Tag: Famille


Comment faire comprendre à ma famille que je suis une ...

Bonjour/Bonsoir je venais ici pour savoir comment faire comprendre à ma famille que je ne suis pas un homme mais une femme pour pouvoir enfin vivre sous mon identité de femme et enfin me séparer de mon pénis qui me dégoutte. Et me rapprocher de la vie que je devrais avoir(une vie de femme)!!! Et si possible reprendre ma vie à zéro mais ça c'est secondaire l'objectif c'est déjà de réussir à faire comprendre à mes parents que je suis une femme et pas un homme!!!


Je ne sais plus quoi faire pour assumer mon homosexualité ...

Bonjour, Je vous remercie tout d'abord pour toutes vos réponses pertinentes que vous apportez aux questions des gens sur différents sujets (orientation, transgenre, coming out, etc.). Je vous lis depuis 2 semaines. Je suis tombé sur vous en faisant des recherches sur l'homosexualité, c'est un sujet qui me préoccupe, et vous et d'autres sites lgbt, vous êtes les seuls à avoir répondu correctement à beaucoup de mes questions qui m'ont permis d'identifier mon orientation. Malheureusement, j'ai toujours un problème, je flashe souvent sur des hommes depuis l'âge de 12 ans. Quand je dis flasher, les personnes flashées éveillent en moi un très fort désir et une forte pulsion sexuelle que je ne connais pas avec les femmes. Socialement, je me sens incapable d'assumer un jour cette orientation, même en étant dans le secret, ce qui m'oblige à la vivre par procuration. Je me sens lâche par rapport à tous ceux qui assument leur orientation non hétéronormée et je me réfugie dans l'hétéronormativité. Actuellement, pour tenir moralement, je vis mon orientation par procuration avec du porno gay. Après avoir dépassé mon dégoût initial lié à ma honte d'aimer voir 2 hommes faire l'amour, maintenant je flashe aussi sur des acteurs gays, et quand je flashe j'ai besoin de voir et revoir toutes leurs vidéos. Mais j'en peux plus de vivre mon homosexualité par procuration, je suis dans une solitude romantique la plus totale. Je ne sais pas quoi faire pour assumer ma différence avec les autres et face à ma famille. Est ce qu'il y a d'autres gens dans la même situation que moi ? Billy


Je suis une fille lesbienne je ne sais pas comment ...

Bonjour je me pose beaucoup de questions sur ma sexualité je ne sais pas comment le dire à mes parents je me sens mal dans mon corps actuellement pouvez-vous me donner quelques petits conseils. Je suis pas une fille lesbienne je ne sais pas comment le dire à mes parents. Albato



Mes parents n’ont jamais compris que cela pouvait être douloureux ...

Bonsoir, Mes parents n’ont jamais compris que cela pouvait être douloureux de ne pas comprendre qui l’on est, que cela pouvait impacter notre vie. Ma mère me dit souvent que j’utilise le fait de faire partie d’une minorité comme excuse mais… ce n'est pas vrai, en tout cas je ne crois pas ou je ne le fais pas exprès. Cela m’a toujours fait souffrir depuis le plus longtemps que je m’en souvienne, je n’arrive même pas à en parler sans fondre en larme car je n’arrive pas à assumer ce que je suis. Mes meilleures amies m'ont lâchées quand elles l'ont appris et ne m'ont jamais reparlé, mes grands-parents ne l'assument, je leur ai déjà dit plusieurs fois que j'avais une petite amie mais à chaque fois, ils me redemandent quand je leur présenterai un garçon. Même si cela fait quatre ans que cela dure, je n'arrive toujours pas à m'y faire, je n'arrive pas à aller de l'avant et à vivre "normalement". Je suis sans cesse en train de pleurer pour un rien, j'ai tout le temps le moral à zéro et n'ai plus aucunes envies. Mes amies actuelles me disent que je devrais consulter un psy mais n'étant pas majeur et n'ayant pas de salaire puisque je suis étudiante je serais obligée de passer par mes parents... le problème c'est qu'ils voient les psys comme quelque chose de mauvais... comme une punition ou une faiblesse. Comme je l'a déjà dit, je n'arrive pas à parler de moi, je fonds en larme quand on parle de responsabilités, d'avenir, de mon orientation sexuelle ou des choses du style et je me bloque lorsque je dois parler de ma vie amoureuse, professionnelle ou familiale, j'en suis même arrivée à un point où je m'invente une vie auprès des gens car ça fait moins mal de mentir que de parler vraiment de moi. Je ne sais vraiment plus quoi faire, tout ça impacter tellement sur ma vie que je n'arrive plus à sortir, m'amuser, travailler pour les cours (alors que j'adorais ça avant) ou même manger. Désolée de ce dérangement avec mes problèmes surement mineurs à côté d'autres, Bonne fin de soirée en espérant tout de même avoir des réponses, Raphaëlle.


Comment annoncer à ma famille que je suis genderfluide?

Alors salut je viens sur ce site en quête d'aide à mon problème, Je vous explique, j'ai 14 ans et depuis 5 moins je m'identifie et je m'assume genderfluide j'ai même changer de coupe depuis pour me sentir mieux, et j'ai pris un nouveau prénom donc mon entourage (amis) m'appelle maëlle et j'aimerais faire mon coming out. Je l'ai déjà fais a mes amis... J'étais très gêné.e mais au final iels ont tous accepté et rien n'a changer et j'aimerais faire de même à mes parents et ne plus me cacher et vue qu'ils sont au courant de rien m'appelle par mon date name ce qui me fais mal pour être honnête. J'ai déjà abordé le sujet à mes parents sans dire que je l'étais et leurs réaction me faisais repoussé sans arrêt mon coming out... Iels disaient que c'était un trouble mentale être genderfluide et que c'était (désolé du vocabulaire mais je dit ce qu'ils m'ont dit) une connerie et que les lgbtq+ c devenue une connerie et ils disais sa tout le temps j'en ai parlé 2 fois et je me sentais très mal donc je ne sais pas comment leur annoncé que leur '' trouble mentale et leur connerie'' et bah c'était moi je suis vraiment désemparé.e donc je demande de l'aide des conseil pour savoir comment le faire. En tout cas je vous remercie d'avance <3 Maëlle


J’ai peur de ma famille qui n’acceptera pas mon homosexualité…

G 13 ans et bientôt 14. G pas de fantasmes avec les filles. G des fantasmes entre garçon depuis 10 ans. J'essaie d'être avec des filles et j'essaie de pensée aux filles les plus jolie mé ca marche pas je pense tjrs à des garçons que je trouvent mignon chez les copains ou à la télé. Jaime beaucoup 3 copains, trop physiquement mignons , qd je sui seul avec eux j'espère tjrs secrètement qui y aura un truc qui se passe, mais rien pour le moment. G peur de ma famille pour qui etre gay c pas bien c pervers et c du vice. Aidez moi a ne pas devenir gay à cause de ma famille qui ne l'acceptera jamais. Avez vous des solutions psychologique pour avoir des fantasmes avec des filles ? Si je rencontre un gay je serai gay à mon tour avec lui et ça sera trop tard. J'ai un feu qui brûle dans tout mon corps qd je sui avec un garçon que je trouve physiquement mignons, je ne sais pas pourquoi c pas bien d'être gay, g jamais eu ce feu avec une fille, en quoi c mal pour des parents ?. Je voudrai parfois étre une fille pour avoir le droit de mes parent detre en amour avec un garçon . Je voudrai etre moi avec un garçon mais c interdit. Aidez moi a me détourner des garçons pour ma famille ? Comment faire sans être malheureux, ce feu avec un garçon est très fort et jen sui accroc à cause de ce bien être et du plaisir que ça me procure sur le moment ? Pourquoi ce feu en moi est mal pour sa famille ? Iceberg



Est-ce que je jalouse les garçons ou bien suis-je un ...

Je n'arrive pas à savoir si c'est parce que j'ai trop lu de choses sur le sujet que je me suis mise dans la tête que je suis une personne transgenre alors qu'en vrai je suis cis. J'ai demandé à mère si je pourrais avoir une coupe courte à la garçonne (je rêve d'en avoir une depuis 4 ans, je sais pas si c'est un signe ou je sais pas bref), mais elle refuse. Elle me dit que je vais avoir l'air lesbienne et de chercher une coupe de cheveux pour les filles.


Est-il possible d’être gay juste le temps d’un rapport sexuel?

Salut, Je vous ai écrit il y a 3 jours et j'ai des trucs à vous demander après un mauvais week-end de questionnement sur moi. J'ai trop envie de coucher avec un homme, de sauter le pas, je ne sais pas encore comment pour le moment comme j'habite à la campagne et j'ai très honte d'aller sur des applis de rencontre quand l'excitation sexuelle est passée, pour arriver à rencontrer qui que ce soit. Il y a certains physiques masculins qui me CHAMBOULENT complétement à chaque fois que j'en vois, alors que les physiques féminins ne m'ont jamais fait ça, en toute vérité et franchise. Je ne peux plus l'ignorer et y résister. Quand tous mes potes fantasment tous sur des stars féminines de porno, moi je fantasme totalement sur des mecs de porno gay depuis des années, mon corps me réclame des rapports sexuels gays dans la vraie vie, et ça ne veut pas passer. Je voulais donc savoir s'il est possible d'être gay le temps d'un rapport sexuel ? Le mec pourra m'embrasser ou me caresser s'il le veut durant le rapport sexuel, mais une fois l'excitation sexuelle passée, je ne supporterai pas que le mec me tienne la main ou m'embrasse ou continue à me toucher, je crois que je pourrai être violent avec moi même ou avec lui, j'aurai trop la honte par ce qui vient de se passer. Comment faire comprendre à un mec que je veux seulement du sexe lors d'une rencontre et de me laisser tranquille après ce rapport sexuel ? J'ai trop envie de coucher avec pleins de mecs, et faire plein de trucs sexuels avec eux mais je ne veux pas m'impliquer dans une relation, cette envie extrême de faire du porno gay vient de là, les choses sont explicites et la relation avec les mecs durent seulement le temps d'un film, si au moins il était possible de garder l'anonymat quand on fait du X. J'ai déjà très honte que sexuellement, je suis totalement un foutu gay, alors être en couple avec un mec, ce n'est pas possible pour moi pour le moment. Je bois beaucoup d'alcool, je me suis pris une cuite ce week-end, pour oublier que je suis un foutu gay sexuellement et que je vais être en couple avec un mec un de ces jours, ça va pas louper, il faut pas que je me voile la face, j'ai déjà ressenti des trucs amoureux malgré moi pour un mec par le passé et j'avais aimé les ressentir. Je voudrais finir en couple avec une femme, je suis déjà tombé amoureux de femmes, même si je ne suis jamais sorti avec elle, mais j'aime plus les mecs que les femmes malgré moi et je serai toujours attiré sexuellement par des hommes, quand ils correspondent à un certain physique qui me CHAMBOULE totalement LA VIE ET MON COEUR. Je me sens totalement maudit et impur à être gay et être forcé par mon corps à être gay, malgré moi. Comment vous faîtes pour accepter d'être gay ? Comment vous faîtes si vos parents et tout votre environnement sont homophobes ? Est-il possible que je redevienne hétéro par magie quand mon corps aura eu ses foutus rapports sexuels gays ? Mathieu.


Je suis marié et père de famille, mais je ne ...

J'ai 42 ans et je ne suis pas si je suis hétéro, bi, gay ,pan, etc. La question me donnes beaucoup des angoisses, j'ai 3 enfants de 29 à 15 ans Pourriez-vous m'aider? Je besoin de discrétion car ma femme ne savais rien du tout. J'habite à Drummondville Help me;!!



J’ai peur que ma famille religieuse n’accepte pas ma bisexualité…

Bonjour Je m'appelle Tarah et j'ai 15 ans Je me pose beaucoup de question sur mon orientation sexuelle.Je me decris comme hétérosexuelle.J'aime les garcon mais j'ai aussi une attirance envers les fille.J'ai deja eu des rapport sexuelle avec une fille et j'en ai deja eu avec un garcon et j'ai bien aimer les deux.Honnêtement je pense etre bisexuel et ca me fait paniquer je ne sais pas pourquoi.Et je ne peut pas en parler a ma famille car ma famille est tres religieuse et pour eux ce genre de chose c'est un pêcher une abomination.Je ne sais pas pourquoi je suis attirer par les deux sexe.J'ai peur qu'on ne m'accepte pas comme je suis et aussi j'aimerais en savoir plus sur la bisexualiter. Deuxiemement ca m'arrive de me masturber et a chaque fois que je suis dans un grand moment d'excitation j'ai envie d'uriner je ne comprend pas pourquoi.Souvent pendant que je me masturbe l'interieur de mon vagin deviens sèche,irriter. Merci d'avance Tarah