Tag: féminisme


Je me sens rarement respectée par les hommes hétéro, comment ...

Bonjour, Je vous écris parce que j'ai en tête, depuis un long moment, la même pensée qui reviens à propos des hommes...Avec tout ce qui se passe et tout ce qui c'est passé dans l'histoire par rapport au droit des femmes, les combats qui continuent d'être mené, etc. Je les détestent de plus en plus. J'ai déjà été féministe, voulu l'égalité des sexes, mais maintenant je ressent seulement de la haine. ça devient très difficile d'être avec mon copain parce que je ressent constamment cette colère, ce besoin de me libérer chaque fois qu'il donne un conseil mal placé, ou qu'il veut être romantique et qu'il se colle sur moi. Juste parce que je ne me sens respecté que très rarement par les hommes, et j'ai l'impression que mes normes de ce qu'est le respect par rapport aux hommes hétéro (ceux qui ont le "pouvoir" donc) augmentent... Je ne sais pas trop comment me sortir de ça. je comprend que je généralise, mais il y a eu un temps où je ne le faisais pas et l'expérience que j'ai eu avec les hommes dans ma vie m'ont donné raison. Je ne sais même plus si je suis encore bisexuelle, ou si je suis pansexuelle, ouverte à plus de gens. Je suis tellement mêler... Merci de m'avoir lu, Alexe


Est-il immoral ou anti-féministe de chercher à rémunérer une femme ...

Bonsoir, Je vous partage une question très gênante... J'espère que ça n'attirera pas d'ennuis. Je ne sais pas vraiment vers qui me tourner pour cette discussion. Alors... voilà... Je suis une femme dans la trentaine. Je me suis toujours considérée comme une hétéro très timide, avec des expériences sporadiques et plutôt tièdes pour être tout à fait honnête. Après un long processus, je me dis qu'en fait peut-être que je serais mieux assortie avec une femme. Il m'arrive de plus en plus de regarder des femmes au quotidien et tout d'un coup un détail banal m'apparaisse délicieusement sensuel et réveille chez moi des sensations - et des sentiments - dont je ne me croyais pas capable... Je suis aussi très très timide sexuellement parlant. J'ai osé tenter des rapprochements avec des femmes de mon entourage, hélas leur réaction a été mortifiante pour moi. Je songe de plus en plus à tenter l'expérience avec une travailleuse professionnelle mais je ressens beaucoup de culpabilité qui s'ajoute aux espoirs et aux fantasmes. Je me demande s'il s'agirait d'un acte fondamentalement immoral ou anti-féministe de chercher à rémunérer une femme pour qu'elle soit intime avec moi. Je me demande si ce serait illégal. Je me demande si je mettrais ma santé ainsi que mon intégrité physique et émotionnelle à risque. Je me demande comment faire pour éventuellement la mettre à l'aise alors que je suis moi-même extrêmement timide. Je me demande comment faire pour qu'elle se sente respectée même si on introduit une dimension financière ou hiérarchique dans notre interaction. Je me demande comment agir pour ne pas être condescendante ou impolie. Je me demande comment être certaine que l'interaction corresponde à son orientation sexuelle et à ses envies - plutôt qu'à un extrême besoin d'argent ou à une situation précaire par exemple. Je me demande comment trouver une personne et un endroit sécuritaire. Je me demande comment faire pour que le plus d'argent lui revienne et qu'elle ne soit pas saisie par un proxénète ou un caïd. Je me demande ce qui est acceptable à dire ou pas. Je me demande si ce serait acceptable de passer une première rencontre à simplement discuter (évidemment je paierais pour le temps passé) des paramètres de la rencontre. Je me demande si ce serait acceptable de demander à la travailleuse des rapprochements intimes d'abord d'ordre sensuels plutôt que sexuels - je ne sais pas si c'est utopique ou insultant. Je me demande surtout si c'est absolument monstrueux et trahir les femmes et la dignité humaine... Bref, je me doute que ma question vous laissera probablement assez démunis, je m'excuse et comprendrais si vous n'aviez rien à me répondre. Je ne connais aucun endroit bienveillant permettant de tenir ce genre de discussion... Simplement vous écrire, c'était soulageant déjà. Merci J.