Tag: France


Jusqu’où puis-je aller dans une transition médicale en France à ...

Bonjour, je suis trans MtF et j'ai rendez vous avec un docteur accompagnant les transitions, mais je ne sais pas trop à quoi m'attendre. Jusqu'où puis-je aller dans une transition médicale sachant que j'ai 15 ans ? Les bloqueurs de puberté sont-ils déjà accessibles ? Merci d'avance. Alone


Je suis catholique et homosexuel. Connaissez-vous des groupes de soutien ...

Bonjour J'ai 16 ans et je suis catholique. Je suis en train de prendre conscience que je suis homosexuel en cette rentrée. Je suis à nouveau amoureux d'un copain de classe depuis 2 semaines. C'est un amour à sens unique, je ne suis pas dans la capacité de faire mon coming out à la personne que j'aime, l'homosexualité heurtant mes convictions religieuses. J'ai toujours espéré qu'une fille tombe amoureuse de moi pour m'ecarter de mes attirances homosexuelles et pour me marier avec elle, mais ce n'est pas arrivé et j'en peux plus de sacrifier ma sexualité pour respecter des conventions sociales et religieuses. Ce nouvel amour naissant que j'ai pour ce garçon m'a convaincu que j'étais gay sans parler des différentes phases décrites sur les sites lgbt sur la découverte de son homosexualité dans lesquelles je me reconnais trop. Je crois que je vais en crever si je persiste à vouloir des relations hétérosexuelle qui ne m'ont jamais attirées. Ma sexualité fait que je n'ai pas le choix si je veux être heureux et épanoui je dois coucher avec des personnes de même sexe que moi. J'ai maintenant conscience que ma sexualité implique et impose mon homosexualité et aussi d'aimer les garçons. Aimer les hommes n'est donc ni un choix et ni une option et je dois essayer de l'accepter malgré moi. Je voulais savoir si des groupes de soutien lgbt chrétiens ou des associations chrétiennes/religieuses lgbt existaient parce que mon homosexualité remet en cause beaucoup de choses dans ma foi et c'est difficile pour moi que l'objet de mes amours depuis mes 12 ans soit toujours un garçon, ces sentiments amoureux se répétant trop en moi, je sais maintenant que je suis homosexuel et homoromantique. Je voudrais aussi me rapprocher de jeunes lgbt comme moi mais qui assument leur orientation au lycée mais je ne sais pas comment les aborder discrètement sans me griller auprès des autres, je ne les connais que de vue. Merci pour vos réponses. Chrichri




Je suis homosexuel et je ne tombe amoureux que de ...

Hello Je m'appelle Franck j'ai 18 ans et j'aime les garçons. J'avais besoin de le dire à une personne. Au début j'ai ressenti de l'amour pour 2 mecs au collège mé avec le recul j'étais amoureux de leur physique, il n'y avait rien en commun entre nous. Ça a recommencé au lycée sur 3 mecs, pareil, ils avaient tous un physique que j'avais trop envie d'avoir dont j'étais vraiment amoureux, mais j'aimais pas leur personnalité. La je recommence à tomber amoureux d'un garçon pour son physique mais cette fois ci pour sa personnalité aussi. On s'écrit souvent quand on se voit pas on est devenu ami. Mais je suis grave désespéré il est hétéro. Je sais pas si il est conscient que je l'aime. La dernière fois il m'a invité chez lui, j'ai pris une douche après lui et j'ai eu le temps pendant une minute de le voir tout nu moi j'étais totalement déjà déshabillé et j'ai eu une érection incontrôlée en le voyant nu. Y a eu un moment de silence parce que on sest retrouver nu tous les 2 et j'avais une érection et j'ai rien osé et j'ai filé sous la douche et j'ai dû me masturber en solitaire pour que l'érection disparaît. Ensuite on a regardé un film ensemble et on n'a jamais reparlé de cette histoire qui était très gênante. J'avais espéré un truc avec lui en comprenant que j'étais physiquement attiré par lui, qu'il soit gay même s'il cherche à sortir avec des filles et puis rien J'ai peur qu il sait que je suis homosexuel mais j'ose pas en parler avec lui et lui avouer mes sentiments pour lui. Je sais pas comment interpréter son silence sur cet événement on se voit toujours et on se parle toujours de plein trucs hyper enrichissant, je le vois comme un ami mais j'ose pas du tout parler d'homosexualité ou même lui demander ce qu il pense de telle série lgbt. J'ai trop peur de le perdre et en même temps je voudrais qu'il m'aime mais il est hétéro tout les coups. Actuellement je voudrais être une femme pour qu'il sorte avec moi et me pose la question si je suis pas transgenre ou c'est juste parce que je sens que l'amour est impossible entre 2 hommes. Voilà tomber amoureux d'un garçon je trouve trop difficile à vivre quand ils sont hétéro, pour le moment les hommes que j'aime sont tous hétéro. On m'a conseillé sur des forums d'aller sur des applis de rencontre mais moi je peux pas, je crois que j'ai besoin d'aimer un physique ou un sourire pour avoir envie d'une relation sentimentale avec un garçon,alors j'ai envisager dans des lieux de drague gay mais avec le pass sanitaire que j'ai pas encore et le covid c trop compliqué. Comment ça se passe dans ce genre de lieux parce que j'en ai un peu peur j'ai l'impression par les médias que c'est un lieu de dépravation sexuelle et moi je recherche à aimer un garçon pour m'aider à l'accepter.


J’ai des boutons sur la vulve après l’usage d’une crème ...

Bonjour, J’ai utilisé il y a environ 1 mois et demi/ 2 mois de la crème dépilatoire sur ma partie intimes, étant presser je n’ai pas regardé ou j’en mettais et je m’en suis mis partout sur les lèvres intérieur et aussi à l’intérieur de mon vagin... Ça me démangeait énormément j’ai alors regardé des astuces pour ne plus avoir mal et j’ai trouvé l’huile de coco. Au bout de 3 semaines je n’avais plus très mal, même au niveau de l’intérieur. Sauf que c’est temps ci, enfin je crois que ce n’est jamais parti mais je n’y prêter pas trop attention, un peu plus haut que le clitoris, le prépuce si je ne dis pas de bêtise ça me démange quelque fois, j’ai pas des boutons mais des sorte de petit points rouge un peu aligner entre le clitoris et le prépuce et aussi un peu sur les grandes lèvres à côtés ( mais toujours à l’intérieur). Pour ce qui est de mes pertes elles me paressent normales et pas d’odeur particulière. Je ne sais pas quoi faire ... Je voulais également prendre un rendez-vous chez le gynécologue mais je ne sais pas quelle démarche je dois faire et si je suis remboursé je vie encore avec ma mère et je ne veux pas trop lui dire mon problème.




Comment dire à un garçon que je m’intéresse à lui ...

J'ai 17 ans, jamais sorti à cause de mon orientation. J'aime un garçon depuis plus d'un an, hétéro probablement, je sais pas. Comment lui dire ou le draguer sans que ça se retourne contre moi ? J'ai jamais fait de coming out, je le sens pas. C'est pas la première fois que je suis attiré amoureusement et sexuellement par des hommes. Je m'attache trop à chaque fois à un garçon à fond, malheureusement pas homo, il ne se passe jamais rien, ça devient juste des amis. Je commence désespéré être seul, j'en peux plus de vivre tout en rêve et pas en réel. L'année dernière, j'ai cru que j'allais vivre ma première histoire sexuelle avec un crush, je l'ai embrassé sur la bouche à la fin d'une soirée en tête à tête mais il ma fait comprendre gêné qu'il n'avait rien de gay, il était juste bourré et malheureux. Heureusement, il nen a pas parlé à ses amis. Je connais deux gars gays déclarés mais ils ne m'attirent pas et j'ai pas envie de trainer avec eux pour pas etre fiché par les autres, pas prêt au coming out dans ces conditions, et je ne me reconnais pas en eux dans leur façon de vivre l'homosexualité. Des fois, j'ai envie d'être avec eux seulement pour coucher par désespoir et par mal etre, mais ils ne m'attirent vraiment pas physiquement ! Je voudrai etre avec un de mes crushs pour ma première fois, mais ils sont tous hétéros. Comment arreter de flasher sur des hétéros ? Frédéric


J’ai peur d’aimer ma première relation homosexuelle et de n’aimer ...

Bonjour, J'ai 19 ans et je veux parler d'un problème que j'ai, j'ai peur de faire une bêtise... Depuis que j'ai 8 ans, je ressens une véritable excitation dès que je vois un homme ligoté dans un film, je me mets à sa place, et j'adorais ca. Petit à petit, la puberté se faisant, j'ai commencé à "sexualiser" ce fantasme, notamment avec la pornographie. Le truc, c'est que quand on cherche sur internet du porno dans lequel des hommes sont dominés... on ne tombe que sur du porno homosexuel. J'ai donc commencé à regarder ce genre de contenue assez régulièrement (peut-être deux fois par semaine) et, alors que ca n'était pas du tout le cas avant, je ne fantasme plus que sur le fait d'être dominé par un homme. Avant, homme ou femme, peu m'importait, même je préférais légèrement les femmes. Aujourd'hui, je suis encore puceau, je n'ai jamais pratiqué quelconque activité à caractère sexuel avec un ami non plus, pour la simple et bonne raison que jusqu'à très tard, je n'ai pas eu de relation même amicale avec un garçon. Ceci je le regrette, et il y a deux ans, j'ai rencontrer un garçon [profondément hétérosexuel] vraiment très gentil avec lequel justement je parlais pas mal sexualité. J'ai cru l'aimer, je crois même l'avoir désiré, mais aujourd'hui, on s'est perdu de vue (à cause des études) et je me dis que peut-être c'était une sorte d'émerveillement de trouver enfin quelqu'un de mon sexe à qui parler, bien que c'était peut-être vraiment plus fort qu'une grande amitié... Ce qui m'a le plus surpris est que pendant cette période, eh bien... je n'avais presque plus de libido : chez moi, je ne me masturbais plus, alors qu'en principe, c'est presque une fois par jour, et puis quand j'étais avec lui, tout le désir que j'imaginais se volatilisait. Je me sentais juste bien comme on est bien avec un ami très proche, avec lequel on rit et passe de bons moments. L'année dernière, je me suis rapproché d'une fille que je connais en fait depuis trois ans, et à laquelle je m'étais confié quand à cette histoire avec ce garçon. Mon ressenti avec elle était très différent : je ne ressentais pas vraiment du désir, mais en revanche, sa personnalité me fascinait : une fille très forte, motivée, qui a des projets. J'aimais beaucoup parler avec elle d'un tas de sujets, et elle est très expansive, ce qui me fait beaucoup rire. J'ai alors essayé de me rapprocher vraiment d'elle, toujours avec le doute que finalement, si je n'ai aucun désir, difficile de construire une relation amoureuse. Je m'étais arrêté de regarder du porno gay, mais j'entretenais encore mon fantasme à travers des vidéos sur youtube qui présentait des hommes attachés, sans connotation sexuelle (scène de films d'action...) Mais finalement, tout s'est évanoui, lorsqu'un jour, elle m'a dit qu'elle me pensait homosexuel à cause de ce qu'il s'était passé l'année précédente avec ce garçon. Coup dur monstrueux pour moi, et c'est à partir de ce moment (il y a trois mois environ) maintenant que les choses ont commencé à aller mal. En effet, depuis ce jour, je n'arrête pas à me questionner sur mon orientation sexuelle, d'autant que j'ai toujours voulu avoir des enfants, et le fait qu'ils ne soient pas biologiques m'embêtent beaucoup. Ce que je ne comprends pas, c'est qu'avant, je me disais, il arrivera ce qu'il arrivera, homme ou femme, tant que je suis heureux, alors tant mieux ! Et je sais que c'est la seule bonne réponse, d'autant que mon homosexualité serait très bien acceptée dans le cadre familial et amical ! Pour autant, je n'arrive pas à contrôler mes questionnements. Quand je suis dans la rue, je regarde tous les hommes et toutes les femmes, en me demandant : "est-ce qu'il/elle m'excite ?". Et je me remets à réfléchir. Tout ceci est vraiment tout à fait épuisant et usant, surtout que je fais des études scientifiques, qui demandent toute mon attention ! C'est alors qu'il y a une semaine, je me suis dit que la seule façon efficace de savoir si on est gay ou hétéro, c'est de tester. Je me suis alors inscrit sur un site de rencontre gay, curieux de relations de domination et de soumission, donc tout à fait mon fantasme. Hier, quelqu'un m'a répondu, un garçon qui dit avoir 22 ans, et qui semble très respectueux. On a pris rendez-vous dans un lieu public la semaine prochaine pour parler un peu de ce que je voulais faire avec lui (et pour être sûr qu'il n'y a pas d'entourloupe au niveau du profil!) Mais cette nuit, je n'ai pas dormi de la nuit : je suis très angoissé, et ce pour plusieurs raisons : d'abord, commencer par réaliser un fantasme avec un plan cul alors que je suis encore puceau est bien loin de mon idéal de mon premier acte sexuel. D'autre part, je crois que j'ai peur d'aimer ça, et de n'aimer plus que ça : à la fois les relations sexuelles violentes, et aussi le fait que ce soit avec un homme, et alors, adieu mon voeu ardent d'avoir des enfants...! Dois-je le faire ou annuler ...? Merci beaucoup de l'attention que vous porterez à ce message. Romain_c


Suis-je normal si je suis bien gay et que j’aime ...

Bonjour bonsoir Je ressens pas d'orgasme qd j éjacule et qd mes scénario herotiques c avec des femmes c possible ? Ca peut confirmer une orientation sexuelle ? J ai uniquement des orgasmes qd j imagine coucher un garçon ou qd la fille se transforme en cours de ma masturbation avec un pénis. Il m'arrive aussi de m introduire des objets dans l'anus comme plusieurs stylos en meme temps pour avoir cette sensation d'être pénétrer par un pénis. Est ce dangereux cette pratique ? ça a commencé à 11 ans qd je suis tombé sur des photos d homme nu sur internet les 1eres fois et j ai eu une éjaculation spontané avec beaucoup d orgasme. J en suis devenu accroc de ce genre de contenu herotique par la suite. J ai tjrs cette éjaculation spontané et intense qd je vois des scènes herotiques entre hommes sans avoir besoin de me masturber. Meme chose quand c 2 filles qui font l'amour donc au début je me dit hétéro pendant 3 ans car troublé par l'amour entre filles quand j'en vois. J ai donc essayé avec du contenu femme nu dans des scènes hétéro mais rien. En grandissant g alors conscience que ce qui m'excite sexuellement ce sont uniquement les scènes de sexe homosexuel entre fille ou entre garçon. Est-cenormal? Quand je me masturbe sans contenu herotique, en revanche, c tjrs avec des garçons ou avec filles avec pénis qui apparaissent , g arrêter d imaginer scènes hétérosexuels car g aucun plaisir à ça. Parfois c gênant g des fantasmes sexuels sur des garçons de ma classe en plein jour et j'ose plus leur parler de peur de révéler mes penchants qd ces fantasmes apparaissent . Comment les contrôler ? Je suis aussi très mal à l'aise qd je vois des films classiques avec relation amoureuse entre 2 hommes et je ne les regarde pas, à l'inverse g adoré tous les films avec des relations amoureuses homosexuel entre filles. Je suis plus à l'aise avec ça je ne sais pas pourquoi. G vu un film canadien netflix récent traitant ce thème avec des scènes de sexe explicite entre les 2 actrices et g finit par avoir une éjaculation spontané orgasmique à cause de ses scènes traitant explicitement de l'homosexualité entre filles . J'espère je ne suis pas ridicule à aimer les films traitant de l'homosexualité féminine, je me projette dans ces filles, l'homosexualité me paraissant plus facile à vivre à travers ce genre de fictions. J aimerais être à leur place à ce moment-là, l'homosexualité féminine me semblant mieux acceptée de nos jours que celles des gars. G des potes qui pensent que les lesbiennes sont des filles qui n ont pas trouvé le bon gars mais moi je sais que c pas vrai, j ose pas le dire pour le moment pour ne pas me reveler, mais si ces filles sont comme moi, on ne contrôle pas par qui on est attiré malheureusement. Pour moi tout ces indices dit " je suis homosexuel " même si le sexe entre filles m'excite car c simplement par procuration et plus facile à accepter pour moi l'homosexualité en général par ce biais, mais dans tous les cas tout ce qui est homosexuel est très excitant sexuellement à la base pour moi je ne sais pas pourquoi. J'espère que vous ne me trouver pas que je suis un pervers hetero et que je sui biien légitime si je suis homo. G des doutes à être légitime dans ce que je vis actuellement. suis je normal si je suis bien gay d aimer les films avec des filles lesbiennes ? Je voulais savoir aussi sur 100 garçons et 100 filles combien sont gays je me sens seul et je voudrais savoir quelle est la chance qu un garçon de ma classe peut être homosexuel et pareil pour qu une fille de ma classe le soit aussi . C très important pour moi à savoir pour connaître mes chances de rencontrer des gens qui vivent la même chose. Le savoir m'aiderait de ne pas me sentir comme une anomalie. Julien



J’aimerais embaucher une travailleuse du sexe trans en France.

Salut, je n'ai jamais eu de rapport sexuel je suis vierge, et j'aimerais que ma première relation sexuel soit avec une femme trans. Plus jeune, j'était en couple avec des filles cis, ça a jamais duré longtemps, Cette histoire remonte à y a 1ans, j'étais avec mon ex, on s'aimait Mais comme tout homme, on a besoin de plaisir solo aussi. Donc, je lance un site porno, je cherche une vidéo, et j'en trouve une. Et en me branlant, je me rend compte que je suis tombé sur un porno avec une femme trans et une homme. Pris de dégoût, j'ai tout de suite fermé, mais pris de curiosité, j'y suis retourné voir, Et ce que je voyais m'excitais beaucoup. J'étais tellement excité par ce que je voyais que je ne répondais plus à ma copine qui m'envoyé des messages. Donc je finis, je réponds à ma copine, et elle m'envoie une photo d'elle habillée. Je vais pas vous mentir, ça m'a laissé indifférent. Je repensais à cette vidéo, que j'avais vu quelques minutes plutôt. Je m'imaginais, moi, avec une trans, prenant énormément de plaisir. Je réponds malgré tout à ma copine, en lui disant qu'elle était belle. On continue à parler, mais je repensais toujours à cette vidéo. Je commençais même à imagine ma copine, étant une trans, et non une cis. ( ma copine était cisgenre ). Je décide donc, de retourner au plaisir solo. Et cette 2ème masturbation, m'a ouvert les yeux. J'ai compris que c'était avec une femme trans que je voulais être. J'ai eu un coup de foudre pour le genre opposé au miens. Les jours passe, et je me sentais de moins en moins à l'aise avec ma copine. Même quand j'étais avec elle, je pensais à cette vidéo. Quand elle m'embrassé pareil. Donc, j'ai finis par la quitter. Et depuis ce jour, j'ai comme objectif de faire ma 1ère fois avec une femme trans. La, ou je veux en venir ( désolé c'était un peu long, mais je voulais expliquer ), c'est est-ce que vous connaissez des sites d'escort trans ? Pas des sites de rencontres. Des sites d'escort, ou il faut payer. Je suis prêt à payer. Pourquoi ? Tout simplement car je ne fais pas confiance au sites de recontres. Soit les sites soit arnaques, soit les gens dessus sont faux. Je préfère trouver une escort, sur un site fiable, et qui sera réel. Et non est fake. Faut bien comprendre, je déteste pas les femmes cis, loin de là, Mais sexuellement, je me sens attiré par les trans. Avoir des amies filles me pose aucun problème, Mais commencer une relation avec une femme cis, me bloque. Alors oui, le porno n'est pas représentatif de la réalité, Dans la pornographie, tout est beau, tout est rose, c'est vrai. Mais ça m'a permis de me découvrir, et d'être en accord avec moi même sue ce que je veux. Ça m'a aidé à comprendre ma sexualité. Mes envies. Merci d'avoir lu et désolé pour le long message. J'espère avoir une réponse vite. Bye,