Tag: cruising


Je suis prisonnier de mes pratiques de cruising gay et ...

bonjour, je découvre.votre site et les réponses particulièrement pertinentes et construites aux questions d internautes j'ai 48 ans, marie depuis 23 ans, 2 grands enfants.(23 et 20 ans). je suis prisonnier de mes pratiques sexuelles depuis l'age de 20 ans. En clair, je fréquente depuis toujours les lieux de sexe (saunas, lieux de drague anonymes, aires autoroutes, forêt etc), consomme du sexe anonyme, bref, répond a la pulsion de la rencontre. Je baise comme un animal, les relations sont dénuées d'humanité. Parfois je me dégoûte. Seulement, après.10 ans de thérapie, Je n arrive.toujours pas a quitter ces.lieux. c.est devenu comme.un loisir, une activité occupationnelle, une obsession. parfois j annule des rdv pro pour me rendre sur des lieux. je suis aussi addict aux réseaux type grindr. Suivi psy sérieux, tout est abordé, seulement Je n arrive.pas.a me séparer de ces pratiques ( qui ne construisent rien, n apportent rien à long terme si ce n est gérer mes.angoisses) je me suis longuement interrogé sur mes pratiques homosexuelles. je.n arrive toujours.pas a définir une.orientation. .d'ailleurs est il besoin d en définir une ? j accepte une éventuelle homosexualité, bisexualité ou que sais je ? Ma problematique : comment sortir de ces pratiques obsessionnelles, relations anonymes et déshumanisées, COMMENT RETROUVER DU CONTROLE ? a.noter, que les relations sexuelles avec.ma.femme.sont devenues zero, au,fur et a mesure du temps (me.suis éloigne, honte, culpabilité etc....) Au total 10 ans de thérapie sérieuse avec.psychiatres, psychothérapeutes etc et pas de.changement significatif dans mes pratiques, si ce n'est plus d.acceptation et moins de culpabilité, résignation Dois je quitter ma femme, envisager.un nouveau mode de vie ? satisfaire une perversion ? j ai très tres peur de l abandon !!!! Merci de me lire. Et encore félicitations pour votre investissement Chrispi


Je suis homosexuel et je ne tombe amoureux que de ...

Hello Je m'appelle Franck j'ai 18 ans et j'aime les garçons. J'avais besoin de le dire à une personne. Au début j'ai ressenti de l'amour pour 2 mecs au collège mé avec le recul j'étais amoureux de leur physique, il n'y avait rien en commun entre nous. Ça a recommencé au lycée sur 3 mecs, pareil, ils avaient tous un physique que j'avais trop envie d'avoir dont j'étais vraiment amoureux, mais j'aimais pas leur personnalité. La je recommence à tomber amoureux d'un garçon pour son physique mais cette fois ci pour sa personnalité aussi. On s'écrit souvent quand on se voit pas on est devenu ami. Mais je suis grave désespéré il est hétéro. Je sais pas si il est conscient que je l'aime. La dernière fois il m'a invité chez lui, j'ai pris une douche après lui et j'ai eu le temps pendant une minute de le voir tout nu moi j'étais totalement déjà déshabillé et j'ai eu une érection incontrôlée en le voyant nu. Y a eu un moment de silence parce que on sest retrouver nu tous les 2 et j'avais une érection et j'ai rien osé et j'ai filé sous la douche et j'ai dû me masturber en solitaire pour que l'érection disparaît. Ensuite on a regardé un film ensemble et on n'a jamais reparlé de cette histoire qui était très gênante. J'avais espéré un truc avec lui en comprenant que j'étais physiquement attiré par lui, qu'il soit gay même s'il cherche à sortir avec des filles et puis rien J'ai peur qu il sait que je suis homosexuel mais j'ose pas en parler avec lui et lui avouer mes sentiments pour lui. Je sais pas comment interpréter son silence sur cet événement on se voit toujours et on se parle toujours de plein trucs hyper enrichissant, je le vois comme un ami mais j'ose pas du tout parler d'homosexualité ou même lui demander ce qu il pense de telle série lgbt. J'ai trop peur de le perdre et en même temps je voudrais qu'il m'aime mais il est hétéro tout les coups. Actuellement je voudrais être une femme pour qu'il sorte avec moi et me pose la question si je suis pas transgenre ou c'est juste parce que je sens que l'amour est impossible entre 2 hommes. Voilà tomber amoureux d'un garçon je trouve trop difficile à vivre quand ils sont hétéro, pour le moment les hommes que j'aime sont tous hétéro. On m'a conseillé sur des forums d'aller sur des applis de rencontre mais moi je peux pas, je crois que j'ai besoin d'aimer un physique ou un sourire pour avoir envie d'une relation sentimentale avec un garçon,alors j'ai envisager dans des lieux de drague gay mais avec le pass sanitaire que j'ai pas encore et le covid c trop compliqué. Comment ça se passe dans ce genre de lieux parce que j'en ai un peu peur j'ai l'impression par les médias que c'est un lieu de dépravation sexuelle et moi je recherche à aimer un garçon pour m'aider à l'accepter.


Je voudrais savoir s’il existe des lieux adaptés (gay ou ...

Hello, J'espère que vous ne me jugerez pas pervers ou anormal, j'ai déjà beaucoup de mal avec ce fantasme, je suis déjà très timide dans mes relations à 25 ans, j'ose même pas demander l'heure à des inconnus dans la rue, ça me tétanise, et j'ose même pas vous communiquer mon email par peur. C'est donc plus simple de vous écrire anonymement. Je suis exhibitionniste depuis mes 12 ans, j'éprouve de l'excitation sexuel à être vu nu ou à l'idée de me masturber ou de faire l'amour devant d'autres personnes. Je voulais savoir si il existe des lieux adaptés (gay ou hétéro) entre personne consentante, respectant la loi . Ne serait ce qu'être vu nu par d'autres me permettrait de me sentir mieux dans ma peau. Des filles m'ont déjà dit qu'elles me trouvaient mignon physiquement mais ça n'a ma jamais suffit à me donner confiance ou à me sentir bien dans ma peau, je suis toujours resté timide et peu sociable avec les gens. J'ai déjà eu une expérience involontairement, en nageant tout nu dans un lac ou je me pensais seul, quand je suis sorti de l'eau pour me rhabiller, j'ai été surpris nu par un couple qui a ri et qui a passé son chemin, heureusement pour moi. J'ai eu peur que le couple porte plainte, ce n'est pas arrivé, mais j'ai honte de le dire, j'ai eu aussi une sacrée érection et excitation sexuelle quand j'ai vu que la femme du couple était très amusée de me voir nu. Cette idée de pratiquer l'exhibitionnisme ne me quitte déjà pas depuis mes 12 ans et il ne me quitte plus depuis cette expérience. Il faudrait donc que je puisse assouvir mon fantasme dans un lieu approprié avec des personnes consentantes homme ou femme. Ca devient vital pour moi. Ce fantasme exhibitionniste s'est il renforcé à cause d'être vierge à 25 ans, de ma timidité et être attiré de plus en plus sexuellement par des hommes plus que par les femmes à ce jour ? J'ai l'impression que cet exhibitionnisme latent est devenu très fort et cette volonté de plus en plus forte d'être exhibitionniste prend pour origine mon homosexualité qui s'est beaucoup développée en grandissant et ma virginité que je traine toujours. Je me pose aussi de plus en plus la question si je suis homo ou si je me convainc de ça à cause de ma timidité et de ma virginité ? Je ne sais plus trop car j'aimerai davantage m'exhiber nu devant des femmes que devant des hommes, mais au niveau sexuel, je voudrai coucher avec des hommes, avec des femmes qui me regardent faire l'amour avec un mec. Parfois j'ai envie de coucher avec des femmes, mais cette fois sans personne pour me regarder faire l'amour, mais ça ne m'excite pas beaucoup, donc je préfère coucher avec des hommes dans 80% de mes fantasmes. Je ne sais pas trop si ce fantasme exhibitionniste est lié à ne pas assumer mon homosexualité ou alors je ne suis pas du tout homosexuel. Je suis mélangé, j'ai envie d'avoir des relations gays et parfois des relations hétéros, mais j'ai de plus en plus envie de relations gays ces derniers temps, rester vierge me donne de plus en plus envie de sexe entre mecs. Je ne sais plus trop quoi faire en n'assouvissant pas mon fantasme sexuel qui me permettrait de me sentir mieux dans ma peau et être désiré, être vu nu me suffit. Timide