Tag: féminité


Je confond beaucoup mon expression de genre et mon identité ...

Bonsoir, j’espère tout d’abord que ma façon d’aborder le sujet ne paraîtra pas irrespectueuse ou offensive ce n’est vraiment pas mon but ! En ce moment je me question sur mon genre ou expression de genre, je viens juste de m’apercevoir que je confond sûrement les deux ! Je me suis toujours identifié comme étant fille (genre assignée à ma naissance selon mon sexe biologique) mais involontairement j’en suis venue à me poser des questions sur mon genre car un jour en pleins travail j’ai eu l’impression de ne plus être féminine et d’avoir perdu toute mon apparence féminine au point ou la perception de moi avait changé (l’impression d’avoir que des traits masculins ), ce qui m’a fait venir à me questionner sur mon genre : "si je ressemble à un mec c’est peut-être que je suis un mec au fond de moi" ! J’ai énormément stressé par rapport à ce sujet au point ou matin jusqu’au soir je ne pensais qu’à ça alors qu’au fond je pense vraiment être une fille et je continue de me genrer au féminin, je le fais même par automatisme sauf que par moment je me genre au masculin sans le vouloir donc je me rattrape toujours et je m’était même forcé à le faire pour voir mais je n’apprécie pas l’idée ! Lorsque j’étais petite je sais que mon expression de genre ne ressemblait pas à mon identité du coup par moment on m’a déjà appelé "jeune homme" parce que j’avais une coupe afro et court sauf que j’ai toujours détesté le fait qu’on m’identifie au masculin, ça m’est arrivé en février dernier, j’avais fait une pose de perruque (cheveux longs) et on m’avait sorti : "tu ressembles à un transgenre", je sais que je l’ai mal pris parce que je me suis dit : Je dois avoir un visage de mec pour qu’on me dise ça alors que j’ai toutes les caractéristiques d’une fille ! J’ai vraiment l’impression de me voir en homme du moins mon visage mais j’aime vraiment pas cette perception donc est ce que c’est mon expression de genre ou si faut c’est vraiment juste psychologique ! Au final tout se mélange mais la pensée qui reste sans cesse c’est que je ne veux pas être un homme, je vous avoue qu’en ce moment je passe par une période ou j’ai énormément de pensées obssessives donc je n’arrive plus à peser le vrai du faux et c’est sûrement pour ça que je finis par en parler ici, j’espère vraiment juste que ça n’offensera personne par peur de ne pas avoir employé les bons termes et autres


Comment m’accepter dans ma féminité et ma bisexualité tout en ...

Bonjour je m'appelle Alexandre j'ai 20 ans je suis chrétien depuis 3 ans et je suis profondément pratiquant et pourtant je pense etre bisexuel j'ai toujours été un garçon asser efféminé et je suis tombé avant en amour pour des filles et des garçon et cette partie de moi me met male dans ma peau car les gens me trouve bizarre car je ne correspond pas aux critères de masculinités et cela ne ma jamais intéressé d'être masculin en résumé mon enfance et ma vie ressemble beaucoup a celle du comédien Guiaumme Gallienne dans son autobiographie les garçons et guiaumme a table et c'est pour cela que j'aimerais savoir comment m'accepter et ne pas ce que les gens veulent que je sois sur ma féminité et ma sexualité ?


J’ai beaucoup de craintes à faire vivre mon côté féminin, ...

Bonjour j'ai écris quelque paragraphe dans le but de vous mettre dans mon contexte de vie. J'espère que vous vous perdrez pas. Merci. J'ai beaucoup de plaisir sexuel seul quand je me masturbe en portant certain vetement de femme la plupart du temps des bas de nylon et des souliers de femmes. Pour le moment je m'identifie pas comme une femme mais plutot comme un homme qui aime faire vivre son alter égo féminin. Le cadre de normalité sociales me pousse a me mettre de la pressions sur moi même car je me sens pas ''normal'' et je n'assume pas ce que je suis etant moi même remplis a pleine capacité de préjugé forgé sur le courant social même si on dit qu'on est en 2020 et que tout est accepté, Je n'arrive pas a assumer ma sexuallité de facon saine. J'ai souvens voulu repartir a zéro et refaire ma vie sexuelle ''plus saine'' en jettant mes vetement de femme. C'est un méchanisme de defense qui me revenais souvent et qui commencais a me couter cher et m'apportais beaucoup de découragement dans ma vie personelle. J'ai peur, j'ai beaucoup de crainte de devenir moi... de faire vivre mon moi féminin autan sexuellement que socialement, j'ai envie de le faire vivre graduellement sans foncer la tete baisser. Je veux expérimenter mais j'ai peur. Je cherche des ressources. Je ne sais pas quelle étiquette me coller encore la ca me donne encore de la pression. Dans la vie de tout les jours c'est pas toujours facile d'etre un homme car encore la j'ai des préjuger sur ce que devrait etre un homme et son role... de même pour la femme. Je veux me retrouver et faire une meilleur route que ce que j'ai parcouru jusqu'a maintenant. J'ai eu du support étant jeune mais j'ai toujours cru qu'on pouvais avoir l'espoir d'en guérir et même une sexologue de l'époque qui n'en était pas une au finale mais pluto une psychologue m'a dit que lorsque que je vais avoir une copine et que vais me sentir à l'aise avec elle, tout ces pulsions que tu as prendront moins d'importance dans ma vie sexuel. Donc j'ai vécu longtemps avec cette idée la qu'on pouvais en guérir mais les pulsions revenais...Je sentais alors beaucoup de desaroi et de solitude face a cette situation. Je me suis énormément jugé au point que je démonisais les bas de nylons... lorsque j'en voyais sur les femme qui en portait et je perdais mes moyen je devenais paralysé, je me sens comme si tout le monde voyait que j'aime ca et que ca m'excite sexuellement et c'est souvent le cas aujourd'hui. j'ai l'impression qu'une persone ayant sur elle un objet de mon désir sexuel causait en moi la peur de me faire manipuler de me faire révéler par mon intéret pour les bas de nylons. J'ai des problème de discrétion avec ma situation: soit je la refoule en dedans de moi et je reste seul soit que lorsque je décide d'en parler je devient comme un robinet qui fuit et qui ne peu plus se controler sur la gêne. Je veux arriver a gérer une certain discrétion dans ma vie privé afin de me protéger de certaines cas de discrimination inutie. ( par exemplle en parler a ma famille sur ma vie sexuelle) j'ai tendance a soit rien dire ou tout dire. Je veux apprendre a dévellopper ma zone grise. Je veux apprendre faire la différence entre quelqu'un qui me pose une question sur ma vie pour m'aider et quelqu'un qui me questionne en m'attaquant, je veux savoir a quelle moment c'est une attaque .... a quelle moment on veux simpllement m'aider. Car je suis une personne qui est toujours sur la défensive. Merci de me lire.



J’ai du mal à affirmer ma féminité mais je déteste ...

Bonjour, J'ai 17 ans et je suis née assignée femme et cela ne m'a jamais posé de problème. Mais depuis quelque temps, avec la visibilité donnée à la transidentité je commence à me poser pas mal de question. Je trouve le corps des hommes très beau esthétiquement et j ai du mal à affirmer ma féminité mais paradoxalement je déteste qu'on me dise que je ressemble à un garçon à cause de mes cheveux courts. Je suis assez perdue. Je me demandais si il était possible que je fasse une sorte de déni. Merci beaucoup de votre temps. Lisa


Ma fille adolescente dit qu’elle serait mieux en garçon

Ma fille adolescente dit qu'elle serait mieux en garçon. Comment l'aider à assumer sa féminité et lui faire comprendre qu'elle n'est pas obligée d'être pareille comme les modèles d'Hollywood pour être une femme à part entière ? Lui dire qu'elle peut aimer les filles de son âge sans être un garçon pour autant, qu'être lesbienne ça peut arriver à n'importe qui ? Maman