Tag: Gaie


Comment annoncer à mon copain que je suis finalement lesbienne ...

Bonjour J'ai trompé mon copain en couchant avec une ex copine de lui; qui est bi, comment le lui dire ? Je me questionne si je reste avec lui et être avec elle. Je croyais être asexuelle, j'ai jamais ressenti de plaisir avec lui. Il le sait et il est très vexé. Je suis folle, je suis gaie maintenant, cette fille a tout changé pour moi, j'ai eu plaisir avec elle, et je tiens en revivre pleins de calins avec elle. Comment le lui dire par franchise et lui faire accepter pour en même temps aimer son ex ? Ca fait coming out à lui faire et dur à faire. Nous avons peur de sa réaction, je ne veux pas le perdre, mais cette fille est trop importante à mes yeux et j'ai peur de pas être bien sans elle, je suis gaie lesbienne maintenant. Je préfére le perdre et être avec elle, j'ai peur qu'il se venge si je le vexe sans vouloir, apprendre ma relation avec son ex va etre dure pour lui. Comment être sure qu'il ne balance pas comme gaie à tous ? Ma nouvelle crush et moi préfére garder le secret, elle me dit de le quitter sans raison, c'est malhonnête et être coupable et s'il nous découvre, ça sera peut être pire. Que faire ? Autre peur, la bisexualité de mon amoureuse me fait peur qu'elle devient sa nouvelle copine dans mon dos, apres l'avoir quitter sans raison, elle m'a avoué quelle pensait encore à lui. Comment vérifier si ses sentiments réelles pour moi ? J'ai peur de tout perdre. Charline


Je suis un homme trans attiré par les femmes, mais ...

Bonjour, Cela fait quelques années maintenant que je me questionne sur mon identité de genre et mon orientation sexuelle et j'ai fini par parvenir à la conclusion que j'étais un homme trans. Seulement voilà, depuis que je suis sûr de cela, j'ai l'impression de ne plus savoir comment aborder la question de l'orientation sexuelle. Le fait est que je suis surtout attiré par les filles et je le savais avant même de comprendre que j'étais trans... je n'ai jamais aimé le terme "lesbienne" pour me décrire mais le mot "gay" en revanche me convient, et je l'utilise lorsque je parle avec mes amis (auprès desquels je ne suis d'ailleurs pas out concernant ma transidentité...). Mais ça m'embête un peu maintenant parce que j'ai l'impression de ne pas être "légitime"... dans le sens où si je suis un homme trans, je ne peux pas me définir comme étant gay car cela voudrait dire que je suis attiré par les hommes, non ? Et si on suit cette logique je serais alors hétéro... cependant, après avoir passé un bon moment de ma vie a justement ne pas avoir été hétéro, je ne trouve pas que cette case me correspond, du moins je ne me vois clairement pas plonger dedans maintenant... Du coup je suis un peu dans le flou, et je sais bien qu'il n'est pas forcément nécessaire de mettre un mot sur sa sexualité mais pour ma part j'ai l'impression d'avoir ce besoin de la verbaliser plus ou moins précisément, ce que je n'arrive pas à faire pour l'instant... Merci d'avance pour la réponse et bonne journée !


Est-ce possible de ne pas être excité par les hommes, ...

Bonjour AlterHeros, tout d'abord j'aimerais dire que vous m'avez beaucoup aidé dans mes crises d'angoisse et je vous en remercie fortement :) Enft en ce moment je me pose énormément de questions quand à mon orientation sexuelle et j'aimerais vous demander quelque chose : j'ai l'impression que les rapports homosexuels m'excitent mais je me sens pas excité par les hommes... ducoup je me demandais : est ce que c'est possible de n'être pas excité plus que ça par les hommes mais d'être excité par les rapports homosexuels ? (Je tiens à dire que par exemple deux filles qui on des rapports homosexuels vont m'exciter de la même façon) Merci beaucoup d'avance :)



Je me demande si je ne m’identifie pas bisexuelle par ...

Bonsoir à vous, Je viens de découvrir votre site en tapant des mots-clés sur Google, et je le trouve très utile. Je voudrais votre avis et peut-être vos explications par rapport à mon orientation, puisque je suis totalement perdue dernièrement. En effet, j'ai toujours eu des flirts et j'ai toujours été en couple avec des garçons. Cependant, je me suis découverte une attirance pour les femmes en arrivant au lycée, et quelques signes me laisser présager avant qu'elles m'attiraient, je m'en rends compte aujourd'hui. D'un autre côté, je n'ai jamais eu l'occasion d'être en couple avec une autre fille (je n'ai pas fait mon coming out à tous mes amis, j'ai vraiment du mal, donc il est compliqué pour moi de draguer d'autres filles). Je m'identifiais donc jusqu'à présent comme bisexuelle, toutefois je réalise que les garçons m'attirent de moins en moins. J'ai l'impression de leur parler, d'entrer dans un jeu de séduction avec eux, juste pour être considérée "dans la norme", c'est-à-dire ayant des relations hétérosexuelles. Je suis toujours vierge, je n'ai jamais eu de relations avec un garçon, mais l'idée d'en avoir me rebute quelquefois, et en avoir avec des filles m'attirent bien plus. D'ailleurs le corps masculin ne me donne pas envie, les organes masculins ont même tendance à me dégoûter... En plus, à chaque fois que je parle un garçon, je finis toujours par trouver "le truc" qui fait que je bloque, que je n'ai plus envie de lui parler, et je m'éloigne de plus en plus. J'ai l'impression de ne pas pouvoir m'entendre avec un garçon sentimentalement parlant, et cette impression s'est renforcée après que je me sois inscrite sur une application de rencontre, où le courant passe bien mieux avec les filles. Je me demande si je ne m'identifie pas bisexuelle par lâcheté, par manque de courage d'assumer mon homosexualité. Il m'arrive de trouver des hommes beaux et attirants, de bien parler avec eux, mais une fois que je pousse les conversations plus loin (pendant plusieurs mois), le charme se rompt. Pourriez-vous m'éclairer sur mon orientation sexuelle? Pensez-vous que je suis vraiment bisexuelle, ou que je n'assume juste pas mon homosexualité? D'ailleurs, je ne l'ai pas mentionné auparavant, mais ma mère et ma soeur savent que je suis bi, et ma mère souhaite que je ne le dise à personne, et semble penser que ce n'est qu'une crise identitaire puisqu'elle m'a déjà dit, quand j'ai exprimé mon désir de faire mon coming out auprès de mes amis, qu'il fallait que j'attende que ce soit "vrai", et que je sois "vraiment dans une relation avec une fille". Je me demande donc si elle ne renforce pas (involontairement et de façon maladroite) mon mal-être quant à mes orientations romantique et sexuelle. Merci d'avance pour votre réponse, et désolée d'avance si mes questions et explications semblent confuses :)