Tag: bisexuel



Je suis bisexuel et non-binaire. Comment faire mon coming-out? Devrais-je ...

Bonjour, je venais vers vous pour un conseil... Je suis bisexuel non binaire je préfère utiliser le terme non-binaire car personne autour de moi ne comprends le terme agender...je ne m'identifie ni en temps que femme ni en temps qu'homme J'ai déjà fait mon premier coming-out à ma famille en temps que bisexuel mais je ne leur ai pas dit pour ma non-binarité...je suis mégenré tous les jours et ça ne fait qu'aggraver mon mal-être...j'ai essayé de leur donner des signes en ne portant que des vêtements larges et plutôt neutres mais on continue à me dire elle au lieu de they/them ou iel donc j'ai fini par abandonner...je ne sais pas comment le dire à ma famille ni comment le dire à mon entourage d'amis cisgenre straight sachant qu'il y'a des risques qu'on ne m'accepte pas pour l'être que je suis...ni qu'on ne me comprenne Je n'ai même plus envie de rire, même plus envie de vivre...j'en souffre énormément Dois-je consulter quelqu'un? Vers qui dois-je me tourner? Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire. Sochiranomandarake


Ma plus grande peur, c’est de ne plus pouvoir être ...

J ai 14 ans et depuis un moi je me pose des questions sur mon orientation j ai toujours été attiré par les filles et jamais par les hommes mais je n ai jamais été en couple j ai déjà embrassé une fille fleurter avec elle et j adore ça . Tout à commencé il y a un moi lorsque au on rentre du collège avec un pote et sa copine que je trouve très attirante et que je n hésite pas à draguer. en rentrant chez moi j ai commencer à me dire t’a jamais été en couple peut-être que je suis gay ensuite j ai eu un énorme choque j avais des Nausées beaucoup de mal à respirer puis je me suis effondré sur mon lit et je scruter chaque moment de ma vie pour trouver les indices qui pourrai me faire penser que j était je penser même à me suicider ça a duré 2 jours puis jusqu’à un matin ou je me suis effondré devant ma mère j en pouvait plus , le truc c que je n ai aucune attirance pour les hommes, mais j ai des fantasmes(viol) qui me font penser le contraire en 4 eme environ j ai pu définir mes fantasme notamment grâce au porno le problème c que j ai poussé mes fantasmes à leurs Paroxysme et sa ma fait dériver jusqu’au porno gay. et le fet que j en ai regarder et une preuve j ai commencé à avoir des pensées sur des penis sa me dégoûte j essayer d oublier mais à chaque fois il y avait une voie qui me disait (est que t gay ) et je disais nan nan je ne suis pas j essayer de penser a des choses comme avoir des enfants et une femme , je regarder de porno gay et shemale sa m exister seulement dans le cadre du viol sinon j aimer pas le problème c que j ai voulu me rassurer en regardant du porno gay mais cela m’a exciter c était la goutte de trop je penser être gay que ma vie été foutus je chercher dans médicaments dès test sur internet je regarde des témoignages et j ai pris connaissance du toc homo sa m’a redonné espoir tout ce qu il disait m arriver mais ma plus grande peur c est de ne plus pouvoir aimer les femmes



Est-ce qu’un homme qui se définissait comme homosexuel ne pourra ...

Bonjour à toute l'équipe, Je n'ai pas trouvé sur mon cas particulier, sur votre site de réponses qui est très bien fait au passage, je me permet de vous écrire donc ! Voilà sur mes 18 ans, je m'étais découvert gay et je voulais vivre avec des hommes. Je n'ai jamais fait de comingout, je voulais me laisser le temps de m'explorer et me sentir prêt avant ou après quand j'aurai rencontré l'homme de ma vie. J'ai fini par rencontrer 2 hommes sur mes 21 ans mais ça n'a pas été concluant. Et sur 22 ans, j'ai rencontré une fille qui m'a dragué au cours d'une soirée, sensible à son charme, je suis sorti avec elle alors que je n'aurai jamais eu l'idée de draguer une femme jusqu'à ce jour. Cette première fois avec une fille m'a totalement bouleversé, même si ma relation n'avait pas duré plus d'un moi, je ne savais plus trop si j'étais gay. J'ai ensuite rencontré une nouvelle fille, et c'est passé la même chose avec un énorme doute sur ma vraie orientation.A chaque fois, ces filles m'ont apporté quelque chose que je n'ai pas retrouvé chez les garçons connus à 21 ans, comment dire, elles m'ont comblé une sorte de manque affectif. Je suis à nouveau avec une femme depuis 1 an, qui m'a abordé au cours d'une soirée et qui m'a très vite subjugué, et comment dire, tout s'est accéléré très vite depuis cette première rencontre. Nous sommes maintenant très amoureux l'un de l'autre, elle est venue s'installer chez moi avant le premier confinement qui nous a permis de nous découvrir et nous connaître entièrement. Notre amour est devenu tellement fort que j'ai décidé de m'engager auprès d'elle toute ma vie (mariage) et c'est réciproque pour elle. Je ressens toujours des attirances sexuelles pour les hommes, en revanche, je ne ressens plus l'envie de tomber amoureux d'un homme ou de faire l'amour avec un homme, jusqu'à la fin de ma vie. Mais, quand je vais sur les réseaux sociaux lgbt, je lis plein d'expériences négatifs d'hommes gays qui se sont mariés avec une femme ou qui se sont découverts gay durant leur mariage, et ça a été la catastrophe pour ces derniers et leur femme. Certains me disent en MP avec de bonnes intentions louables que je dois être honnête avec moi-même parce que si je suis homo, ma relation va tourner court, je vais être malheureux et je vais la rendre malheureuse. Ce discours me culpabilise beaucoup; déjà, notre différence d'âge (elle a 19 et moi 25) est un peu mal vue par certaines personnes et me culpabilise. Je me sens totalement épanoui dans ma relation actuelle et elle se sent totalement épanouie à mes côtés.Je sens que je serai toujours épanoui avec elle toute ma vie. Personnellement, mon orientation n'a plus aucune importance, et je me dis ce n'est probablement pas le hasard si j'ai connu 2 autres femmes coup sur coup avant elle ! Actuellement, je ne me sens ni gay, ni hétéro ni bi mais simplement authentique avec moi-même. Mais j'ai des petits doutes de culpabilité en tête. Est ce que ces personnes, qui disent qu'une personne originellement homosexuelle ne peut pas s'épanouir dans une relation hétéroromantique et va faire souffrir l'autre, ont elles raison ? J'ai commencé à développer un sentiment de culpabilité et de doute sur mon futur avec ma future femme ? Gun


Comment savoir si mon meilleur ami est homosexuel et s’il ...

Bonjour, c’est Laurent, j’ai 15 ans je suis homosexuel depuis mes 10 ou 11 ans et je suis à la recherche d’une première relation intime sexuelle et amoureuse avec un garçon. Je n’ai encore jamais dévoilé à qui que ce soit que j’étais gay. Je suis devenu amoureux d’un de mes meilleurs amis depuis les vacances d’été que je connais depuis l'entrée au collège et avec qui j’ai toujours eu un faible depuis que je le connais. J’en souffre depuis cet été, à cause des attitudes très ambigus qu’il a avec moi depuis cet été. Je voudrais savoir si il est gay. Pour commencer, il est comme moi, il est très timide avec les filles, lui et moi ne sommes jamais sortis avec une fille ou embrasser une fille. Je ne sais pas si c’est un révélateur d’orientation ? Pour revenir à l’ambiguité de mon ami qui me fait terriblement questionner et souffrir, il m’a invité cet été dans la maison de vacances de ses parents à la plage pendant 2 semaines et il a commencé à etre ambigu avec moi. Quand je prenais ma douche dans la baignoire, il venait souvent me voir dans la salle de bain pour discuter avec moi, j’ai l’impression qu’il voulait me voir nu, ce qui ne me posait aucun problème pour moi, j’étais ravi, et du coup moi je m’attendais toujours un peu plus d’intimité avec lui sans que rien se passe malheureusement à chaque fois. Il m’a même remonter pendant une de mes douches un vieux magasine x piqué à son père avec des photos de femmes nues qu’il a commencé à me montrer, j’ai l’impression qu’il voulait me tester dessus si j’étais hétérosexuel et voir si j’allais avoir une érection et j’en ai pas eu. Il a rigolé en me demandant si c’est les garcons qui m’intéressent, et là gros stress et grosse peur, je lui ai répondu que non, et qu’il n’y a que les filles et que je ne veux pas trop feuilleter son magazine pour ne pas être excité. Mais c’était un gros mensonge, et je le savais. Il n’a pas insisté et m’a laissé finir prendre ma douche seule. Mais je regrette de lui avoir dit ça, peut être, il s’attendait à ce que je me dévoile pour se rapprocher intimement de moi ? Ou ça ne veut rien dire ? Pour rajouter à la confusion, comme il faisait ça avec moi, j’ai voulu aussi discuter avec lui quand il prenait sa douche pour le voir nu, j’en avais très envie, mais il s’enfermait toujours dans la salle de bain. Donc, je me suis dit qu’il ne devait pas être gay. Plus troublant pour moi, un soir à 1h00 du matin vers la fin du séjour, nous avons failli se masturber devant un film érotique gay trouvé sur le satellite de sa maison, mais on a failli être surpris par son père, donc rien ne s’est passé, on a dû couper la télé en catastrophe. On n’en a pas reparlé, très géné l’un et l’autre. Est-ce juste de la curiosité de vouloir regarder un film érotique gai ? Au retour de vacances, je ne lui ai jamais rien dévoilé en me disant qu’il n’était pas gay et les cours ont repris. Mais depuis 2 mois, nous n’arrêtons pas d’échanger plein de messages d’amitié après les cours avec Facebook et il n’arrête pas de prendre de mes nouvelles. Donc je sais plus, est-ce qu’il est homosexuel et attiré par moi ? C’est la première fois que j’aime quelqu’un. Pensez vous qu’il est homosexuel ? Comment savoir ? Me dévoiler à lui mais j’ai peur que ma famille l’apprend elle connaît bien la sienne. Merci de me dire ce que je peux faire dans cette situation. Laurent


À cause de l’intimidation homophobe, je ne sais plus trop ...

Bonjour Alterheros, j'espère que vous pourrez me donnez des conseils à mes différents soucis. J'ai 17 ans. En premier, on se moque de moi à l'école tous les jours depuis que je suis entré au collège à 11 ans et je peux vous dire que le confinement est une bénédiction pour moi (comme les vacances scolaires) contrairement à beaucoup et je voudrais que ça dure une éternité, mais ça ne durera pas. Comment faire cesser les moqueries ? M'inscrire à un sport de combat pourrait il me permettre de me faire respecter par les autres ? Parfois, on se moque de moi en me traitant de "pd" ou "sale pd" et autre insulte homo pour me rabaisser alors que je ne fais rien pour ressembler à une personne homosexuelle. Pourquoi ? Est ce lié à je ne suis jamais sorti avec une femme ? Comment faire pour séduire une fille, sortir et coucher avec elle, je suis vraiment un loser et je ne me sens pas bien dans ma peau ? Je suis très renfermé sur moi même, je suis timide et incapable de me défendre face aux moqueries, je ne sais pas pourquoi. Des conseils ? Ces derniers temps, je passe de plus en plus de temps sur la pornographie, même si je sais que ce n'est pas la réalité, je me sens très seul romantiquement et je ne sais pas comment combler ce vide. Des conseils ? Mais voila, je consomme de la porno gaie maintenant, ça me plait beaucoup et je m'identifie comme gay à ces moments là, et des mecs à l'école me plaisent de plus en plus, autant que certaines jolies filles, en fait c'est depuis mes 11 ans que je rencontre des gars qui me plaisent autant qu'une fille, chaque année, je ne peux pas le nier ! Mais je suis de plus en plus démuni à cause de toutes ces moqueries, donc je suis bloqué avec les garçons pour sortir avec et je ne sais plus trop si je veux sortir avec une fille pour être simplement mieux dans ma peau et me valoriser auprès des autres ou par amour. Je vendrai actuellement mon âme au diable pour sortir et coucher avec une femme pour être mieux vu socialement, mais aussi pour savoir ce que ça fait un rapport sexuel avec une femme. Mais en même temps, je voudrai par moment pouvoir sortir avec un garçon, mais ce n'est pas possible, je vais mourir si je fais ça, ça finira par se savoir et je ne suis pas prêt à le supporter, on se moque déjà trop de moi. Par moment, pour me sentir moins seul, je voudrai juste un rapport sexuel avec un garçon, ça suffirait, mais ça n'arrivera pas si je ne sors pas avec un garçon, alors que j'ai quand même envie de vivre avec un garçon par moment. Puis je n'oserai jamais aller vers un homme sans savoir au préalable s'il est homosexuel. Donc, quels conseils me donnerez vous pour séduire des femmes ? Aller sur des sites de rencontre ? Il faudrait que j'arrive à sortir avec une femme pour faire taire les moqueries et aussi pour savoir ce que ça fait une relation sexuelle avec une femme pour me rassurer sur mon hétérosexualité. Je voudrai rester hétérosexuel pour la vie et pas rester homosexuel, comme j'ai l'impression de l'être par moment, parce que j'ai encore plus envie de savoir ce que ça fait une relation sexuelle avec un homme qu'avec une femme, mais l'homosexualité a beaucoup d'impacts négatifs pour soi et je ne pourrai jamais les supporter actuellement. Je vous parle que de sexe mais parce que dans le passé je suis déjà tombé amoureux de filles mais ça n'a jamais marché, on s'est même moqué de moi et je me sens dans l'incapacité à aimer quelqu'un de nouveau à cause des moqueries, encore moins une fille. Et aussi c'est parce que j'ai l'impression que personne (femme ou homme) ne pourra m'aimer un jour, aucune femme ne m'a jamais fait comprendre qu'elle pouvait s'intéressait à moi. Je serai toujours seul et donc, j'envisage uniquement des rapports sexuels avec les personnes (pour cette raison j'ai mis aromantique dans mon orientation romantique), uniquement avec les garçons de préférence si c'était possible, ça semble plus facile et plus simple le sexe avec les hommes. Si cela était possible sans les impacts négatifs liés à l'homosexualité, ça ne me dérangerait pas au fond de connaitre que des rapports sexuels gays même si ça pourrait me manquer de ne jamais connaître de rapports sexuels avec une femme, . C'est compliqué et je ne sais plus trop où j'en suis en termes d'orientation, vivre ou ne pas vivre avec un homme ou une femme un jour, avoir des relations sexuelles avec un homme ou une femme un jour, toutefois si j'ai la chance que ça m'arrive un jour !



Je regrette de n’avoir pas pu explorer ma sexualité auprès ...

Bonjour, Je vous lis depuis un moment à la recherche de réponse pour ma situation particulière. Je n'ai jamais trouvé un site de votre qualité comme le vôtre pour discuter de tous ces sujets qui étaient encore plus tabou quand j'étais ados. Si la lecture de certaines de vos questions me permettent de me déculpabiliser sur certains points, j'ai encore quelques problèmes qui ont resurgi récemment. Si seulement, vous aviez existé lorsque j'étais adolescent, je pense que je ne vivrai pas dans ma frustration actuelle ! Je suis en couple depuis plusieurs années avec 2 enfants, j'aime beaucoup ma femme et pour rien au monde je ne la quitterai. J'ai toujours eu des fantasmes homosexuels depuis l'adolescence en alternance avec des fantasmes hétérosexuels. Rien de plus normal aujourd'hui, mais à l'époque quand enfant et ado, la seule source d'information était la télé et les magazines papiers, je le percevais comme très anormal mes envies homosexuelles. J'ai totalement déculpabilisé par rapport à mes fantasmes homosexuels avec votre site, seulement très récemment. Pourquoi il n'existait pas quand j'étais adolescent ? Maintenant, je regrette de n'avoir jamais eu de relation homosexuelle quand j'étais adolescent ou jeune adulte, le sujet étant encore plus tabou que maintenant. Parfois je regrette de ne pas être adolescent en ce moment, l'homosexualité semblant mieux acceptée par les nouvelles générations. Je me sens très frustré sexuellement de ne pas avoir eu ou essayé de relation homosexuelle, pourtant l'envie ne me manquait pas, j'avais commencé à correspondre avec des personnes homosexuelles sur Internet avant d'abandonner par honte vis à vis de mon entourage. Je me suis souvent interrogé si je n'allais pas devenir exclusivement homosexuel par moment pour vous expliquer ma frustration de maintenant, j'étais très perdu émotionnellement à cette époque, avant de me mettre en couple hétéro avec plusieurs filles successives. Il m'est arrivé de tomber amoureux d'hommes entre 14 et 24 ans, en alternance avec des femmes, mais c'était encore moins concevable à l'époque d'être bi ou homo dans les années 90 et au début d'internet, donc j'ai du refouler tous mes désirs homosexuels. Je pense que si je redevenais jeune maintenant, j'aurai assouvi ces fantasmes homosexuels, cela semble mieux accepté maintenant. Cette frustration homosexuelle me revient donc comme un boomerang, je regrette de n'avoir jamais eu de rapport sexuel avec un homme, mais j'aime ma femme et je ne pourrais jamais la tromper avec une femme ou un homme. Je suis heureux en couple et avec mes 2 enfants. Comment gérer cette frustration sexuelle qui est revenue et faire pour qu'elle disparaisse ? Je tiens à vous préciser que c'est cette frustration qui me pèse beaucoup et pas le fait d'avoir des fantasmes homosexuels toujours existants, toutes vos réponses à d'autres personnes m'ont déjà éclairés sur ce sujet et m'ont fait accepté ma bisexualité au niveau sexuel ? Avez vous des conseils ? Julien.


Est-ce que le fait d’aimer le sperme fait de moi ...

Rebonjour et merci de votre réponse. Je suis rassuré à l'idée que c'est normal Pour répondre à vos questions, je dirais que c'est un plaisir et que cela m'excite beaucoup. Ça a commençais avec le porno quand la fille prenez une ejaculation faciale cela m'excitais beaucoup, et en tant qu'hétéro je n'ai pas le choix que de gouter mon sperm. D'ailleurs, le faite d'aimer le sperm et de vouloir prendre une ejaculation fait de moi quelqu'un de bi ? Maxwell


Suis-je bisexuel si je suis excité à l’idée d’avoir une ...

Bonjour je voudrais savoir si je suis bi parce que ça va faire 2 jours que je bande à l'idée d'avoir une pénétration anale avec un homme et je voudrais si ce fantasme est passager ou non car d'habitude je n'ai pas d'excitation envers les hommes ni même d'attirance alors que je suis attiré envers les femmes.



Je suis marié et père de famille, mais je ne ...

J'ai 42 ans et je ne suis pas si je suis hétéro, bi, gay ,pan, etc. La question me donnes beaucoup des angoisses, j'ai 3 enfants de 29 à 15 ans Pourriez-vous m'aider? Je besoin de discrétion car ma femme ne savais rien du tout. J'habite à Drummondville Help me;!!