Tag: désirs


Pourquoi suis-je homosexuel?

Hello Guillaume et Marie Edith Merci pour vos encouragements. Ça m'aide beaucoup et prendre mon temps pour vivre au mieux mon homosexualité. Depuis que je vous écris et j'ai accepté mon homosexualité je ressens de plus en plus de forte envie physique de vivre avec un garçon et de faire l'amour avec un garçon pour etre épanoui sexuellement et ça devrait m'aider à dépasser ma honte, qui semble diminuer, pour prendre contact avec des associations lgbt J'avais une dernière que stion : pourquoi je suis homosexuel, et l'origine de l homosexualité rien n'est fait pour ? Personnellement, pourquoi, c est étrange à dire, pour me sentir épanoui mon corps me réclame de plus en plus de faire l'amour avec un garçon ? Jespere finir par vivre une expérience avec un garçon, ça vient du plus profond de moi cette envie et je devient impatient depuis que je me suis accepté ? Pourquoi ? Je suis troublé par le fait que mon attirance romantique est secondaire pour le moment par rapport à mes attirance sexuelle et physiques qui sont mes principales motivations ? Est-ce normal? Frank


Plus je me fais rejeter par des filles, plus j’ai ...

Bonjour AlterHeros, Je ne sais plus où j'en sui. Je me pensai hétéro même si j'ai deja eu des envies avec des mecs de ma classe par le passé. Je n'ai jamais fai l'amour. Je n'arrive pas à kiffer les filles qui sont attirée par moi. Je me prend des rateau sur rateau avec les filles qui m'attire beaucoup physiquement. Et plus je me prend des rateau et plus j'ai envie secrétement de faire l'amour avec des mecs que je trouve cute lors de mes rencontres. Je regarde beaucoup de X gays ces derniers temps, ça m'excite de plus en plus et ca m'apporte un réconfort et un bien être qui me console de mes râteau. Plus je me fait rejetter par des meufs, et plus j'ai envie de devenir gay. Qu'est ce qui m'arrive ? Est ce que mes râteau avec des nanas peut faire devenir gay un mec ou j'étais déjà gay avant ou c'est juste passagé ... Ricky.


J’ai peur d’être “devenu” bi ou homo… j’arrive plus à ...

Bonjour Alterhéros, je vous écrit aujourd'hui parce que je suis au fond du gouffre et désespéré. Depuis un an maintenant j'enchaîne crises d'angoisse sans arriver à m'en sortir. Depuis 6 ans j'ai des rapports sexuels avec un pote à moi et ça m'a toujours excité. Je me masturbe le plus souvent en pensant à ces rapports et j'ai des fantasmes par rapport à ça. (j'ai eu aussi des fantasmes avec des filles genre toucher les seins les fesses etc...) D'un autre côté je suis tombé amoureux de beaucoup de filles et je me suis toujours vu en couple avec une fille. Mais depuis un an je me pose beaucoup de questions sur mon orientation sexuelle : je me suis dit "si j'ai eu des rapports avec un gars c'est que je suis gay" et j'ai commencé à m'inventer tout un tas d'attirance pour des gars alors qu'un gars ne m'a jamais attiré avant (à part mon pote) En ce moment je doute de ma capacité à être excité par une fille alors qu'un simple câlin peut me faire bander. Quand je suis avec ma copine ces pensées vont généralement s'en aller. Maintenant je me sens mal à l'aise avec quelqu'un de gay alors qu'avant ça ne m'était jamais arrivé je m'en foutais Je sens que mes rapports sexuels avec ma copine sont iminents et j'ai peur de ne pas être moi-même par rapport à ces doutes. Je tiens à préciser que par exemple un simple "soulève-moi" d'une fille peut m'exciter à fond et que je peux me masturber juste avec ça sans images. Une fille de mon bahut m'a énormément excité aussi la semaine dernière. Une autre fille m'a énormément excité il y a quelque mois car elle a pris ma main et l'a mise sur son entre jambe et j'ai bandé comme jamais. La semaine dernière une fille m'a juste dis soulève moi et j'ai eu la plus forte éjaculation de ma vie. Ce que qui me fait douter c'est que je n'arrive pas à me faire d'images de mes rapports avec une filles puisque j'en ai jamais eu... (est-ce que c'est normal ?) et que je me suis mis dans la tête que je ne me vois en rapport qu'avec des mecs et rien que ça alors qu'avant nan... Je n'arrive pas à me masturber sur des files sans stimulation (messages, photos, Je tiens aussi à préciser qu'inconsciemment, quand je n'ai pas d'angoisses, je regarde les filles je cherche à plaire aux filles et que je drague que des filles Quand j'étais plus jeune je fantasmais sur des filles et c'est à partir du moment où on a commencé à faire ces "jeux" avec mon pote que j'ai commencé à fantasmer principalement sur ça. J'ai peur d'être "devenu" bi ou homo... (en dehors de mon pote AUCUN mec ne m'a jamais attiré à part certains dans des vidéos pornos et je suis même pas sûr) Avant quand je regardais du porno gay je me mettais juste à la place du passif et maintenant que j'ai mes doutes je commence à regarder les mecs et je me demande si ils m'attirent J'aime ma copine, j'adore quand elle me fait des bisous dans le cou, quand elle m'embrasse et quand on se fait des câlins. Quand je lui faisais des bisous dans le cou j'avais qu'une envie c'était de descendre sur ses seins... mais je me persuade que ce n'est pas de l'attirance sexuelle donc s'il vous plaît dîtes moi ce que vous en pensez Voilà je ne sais pas si je suis hétéro, bi, gay mais je cherche juste à me rassurer parce que là ça fait trois jours que j'arrive plus à contrôler mes crises de panique et que j'ai tout simplement passé une année "merdique" à cause de ça... merci d'avance :)'' Baptiste



Je suis en couple avec une femme qui est mal ...

Bonjour, Je vous contacte aujourd'hui pour discuter de mes relations amoureuses et sexuelles. Je me considère homosexuelle, je n'ai eu que des liaisons romantiques avec des femmes, et je n'ai jamais ressenti de l'amour pour un homme (autre que de l'amitié ou de l'amour "familial"). Bref, tout laisse croire que je suis effectivement homosexuelle. Sauf que j'ai déjà eu des relations sexuelles avec des hommes, alors que j'étais déjà consciente de mon homosexualité. Je suis aujourd'hui en couple avec une femme, qui est très mal à l'aise face à cette situation: elle trouve que j'ai fait des choses qui allaient à l'encontre de ma "nature" de femme gay. Soit dit en passant, elle n'aimerai pas être en couple avec une femme bi donc je ne peux pas simplement changer "d'étiquette" pour ne plus aller à l'encontre de ma (nouvelle) nature... En ce qui me concerne, je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai l'impression que jamais je ne pourrai aimer un homme (par amour romantique), mais qu'en revanche, je les trouve parfois très attirants, voire je m'imagine des scénarios (voire je franchis le pas). Qu'est-ce que cela veut dire sur moi? Suis-je homosexuelle? Suis-je bisexuelle? Suis-je en train de passer par une phase? Suis-je hétérosexuelle "refoulée" et que mes vrais sentiments resurgissent simplement maintenant? Je n'arrive pas trop à comprendre à quoi j'appartiens et c'est vrai que c'est déroutant parce que du coup je suis incapable d'expliquer mes actions aux autres, qui ne me comprennent pas non plus. Voilà, j'attends donc votre réponse avec impatience, Prenez soin de vous, Louise


Est-ce que la libido d’une personne hyposexuelle peut changer avec ...

Bonjour et gros becs de France! Voilà, je suis mariée depuis 10 ans à un homme que j'aime et qui m'aime. Nous avons des jumeaux de 6 ans (et j'ai aussi des jumelles de 17 ans d'une précédente union), et c'est un papa fantastique et un beau-père attentionné. Mon souci est que je pense qu'il est hyposexuel. Le sexe ne l'intéresse pas beaucoup, il ne manifeste pas de désir envers moi et nos rapports sont très peu fréquents (1 à 2 fois par an avec pénétration, toujours dans la même position et cela ne dure pas très longtemps. Sinon, du sexe oral (lui pour moi généralement, i semble aimer m'offrir cela) mais rarement aussi, je dirais 1 fois tous les 3-4 mois). Il me dit que le sexe ne lui manque pas, il ne se masturbe même pas... Moi en revanche, le sexe me manque, j'aime ça et n'en ai pas honte. Nous avons consulté des sexologues ensemble, j'ai tenté de "varier le plaisirs", certaines choses fonctionnent sur le coup, mais cela retombe toujours très rapidement. Il ne prend jamais l'initiative et je me lasse de devoir réclamer ses faveurs à chaque fois. Je me sens très frustrée et perds confiance en moi au fil des ans: je suis bourrée de complexes (irrationnels pour la plupart), je ne me sens pas femme mais seulement mère et "copine", je suis sous anti-dépresseurs... Je me sens "faner" petit à petit, ne pas susciter d'intérêt physique chez mon mari. Nous nous entendons très bien au quotidien, on rit beaucoup ensemble, c'est quelqu'un qui a énormément de qualités. Mais je sens que je craque. Je me sens attirée par d'autres hommes (physiquement mais pas du tout sentimentalement) et me demande si des aventures extra-conjugales ne seraient pas la solution. Je lui ai déjà dit que je n'étais pas à l'abri de succomber un jour si un type me faisait des avances et me plaisait. Il m'a répondu qu'il en avait conscience et que si ça devait se passer, il préférait ne rien savoir. Bref, ma question est la suivante: que puis-je faire pour éviter d'en arriver là? (le tromper n'est pas ce dont j'avais rêvé en l'épousant. Je précise qu'au début de notre relation, notre vie sexuelle était un peu plus active, mais pas non plus exceptionnelle: il souffrait du dos, prenait de la morphine, et je mettais ça sur le compte de ses problèmes médicaux. Il a été opéré depuis, va beaucoup mieux, ne prend plus de morphine, mais pour autant, notre vie sexuelle est de plus en plus plate). Dois-je me résigner? Une personne hyposexuelle peut elle changer (j'en doute fort... Et mon mari a 49 ans...) Merci d'avance pour votre aide... Bravo pour votre site!!!


Je ne sais pas où me lancer dans mes relations ...

Bonsoir, car il est 22h50 chez moi je vous écrit pour la première fois je me demande, mais qui suis-je réellement... je suis une femme qui n’a jamais couchez avec une femme, mais avec un homme oui, j’aime pas touchez l’homme ni faire autre chose que la pénétration vaginale, mais imaginez le faire avec une femme ça me donne des envies... de vouloir tout essayée ! Étant jeune j’ai jouez à un jeu ont se donnait des défis moi et une femme de faire l’action demandée sexuellement, mais sa pas été très loin, mais ce que j’ai ressenti à ce moment là c’est que j’aimais réellement les femmes et je suis même tombée jalouse quand cette femme a commencer à être avec un homme. Depuis ce temps-là je me pose la question constamment je suis quoi en réalité j’arrive pas à mettre de mots et sa me ronge de l’intérieur. Rendu aujourd’hui je viens de sortir d’une relation très douloureuse je me fessait manipulée pendant x nombre d’année et puis je ne sais pas où me lancer dans mes relations je veux être en couple, sans savoir quel choix faire femme ou homme?... merci de m’avoir lus et de m’avoir répondu :)



Est-ce que c’est possible de suivre une thérapie de conversion?  ...

Bonjour, J'espère que vous allez bien depuis notre dernier mail ! Je reviens vers vous avec des nouvelles: Ça ma pris beaucoup de temps pour pouvoir en parler a mon mari, ca m'a demandé beaucoup de courage mais j'ai fini par le faire le 14 septembre 2019 par l'occasion de notre un an des fiançailles. Mon mari a été tres honnete et directe, il m'a avoué que c'est vrai, qu'il a eu des aventures homosexuelles mais, il ma dit qu'il ne m'a jamais trompé réellement et que ce qu'il faisait etait juste Virtuel sur facebook pour ne pas refoulé (d'apres ce qu'il dit) et qu'il regrette vraiment de m'avoir fait subir toute cette douleur. Il a meme pleuré, il a versé les larmes de son corps en me demandant le pardon et en me disant qu'il ne s'accepte pas ainsi, qu'il n'accepte pas le fait qu'il est homo et qu'il veut changer cela a tout prix, il disait aussi quil m'aimer de toutes ses forces et qu'il a développé des sentiments amoureux pour moi et qu'il refuse l'idée de me perdre que j'etais tout pour lui et qu'on le laissant j écrirais sa FIN. il dit je t'ai choisi comme epouse parceque je sais que tu seras a mes cotés que tu me donne la force pour surmonter ça. Je lui ai demandé si il a deja pensé a voir un psy il ma dit oui a plusieurs reprise mais il n'avait pas le temps pour le faire. Et si je compte l'aidé il va voir un psy pour pouvoir s'en débarrasser de cette orientation. Je viens pour vous aujourd'hui encore une fois pour que vous me conseillez et vous m informez et vous m'orienter. Est ce que c'est possible de suivre une Thérapie de conversion ? Est ce que mon mari peut redevenir hétéro et se contenter de moi seulement ? Comment pourrais je l'aidé sur ca ? Par ou doit on commencer ? Franchement je suis perdu je n'arrive pas a me décider si je dois l aidé ou le quitté. Je passe un moment très difficile je vous prie de m'aider !