Tag: configurations amoureuses



Biphobie, changements d’attitudes et configurations amoureuses… où en suis-je?

Petite remise en contexte : Je ne suis plus avec ma compagne avec laquelle j'ai été pendant trois ans et demi, nous nous aimions vraiment profondément et j'ai encore beaucoup d'amour pour elle. Seulement voilà, c'était la première fois que je me mettais en couple, la première fois pour tout et elle de son côté s'était déjà mariée et avait vécu pas mal d'année en couple. Nous avons quarante ans d'écart et déjà cette "différence" posait beaucoup de problèmes, notamment et surtout en société, notre image sociale, la manière dont on se fait regarder. D'un côté : la cougar, de l'autre : le pauvre jeune homme qui s'est fait ensorcelé ou parfois pire : le gigolo. Enfin bref, cette pression nous a beaucoup affaibli d'autant plus que je ne pouvais pas du tout en parler avec ma famille, cela nous a aussi beaucoup isolé socialement. Une autre ombre dans le tableau c'est qu'avant que nous nous mettions en couple, je lui avais dit que je pensais être bisexuel (et peut-être bi-romantique mais jusqu'à présent je pensais n'être qu'hétéro-romantique) et ça avait l'air de ne pas lui poser trop de soucis. Seulement, quand nous nous sommes mis en couple la pression sociale a fait resurgir l'insécurité et ma compagne a commencé à me le "reprocher" un peu. Elle faisait des remarques du style "ah maintenant il va falloir que je fasse attention aux hommes et aux femmes" ou "toute façon tu vas partir, il te manque surement quelque chose que je ne t'apporte pas et tu t'en iras" etc. Ces remarques me blessaient profondément alors j'ai essayé de la convaincre que je suis bien hétéro et que même si j'étais bi, ce n'est pas une raison pour partir voir ailleurs, je suis plutôt pour les relations monogames donc ce n'est pas un problème. Jusqu'à ces remarques, j'étais bien mais après ça j'ai eu l'impression de refouler une partie de moi (même si je n'étais jamais allé avec des hommes) et des fantasmes homo on commencé à surgir que j'ai refoulé, refoulé, refoulé.