Tag: coming-out


J’ai fait mon coming out à mes parents asiatiques, mais ...

J'ai fais mon coming out à mes parents asiatiques, mais je vis toujours dans le peur en plus de la dysphorie... Bonjour! J'ai 23 ans, je suis d'origine chinoise. Récemment, j'ai informé mes parents que je suis genderqueer et bisexuel. Je ne voulais pas come out encore mais c'était simplement trop lourd, ils soupçonnaient depuis longtemps de toute facon. Ceci a vraiment blessé ma mère, je me sens coupable même après ses commentaires humiliants. Ils pensent que c'est une déviance, un choix, ou que j'etais influencé par des mauvaises personnes ou par ce que j'avais vécu durant ma jeunesse, etc. Après avoir informé mon pére, ils ont fait un ultimateum qu'ils vont me mettre à la porte et me renier si jamais je suis en relation avec un homme ou que je deviens plus "abnormal", qu'ils ne veulent pas voir leur fils se faire en**ler par un autre homme. De plus, mon père voulait qu'on confisque mes trucs de maquillage et vetements pour prévenir cette "déviance". Il veut enlever tout support pour moi et me dit de rester loins des groupes lgbtq. J'essaie de respecter leurs opinions et comprendre leurs inquiétudes mais ils font toujours aucun effort pour comprendre moi. C'est un sujet qui ne s'explique pas dans ma culture. En même temps, la dysphorie me détruit, je ne reconnais pas mon corps male. J'hais être forcé de me présenter d'un certain facon parce que je suis né un garcon. Mais si je ne suis pas libre de faire des choses pour faciliter celle-ci. Je n'ai aucune espace pour être moi. Ni à la maison ni à mon emploi ou je dois m'habiller en suit(qui empire ma dysphorie). Parfois je veux tellement fuguer. Mais je ne peux pas, car je sais les conséquences de la situation familiale et culturelle vont être trop pour moi . Je suis trop faible. Mais clairement, je ne peux pas continuer à vivre comme ça dans la maison non plus. Et je n'arrive pas à imaginer le cauchemar si ils savaient la possiblité que leur fils unique soit une femme trans. Je ne vois vraiment plus d'espoir et je souhaite de disparaitre. Je n'ai plus de motivation pour travailler ou pratiquer mes loisirs. Comme mon coming out, je trouve que tout sert a rien. J'ai quelques amis qui me supportent mais ils ont de la difficulté à comprendre ma situation complexe. Désolé pour ce dérangement, j'aimerais savoir si vous avez des conseils ou des ressources pour ma situation particulière? Est-ce je devrais juste fuguer? Quoi faire avant que ça soit trop tard? Désolé encore pour ce long texte avec pleins de petits détails. Je vous souhaite une bonne soirée. Merci! Dahlia


Je n’arrive pas du tout à m’identifier comme hétéro, mais ...

Bonjour, je suis une fille, j'ai 15 ans, j'ai commencée à me poser des questions sur mon orientation sexuelle il y a 2 ans et depuis je ne suis plus du tout attirée par les garçons. Malgré le fait que je me poses encore des questions, je n'arrive pas du tout à m'identifier comme étant hétéro. J'aimerais vraiment parler de mes questionnements à des personnes de mon entourage mais je n'arrive pas. C'est plus fort que moi, il y a une partie de moi qui me dit d'en parler et une autre qui me dit que c'est juste mon imagination et que je ne dois pas en parler. J'ai déjà essayée à plusieurs reprises d'en parler avec des amis mais à chaque fois c'est la même chose, j'ai une horrible sensation de honte et je ne veux pas qu'on me voit comme une lesbienne. Pourtant, je le suis surement, plus tard je m'imagine vivre avec une fille, embrasser une fille et même dans les séries ou les films, je regarde des séries en entières seulement pour un couple de lesbienne. Je pense que je n'arrive pas à l'accepter avec moi même car depuis que je suis petite on m'a toujours dis que c'était quelque chose de mal et malgré le fait que ma vision des choses à beaucoup changée, j'ai l'impression que une partie de moi ne peut pas l'accepter. J'ai peur de ne jamais réussir à en parler, ne pas pouvoir être moi même et ça m'énerve car je sais que je rate sûrement pleins de choses. J'ai un ami qui est gay et mes amis l'acceptent totalement, je ressens de la jalousie envers lui car j'aimerais avoir son courage mais ce n'est pas le cas. J'ai d'ailleurs essayée de lui parler de mes questionnement et même si il l'acceptera surement, je n'arrive pas à lui en dire. De plus, je n'ai pas du tout confiance en moi, je complexe sur mon corps, je stresse pour rien, mes notes baissent et je n'arrive plus du tout à suivre les cours... Toutes ces petites choses réunies font que je me sens vraiment mal à l'aise avec moi même et je le ressens au quotidien. Bref, je sais plus quoi faire, je me sens faible face à tout ça et je sais plus comment agir.


J’ai plusieurs questions entourant être gender fluid?

Bonjour, Tout d'abord, j'ai 16 ans et je suis de sexe féminin. Peu avant le premier confinement, j'ai commencé à me poser des questions sur le fait que je sois vraiment une fille au fond de moi. J'ai fais énormément de recherches, et j'étais presque sûr d'être trans ftm. Sauf que quand j'en ai parlé à mes amies, elles l'ont acceptés et ont essayé de me genrer au masculin le plus possible, ce qui à été adorable de leur part. J'étais heureux de pouvoir être nommé comme un gars, mais j'avais des jours, des minis-périodes ou j'avais l'impression que j'étais plus mal à l'aise avec le pronom il, et mon prénom masculin (Eliott). Ça m'a paru bizarre, et j'ai même prit peur, pensant que j'étais simplement fou, et que je n'étais pas trans, juste une fille très masculine. Du coup, suite à ce malaise là, j'en ai reparlé à mes amies, leur disant que je m'étais trompé. Elles m'ont rien dit, ont acceptés, et on à fait comme si de rien n'était. Durant tout l'été, je n'ai pas eu de problème avec le pronom elle, et mon prénom de naissance. J'étais donc persuadé que j'étais dans une phase plus masculine à un moment et c'était tout. Sauf que depuis quelques temps, j'ai cette envie à nouveau d'être perçut comme un homme, et d'être genré comme tel. J'ai essayé d'ignorer ces pensés, car j'avais trop peur de refaire la même erreur qu'en mars. Mais un ami m'a fait un coming out de non-binaire, et ça m'a tout de suite fait comme une baffe, comme un rappel à la réalité. J'ai donc recommencé mes recherches, me doutant bien que je n'étais pas trans étant donné que j'acceptais à plusieurs moments, ma partie féminité. D'après mes recherches, la non-binarité ne me correspondait pas non plus, car je ne supportes pas le fait de ne pas correspondre à un genre. Puis, je suis tombé sur le fait d'être gender fluid, et ça m'a tout de suite parlé. Je suis actuellement en phase "masculine" si je peux dire ça comme ça (d'ou le faît que je me genre au masculin ici), et je sais que j'aurais d'autres phase "féminine" ou j'utiliserais mes pronoms elle et prénoms d'originie. J'ai pu parlé avec mon ami de tout ça, je ne suis pas encore à 100/100 sûr de moi, mais j'aurais tout de même des questions à vous poser : - C'est possible d'une période à l'autre de me faire genrer différement selon mon ressentis ? - Est ce que je ressens est vraiment considéré comme gender fluid ? - Avez vous des conseils pour un coming out, car je sais que ma famille risque de ne pas comprendre, et je ne veux pas leur imposer de me nommer autrement pour le moment, je voudrais juste qu'ils le sachent Voilà, j'aimerais surtout connaître si possible votre avis sur la situation, et si vous avez des conseils pour vivre au mieux tout cela car ça me fait un peu peur honnêtement... Foxi



Comment faire mon coming out en tant que gender fluid ...

je suis gendre fluide et je sais pas comment faire mon coing out a ma famille car je vois pas comment leur expliquer donc si il existe des ressource pour m'aider a me préparais ou pour les aider à comprendre je les prendrais avec plaisirs p.s mon père est transphobe et ma mère comprend pas l'idée de la gendre fluidité


Je voudrais parler de ma bisexualité à plus de personnes, ...

Bonjour j’ai 12 ans et je suis une fille. J’ai commencé mon coming-out de bisexuelle. Seule ma mère, ma sœur et mes 3 bff le savent. Je voudrais en parler à plus de personnes mes j’ai peur des regards et des paroles des autres à l’école. Je suis alaise avec ma sexualité mais ça m’effraie de me révéler au grand jour (au secondaire). Laurie


Avez-vous des conseils pour aborder le sujet de ma bisexualité ...

Bonjour, je m’appelle Laurie. Vous avez déjà répondu à mes dernières question et c’est réponse mon beaucoup aider. Je suis bisexuelle et je voudrais l’annoncer à mes amies. Je sais qu’elle vont bien réagir car nous avons déjà abordé le sujet. Mais je ne trouve jamais le bon moment. Avez-vous des conseils pour aborder le sujet au bon moment pour moi. Merci d’avance.



Être lesbienne ne me dérangerait pas, mais le problème c’est ...

Je suis sûrement lesbienne mais je n'arrive pas à l'accepter et en parler. Bonjour, je suis une fille, j'ai 15 ans, il y a plus d'un an j'ai vu un couple de lesbienne dans une série, c'est comme ça que j'ai commencée à me poser des questions sur mon orientation sexuelle . C'était la première fois que je voyais un couple de lesbiennes dans une série, j'étais vraiment excitée à l'idée qu'elles s'embrassent, qu'elles soient ensemble et voir l'évolution de leur couple, j'avais jamais ressentie ça en voyant un couple hétéro. Suite à ça, j'ai commencée à me poser cette fameuse question : "est ce que je suis lesbienne ?" puis il y a eu cette période où j'avais "peur d'être lesbienne", j'y pensais tout le temps mais quand j'ai repris les cours, j'ai essayée de mettre tout ça de côté et ne plus y penser. Puis il y a eu le confinement, pendant cette période je me suis mis à regarder pleins de films/séries seulement pour un couple de lesbienne, j'ai fais des recherches sur la communauté lgbt ou bien encore à faire des tests "est ce que je suis lesbienne ?" sur google. Pendant cette période, la chose la plus bizarre était que être lesbienne ne me déranger absolument pas, c'était même comme si j'étais contente de me dire que je l'étais. Puis il y a eu ma rentrée au lycée, c'est là où je me suis réellement rendue compte que je n'avais plus d'attirance pour les garçons, à part peut être des petites pensées du genre "lui il est plutôt beau, je suis sûr que pleins de filles doivent être amoureuse de lui" mais ça s'arrête là. Je me sentais de plus en plus attirée par les filles, je regardais principalement les filles au lycée et dans la rue, m'imaginer embrasser une fille ne me dérangeait pas, je m'imaginais même vivre avec une fille plus tard. Maintenant, en plus de tout ça, il y a une fille dans ma classe que j'aime bien mais je ne sais si c'est de l'amour. Je l'a trouve vraiment belle, j'adore sa personnalité et sa façon d'être, j'aimerais bien l'embrasser, j'ai envie de lui parler mais en même je sais pas quoi lui dire donc j'évites de me retrouver seule avec elle mais après quand je suis proche d'elle j'ai pas de papillons ou quoi dans le ventre et je ne pense pas à elle tout le temps, je reste facilement 2 semaines sans qu'elle me manque. Si je suis ici, c'est plutôt pour parler de ce que je vis en ce moment à cause de toutes ces questions sur mon orientation sexuelle. En soit être lesbienne ne me dérangerait pas mais le problème c'est la société dans laquelle on vit alors par moment je me dis que c'est peut-être juste mon imagination et que je suis hétéro, c'est comme si j'avais honte d'être comme ça et maintenant j'ai encore moins confiance en moi, je me sens mal dans ma peau, mes notes baissent, je stresse en permanence et j'arrive même pas à trouver un côté positif à ma vie. De plus, ma belle mère est homophobe, l'autre jour elle m'a dit : "si j'avais une fille lesbienne, je l'a frapperais tous les jours jusqu'à ce qu'elle devienne hétéro" , le pire c'est que quand elle m'a dit ça je n'ai rien dis comme si j'étais d'accord avec elle alors que j'avais juste peur. J'ai vraiment envie d'en parler à quelqu'un de mon entourage parce que je n'arrive plus à supporter mes amies me dire : " Alors il y a un garçon de ta classe qui te plaît ?" , je ne suis pas sûr de mon orientation sexuelle mais quand on me pose ce genre de questions ça me fait du mal et quand les gens de ma classe parlent de garçons je me sens mal à l'aise. J'ai essayée d'en parler à plusieurs reprises à mes amies filles mais je n'arrive pas car j'ai trop peur qu'elles me voient différemment ou qu'elles disent des phrases du genre : "ne tombe pas amoureuse de moi" ou bien qu'elles soient gênées quand je suis avec eux. J'ai un ami qui est gay, je me suis donc dit que c'était une bonne idée de lui en parler à lui en premier car il va surement avoir une réaction positive mais je n'arrive quand même pas à lui dire, c'est plus fort que moi quand je commence à écrire un message pour lui dire, je l'efface automatiquement après car je n'arrive pas à lui envoyer. C'est comme si tant que je parle à personne c'est pas vraiment réel, d'un côté je veux en parler mais j'ai peur du regards des autres et de l'autre j'ai pas envie d'en parler parce que si j'en parler je serais ce que les autres pensent de ça. En plus, mes parents voient que je ne vais pas bien alors ils me demandent ce qui ne va pas et je leur réponds toujours la même chose : "c'est rien, c'est juste le lycée avec les devoirs c'est trop dur". J'aimerais tellement leur dire ce qui ne va pas mais je ne peux pas et donc ils ne me prennent pas au sérieux et me disent : "Réveille toi !" ou bien "faut que tu changes là ça va pas du tout tes notes". Je sais vraiment plus quoi faire, j'ai vraiment besoin d'aide parce à des moments je me dis que je préfères disparaître que vivre comme ça. Est ce que je suis vraiment lesbienne ou je m'imagine des choses ? Est ce que j'en parle ? Quelle va être la réaction des autres ? Et si tout le monde me rejete ? Est ce que j'aime vraiment la fille de ma classe ? Merci de m'avoir lue en tout cas. Kinvea


Je veux faire mon coming-out bisexuelle, ne pas le faire ...

Bonjour je m’appelle Laurie et j’ai 12 ans. Je sais que je suis jeune mais je me suis posé beaucoup de question à propos de mon orientation sexuel et j’ai finalement compris que j’étais bisexuelle. Je n’ai pas honte d’être comme ça mais j’ai peur des paroles des autres. Je veux faire mon coming out, ne pas le faire m’empêche de dormir. Pourriez vous me donner des conseils sur comment je pourrais commencer mon coming out? Merci d’avance Laurie


Comment faire comprendre à ma famille que je suis une ...

Bonjour/Bonsoir je venais ici pour savoir comment faire comprendre à ma famille que je ne suis pas un homme mais une femme pour pouvoir enfin vivre sous mon identité de femme et enfin me séparer de mon pénis qui me dégoutte. Et me rapprocher de la vie que je devrais avoir(une vie de femme)!!! Et si possible reprendre ma vie à zéro mais ça c'est secondaire l'objectif c'est déjà de réussir à faire comprendre à mes parents que je suis une femme et pas un homme!!!