Tag: confiance


Est-ce qu’il y a des moyens pour calmer mon stress ...

J'ai 22 ans et je n'ai jamais eu de relation sexuelle ni avec une fille, ni avec un garçon. J'ai fait mon coming out il y a environ 3 ans à mes parents et mes ami(e)s comme quoi j'aimais mieux les filles que les gars, mais je trouve ça difficile de passer par dessus ma gêne afin «d'entamer» une relation avec une fille, à cause du manque d'expérience. J'ai l'impression de vivre mon adolescence en retard, étant donné que je n'ai jamais eu de sentiments vraiment sincère pour une personne avant de faire mon coming out. Aussi, parce que je suis dans un moment où j'aimerais expérimenter mais tout le monde autour de moi l'est déjà beaucoup, et/ou n'a pas les mêmes intérêts amoureux que moi. Est-ce qu'il y a des moyens pour calmer cet espèce de stress existentiel là?? Je sais que ça vient avec le temps et l'expérience mais c'est dur quand on en a zéro hahaha. Merci!


Être lesbienne ne me dérangerait pas, mais le problème c’est ...

Je suis sûrement lesbienne mais je n'arrive pas à l'accepter et en parler. Bonjour, je suis une fille, j'ai 15 ans, il y a plus d'un an j'ai vu un couple de lesbienne dans une série, c'est comme ça que j'ai commencée à me poser des questions sur mon orientation sexuelle . C'était la première fois que je voyais un couple de lesbiennes dans une série, j'étais vraiment excitée à l'idée qu'elles s'embrassent, qu'elles soient ensemble et voir l'évolution de leur couple, j'avais jamais ressentie ça en voyant un couple hétéro. Suite à ça, j'ai commencée à me poser cette fameuse question : "est ce que je suis lesbienne ?" puis il y a eu cette période où j'avais "peur d'être lesbienne", j'y pensais tout le temps mais quand j'ai repris les cours, j'ai essayée de mettre tout ça de côté et ne plus y penser. Puis il y a eu le confinement, pendant cette période je me suis mis à regarder pleins de films/séries seulement pour un couple de lesbienne, j'ai fais des recherches sur la communauté lgbt ou bien encore à faire des tests "est ce que je suis lesbienne ?" sur google. Pendant cette période, la chose la plus bizarre était que être lesbienne ne me déranger absolument pas, c'était même comme si j'étais contente de me dire que je l'étais. Puis il y a eu ma rentrée au lycée, c'est là où je me suis réellement rendue compte que je n'avais plus d'attirance pour les garçons, à part peut être des petites pensées du genre "lui il est plutôt beau, je suis sûr que pleins de filles doivent être amoureuse de lui" mais ça s'arrête là. Je me sentais de plus en plus attirée par les filles, je regardais principalement les filles au lycée et dans la rue, m'imaginer embrasser une fille ne me dérangeait pas, je m'imaginais même vivre avec une fille plus tard. Maintenant, en plus de tout ça, il y a une fille dans ma classe que j'aime bien mais je ne sais si c'est de l'amour. Je l'a trouve vraiment belle, j'adore sa personnalité et sa façon d'être, j'aimerais bien l'embrasser, j'ai envie de lui parler mais en même je sais pas quoi lui dire donc j'évites de me retrouver seule avec elle mais après quand je suis proche d'elle j'ai pas de papillons ou quoi dans le ventre et je ne pense pas à elle tout le temps, je reste facilement 2 semaines sans qu'elle me manque. Si je suis ici, c'est plutôt pour parler de ce que je vis en ce moment à cause de toutes ces questions sur mon orientation sexuelle. En soit être lesbienne ne me dérangerait pas mais le problème c'est la société dans laquelle on vit alors par moment je me dis que c'est peut-être juste mon imagination et que je suis hétéro, c'est comme si j'avais honte d'être comme ça et maintenant j'ai encore moins confiance en moi, je me sens mal dans ma peau, mes notes baissent, je stresse en permanence et j'arrive même pas à trouver un côté positif à ma vie. De plus, ma belle mère est homophobe, l'autre jour elle m'a dit : "si j'avais une fille lesbienne, je l'a frapperais tous les jours jusqu'à ce qu'elle devienne hétéro" , le pire c'est que quand elle m'a dit ça je n'ai rien dis comme si j'étais d'accord avec elle alors que j'avais juste peur. J'ai vraiment envie d'en parler à quelqu'un de mon entourage parce que je n'arrive plus à supporter mes amies me dire : " Alors il y a un garçon de ta classe qui te plaît ?" , je ne suis pas sûr de mon orientation sexuelle mais quand on me pose ce genre de questions ça me fait du mal et quand les gens de ma classe parlent de garçons je me sens mal à l'aise. J'ai essayée d'en parler à plusieurs reprises à mes amies filles mais je n'arrive pas car j'ai trop peur qu'elles me voient différemment ou qu'elles disent des phrases du genre : "ne tombe pas amoureuse de moi" ou bien qu'elles soient gênées quand je suis avec eux. J'ai un ami qui est gay, je me suis donc dit que c'était une bonne idée de lui en parler à lui en premier car il va surement avoir une réaction positive mais je n'arrive quand même pas à lui dire, c'est plus fort que moi quand je commence à écrire un message pour lui dire, je l'efface automatiquement après car je n'arrive pas à lui envoyer. C'est comme si tant que je parle à personne c'est pas vraiment réel, d'un côté je veux en parler mais j'ai peur du regards des autres et de l'autre j'ai pas envie d'en parler parce que si j'en parler je serais ce que les autres pensent de ça. En plus, mes parents voient que je ne vais pas bien alors ils me demandent ce qui ne va pas et je leur réponds toujours la même chose : "c'est rien, c'est juste le lycée avec les devoirs c'est trop dur". J'aimerais tellement leur dire ce qui ne va pas mais je ne peux pas et donc ils ne me prennent pas au sérieux et me disent : "Réveille toi !" ou bien "faut que tu changes là ça va pas du tout tes notes". Je sais vraiment plus quoi faire, j'ai vraiment besoin d'aide parce à des moments je me dis que je préfères disparaître que vivre comme ça. Est ce que je suis vraiment lesbienne ou je m'imagine des choses ? Est ce que j'en parle ? Quelle va être la réaction des autres ? Et si tout le monde me rejete ? Est ce que j'aime vraiment la fille de ma classe ? Merci de m'avoir lue en tout cas. Kinvea


Comment amener ma patronne à me faire confiance tout doucement ...

Il arrive à ma patronne de me tutoyer par inadvertance, je sais qu'elle a souffert, mais nous n'avons pour l'instant que des simples relations professionnelles, malgré qu'elle m'a protégée et défendue, je ne veux pas la brusquer ou profiter d'elle et la considérer comme un trophé, elle mérite mieux que ça. Je veux l'amener à me faire confiance tout doucement, quitte à me sacrifier, la protéger et à l'épauler mais comment réagir, je suis très timide avec elle.



Aie-je vraiment envie de transitionner? Est-ce que c’est juste une ...

Bonjour, je m'appelle Ysaäc, j'ai 19ans et je suis une personne Non binaire voulant transitionner. Cela fait un moment que je me pose des question sur mon genre. A une époque j'étais convaincu de vouloir transitionner vers le genre masculin. J'ai ensuite eu une grande période de déni et de doutes qui a basculé toute ma confiance sur ce sujet. Aujourd'hui cette confiance revient petit à petit mais j'ai peur. Peur de me tromper, de regretter, de n'avoir imaginez toute cette situation. Il y a peu je me suis enfin rendu compte de la grandeur et du poids qu'une transition engendre. Des opérations, des piqures, etc... Je ne sais pas si j'ai les épaules pour supporter tout cela, en plus du regard des autres. J'ai peur que cela ne soit qu'un frein à mes relations amoureuses. Mais je ne sais pas si je supporterai de vivre toute ma vie en me posant ces questions sans osé ne jamais essayer de transitionner physiquement. J'ai fais une transition sociale à une partie de ma famille, à mes amis et à mes profs mais ça ne me suffit pas, car dans le regard des autres et de la société je suis une femme. Je ne supporte plus les "Madame" dans la rue ou quand je rencontre quelqu'un que je ne connais pas. Mais j'ai peur de ne pas me reconnaître après une transition. Car je sais que mon corps me pose problème quand je vois réellement à quoi je ressemble en vrai, car c'est bizarre mais des fois je me vois réellement en tant que garçon. J'ai l'impression de me voir d'une façon beaucoup plus masculine que la réalité, donc les moments où je réalise que j'ai un corps et surtout un visage de femme, ça me fais vraiment bizarre, je ne sais pas comment traiter l’information. Je suis désolé je me perd un peu dans mes propos mais je me perds tellement dans cette situation. J'aimerai juste recommençais de 0 et être né dans le bon corps, pour ne pas à avoir tout ce chemin à parcourir. Je sais très bien que j'ai le temps de réfléchir, mais je ne supporte plus tous ces questionnement je ne sais plus quoi faire. Je suis tiraillé entre mes envies et mes peurs... Je ne sais juste plus quoi faire à propose de cette situation, que me conseillez vous? Est ce grave de se tromper? J'ai peur de me faire juger à cause de mes choix, de me décevoir et de décevoir les autres... AI-je vraiment envie de transitionner? Est-ce que ce ne serai tout simplement pas une pression que je me mets tout seul? Merci d'avance pour votre réponse, Ysaäc


Comment différencier un modèle positif versus un adulte creep?

Allô! vous allez bien? Savez vous des trucs pour recomnaitre un genre de modèle positif qui fait du bien quand tu feel différent vs un adulte creep qui fait comme si il veut aider mais qu'au fonds il entretien de la séduction avec un mineur ou un influence ou qqch de louche? je suis un peu worry mais je sais pas vrm comment dire sa vient d'ou. Je sais pas si c'est weird à cause de la méfiance ou de la jalousie ou si c'est peut être wrong. Merci. Anton


J’ai couché avec la copine de mon meilleur ami. Que ...

Ok, la y a un soucis. Bonsoir à tous. J'ai fait une bêtise. Enfin, de mon point de vue, s'en est une. Hier, j'étais invité chez ma meilleure amie ainsi que mon meilleur ami, qui sont tout deux en couple. La soirée se passe bien. On rigole. On s'amuse. On boit. Et mon meilleur ami, travailler aujourd'hui. Donc il est parti se coucher. Et donc, il resté moi et Lara, ma meilleure amie. Et en faite, on a fini par coucher ensemble, dans son canapé, pendant que Florian, mon meilleur ami dormais. J'ai essayé de refuser ses avances au début, mais elle connaît mon point faible. Le soufflement dans le cou. Enfin bref. Le problème est que, elle a trompé son copain et donc mon meilleur ami. Et moi, j'ai trahi mon BF. Maintenant j'aurais du mal à être dans la même pièce que les 2. Je regrette. J'ose pas le dire à Florian. Car c'est un gars hyper sympa, avec qui je m'amuse. Mais j'ai peur également, de perdre ma meilleure amie. Je sais pas ce qui lui a pris, elle qui est contre l'infidélité.Vous pensez que je devrais le dire à Florian et me couper les ponts avec les 2. Ou vivre dans un sentiment de trahison et de peur que Lara recommence Toine



Je suis amoureux d’un homme qui me cache des choses… ...

Tout d'abord, bonjour à tous, Je suis un homme gay, je le sais, je n'ai pas de doute la dessus, les autres ne le savent pas (mais ça s'est un autre sujet :p). J'entretiens depuis quelques années une relation amicale à distance avec un homme, nous nous sommes beaucoup rapproché depuis cette année par de multiple rencontre (restau, hébergement) lorsqu'il vient dans la région pour voir ses parents. C'est quelqu'un d'assez renfermé, qui n'aime pas trop parler de son passé qui n'a pas du être des plus heureux, mais outre la déconne, on arrive à parler de choses personnelles. Il m'a confié avoir eu une relation avec une fille dans sa jeunesse qui l'a un peu détruit lorsqu'elle s'est terminé. Il m'a dit avoir vécu avec une autre fille quelques mois aussi. Actuellement il est en couple avec une collègue de boulot. Il m'a envoyé une photo d'elle. Le hic, c'est qu'il ment, du moins sur la photo, car c'est celle d'une fille prise sur instagram qui après quelques recherches de ma part n'habite même pas la même région et ne porte pas le même prénom. Enfin voilà, je vais pas me voiler la face, je suis amoureux de lui (il ne le sait pas, il ne sait pas que je suis homo), je le sais et là n'est pas la question. Par contre, je ne sais pas quoi penser de lui, sur son orientation sexuelle et ses sentiments envers moi. D'abord le fait d'avoir mentis sur la photo de sa copine, de plus, lorsque nous nous voyons, je m'amuse ouvertement à lui rentré dedans avec des allusions, ça reste bon enfant et il y réagit très ouvertement, même si de mon côté je voudrais plus. De plus, il me disait qu'avec sa copine y avait des hauts et des bas, et dans la discussion il a lancé un "ce serait plus simple si t'étais une femme" "suivi d'un si j'étais gay y aurait pas tout ces problèmes de nana". Actuellement dans la région, nous avons été au restau entre ami et je le sens bien plus complice avec moi qu'avec les autres, des regards pendant le repas etc. Dernièrement, il me parlait de son style vestimentaire qui le faisait passé tantôt pour un hipster, tantôt un gay, et j'ai déconne en lui disant "Hipster non, gay ouais!". Et il a répondu "Et si j'étais gay?". J'ai juste dit "Et alors? Ça change rien si t'es gay." Bref... Autres petites choses, sur son facebook j'ai vu sur son mur une des ses amies de lycée lui envoyer (à lui seulement) une image avec des cœurs de toutes les couleurs, dont 3 clairement arc en ciel ainsi qu'une vidéo (pour plusieurs personnes ce coup ci, toutes masculines) assez gay avec une histoire de père noël qui rentre par la cheminé ( :p :p). Donc voilà, je suis passé par l'histoire de la fausse relation inventé avec photo à l'appuie plus tôt dans ma jeunesse pour me faire paraître hétéro aux yeux des autres. Du coup je ne sais pas si dans tous ses signes, qui n'en sont peut-être pas... (Vu que je suis clairement amoureux, je suis conscient que mon esprit me pousse à voir des choses qu'il veut voir, et peut-être pas comme elles le sont...) Cet ami serait gay et qu'il n'oserait pas me le dire, et si peut-être il y avait plus. Merci de m'avoir lui, et de l'aide et l'expérience que vous pourrez m'apporter. Pouki



Devrais-je proposer un autre rendez-vous à ce garçon?

Bjr c moi Sarah merci pour votre réponse. Enfaite mon copain n'est pas venu au rendez vous quand on devais se voir et quand je lui ai demander pourquoi en msg il est pas venu . Il ma dis qu'il avait honte de venir me parler après ce qui s'était passer j'en ai parlai a quelques amis et ils me disent tous la même que y joue avec moi que c pas un mec bien pour moi . Que je devrais arrêter ma relation mais lui il me prouve le contraire en message il dis qu'il m'aime et tout . A votre avis dois je lui proposer qu'on se voit même s'il est pas venu la dernière fois . Et par rapport a son ex je sais pas j'ai rien vu ni entendu mais j'ai juste des pressentiments qui me disent qu'elle revenir dans notre vie de couple . Que dois je faire ? Je vais lui en parler mais j'ai peur qu'il me ment même si j'ai accès a ses réseaux sociaux et je vois très bien qu'il lui parle pas et j'ai peur que comme il est pas venu me voir c'est parce que il était avec elle je le sens je me trompe peut-être. Mercii



Questions sur mon identité, manque de confiance en moi et ...

Je suis quelqu'un de réservé, aucune confiance en moi. Quand on me regarde, parle de moi ou qu’on prononce mon nom me mets mal à l’aise.  ça commencé vers mes 12 ans, depuis c’est de pire en pire (j’ai été rejeter sans raisons).  Je suis incapable de parlé à des gens, j’ai toujours été seule, incapable de faire des choses seul. Aujourd’hui je suis perdu, il y a pas longtemps, j’ai vu par hasard un forum pour transgenre, j'ai lu plusieurs témoignages, j’avais l’impression de me reconnaître dans certains mais pas dans tous, depuis je me pose la question non stop sur mon genre. Je n'ai pas de problème avec mon corps sauf ma poitrine, que j'ai toujours voulu caché. Je ne suis pas à l’aise en tant que fille mais pas non plus en garçon. J'envie les garçons, ça aurais été mieux pour moi de naître garçon, je préférais avoir un torse, être un garçon dans le couple, socialement et physiquement. J'ai peur de mélanger ça avec mon caractère ou d’un rejet de la féminité. Qu’en pensez vous ?