Tag: dévoilement



Comment faire mon coming out en tant que gender fluid ...

je suis gendre fluide et je sais pas comment faire mon coing out a ma famille car je vois pas comment leur expliquer donc si il existe des ressource pour m'aider a me préparais ou pour les aider à comprendre je les prendrais avec plaisirs p.s mon père est transphobe et ma mère comprend pas l'idée de la gendre fluidité


Je veux faire mon coming-out bisexuelle, ne pas le faire ...

Bonjour je m’appelle Laurie et j’ai 12 ans. Je sais que je suis jeune mais je me suis posé beaucoup de question à propos de mon orientation sexuel et j’ai finalement compris que j’étais bisexuelle. Je n’ai pas honte d’être comme ça mais j’ai peur des paroles des autres. Je veux faire mon coming out, ne pas le faire m’empêche de dormir. Pourriez vous me donner des conseils sur comment je pourrais commencer mon coming out? Merci d’avance Laurie



Je suis une fille lesbienne je ne sais pas comment ...

Bonjour je me pose beaucoup de questions sur ma sexualité je ne sais pas comment le dire à mes parents je me sens mal dans mon corps actuellement pouvez-vous me donner quelques petits conseils. Je suis pas une fille lesbienne je ne sais pas comment le dire à mes parents. Albato


J’ai l’impression de devoir cacher ma bisexualité à mes collègues ...

Bonjour, Voilà je suis une femme âgée de 24 ans, j’ai fais mon coming out il y a presque 1 an sur ma bi-sexualité (même si je me pose encore des questions sur ma bu-sexualité ou non) et je suis en couple avec une femme. Concernant mon boulot je fais attention à ce que je dis concernant ma relation car dans la société actuelle il n’est pas toujours facile d’être « accepté » sachant que je travaille avec des enfants. Mais en même temps le « cacher » à mes collègues n’est pas une solution non plus pour que je puisse m’épanouir entièrement dans ma profession sans devoir toujours faire attention à ce que je dis. Que me conseillez-vous pour mon travail? Et comment me poser les bonnes questions sur ma bi-sexualité ou non ? Deuxième question: Je m’intéresse- m’interroge de plus en plus sur la transidentité- transgenre et je souhaiterais rencontrer des personnes avec qui je pourrais parler librement, lui poser des questions sur tout cela. Comment est-ce possible ? Bien à vous. Meggy


Je vis dans une famille homophobe et je n’ai personne ...

Je vis dans une famille homophobe, je n'ai personne de confiance pour en parler. Bonjour, j'espère qu'en ce temps de pandémie, vous et vos proches allons bien. Je vis dans une famille de 5 membres, je suis l'enfant aîné. Depuis mon enfance je sais que j'aime les garçons. Je viens d'un pays homophobe et à l'âge de 11 ans, ns sommes venus habiter au Québec. Étant enfant, je ne pouvais pas expliquer mes sentiments mais avec l'âge, j'ai compris. Je ne suis pas à l'aise avec les labels, mais je sais que je fais partie de la communauté LGBTQ+ et c'est ce qui compte le + pour moi. Je n'en ai jamais parlé à aucun membre de ma famille et j'ai peur de le faire. Je n'ai pas de bonne relations avec mon père, j'ai peur de sa réaction. Avec ma mère,ça va mieux, mais tous les 2 sont extrêmement homophobes et j'entends très souvent les propos homophobes chez nous. Mes siblings sont petits et je veux pas leur en parer. Ma plus grosse peur ce n'est pas d'être battu ou renié, c'est de vivre de l'intimidation chez nous. Je ne pourrait pas cohabiter avec eux tout en étant intimidé,mais j'ai nulle part ou aller à long terme. Il y a quelques personnes qui savent qui je suis, mais je ne veux pas leur parler de mes problèmes,ils sont très bien ces personnes et je les aime, je sais juste pas pas si en cas de réelle urgence elles vont m'aider .c'est pour cela que j'écris ici. Ça fait des années que je cache ce secret à mes parents,je suis encore loin de m'accepter à 100%, je me sens un peu incomplet, comme s'il manque quelque chose à ma vie. Je règle souvent mes problèmes personnels seul et je n'aime pas demander de l'aide dans ce genre de chose, mais on ne peut pas être toujours seul. Comment faire pour se remonter le moral ?



Je suis gai et mes parents sont homophobes. Quoi faire?

Je suis gai et mes parents sont homophobes. Ça fait maintenant 1 an que je garde ce secret de tout le monde. La raison que je ne l’ai pas dit à mes amis c’est que l’année prochaine je ne les verrais plus alors à quoi bon.C’est de plus en plus dur de supporter les commentaires de mes parents sans craquer et leur dire ce que je pense de leurs commentaires homophobes. Je pense que je ne vais jamais leur dire que je suis gai parce que je suis sûr qu’ils me feraient faire les thérapies de conversion d’orientation sexuelle. C’est dur de les regarder en pleine face sans penser à ce qu’ils disent. Ah j’ai hâte d’avoir l’âge légal pour partir de là.Je sais pas quoi faire?


Après avoir divorcé avec ma femme il y a plusieurs ...

je Divorcé d'une femme depuis plusieurs année et j'ai eu des relation avec d'autre gars et j'ai aimé .... je sais que maintenant je préfère les relation avec des gars et faire du Naturiste mais sais pas comment annoncer cela à ma fille,famille et amis ????


Je veux devenir homosexuel, mais ça me fait trop peur ...

e veut devenir Homosexuel j'ai toujours voulus etre gay mais sa me fait peur j'ai honte de moi , mais c'est plus fort que moi je ne pense qua sa ou comment combien de temps encore je vais tu aime sa etre gay tout c'est question me trotte dans la tète sa fat trop long temps que j'attend se moment ,Merci de me guider et m'aider



Pourquoi la culture gaie encourage-t-elle des dynamiques toxiques de flirt? ...

Allô Guillaume et Marie-Édth vous allez bien j'espère. C'est correcte de mettre le messages sur votre site. Je me demande encore des choses par contre que je ne comprend pas. Je ne suis pas sur de la différrence entre vous qui disez une sous-culture vs les hommes trop vieux de montréal qu'eux disaient "culture gay" et de "get used to it" que c'est normal d'etre dans des habitudes différente de séduire / traiter le physique. Je ne veut pas dire qqch homophobic. j'essaye de garder des bonnes valeurs mais sa fait aussi que je me sens judgy par rapport à des "préférances" des fois. Si n'importes qui d'autre de n'importe quelle contexte mettrait ses 1st critères de "préférance" de rencontre d'être épilé/aucun poils + avoir de l'air jeune + pas gros ou pure et naïf... automatiquement on trouverait ca vain, douche, macho, superficielle ou "mononque"... Pk entre gars ca serait correcte d'encourager? je voudrais que mon bro soye traité correcte par des gars correctes. Pas comme de la viande neuve pas encore touché. qu'il aille des personnes meaningful qu'il s'entend bien avec et qu'ils veulent le connaître pour vrai et pas juste son allure. C'est sure que c'est une partie importante la connection physique mais c'est pas tout. Il me semble que presque 2020 c'est assez tard pour qu'on se demande des questions sur comment on approche les gens? je trouve sa comme vieux comme façon de pensé. On dirait comme des vieilles idées sexistes mais tourné vers de gars donc on trouve ca acceptable? je ne sais pas si il y a un mot pour ca mais de l'extérieure ca ressemble pas mal à du sexisme /des filles-objets, mais pas de fille... donc des gars-objets. je ne comprends pas ce ue je ne comprends pas... pourquoi ca serais une culture ou sous culture qui est défendu au point que ca devient normal et courant de focusser pis d'approcher juste avec le physique. c'est creep de faire ca a des filles. Encore plus pour des pas mal plus jeunes? pourquoi c'est pas creep de le faire à des gars. Ou votre exemple, je ne vois pas comment ca pourrais etre pas raciste, un blanc qui veut pas un chum asiatique juste parce qu'il est asiatique. il me semble que c'est vraiment plus des préjugés que une préférance innoffensif? est ce que je pense homopobic? Je trouve que ca a l'air mauvais pcq ca me fait penser aux gars qui commentent l'allure des filles qui ont rien demandé? ou est ce que c'est ca le problème? de comparer mon ami gars qui recoit bcp de commentaires a des filles qui ont beaucoup de commentaires? je me demande aussi sur un autre sujet: c'est 16 ans minimum pour le consentement sexuel... je me demande 1. ca veut dire quoi pour des gens qui ont du sexe ensemble avec quelqu'un qui a pas encore 16 ans? 2. si 15-24 ans c'est automatiquement sans consentement sexuel, à partir de quoi c'est interdit? c'est acceptable du gars s'il fait de la séduction subtillement? ouvertement? si ils s'embrassent? qu'est ce que c'est le seuil pour dire "à partir d'ici c'est sexuel donc c'est clairement pas correcte"? Enfin je me demande si il y a des exceptions que des fois ca serait correcte de dire que quelqu'un est gay? je pense entre autre au fait que je trouve ca weird par rapport à ma copine de pas lui dire aux complets la vérité. Les raisons pourquoi je passe plus de temps avec mon ami qui vivait un bout plus fragile et que j'ai laisser passer des bouts qu'il était plus plate sans vraiment lui en vouloir. Anton