Tag: Découverte


J’ai peur d’aimer ma première relation homosexuelle et de n’aimer ...

Bonjour, J'ai 19 ans et je veux parler d'un problème que j'ai, j'ai peur de faire une bêtise... Depuis que j'ai 8 ans, je ressens une véritable excitation dès que je vois un homme ligoté dans un film, je me mets à sa place, et j'adorais ca. Petit à petit, la puberté se faisant, j'ai commencé à "sexualiser" ce fantasme, notamment avec la pornographie. Le truc, c'est que quand on cherche sur internet du porno dans lequel des hommes sont dominés... on ne tombe que sur du porno homosexuel. J'ai donc commencé à regarder ce genre de contenue assez régulièrement (peut-être deux fois par semaine) et, alors que ca n'était pas du tout le cas avant, je ne fantasme plus que sur le fait d'être dominé par un homme. Avant, homme ou femme, peu m'importait, même je préférais légèrement les femmes. Aujourd'hui, je suis encore puceau, je n'ai jamais pratiqué quelconque activité à caractère sexuel avec un ami non plus, pour la simple et bonne raison que jusqu'à très tard, je n'ai pas eu de relation même amicale avec un garçon. Ceci je le regrette, et il y a deux ans, j'ai rencontrer un garçon [profondément hétérosexuel] vraiment très gentil avec lequel justement je parlais pas mal sexualité. J'ai cru l'aimer, je crois même l'avoir désiré, mais aujourd'hui, on s'est perdu de vue (à cause des études) et je me dis que peut-être c'était une sorte d'émerveillement de trouver enfin quelqu'un de mon sexe à qui parler, bien que c'était peut-être vraiment plus fort qu'une grande amitié... Ce qui m'a le plus surpris est que pendant cette période, eh bien... je n'avais presque plus de libido : chez moi, je ne me masturbais plus, alors qu'en principe, c'est presque une fois par jour, et puis quand j'étais avec lui, tout le désir que j'imaginais se volatilisait. Je me sentais juste bien comme on est bien avec un ami très proche, avec lequel on rit et passe de bons moments. L'année dernière, je me suis rapproché d'une fille que je connais en fait depuis trois ans, et à laquelle je m'étais confié quand à cette histoire avec ce garçon. Mon ressenti avec elle était très différent : je ne ressentais pas vraiment du désir, mais en revanche, sa personnalité me fascinait : une fille très forte, motivée, qui a des projets. J'aimais beaucoup parler avec elle d'un tas de sujets, et elle est très expansive, ce qui me fait beaucoup rire. J'ai alors essayé de me rapprocher vraiment d'elle, toujours avec le doute que finalement, si je n'ai aucun désir, difficile de construire une relation amoureuse. Je m'étais arrêté de regarder du porno gay, mais j'entretenais encore mon fantasme à travers des vidéos sur youtube qui présentait des hommes attachés, sans connotation sexuelle (scène de films d'action...) Mais finalement, tout s'est évanoui, lorsqu'un jour, elle m'a dit qu'elle me pensait homosexuel à cause de ce qu'il s'était passé l'année précédente avec ce garçon. Coup dur monstrueux pour moi, et c'est à partir de ce moment (il y a trois mois environ) maintenant que les choses ont commencé à aller mal. En effet, depuis ce jour, je n'arrête pas à me questionner sur mon orientation sexuelle, d'autant que j'ai toujours voulu avoir des enfants, et le fait qu'ils ne soient pas biologiques m'embêtent beaucoup. Ce que je ne comprends pas, c'est qu'avant, je me disais, il arrivera ce qu'il arrivera, homme ou femme, tant que je suis heureux, alors tant mieux ! Et je sais que c'est la seule bonne réponse, d'autant que mon homosexualité serait très bien acceptée dans le cadre familial et amical ! Pour autant, je n'arrive pas à contrôler mes questionnements. Quand je suis dans la rue, je regarde tous les hommes et toutes les femmes, en me demandant : "est-ce qu'il/elle m'excite ?". Et je me remets à réfléchir. Tout ceci est vraiment tout à fait épuisant et usant, surtout que je fais des études scientifiques, qui demandent toute mon attention ! C'est alors qu'il y a une semaine, je me suis dit que la seule façon efficace de savoir si on est gay ou hétéro, c'est de tester. Je me suis alors inscrit sur un site de rencontre gay, curieux de relations de domination et de soumission, donc tout à fait mon fantasme. Hier, quelqu'un m'a répondu, un garçon qui dit avoir 22 ans, et qui semble très respectueux. On a pris rendez-vous dans un lieu public la semaine prochaine pour parler un peu de ce que je voulais faire avec lui (et pour être sûr qu'il n'y a pas d'entourloupe au niveau du profil!) Mais cette nuit, je n'ai pas dormi de la nuit : je suis très angoissé, et ce pour plusieurs raisons : d'abord, commencer par réaliser un fantasme avec un plan cul alors que je suis encore puceau est bien loin de mon idéal de mon premier acte sexuel. D'autre part, je crois que j'ai peur d'aimer ça, et de n'aimer plus que ça : à la fois les relations sexuelles violentes, et aussi le fait que ce soit avec un homme, et alors, adieu mon voeu ardent d'avoir des enfants...! Dois-je le faire ou annuler ...? Merci beaucoup de l'attention que vous porterez à ce message. Romain_c


Comment avancer dans la découverte de mes attirances homosexuelles et ...

Bonjour, Je vous avais écrit en juillet, pour savoir quelle est mon orientation, en étant toujours vierge à 23 ans et vivant à la campagne. Votre réponse m'a apporté du soutien mais c'est toujours dur ma situation. Pour être sûr de moi, je me suis testé. J'ai essayé de ne plus avoir de pensées homosexuelles, ne plus regarder du porno gay et penser uniquement aux femmes, pour savoir si je pouvais être hétéro-flexible, mais ça n'a pas marché, au moins ça m'a permis de comprendre que j'avais malgré moi des attirances qui ne passaient pas avec le temps. Je me rends compte que maintenant je tombe aussi parfois attiré par des mecs à la télé quand il me plaît. J'ai honte. Le porno gay me dégoute profondément de moi car une fois masturbée, j'ai très honte d'avoir eu envie de sexe avec un mec. Récemment, je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai été sur des applis de rencontre pour rencontrer des mecs et j'ai brusquement arrêté une fois l'excitation passée car j'avais très honte de ce que je faisais. J'ai pris contact avec un photographe qui fait de l'érotique gay. Tant que je me sentais excité sexuellement, je voulais en faire (car j'ai toujours ce fort fantasme fou de vouloir faire du x gay) et quand c'est passé je n'ai pas répondu à sa dernière relance. J'ai très honte, mes excitations sexuelles pourraient me faire franchir le pas avec un mec si j'en connaissais un de gay, ou faire n'importe quoi (photos érotiques), mais une fois passé l'excitation, j'ai envie de me taper dessus par honte si je le faisais car je vis à la campagne dans un environnement très homophobe avec des parents trop homophobes. Je pense que l'homophobie ambiante me met trop de pression à être hétéro et me pousse à vouloir faire n'importe quoi d'extrême comme réaliser mes fantasmes sexuels extrêmes (vouloir faire du porno gay ou érotique gay, j'entends) pour en sortir, comme une sorte de coming out violent pour dire aux gens de me laisser tranquille si j'aime aussi les hommes en plus des femmes, car j'ai tout essayé, je ne peux rien faire contre mes attirances pour les garçons depuis mes 12 ans. Mais bon, ce n'est pas la bonne solution. Voila comment avancer dans la découverte de mes attirances en douceur sans tomber dans l'extrême et effacer cette honte que j'ai de moi quand j'essaie un truc considéré comme non naturel par mon entourage ? Mathieu


Je veux devenir homosexuel, mais ça me fait trop peur ...

e veut devenir Homosexuel j'ai toujours voulus etre gay mais sa me fait peur j'ai honte de moi , mais c'est plus fort que moi je ne pense qua sa ou comment combien de temps encore je vais tu aime sa etre gay tout c'est question me trotte dans la tète sa fat trop long temps que j'attend se moment ,Merci de me guider et m'aider



J’ai développé des sentiments pour un homme, alors que je ...

Bonjour. Je suis hétéro et j'ai jamais eu d'attirances pour les hommes. Enfin, c'est ce que je croyais.. Un jour, dans un groupe facebook, pour fan de séries/films, Je suis tombé sur un gars avec qui je m'entendais bien. On a les même goûts à peu près, Du coup, on s'est ajoutés et on a continué à parler. Et plus je lui parlais, plus je commençais à développer des sentiments pour lui. C'est quelqu'un de très gentil. J'avais jamais ressenti ça auparavant, pour un homme. Je sais qu'il est bi. On parle souvent de ça, aussi. On est comme des meilleurs amis un peu. Mais, lui dévoiler mes sentiments serait une bonne idée ou non ? Est-ce de la bisexualité ? Toutes les personnes gars avec qui je parle, sont que des amis. Je ressent que de l'amitié pour eux. Sauf pour lui! Sylvain


J’ai des sentiments pour une amie. Suis-je bisexuelle?

Bonjour, J’ai vraiment besoin d’aide..Je dois tout vous expliquer sa risque d être long... Je suis une fille (14ans) et depuis toujours j’ai toujours aimée les garçons , je suis sorti qu’avec des garçons aussi , en 5ème un jour quand ma mère m’a dit qu’elle n’avait rien contre les lesbiennes , bi etc..je ne sais pas pourquoi sa m’avais rassurer , je regardais des séries et j était plus attirée par les filles des séries que des hommes , aussi j aimais voir les filles s embrasser c était mignon mais je n aimais pas les filles , j était amoureuse d un garçon à se moment là et il m a beaucoup déçu comme touts les garçons que j avais aimée..et en 4 eme (maintenant) j’ai vu cette fille qui devenait de + en + une pote et je sais pas comment vous expliquez , je la trouvait super belle et je la trouvais parfaite , j ai commencee à avoir des sentiments pour elle mais je ne veux pas l avouer a moi même sa fait déjà 3 mois que je regarde des sites des vidéos pour m aider pour voir si c rien ou que je suis devenue une bisexuel ou je sais pas je sais que je suis jeune mais j ai une grande attirance pour cette fille , je ne pense qu’à elle touts le tmeps et comme la plupart des adolescentes on se dit je t aime bonne nuit on s envoie des emojies et tout sa parfois j essaye de lui faire comprendre en mode je lui est dit : tu es la seule dans mon cœur tkt je lui est dit : t la plus belles de toutes , la plus importante je suis ouf de toi et tout mais elle ne le remarque pas et dit moi aussi et tout sa , bref en gros elle me manque quand je suis pas à côté d elle je suis jalouse je pense à elle tout le temps et je me pose des questions sur mon orientation je sais pas si a cause d elle ou grace jsp si je suis bi ou hétérosexuel mais je trouve que j ai vraiment des sentiments pour elle que je n ai jamais eu auparavant je sais pas c est différent donc pour moi c impossible que je sois hétérosexuel mais bisexuelle non plus fin je suis perdue aidez moi et désolée pour tout mon bavardage mais je suis perdue aidez moi svp  Anonyme


Comment puis-je trouver mon attirance sexuelle?

Bonjour monsieur ou madame Je tien à m'excuser d'avance pour l'hortographe... J'ai une question concernant l'orientation sexuel, j'ai depuis peux quelque doute sur mes attirance sexuel. Je ne sais pas si j'aime les garçons ou les filles, du fait que j'arrive plus facilement a nouer des lien ne serraisse amical. Comment puis-je trouver mon attirance sexuel ? Montelik Sinkenovitsh



Je n’ose pas encore avouer que j’ai des sentiments pour ...

Bonjour ! Je suis une femme je m’apelle Emy et cet été j’ai rencontré uniquement de vue une serveuse qui avait je pense la vingtaine .. et que j’ai recroiser plusieurs fois sur son lieu de travail A chacune de mes venues avant que je me fasse une fixette là dessus celle ci me regardait sans cesse, que ce soit en pleins service comme en pause , de loin comme de prêt et cela à 6 reprises ( les fois où je suis venues ) même mes parents me l’int Fait remarquer elle me regardait étonnamment beaucoup ! J’ai alors eu un sentiment étrange et depuis je suis complètement obsédé par cette fille pensez vous que je lui plais ? En tous cas à moi oui vu le ressentis que j’ai eu ! Même si je n’ose encore me l’avouer vraiment Emy



Suis-je hétéro qui aime un homme au lieu de sa ...

Bonjour Marc! D’abord, je suis navré.e de la réponse tardive. J’aimerais souligner le courage que vous avez présentement […]



Je ne sais pas quelle est ma personnalité, ce que ...

Bonjour, Mon problème est que je ne me reconnais pas. Je m'explique : je veux être une personne honorable une fois grande et il m'est hors de question d'être simple. Le problème est que depuis que je me suis rendue compte du fait cité plus haut, je ne sais plus si j'aime ce que je fais ou pas. C'est comme un trouble j'ai l'impression de ne pas me connaitre ni d'avoir une personnalité. Un fait de plus : je ne termine jamais quelque chose que je commence. Peut-être est ce parce que se sont des activités que je pratique seule... j'espère avoir une aide Milena