'amour avec un garçon. Quel conseils ou astuces pouvez vous me donner face à ma situation ? Tobby


Quelle est la position d’AlterHéros concernant les commentaires négatifs, biphobes ...

Bonjour J'ai écouté OD chez-nous. Je constate que vu le déroulement des événements et surtout les commentaires négatifs sur les différents réseaux sociaux et même à différentes émissions de télévision, une prise de position de votre part serait plus que justifiée. Ne laisser pas n'importe qui s'imposer en juge des deux femmes qui se sont affichées comme couple à OD. Les jeunes qui écoutent tous les commentaires négatifs sont livrées à elles-mêmes en plus d'avoir à subir le confinement du gouvernement. Vous avez en tant que groupe officiel une responsabilité sociale face à ces jeunes filles et femmes Lgbt. J'aimerais recevoir une réponse de votre organisme. Riposter s. v. p. Julie et sa bande d'hétéros font la pluie et le beau temps depuis de nombreuses années au Québec . Subitement cette année sans offrir aucun encadrement sécuritaire pour les deux femmes, ils s'imaginent qu'ils comprennent toutes les problématiques Lgbt... Insouciance totale de la part d'od prod dans un Québec en pleine pandémie hanté par la peur d'un virus mortel ! Bonne journée à toute l'équipe.


Comment dire à un garçon que je m’intéresse à lui ...

J'ai 17 ans, jamais sorti à cause de mon orientation. J'aime un garçon depuis plus d'un an, hétéro probablement, je sais pas. Comment lui dire ou le draguer sans que ça se retourne contre moi ? J'ai jamais fait de coming out, je le sens pas. C'est pas la première fois que je suis attiré amoureusement et sexuellement par des hommes. Je m'attache trop à chaque fois à un garçon à fond, malheureusement pas homo, il ne se passe jamais rien, ça devient juste des amis. Je commence désespéré être seul, j'en peux plus de vivre tout en rêve et pas en réel. L'année dernière, j'ai cru que j'allais vivre ma première histoire sexuelle avec un crush, je l'ai embrassé sur la bouche à la fin d'une soirée en tête à tête mais il ma fait comprendre gêné qu'il n'avait rien de gay, il était juste bourré et malheureux. Heureusement, il nen a pas parlé à ses amis. Je connais deux gars gays déclarés mais ils ne m'attirent pas et j'ai pas envie de trainer avec eux pour pas etre fiché par les autres, pas prêt au coming out dans ces conditions, et je ne me reconnais pas en eux dans leur façon de vivre l'homosexualité. Des fois, j'ai envie d'être avec eux seulement pour coucher par désespoir et par mal etre, mais ils ne m'attirent vraiment pas physiquement ! Je voudrai etre avec un de mes crushs pour ma première fois, mais ils sont tous hétéros. Comment arreter de flasher sur des hétéros ? Frédéric



En tant qu’homme bisexuel, j’ai l’impression de réprimer une partie ...

En tant que bisexuel homme Je me suis longtemps présenté comme plus masculin, mais j’aime bien cette partie de moi plus sensible, plus féminin, plus “gay” que que j’exprime à l’occasion mais que j’ai tendance à réprimer par peur d’être étiqueté gay et ne plus être attirant pour des femmes par manque de virilité. Cette peur est telle justifiée ou je m’en fais pour rien ? Merci =)