Tag: en questionnement


Il y a 1 an, j’étais hétérosexuelle, mais cette année ...

Bonjour je suis Léa j’ai 14ans et je suis une fille, y’a 1ans j’était hétérosexuel mais cette année j’ai était attiré par des fille trans alors je sais pas si je suis bisexuel ou pansexuel ou peut être hétérosexuel ? Vous pouvez m’aider? Mercii


Suis-je hétéro, bi, hétéroflexible… ?

Bonjour, Je vous ai écris il y a plus d'un an maintenant sur mon questionnement au sujet de ma sexualité, cela fait 2 ans que je me questionne sachant que mon orientation et pour moi plus clair aujourd'hui, je dirais que je suis bisexuel dans une certaines mesure, mais accepter un mot n'est pas accepter un fait possible, peut être une première étape je ne sais pas. En effet après 2 ans de questionnements je me sens toujours attiré par les femmes et très peu attiré par les hommes. Mais fantasmé sont resté stable et je ne regarde plus aucune pornographie ce qui me permet de mieux définir mes émotions ou fantasme plus tourné vers les femmes mais, avoir un report avec un homme me semble toujours excitant même si j'ai toujours du mal a l'imaginer. Tout comme d'avoir une relation romantique avec un homme, cela me semble impossible est-ce du refoulement ? Je vis toujours depuis 10 avec la même personne et il est vrai que parfois je doute et j'ai envi d'avoir d'autres expériences principalement avec des femmes. C'est plus une réflexion que je vous partage qu'une question, sachant pertinemment que la réponse je la trouverai seul, je cherche peut être plus une aide d'approfondissement sachant que j'ai tendance à tout intellectualisé. Suis-je hetero, bi, heteroflexible ? Homo j'en doute car mes émotions sont toujours bien marqué vers les femmes. La difficulté et peut être que par l'éducation nous nous sentons obligé de choisir, pourtant on peut aimé le poisson et la viande sans être jugé. Il me reste du chemin à parcourir je penses pour me détacher de cette volonté d'avoir une étiquette. Voilà une infime partie du fruit de ma réflexion. Vous pouvez posté ce questionnement mais merci de le garder anonyme.


Est-ce normal de pas être sûre de mon orientation après ...

Bonjour à vous, Déjà je voulais vous remercier car j’ai déjà lu beaucoup de vos réponses et ça m’a parfois beaucoup calmé dans mes questionnements. Maintenant, j’aimerais vous parlez de mon ressentie et surtout de mon parcours pour permettre des réponses plus précises sur mes questionnements. J’ai 16 ans donc l’adolescence, qui n’a pas été simple dès le début pour moi. Depuis petite je suis attirée par les hommes, de tous genres, de tous caractères. Mon premier vrai amour a été au collège : j’adorais ce garçon, je fantasmais sur notre relation et là il m’a demandé de sortir avec moi (j’étais trop heureuse). Néanmoins, quelque chose d’improbable arrive : blocage énorme. Je n’arrive plus à lui adresser la parole, à le toucher, je ne suis pas à l’aise. Je le quitte et je m’en suis vraiment voulu, j’ai même continué à avoir un petit crush sur lui à la suite du collège car je l’aimais vraiment. (De plus après cette rupture j’ai eu pendant deux trois jours des questionnements pour savoir si j’étais lesbienne mais c’est vite partie) Ma deuxième expérience masculine fu en seconde. Et l’a pas de blocage, youpi ! Le premier baiser avec ce garçon a été on peu le dire pas fou. Après ce dernier j’ai douté de l’aimer vraiment parce que c’était trop baveux, trop brouillon. Mais après des doutes et après du recul ce premier baisser n’étais pas si horrible que ça et j’ai énormément aimé ce garçon. Mais il m’a quitté, j’ai été très triste et je trouve que je l’ai refoulé, ce qui m’a je pense encore fait plus de mal. Pour le côté féminin, les questionnements sont arrivé quelques semaines après ma rupture avec une amie. Elle était incroyable, superbe vraiment je l’adorais mais le fait que mon corps me disait que j’étais lesbienne me faisait des crises d’anxiété et de pleures. Je suis descendu très bas, jusqu’à perdre l’appétit, le sommeil, et l’envie de tout. (Je vois une psy pour tout ça, et je vais mieux) Mais j’ai rebondis, j’ai pris mes distances avec cette fille car j’en avais besoin, elle en reste tout de moins superbe, et j’ai essayé de me relever et de reprendre contacte avec la réalité. Je pense que comme deuxième expérience féminine je vais parler d’une autre fille sur qui je pense avoir un crush véritable, car je ressens comme ce que j’ai pu ressentir avec les hommes. Vous allez me dire mais où sont les problèmes ? Bah c’est que j’ai l’impression d’être bisexuelle mon parcours en dit long, mais une voix en moi, me dit que je suis lesbienne. Une affirmation qui sonne comme un poignard. Et cette voix elle me ramène dans mes crises de pleures et d’anxiété que le terme bisexualité avait calmé. Donc voilà, je ne sais pas si ce blocage avec ce garçon et mon premier baiser sont révélateurs d’être lesbienne, où si c’est juste comme ça. J’aimerais noté que en ce moment mon attirance pour les femmes est plus forte et que celle des hommes est très faible, ce qui conforte mon esprit vers le lesbiannisme. Mais j’ai aussi rencontré des hommes pas génials qui m’ont fait du mal donc je ne sais pas si ça peut être lié. Le label lesbienne ne me rend pas heureuse j’ai l’impression. Et dans cette période de questionnement, il est difficile pour moi d’essayer de fantasmer ou d’imaginer être dans une relation car j’ai peur de me tromper et donc de mentir à l’autre. Je vous demande donc, si vous avez le temps de me répondre, est ce que mon parcours est révélateur d’une bisexualité ou d’être lesbienne? Est ce que cette voie à raison sur mon orientation sexuelle ? Est ce que c’est normal de pas être sure de soi après des mois de réflexion (bientôt un an) ? Est ce que vous pouvez me donner des conseils pour calmer les questionnements et peut être me partager des témoignages pour voir d’autres chemin similaire au mien ? Merci d’avoir lu cette énorme pavé, je m’excuse pour les fautes d’orthographe surtout et je vous remercie grandement pour votre réponse (en espérant que j’ai été claire)



Comment savoir si on s’intéresse aux filles ?

Comment savoir qu'on s'intéresse aux filles ? Parce que je n'arrive pas à être en relation avec les garçons.....aidez moi svp Je veux être en relation mais je ne sais pas avec qui.'....je n'arrive pas à avoir des ami(e)s même. Répondez moi s'il vous plaît. Mirabelle


Je n’ai jamais été attiré par les hommes, mais je ...

Bonjour, en ce moment je me pose des questions sur mon orientation sexuel et j’aimerais y voir plus clair. Depuis tout petit j’ai toujours étais attiré par les femmes. Je n’ai fait que des rêves érotique avec des femmes, dans la rue je regarde seulement les femmes, j’imagine ma vie avec une femme. Je n’ai jamais étais excité par un homme même en essayant les films x. Mais pourtant je me pose bcp de questions après avoir regarder une fois un homme mais sans arrière pensée ni envie particulier. Est-ce normal ? Je me sens perdu…


Je suis perdu, j’ai toujours rêvé d’être un garçon mais ...

Salut, je m'appelle Tifany, je suis née en tant que femme et je me pose des questions sur mon genre. Depuis toute petite, j'ai toujours rêvé d'être un garçon. Mais je ne crois pas que je suis trans, puisque ça ne me dérange pas(?) d'être une fille. Depuis peu,je me suis rendu compte que je déteste porter des vêtements "féminin", je trouve que ça ne me va pas du tout. Quand je me suis vu dans le miroir, portant une camisole "féminin" avec un peu de dentelle, j'ai ris parce que je me trouvais ridicule la dedans. Je me demande si ce n'est pas parce que j'ai une apparence plus "masculine" que je trouve que mes vêtements ne me font plus. Il faut dire que je n'ai jamais été fan de vêtements "féminin", j'ai toujours détester les jupes et les robes. Depuis peu, j'ai l'impression qu'être une fille commence à me déranger. Il n'y a pas si longtemps, quand j'ai vu ma poitrine (dans un miroir), je me suis dit "ce n'est pas moi". Au quotidien, ma poitrine ne me déranges pas, puisqu'elle est petite et que je porte des vêtements qui la cache un peu. Mais je me demande si cela n'est pas lié à mon apparences. D'ailleurs depuis que je me suis fait couper les cheveux (mi long, court), je me sens mieux. Je trouve que cela me représente. Je trouve aussi que mon prénom ne me correspond plus. J'aime la sonorité et la manière qu'il s'écrit, mais il est trop féminin a mon goût. Comme je disais au début, je ne crois pas que je suis trans puisque qu'il a des signes quand on est petit. Quand j'étais petit, ça ne me dérangeait pas d'être une fille. Je m'associait en tant que fille dans le passer. Mais je ne sais pas si je me sens homme, en même temps se sentir homme ou femme est un concept vague pour moi. On peut dire que, pour moi, les contours de ses concepts sont floue. Pour résumer, je suis perdu et sur de rien. J'ai surement oublié de mentionner des choses, mais ce n'est pas si grave. Mon texte doit sûrement être dans le désordre, donc désolé pour cela. Il doit aussi y avoir des fautes d'orthographe, souvent des erreurs d'inattention. En tout cas, merci de m'avoir lu, je vous souhaite une bonne journée/bonne après-midi, bonne soirée.



Je pensais être bisexuelle mais avec les garçons je ne ...

Bonjour ! Je suis en plein questionnement sur mon orientation sexuelle et je me demandais si vous pourriez m'aider... Donc, l'affaire est que je pensais être bisexuelle pendant très longtemps, mais j'ai maintenant réaliser que je n'avais que les "papillons dans le ventre" et ce genre de truc par rapport aux filles... avec les gars, c'est juste du stress, genre ? Mais en même temps, je suis toute mélangée. Aussi, je ne me vois pas être très intime avec un gars, mais je me vois bien avec une fille. Je suis donc vraiment confuse et je me demandais si vous auriez quelques trucs à me donner ! Merci beaucoup :))


Je suis en questionnement sur mon orientation sexuelle. J’ai du ...

Bonjour je suis actuellement sur le questionnement de mon orientation sexuelle j'ai déjà eu des rapports sexuel avec un homme se qui ma semi plus, j'ai du désir sexuel chez l'homme mais aussi chez la femme j'ai déjà eu une relation avec un femme mais je n'arrête pas de me poser la question " suis je gay" alors qu'au fond de moi je ne veux pas je me dis aussi que c'st a cause de l'adolescence il m'arrive aussi de faire des rêves sexuel avec un homme mais aussi avec une femme.


Je n’arrive pas à savoir quelle est ma sexualité, mais ...

Je n'arrive même pas a savoir ma sexualité... C'est bizarre a mon age mais je crois que je suis tomber a amoureuse de ma meilleur amie... j'étais jalouse car elle sortais déjà avec une autre fille. Je disais a son ex qu'ils n'allait pas bien ensemble avant. Quand elle me donnais des long câlin j'ai toujours eu ce sentiment de protection que savais qu'elle m'aime je suis heureuse a chaque fois. Elle a toujours été la pour moi. Parfois j'aimerais être plus la pour elle faire plus pour elle car j'ai peur de la décevoir j'ai peur de ne pas être assez a la hauteur pour elle. Elle me donne toujours a manger car je me force a ne pas manger le midi a l’école. Elle est très généreuse. Sérieux qu'est-que je suis vraiment?



Peut-on être lesbienne même si on a aimé des hommes ...

J’ai eu des sentiments pour des hommes dans le passé mais aujourd'hui j’ai réalisé qu’en réalité les femmes l’attirent plus. Mes sentiments pour ces gracins étaient réels mais à présent, seules les filles me font de l’effet. Je pense être lesbienne mais cette ancienne attirance pour les hommes me fait douter. Peut-on être lesbienne même si on a aimé des hommes auparavant ?