Tag: doigter




Lorsque mon copain touche mon clitoris, cela me procure un ...

Bonjour, je suis avec mon copain depuis un moment et nous pratiquions les préliminaires (nous n’avons jamais eu de rapport sexuel concernant la pénétration) Lorsqu’il se met à toucher mon clitoris cela me procure un bien mais douloureux, c’est très bizarre mais cela ne fais pas mal pas de brûlure ou quoi que ce soit, simplement sa devient douloureux au point de me faire tremblé lorsqu’il touche trop.. Je pense que je suis extrêmement sensible je me pose beaucoup de questions, en attente d’une réponse Mina Salut Mina ! Merci de faire confiance à AlterHéros ! Je te félicite de chercher des réponses à tes questions et ça me fait très plaisir de te répondre. Si je comprends bien, tu éprouves de la douleur lorsque ton partenaire te caresse au niveau du clitoris. Tu as l’impression d’être extrêmement sensible. Toutefois, tu sembles dire que ses caresses te procurent également du plaisir. C’est exact ? Je vais tenter de t’aider à y voir plus clair ! Je commence par te rassurer; la sensation que tu décris (un mélange de plaisir et de douleur) me semble tout à fait normale. Lorsque l’on est en train de découvrir notre sexualité, cela prend souvent plusieurs essais-erreurs avant de trouver une stimulation qui nous convienne.  Dans ta question, tu n’abordes pas la question de la masturbation. Le fait d’explorer son corps et ses organes génitaux par soi-même peut s’avérer très bénéfique à plusieurs niveaux. Cela permet, entre autres, de mieux comprendre quels types de touchers nous plaisent (intensité de la pression, zones particulièrement plaisantes, vitesse du mouvement, etc.). Nous pouvons ensuite communiquer plus clairement ce que nous voulons à notre partenaire. Ainsi, je ne sais pas si tu te masturbes, mais je t’y encourage (si tu en as envie, bien sûr !).  Voici une courte vidéo sur le clitoris que je te suggère fortement d’écouter avant de poursuivre ta lecture : Clitoris : On parle de sexe !  Il est vrai que le niveau de sensibilité varie d’une personne à l’autre. Il est donc effectivement possible que ton clitoris soit plus sensible que la moyenne. Or, même si c’est le cas, il serait très étonnant que cela constitue une entrave à ton plaisir sexuel. Chaque personne aime être stimulée d’une manière différente, il suffit de trouver ce qui fonctionne pour toi. Par exemple, certaines personnes avec un clitoris apprécieront une stimulation directe et intense alors que d’autres préféreront être caressées doucement autour du clitoris. Les possibilités sont infinies ! Je crois que l’on peut dire sans se tromper que la majorité des personnes avec un clitoris préfèrent que les caresses ne soient pas directement dirigées à cet endroit de manière intense dès le début des préliminaires. Lorsque l’excitation monte dans le corps, plusieurs réactions se produisent. Chez les personnes qui ont un vagin, on observe notamment la lubrification vaginale. Ce qu’on ne nous dit pas souvent, c’est que tout comme le pénis, le clitoris entre en érection lorsque l’on devient excité.e sexuellement. En effet, il s’allonge et devient plus sensible. Il faut donc faire preuve d’un peu de patience et de prudence au début des préliminaires afin de préparer le clitoris à être stimulé. C’est un fait : la stimulation directe du clitoris peut devenir douloureuse en raison du nombre impressionnant de terminaisons nerveuses qui s’y trouvent. Heureusement, il y a plusieurs stratégies qui peuvent être adoptées pour éviter que ça ne soit le cas ! En voici quelques-unes… Diminuer l’intensité de la pression exercée sur le clitoris et/ou diminuer la rapidité des caresses peut empêcher que celles-ci ne deviennent douloureuses. Tu peux dire à ton partenaire « plus doucement » ou « plus lentement » si tu sens que cela serait plus agréable pour toi. D’autre part, si tu sens que ton clitoris est trop stimulé et que cela devient désagréable, le fait de lui laisser une petite pause peut s’avérer bénéfique. C’est l’occasion idéale pour explorer les autres zones érogènes qu’offre ton corps ! Ton partenaire peut, par exemple, stimuler les autres parties de ta vulve (grandes et petites lèvres), l’intérieur de tes cuisses, tes seins. Vous pouvez également en profiter pour vous embrasser, vous faire des massages… Puis, quand tu en auras envie, ton partenaire pourra recommencer à stimuler doucement ton clitoris.  Finalement, il est important de comprendre que les sensations que nous procurent les différentes parties de notre corps sont directement liées à notre état d’esprit (niveau de détente, d’excitation, etc.). Ainsi, une personne tendue, stressée ou simplement pas d’humeur à prendre du plaisir sexuel risque de ressentir de l’inconfort ou de la douleur si elle reçoit des caresses. Je te recommande donc de prendre le temps de te questionner sur ton état d’esprit avant et pendant vos relations sexuelles et, au besoin, de prendre des moyens pour t’amener dans un état de détente et d’excitation. Cela pourrait être de passer plus de temps à s’embrasser et à se faire des massages non génitaux, prendre un moment pour échanger avec ton partenaire sur vos désirs et craintes en lien avec la sexualité… À toi de voir ! N'oublie pas d'écouter ton rythme et tes besoins à travers toute cette exploration! Voilà ! J’espère sincèrement avoir su t’apporter des réponses et du réconfort. N’hésite pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin 😊 Bonne exploration ! Jeanne