Tag: FTM


Comment je fais pour savoir si je suis trans?

Bonjour, Je me sens perdu. (Je tiens à m’excuser par avance si je m’exprime mal, je ne maîtrise pas encore toutes les subtilités et je ne voudrais offenser personne) J’ai un peu plus de 30 ans. Il y a quelques temps, je me suis rendu compte que je ne m’étais jamais vraiment considéré comme une « fille » (c’est le genre qui m’a été assigné à la naissance). Je me voyais comme un garçon manqué, parce que c’est la seule catégorie que je connaissais, mais jamais comme une fille. J’ai eu de la chance d’avoir un grand frère et de devoir mettre ses vêtements parfois par souci d’économies, et d’identifier assez tôt ce que j’aimais à ce niveau là, c’est-à-dire des habits considérés comme masculins. Mais après ça, à mon adolescence, j’ai vraiment essayé de devenir « une vraie fille » . avec le recul je me rends compte que je ne me sentais pas à l’aise dans ce rôle, mais je n’ai jamais eu de dysphorie de genre par exemple. Je regrettais juste que les vêtements de garçon ne me permettent plus de flouter la limite, vu que j’avais des formes de fille très très marquées. Mais il y a quelques mois, j’ai commencé à ressentir une sensation d’étouffement, un peu comme des crises d’angoisse que j’intériorisais par réflexe. D’abord pas très fort, puis de plus en plus intense. Elles m’empêchent parfois de dormir ou de manger. C’est comme si à l’intérieur de moi j’avais une personne qui n’en pouvait plus d’être catégorisée femme et qui voulait sortir, s’exprimer, être validée comme étant un homme. Il s’est réveillé après une longue sieste, et il veut sortir. Il m’est arrivé de pleurer devant les chemises de mon copain, de ressentir du plaisir en m’imaginant avoir une relation sexuelle en ayant un pénis, de refuser le contact avec le miroir pendant plusieurs jours, de ressentir du bonheur en me faisant genrer au masculin en ligne. J’ai grandi dans un milieu plutôt fermé sur ces questions et je travaille dans un milieu professionnel du même type alors j’ai honte de ce que ressens, je me sens sale. Et le reste du temps j’ai l’impression de faire un gros caprice. J’ai tenté d’en parler avec mon copain (on vit ensemble depuis plus de 10 ans) et lui ne digère pas trop l’info je pense. Il trouve que c’est sorti de nulle part et du coup pense que c’est peut-être « juste » psychologique. (Il n’est pas fermé sur la question, il se documente beaucoup sur le sujet, il trouve juste que dans mon cas ce n’est pas ça le « problème » ce qui est un peu vexant mais passons) En attendant, il continue à me pousser vers des choix « féminins » pour certaines choses (cheveux, vernis à ongles, etc) ce qui me gêne. Mais le pire, c’est que parfois je me réveille le matin, et hop, tout est rentré dans l’ordre. Je veux dire, je ne me sens pas plus comme une femme, mais juste, je me sens ok. Parfois je me demande si ce n’est pas juste un automatisme. Dans ces moments là de l’extérieur j’ai l’air d’aller bien mais à l’intérieur c’est comme si j’avais vidé mon cœur pour ne rien ressentir. En tout cas ces moments-là font passer les moments où je me sens homme pour des caprices et ça me met encore plus mal à l’aise. J’ai lu les différentes définitions en essayant bien de comprendre, et j’ai l’impression de m’identifier plus à trans FtM (c’est bien le terme ?) qu’à un type de non-binarité, et ça me retourne le cerveau parce que factuellement, quand je vois les « signaux » j’aurais tendance à dire que non-binaire serait plus logique. Bref, je me sens perdu, je ne sais pas quoi faire pour comprendre ce que ça veut dire, peut-être que je me trompe complètement aussi, je ne sais plus trop où j’en suis. Et ma question c’est : comment je fais pour savoir, ou alors, est-ce que il y a des caractéristiques clairs et c’est juste moi qui ne les vois pas à cause de ma méconnaissance du sujet ?


Suis-je trans FtM si je ressens de l’inconfort avec mon ...

Bonjour souvent je pense que je suis trans (ftm) mais genre je sais que mon torso me rend très inconfortable avec moi même et que j’aimerais tellement sa qu’il soit plat mais bon, et de l’autre coter ma voix est très féminin ce qui rend que je n’aime pas parler en public, mais pour l’entre jambe c’est comme si sa me dérange pas tant bah quand je vois ce que j’ai jhais sa mais je ne me vois pas avec l’autre mais des fois oui et je me demande si c’est normal ou si je ne suis pas trans juste inconfortable our si c’est une phase.. Mika


J’ai été assigné fille à la la naissance mais depuis ...

Bonjour, J'ai 15 ans et j'ai été assigné fille à la la naissance mais depuis pas mal de temps je me demande si je ne suis pas un garçon. En ce moment il n'y plus que cette question en tête : "est ce que je suis un garçon ?". Ça m'obsède, me coupe l'appétit, il ne se passe pas une minutes sans que j'y pense, et c'est pour ça que je me suis décidé à poser ma question sur ce forum. D'aussi loins que je me souvienne j'ai toujours voulu ressembler aux garçon (je voulais a tout prix jouer au foot alors que je n'aimais pas particulièrement ça) et je me souvient avoir déjà demandé à mes parents pourquoi je n'en était pas un. Je n'ai jamais aimé porté de robe et de jupe, à part pour me déguiser ou pour sortir en été, mais maintenant rien que de m'imaginer en porter une me retourne l'estomac. J'en mis une a noel pour faire plaisir a mes grands parents et je me senti mal toute la soirée. Quand j'ai commencé a avoir de la poitrine j'ai commencé a aller vraiment mal je detestais (et deteste encore) mon corp au point de ne plus pouvoir me regarder dans une glace. Je le detestait tellement que je portais des sweats et des pantalons en été. Au collège j'aimais bien me demandé en quoi j'aimerais me réincarner si je le pouvais et a chaque fois be m'imaginais en garçon. Plus jeune encore je me disais que si un jour je devais changé d'identité je me déguiserais en garçon et cette possibilité me faisait rêvé. J'aime les garçons (ou du moins je crois) et je ne m'imagine pas en tant que fille en couple avec un garçon. Je me dis que si comme je le pense je suis un garçon je vais devoir l'annoncer à ma famille et a mon entourage. Je pense que mes parents réagiront relativement bien, mais j'ai très peur en ce qui concerne mes oncles, tantes, grands-parents, camarades et amis et je ne sais pas si je serais un jour capable de leur annoncer. Quoi qu'il en soit toutes ces question m'obsède et en ce moment je vais vraiment très mal. Je ne sais pas si avoir l avis de quelqu'un d exterieur a la siation me fera aller mieux mais j'ai vraiment besoin de réponse. Nico



Je voudrais des solutions pour annoncer à mon entourage que ...

Bonjour je m'appelle Clémence mais je souhaite être un homme depuis mais 8 ans maintenant j'ai 13 ans et je souhaite le dire à mais parents mais le problème c'est que mon beau-père n'est pas ouvert sur sa et que ma mère ne comprend pas pourquoi ont se sens homme au lieu de femme et inversement en plus je suis Bisexuelle et mon frère et ''homophobe'' comme mon beau-père et euh... Bas ma classe la accepté mon professeur de musique aussi mais euh... Mais l'amies l'ont bien pris ils était heureux pour moi mais bas c'est ma famille et je voudrais des solutions pour leurs dires s'il vous plaît. Merci Clémence


Est-ce que c’est possible d’être un garçon et non-binaire? Est-ce ...

Bonjour, je suis transgenre FtM et je me sens à l'aise avec mon genre, cepandant j'ai parfois l'impression de ne pas avoir de genre, d'être non-binaire, je me suis donc dit que j'étais demi-boy mais je ne sais pas du tout si c'est possible d'être un garçon et non-binaire. Et j'aimerais aussi avoir quelques informations sur mon orientation romantique, personnellement je dis que c'est une sexualité fluide parce que ça change, il y a deux ou trois mois j'aimais encore les filles, maintenant ce n'est que les garçons et les autres genres, je ne sais pas du tout si c'est possible d'avoir une sexualité fluide. Au revoir. Noah


Je ne sais pas si je me sens mal dans ...

Bonjour , j'ai 19 ans est j'ai été assigné fille à la naissance et a vrai dire ma vie s'est vraiment cassé la figure pendant le confinement.. J'étais en fait depuis quelques mois en "depression" , j'étais cet année a la fac et je commençais a ne plus réussir a aller a la fac ainsi qu'aller faire mes courses sans faire de crise de panique , je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivais c'était de pire en pire, un jour je sentais que je voulais changer de tête alors j'ai couper mes cheveux au dessus des épaule et ça faisait vraiment court j'ai été choqué pendant un moment limite a regretter mais je m'y suis fait , cette coupe ne me correspondait pas vraiment je ne pouvais plus coiffer comme je voulais mes cheveux . Ensuite pendant le confinement j'ai dû rentrer chez mes parents et je ne faisais pas grand chose de mes journées mais je sentais que ça n'allais vraiment pas qu'il y avait quelque chose , un matin je me suis levée et d'un seul coup j'ai eu un sentiment très bizarre qui m'est passé j'ai sentis une sensation bizarre dans mon ventre et je me suis direct dis mais en fait depuis tout ce temps je ne suis pas là personne que je prétend être alors je me suis directement dit tu es un garçon , j'ai commencé a rejeter mes formes j'étais tellement mal a l'aise avec mon corp, du jour au lendemain je rejetais TOUT mes vêtements féminins ainsi que le maquillage et les conversations dites de "filles" , par exemple le sujet des règles de se lisser les cheveux ect . A partir de se jour là j'ai essayé de me forcer a continué d'être qui "j'étais " et cela n'a pas été bénéfique je me suis renfermé sur moi même je ne sortais plus voir mes ami.e.s car j'avais l'impression de leur mentir sur mon identité , il me semble même avoir fait de la dépersonnalisation car le monde et moi même me semblait tellement étrange c'était super désagréable et surtout horrible . J'ai enfoui tout ça en moi pendant 2 mois et j'ai finis par en parler a ma mère ainsi qu'à une amie car vraiment plus j'avançais sans en parler plus ça me détruisait , moins j'arrivais a dormir , plus je pleurais . Quand j'en ai parlé mes proches ont été gentil et mont dit que quoi que je fasse il maimerait et qu'il n'y aurait rien qui changerait entre nous , seulement bizarrement cela ne m'as pas du tout enlevé de poids . Je ne sais pas si je me sens mal dans ma peau par rapport au fait que je suis vu comme une femme alors que je suis non - binaire ou si je suis réellement transgenre .. Plusieurs personnes mont dit de tenter de nouveau prénom et pronom de me couper les cheveux de changer de style et de peut être m'habiller en garçon pendant un temps et que même si je me trompais ça n'étais rien , mais j'ai peur de passer ces étape et de me découvrir réellement FtM vraiment je veux pas a avoir a traverser tout ça , ainsi ça serait une erreur une perte de temps . Dernière chose depuis ce questionnement sur mon identité de genre je ne sais même plus par qui je suis attiré j'ai l'impression de ne plus me connaître et de devoir recommencer à 0. C'est tellement compliqué moi qui ai fait plusieurs dépression étant petite je suis quelqu'un de très anxieuse et ça me pourrit la vie de ne plus savoir qui je suis , comment je veux m'habiller comment je veux me genrer, par qui suis je attiré.. Ah oui et dernière chose lorsque j'étais petite je ne comprenais pas vraiment les filles j'étais pas comme elle capricieuse avec des manières et toujours a vouloir attiré les garçons , alors oui il m'arrivait de jouer un rôle pour me fondre dans la masse aussi .. En fin voilà je vous remercie d'avance j'ai beaucoup étalé ma vie j'espère que vous pourrez m'aidez Encore merci bonne soirée à vous Ade



Je suis un homme trans attiré par les femmes, mais ...

Bonjour, Cela fait quelques années maintenant que je me questionne sur mon identité de genre et mon orientation sexuelle et j'ai fini par parvenir à la conclusion que j'étais un homme trans. Seulement voilà, depuis que je suis sûr de cela, j'ai l'impression de ne plus savoir comment aborder la question de l'orientation sexuelle. Le fait est que je suis surtout attiré par les filles et je le savais avant même de comprendre que j'étais trans... je n'ai jamais aimé le terme "lesbienne" pour me décrire mais le mot "gay" en revanche me convient, et je l'utilise lorsque je parle avec mes amis (auprès desquels je ne suis d'ailleurs pas out concernant ma transidentité...). Mais ça m'embête un peu maintenant parce que j'ai l'impression de ne pas être "légitime"... dans le sens où si je suis un homme trans, je ne peux pas me définir comme étant gay car cela voudrait dire que je suis attiré par les hommes, non ? Et si on suit cette logique je serais alors hétéro... cependant, après avoir passé un bon moment de ma vie a justement ne pas avoir été hétéro, je ne trouve pas que cette case me correspond, du moins je ne me vois clairement pas plonger dedans maintenant... Du coup je suis un peu dans le flou, et je sais bien qu'il n'est pas forcément nécessaire de mettre un mot sur sa sexualité mais pour ma part j'ai l'impression d'avoir ce besoin de la verbaliser plus ou moins précisément, ce que je n'arrive pas à faire pour l'instant... Merci d'avance pour la réponse et bonne journée !





Je ne suis pas une lesbienne tomboy qui défait les ...

Bonjour ! Je suis déjà venu ici . Plusieurs fois . Je reviens pour vous déranger un petit peu . Bon . Cela fait maintenant 2 ans que je me pense trans ftm . Et je me suis même rendu compte que mon enfance comporte ce qu'on pourrait appeler des signes de transidentité . (je ne sais pas si ça ce dit comme ça ...) par exemple , cacher mes cheveux dans un bonnet , reufs de brassière , de protection hygiènique , style "tomboy" , crises de nerf à cause de ma poirtine/future poitrine .... Mais , malgrès cela , je doute encore . ça me rends malade , parce que d'un côté , je suis quasimment sur d'être un garçon , mais d'un autre ... Encore une fois , j'ai tellement entendu "et si ce n'étais qu'une phase" que cette phrase me hante et m'empêche d'avancer . Dans le futur , je ne m'imagine qu'en homme . Je me sens garçon . J'essaye au maximum de parler de moi au neutre pour éviter les mots féminins (car je ne suis pas out) . Et , j'ai également remarqué qu'avant , je ne me bindais qu'en dehors du collège , et à présent que je suis au lycée , je le fais tout les jours , sans pouvoirs m'en empêcher . Même chez moi , avant je pouvais m'en empêcher car il n' y avait que ma famille , mai à présent , cela m'est devenu impossible . De plus , je fais ces rêves à répétitions : Dans l'un , mes cheveux repoussent et c'est la panique . Dans l'autre , je reviens d'une mammcetomie et je me sens bien , vraiment très bien . Aussi , j'ai de plus en plus de mal avec mon corps . Les douches deviennent inssuportables , me savonner aux endroits que je ne voudraient pas avoir suffit à me créer un malaise terrible . Et , alors qu'avant je pouvais me voir en garçon et être heureux , à présent , je vois de plus en plus une fille dans le miroir , et je mets du temps à me rendre compte que c'est moi . Parce que ce n'est pas ce que je veux être . Ce n'est pas ce que je suis . Je ne trouve pas que je suis "une fille laide" . Je ne veux juste pas que les autres me voient comme une fille . Je ressent presque de la honte d'en être une , ou plutôt , d'être reconnu comme tel . Je ne me sens pas à ma place dans cette case . Pas à cause des stéréotypes, du sexisme , ou autres . Non . être une lesbienne tomboy qui défait les stéréotypes ne me convient pas . Parce que ce n'est pas moi . Bref . Tout cela pour vous demander : Qu'en pensez vous ? Que devrais-je faire ? En parler à mes parents ? Arrêter d'y penser ? J'ai besoin d'être fixé .... Voilà . J'espère que vous pourrez m'aider et que je ne vous embête pas avec mes questions farfelues . -Gabriel .