Tag: genderfluid


Comment demander à ma mère de m’acheter un binder sans ...

Bonjour je m'appelle Charlotte mais je préfère que l'on m'appelle Charlie, car je me sens mieux lorsqu'on utilise mon surnom vu mon genre, je suis pansexuel et genderfluid. Ma mère le sais déjà que je suis pansexuel et genderfluid mais elle a toujours peur je sois trans et je voulais lui demander de m'acheter un binder pour faire en sorte que mes seins paraissent beaucoup moins mais je ne sais pas comment lui demander sans qu'elle panique, alors je voulais savoir si vous aviez peut-être des conseillent à me donner car je ne sais pas comment lui poser la question.


Mon professeur a utilisé le pronom ”they” pour s’adresser à ...

Bonjour, Pendant un de mes cours à l'école (à distance), mon professeur, ne connaissant pas mes pronoms, a utilisé le pronom "they". Je n'avais jamais été identifié avec ce pronom auparavant et lorsque je l'ai entendu prononcé mon nom suivi de ce pronom, j'ai eu une drôle de sensation que je n'arrive pas à expliquer. C'était étrange mais agréable à la fois... Je me suis toujours identifiée comme étant une femme malgré qu'étant jeune, je connaissais que très peu de chose sur la communauté LGBTQ+ (et qu'est-ce qu'était l'identité du genre, à part la binarité). À cause et depuis cet évènement, je me demande ce que cela signifie sur mon identité du genre. J'ai commencé à me poser des questions: est-ce que je suis genderfluid ou bien non-binaire ?; est-ce que je serais quelque part dans le spectrum de la transidentité sans le savoir ?; est-ce qu'en fait, ça veut dire que ma présentation doit changer ou je ne sais quoi ? Je sais que c'est temps-ci, j'expérimente beaucoup avec la part féminine en moi au niveau du maquillage et des vêtements. J'adore aussi le style androgyne et/ou masculine. Je ne sais pas si ça veut dire quoi que ce soit par rapport à moi mais, j'aime énormément m'amuser avec ma présentation plus féminine ou masculine; malgré que je voudrais vraiment pouvoir trouver un moyen de me présenter comme "entre les deux". Rachel


Comment faire mon coming out en tant que gender fluid ...

je suis gendre fluide et je sais pas comment faire mon coing out a ma famille car je vois pas comment leur expliquer donc si il existe des ressource pour m'aider a me préparais ou pour les aider à comprendre je les prendrais avec plaisirs p.s mon père est transphobe et ma mère comprend pas l'idée de la gendre fluidité



Comment, à mon âge, trouver une petite amie alors que ...

Bonjour! Je suis Lou et je reviens une seconde fois vers vous pour cette fois ci une question sur le fait de se mettre en couple Je vis en région parisienne, en France et surtout dans un milieu ou la grande majorité son lgbtphobe (première semaine de rentrée et j'ai deja entendu plusieurs remarques pas génial...) et depuis peu je vois mes amis se mettre en couple hétéro ce qui m'a fait me mettre a regarder les gens autour de moi presque inconsciemment et en me rendant compte que je regardais que des filles je me suis demandé, comment a mon age pourrais je trouver une petite amie (étant né.e fille). La seule fille par qui j'ai ete attirée etait hétéro... Donc me voilà adolescent.e de 16 ans, au lycée, cherchant le grand amour ..! (Grande parenthèse. En parlant de lycée, j'aimerais pouvoir aider concernant l'acceptation des lgbt (chose qui n'existe pas dans mon lycée) mais je n'ai aucune idée de comment faire et j'ai un peu peur de faire mon coming out) Enfin bon ! Désolé de vous avoir dérangé avec tout ça et merci à vous ! Lou


Suis-je genderfluid ? Neutre ? Demi-boy ?

Bonjour, Je m'appelle axel, j'ai 15 ans. Depuis quelques mois je me demande quel est mon genre. Je suis un garçon de naissance et je suis homo. Je me suis beaucoup renseignée sur le sujet. J'en suis venu à la conclusion que j'étais genderfluid. Mais aujourd'hui, je me suis réveillé en me sentant femme et peu après je me sentait ni homme ni femme. J'ai lu sur un site qu'il existait un genre nommé demi-boy. Je suis absolument perdu sur mon genre je suis genderfluid? Neutres? Demi-boy ? Merci de prendre du temps pour me lire. Axel


Je suis complètement perdu sur mon genre, devrais-je laisser le ...

Bonjour, depuis 1 ans je pensais être trans mais depuis qu'un membre de ma famille ma dit de me poser plus de questions différentes au niveau de ma transidentité je suis perdu. Je me considère comme un garçon même si mon sex assigner à la naissance est féminin donc pour moi c'était sûr que je sois trans, mais depuis quelques jours je suis perdu, j'ai été lires des articles de personnes qui se pensait trans alors quelles ne l'étaient pas. Des fois je me dis que si, je suis trans car je préfère qu'on me genre au masculin qu'on utilise un nom masculin, je préfère porter des vêtements qui de base sont fait pour les garçons. Mais je me dis que si j'ai un corps féminin ou masculin c'est pas un problème, enfaite je m'en fou du corps que je peux avoir jusqu'à un certain point, par exemple j'aimerais avoir une vois plus grâve et visage plus masculin je sais que ça entre en contradiction avec ce que j'ai dit plus haut mais moi même je ne comprends pas. Je me demande même si je ne suis pas non-binaire, genderfluid, ou autre. Je suis complètement perdu sur mon genre et je ne sais plus quoi en penser, devrait-je laisser le temps faire les choses? Ma famille me disent ça et je comprend que si j'attends encore 1 ou 2ans en plus je pourrais peut être mieux connaître mon vrai moi, mais j'ai toujours quelque chose en moi qui me fait hésité, je ne saurais pas dire quoi exactement, peut être est ce le fait de me dire qu'au font je ne suis pas trans mais peut être garçon manqué qui m'attriste, le fait de dire que ma famille avait raison et moi tord ? Je ne sais pas. Si j'aurais eu le choix je choisirais d'être un garçon. Voilà je ne sais pas si vous sauriez m'aider mais en tous cas je suis content d'avoir enfin pu écrire ce que je ressentais. Quentin



Je ne sais pas si je suis genderfluid? Est-ce grâce ...

Voilà ça fait quelques temps que je comprends certaines choses pour moi. Il y a plusieurs moi de ça, j’ai cru être bisexuelle puis grâce à l’ouverture d’esprit sur les réseaux, j’ai compris que j’étais pansexuelle. Je me sens bien dans mon orientation que j’ai compris récemment. Mais maintenant, certains jours je ne veux pas voir ma poitrine alors je mets une brassière sportive qui cache ces formes. Malgré tout je me sens bien dans mon cors la plus part du temps. Mais parfois je me réveille et je me sens différemment. J’aime m’habiller parfois très féminine et d’autres vraiment masculine. Je ne sais pas si je suis genderfluid. Je ne sais pas si on peut s’en rendre compte aussi tard que moi. J’ai déjà 20 ans et jusqu’à présent mon identité de naissance me convenait. A présent j’ai l’impression que c’est fluxtuant. Et tout ça depuis que je vois les paroles se libérer sur les réseaux car je ne connais pas personnellement de personne non-Bonaire autour de moi. Je ne sais pas si c’est la vague de libération qui me permet de me reidentifier ou si c’est seulement dans ma tête et que je suis le « mouvement ». C’est nouveau pour moi et ça me perturbe. Je ne comprends pas trop ce qui se passe en moi. Je ne comprends pas pourquoi cela se déclencherait seulement maintenant que j’ai 20 ans. Je me demande aussi si cela a pu changer des choses en moi depuis que j’ai subi des traumatismes. Si ça a perturbé mon identité de genre. Voilà merci d’avance


Je sais que je ressemble à quelqu’un de genderfluid mais ...

Bonjour, Je m'appelle Alix j'ai 13 ans et je me pose beaucoup de question par rapport à mon identité. Mon genre attribué à la naissance et femme mais je ne sais pas. Pendant environ 1 mois je me suis dis que j'étais trans mais maintenant j'en doute. J'aime beaucoup de choses qui sont souvent attribuées à la femme comme les faux ongles, les jeans taille haute et les crop top sauf que en même temps je me sent un peu homme au fond. Je préfère qu'on me genre au masculin et j'ai une dysphorie par rapport à ma voix ,à mes pronoms et à mon prénom (j'utilise un faux nom ici, celui que j'aimerais avoir). J'aimerais avoir une voix plus grave, le pronom il et le prénom Alix (qui est neutre). Je sais que je ressemble à quelqu'un de gender-fluide mais je n'arrive pas à m'imaginée plus tard comme entre les deux. J'ai regardé beaucoup de vidéos sur le sujet en regardant comment des ftm avait compris qu'il l'étais. Donc je me suis posé des questions sur mon passées de quand j'étais toute petite et ça correspond plus à quelqu'un de transgenre mais quand j'essaye de m'imaginée plus tard ça change un peu des jours, des fois je me vois plus en femme et des fois plus en homme. Je me pose des questions depuis environ 2 mois et j'ai déjà essayé d'attendre pour voir mais je n'arrive pas, si je ne me met pas dans une case je me sens mal et j'y pense très souvent. Voilà, j'espère que vous pourrais me répondre Merci, - Alix


Je crois me reconnaître dans le terme genderfluid. Est-ce que ...

Bonjours, Ça fais bientôt 1 an que je sais que j'aime les filles et j'ai fait en premier lieux mon coming-out en tant que bisexuel sauf que actuellement je me considère comme lesbienne mais je doute ( je ne l'ai dis a personne ) , mes parents on plutôt mal réagis à l'annonce de ma bisexualité. Mon père à lui fait des "blague" plutôt blessante sur mon orientation dans mon dos, et ma mère elle dit que c’était une passe et que à mon age on ne peut pas être sûr. Enfin bref... Je me suis déjà poser des questions sur mon genre car à certain moments sans m'en rendre compte je me genre au masculin et il y a des moments on je sens une dysphorie entre mon corps et l'image que j'ai de moi. Mais souvent ça dure un ou deux jours et ça me passe. Depuis le début du confinement je suis sur les réseaux sociaux et j'ai vue une personne qui expliquais qu'elle se sentais genderfluide et expliquais pourquoi et je me suis reconnu dans les exemple qu'elle donnait. (J'ai aussi envie de m'acheter un blinder) De plus j'ai souvent des idées pour un prénom masculin. Et je n'ose pas en parler a ma mère car c'est un sujet encore plus difficile a aborder que le fait que je sois attirée par seulement les filles (je n'ai dit à personne que j'aimais que les filles ) J'ai peur qu'elle ne me prenne pas du tout au sérieux ... Surtout que si je fais mon coming-out à ma famille, je devrais le faire à mes amis aussi... Sauf que au collège les gens sont des personne assez hypocrite et de mes amies sont légèrement homophobe je sais que ne n'ai pas bien pour moi mais sinon je vais me retrouver seul et je ne veux pas rajouter la solitude à mes problèmes actuel. Est ce que vous pourriez m’indiquer si ma situation ressemble plus à de la trans-identité ou plus a de la non-binarité. J’espère que mon message et claire. : ) Bonne journée.



J’ai récemment entendu parlé des « genderfluid ». Comment faire son propre ...

Bonjour, Voilà plusieurs heures que je cherche à m’exprimer au mieux mais c’est difficile de « sauter le pas »... J’admets avoir la boule au ventre en vous écrivant. Déjà, merci pour votre lecture, pour l’éventuelle réponse et pour celle que vous avez déjà fournit à vos interlocuteurs et lecteurs. Je suis « perdue ». Mon « genre » alterne constamment entre celui d’une femme (attribuée à la naissance) et un homme (incompris et rejeté par la plupart de mon entourage). Un matin c’est le soutiens gorge et le suivant le binder (merci au cosplay qui m’a permit de découvrir ce bijou) ! Une semaine c’est le rouge à lèvre et la suivante je cherche à durcir les traits de mon visage via du contouring. Parfois pour parler de moi, j’écris des « ée » et parfois juste des « é ». Il y a des jours où mon prénom me convient et d’autre ou sa simple appellation me donne envie de pleurer. En outre cela me pose également des problèmes au sein de l’intimité : le lundi mon corps me dégoûte tellement lorsque je suis sans vêtement que je me renferme et inversement. En couple et épanouie sur le plan morale, j’angoisse a en discuter avec ma moitié. Je ne sais pas comment me l’expliquer ni comment l’expliquer a ceux qui m’entoure. J’ai récemment entendu parlé des « genderfluid ». La définition me parle vraiment ! Mais entre juste « comprendre » via les explications trouvé sur la toile et « l’acceptation » il y a une différence. Comment faire son propre coming-out avant de franchir le pas avec les autres ? Cette situation dure depuis plus de 25ans. Jusqu’alors je vivais sans étiquette mais je ressens depuis plusieurs semaines/mois peut-être même année, le besoin d’une « appartenance ». En me relisant je me dis que c’est peut-être brouillon tout ça et j’en suis navrée. J’ai peur de consulter, je n’ai pas un bon rapport avec le milieu psycho/médical. Ça me paraissait plus facile de l’écrire. Merci pour votre réponse si jamais mon « cas » est « traitée ».