Tag: Bisexualité


À cause de l’intimidation homophobe, je ne sais plus trop ...

Bonjour Alterheros, j'espère que vous pourrez me donnez des conseils à mes différents soucis. J'ai 17 ans. En premier, on se moque de moi à l'école tous les jours depuis que je suis entré au collège à 11 ans et je peux vous dire que le confinement est une bénédiction pour moi (comme les vacances scolaires) contrairement à beaucoup et je voudrais que ça dure une éternité, mais ça ne durera pas. Comment faire cesser les moqueries ? M'inscrire à un sport de combat pourrait il me permettre de me faire respecter par les autres ? Parfois, on se moque de moi en me traitant de "pd" ou "sale pd" et autre insulte homo pour me rabaisser alors que je ne fais rien pour ressembler à une personne homosexuelle. Pourquoi ? Est ce lié à je ne suis jamais sorti avec une femme ? Comment faire pour séduire une fille, sortir et coucher avec elle, je suis vraiment un loser et je ne me sens pas bien dans ma peau ? Je suis très renfermé sur moi même, je suis timide et incapable de me défendre face aux moqueries, je ne sais pas pourquoi. Des conseils ? Ces derniers temps, je passe de plus en plus de temps sur la pornographie, même si je sais que ce n'est pas la réalité, je me sens très seul romantiquement et je ne sais pas comment combler ce vide. Des conseils ? Mais voila, je consomme de la porno gaie maintenant, ça me plait beaucoup et je m'identifie comme gay à ces moments là, et des mecs à l'école me plaisent de plus en plus, autant que certaines jolies filles, en fait c'est depuis mes 11 ans que je rencontre des gars qui me plaisent autant qu'une fille, chaque année, je ne peux pas le nier ! Mais je suis de plus en plus démuni à cause de toutes ces moqueries, donc je suis bloqué avec les garçons pour sortir avec et je ne sais plus trop si je veux sortir avec une fille pour être simplement mieux dans ma peau et me valoriser auprès des autres ou par amour. Je vendrai actuellement mon âme au diable pour sortir et coucher avec une femme pour être mieux vu socialement, mais aussi pour savoir ce que ça fait un rapport sexuel avec une femme. Mais en même temps, je voudrai par moment pouvoir sortir avec un garçon, mais ce n'est pas possible, je vais mourir si je fais ça, ça finira par se savoir et je ne suis pas prêt à le supporter, on se moque déjà trop de moi. Par moment, pour me sentir moins seul, je voudrai juste un rapport sexuel avec un garçon, ça suffirait, mais ça n'arrivera pas si je ne sors pas avec un garçon, alors que j'ai quand même envie de vivre avec un garçon par moment. Puis je n'oserai jamais aller vers un homme sans savoir au préalable s'il est homosexuel. Donc, quels conseils me donnerez vous pour séduire des femmes ? Aller sur des sites de rencontre ? Il faudrait que j'arrive à sortir avec une femme pour faire taire les moqueries et aussi pour savoir ce que ça fait une relation sexuelle avec une femme pour me rassurer sur mon hétérosexualité. Je voudrai rester hétérosexuel pour la vie et pas rester homosexuel, comme j'ai l'impression de l'être par moment, parce que j'ai encore plus envie de savoir ce que ça fait une relation sexuelle avec un homme qu'avec une femme, mais l'homosexualité a beaucoup d'impacts négatifs pour soi et je ne pourrai jamais les supporter actuellement. Je vous parle que de sexe mais parce que dans le passé je suis déjà tombé amoureux de filles mais ça n'a jamais marché, on s'est même moqué de moi et je me sens dans l'incapacité à aimer quelqu'un de nouveau à cause des moqueries, encore moins une fille. Et aussi c'est parce que j'ai l'impression que personne (femme ou homme) ne pourra m'aimer un jour, aucune femme ne m'a jamais fait comprendre qu'elle pouvait s'intéressait à moi. Je serai toujours seul et donc, j'envisage uniquement des rapports sexuels avec les personnes (pour cette raison j'ai mis aromantique dans mon orientation romantique), uniquement avec les garçons de préférence si c'était possible, ça semble plus facile et plus simple le sexe avec les hommes. Si cela était possible sans les impacts négatifs liés à l'homosexualité, ça ne me dérangerait pas au fond de connaitre que des rapports sexuels gays même si ça pourrait me manquer de ne jamais connaître de rapports sexuels avec une femme, . C'est compliqué et je ne sais plus trop où j'en suis en termes d'orientation, vivre ou ne pas vivre avec un homme ou une femme un jour, avoir des relations sexuelles avec un homme ou une femme un jour, toutefois si j'ai la chance que ça m'arrive un jour !


Est-ce que j’aurais du mal à assumer une homosexualité que ...

Bonjour, Je m’appelle Marie. J’ai 27 ans. Je me questionne sur mon orientation sexuelle. Quand j’avais 14 ans j’étais attirée par les hommes certes mais j’ai aussi découvert que j’étais attirée par les filles. Je suis sortie avec une fille (Ma première relation amoureuse). J’ai aussi eu, 1 an plus tard, ma première relation sexuelle lesbienne avec elle. J’ai beaucoup aimé. Donc depuis ce moment là je me suis considérée comme bisexuelle. Je suis sortie avec pas mal d’hommes, quelques femmes. Pourtant, plus le temps et les années passent, plus les femmes m’attirent et moins les hommes m’attirent. En ce moment je suis en couple avec un homme. Je pensais que tout allait bien se passer sauf que j’ai l’impression de me forcer quand je dois lui montrer mes sentiments (Et je parle même pas des moments intimes). Cet homme en question est adorable, une vraie crème. Pourtant, je ne peux m’empêcher de penser aux femmes, à ressentir mon attirance sexuelle pour elles. Je viens à envier mes potes lesbiennes et mes potes hommes de pouvoir serrer, aimer des femmes. Quand j’écris des récits érotiques ou romantiques (je suis une passionnée d’écriture), je me surprends à exclusivement décrire des relations homosexuelles. Quand je sors et vois une femme me plaît, j’aime la regarder et me retrouve frustrée de ne pas avoir le courage de l’aborder, de peur qu’elle soit hétéro. En gros, je ne sais plus en j’en suis. Est-ce que j’aurais du mal à assumer une homosexualité que j’essaierais de refouler?


Je regrette de n’avoir pas pu explorer ma sexualité auprès ...

Bonjour, Je vous lis depuis un moment à la recherche de réponse pour ma situation particulière. Je n'ai jamais trouvé un site de votre qualité comme le vôtre pour discuter de tous ces sujets qui étaient encore plus tabou quand j'étais ados. Si la lecture de certaines de vos questions me permettent de me déculpabiliser sur certains points, j'ai encore quelques problèmes qui ont resurgi récemment. Si seulement, vous aviez existé lorsque j'étais adolescent, je pense que je ne vivrai pas dans ma frustration actuelle ! Je suis en couple depuis plusieurs années avec 2 enfants, j'aime beaucoup ma femme et pour rien au monde je ne la quitterai. J'ai toujours eu des fantasmes homosexuels depuis l'adolescence en alternance avec des fantasmes hétérosexuels. Rien de plus normal aujourd'hui, mais à l'époque quand enfant et ado, la seule source d'information était la télé et les magazines papiers, je le percevais comme très anormal mes envies homosexuelles. J'ai totalement déculpabilisé par rapport à mes fantasmes homosexuels avec votre site, seulement très récemment. Pourquoi il n'existait pas quand j'étais adolescent ? Maintenant, je regrette de n'avoir jamais eu de relation homosexuelle quand j'étais adolescent ou jeune adulte, le sujet étant encore plus tabou que maintenant. Parfois je regrette de ne pas être adolescent en ce moment, l'homosexualité semblant mieux acceptée par les nouvelles générations. Je me sens très frustré sexuellement de ne pas avoir eu ou essayé de relation homosexuelle, pourtant l'envie ne me manquait pas, j'avais commencé à correspondre avec des personnes homosexuelles sur Internet avant d'abandonner par honte vis à vis de mon entourage. Je me suis souvent interrogé si je n'allais pas devenir exclusivement homosexuel par moment pour vous expliquer ma frustration de maintenant, j'étais très perdu émotionnellement à cette époque, avant de me mettre en couple hétéro avec plusieurs filles successives. Il m'est arrivé de tomber amoureux d'hommes entre 14 et 24 ans, en alternance avec des femmes, mais c'était encore moins concevable à l'époque d'être bi ou homo dans les années 90 et au début d'internet, donc j'ai du refouler tous mes désirs homosexuels. Je pense que si je redevenais jeune maintenant, j'aurai assouvi ces fantasmes homosexuels, cela semble mieux accepté maintenant. Cette frustration homosexuelle me revient donc comme un boomerang, je regrette de n'avoir jamais eu de rapport sexuel avec un homme, mais j'aime ma femme et je ne pourrais jamais la tromper avec une femme ou un homme. Je suis heureux en couple et avec mes 2 enfants. Comment gérer cette frustration sexuelle qui est revenue et faire pour qu'elle disparaisse ? Je tiens à vous préciser que c'est cette frustration qui me pèse beaucoup et pas le fait d'avoir des fantasmes homosexuels toujours existants, toutes vos réponses à d'autres personnes m'ont déjà éclairés sur ce sujet et m'ont fait accepté ma bisexualité au niveau sexuel ? Avez vous des conseils ? Julien.



En tant qu’homme bisexuel, j’ai l’impression de réprimer une partie ...

En tant que bisexuel homme Je me suis longtemps présenté comme plus masculin, mais j’aime bien cette partie de moi plus sensible, plus féminin, plus “gay” que que j’exprime à l’occasion mais que j’ai tendance à réprimer par peur d’être étiqueté gay et ne plus être attirant pour des femmes par manque de virilité. Cette peur est telle justifiée ou je m’en fais pour rien ? Merci =)


Comment reconnaitre les signes qu’une personne est homosexuelle ? Y ...

Hello, Je suis très timide avec tout le monde. Ma timidité me bloque avec les autres pour avoir une relation amoureuse au moins une fois dans ma vie, ça devient pénible. Après m'etre longtemps interrogé sur mon orientation, je ne la connais pas encore vraiment à 19 ans, j'ai envie de suivre mes envies sexuelles de toujours, "faire l'amour avec des garçons, j'en rêve presque tout le temps depuis mes 11 ans" et donc draguer des garçons plutôt que des filles, je me dis que la drague c'est plus facile avec des hommes qu'avec des femmes, à cause de ma timidité maladive. J'ai bien peur de pas etre hétéro et etre gay. Je me dis que le fait de ne jamais etre sorti avec une fille, c'est que sexuellement, c'est les garçons qui m'attirent et donc ca me faisait une motivation en moins pour vaincre ma timidité et pour essayer de sortir avec une fille par rapport à d'autre gars (dont la motivation principale pour sortir avec une fille est avant tout sexuelle pour mes potes et pour leur égo), parce que ma motivation principale avec les femmes est romantique et pas sexuelle et parce que sortir avec une fille aurait flatté mon ego par rapport à mes amis et mieux vus par mes amis (j'ai une réputation de loser avec les filles, ça fait mal) et ce n'était donc pas une bonne motivation. Je me dis qu'au final, je n'ai pas poussé mon talent pour sortir avec des femmes, parce qu'en réalité, je voudrais être avec des garçons, mais je ne me l'étais pas pris conscience jusqu'à maintenant, parce que la famille et les amis te poussent vers les filles. Et aussi, tout le monde me croit hétéro à 100% depuis toujours par mes comportements vis à vis des filles, et donc ça m'a donné l'illusion à moi aussi pour une question d"égo par rapport aux autres. Donc je suis le premier surpris par moi même de me rendre compte qu'à 19 ans en entrant à l'université, je suis homosexuel, parce que aujourd'hui je me rends compte que j'ai envie d'être sexuellement en contact avec des garçons à l'université et donc en rencontrer pour cette raison, je ne sais pas encore si c'est aussi romantique mes attirances, parce que ça me fait beaucoup de choses à intégrer et accepter pour moi avec cette prise de conscience tardive. Comment le déterminer si mes attirances sont aussi romantiques ou bi-romantiques ? Est-ce que ça peut venir plus tard, le jour où j'aurai eu une 1ère expérience homosexuelle ou est-ce que ça peut se déterminer maintenant ? Quelles sont les questions à se poser pour le savoir ? Je voulais savoir si les homosexuels portaient des signes distinctifs de reconnaissance pour se reconnaître entre eux, connus que par eux ? J'ai très peur d'aborder un garçon et de me rendre compte qu'il est hétéro ? J'ai peur de l'agression homophobe ... J'ai lu que les garçons avec le pubis rasé pouvait être gay. Je me suis rasé le pubis (et parce que je trouve ça très excitant sexuellement personnellement) parce que je vais en club de sport et les douches sont collectives et je me dit que peut être si il y a un garçon gay au club, je pourrai me faire remarquer par lui de cette manière. J'espère ne pas être ridicule, mais je suis prêt à faire n'importe quoi pour rencontrer une personne gay de manière sécurisée, j'en ai très envie, et donc multiplier les signes discrets entre gays (s'il y en a) sans me dévoiler aux personnes non gaies. Je sais pas comment faire pour rencontrer et ma très grande timidité n'arrange rien (et s'il faut aussi assumer être homosexuel en public, ça fait beaucoup trop d'efforts pour moi à réaliser en même temps, en plus de ma timidité), le plus simple pour moi serait que l'autre garçon fasse le premier pas. Je ne veux pas aller sur internet pour des rencontres avec des hommes, j'ai très peur de mauvaises rencontres, j'ai lu dans la presse que des garçons étaient tombés dans des guet-apens homophobes pour les agresser. Alors si ma première rencontre se finit par une agression, ma famille va apprendre que je me suis fait agressé parce que homosexuel, ça va faire beaucoup à gérer en plus du traumatisme et j'ai déjà vécu à 14 ans une agression physique pour racket, je suis très flippé depuis mes 14 ans de me faire agresser à nouveau. Comment reconnaitre les signes qu'une personne est homosexuelle ? Y-a-t-il un moyen ? Je suis donc un peu flippé pour rencontrer quelqu'un, en plus de ma timidité, cette situation me stresse beaucoup, je me dis tout le temps pourquoi l'homosexualité n'est pas acceptée comme l'hétérosexualité par notre société, ça fait beaucoup de personnes malheureuses à cause de ces conneries de bienpensance sur l'hétérosexualité ? Quels sont vos conseils ? Richard.


J’imagine mon futur avec une femme, mais pas avec un ...

Bonjour, Alors mon problème est le suivant: J’ai 22 ans, j’ai même pas eu une relation amoureuse, je ne sais pas encore quelle est mon orientation sexuelle, je n’ai jamais eu des sentiments pour les femmes ni pour les hommes, j’aime bien regardé du porno gay, mais juste en masturbant, j’imagine mon future avec une femme que j’aimerais bien aimé, mais pas avec un homme, déjà ma religion ne permet pas cela, même si je le veux, mais moi je veux bien avoir une relation avec une personne de sexe opposée. J’ai déjà eu une expérience homo mais c’était juste avant de savoir que ce n’est pas ce que je veux vivre. Cette expérience m’a vraiment influencé sur mon comportement, sur ma vie sociale et privée, je ne peux y parler à aucune fille, parce que j’ai peur qu’a un moment donné nous sommes dans une relation développé et que je ne sens toujours pas bien à l’intérieur de moi. Actuellement, je suis anxieux, je ne sais pas quoi faire, je suis coincé, toute ma vie n’a aucun sens pour le moment, je suis désespéré et je ne trouve aucune solution à ce problème. Merci




Je ne sais pas si je suis bisexuelle et comment ...

Bonjour, je m' appelle zoé et j'ai 14 ans bientôt 15. Je ne sais pas si je suis bisexuelle et comment l' annoncer a ma famille. Jusqu'à présent je suis toujours sortie avec des garçons mails il y a des filles que je trouve belles et attirantes (pas sexuellement) et j'ai comme envie de les embrasser je sais pas si du coup je suis bisexuelle ou si je les trouve belles parce qu' elles sont juste belles. Quand j'y pense, je me verrais sans soucis avec une fille mais j' aime aussi les garçons. Je ne sais pas comment l' annoncer a mes parents je pense pas qu' ils vont s' énerver mais je ne veux pas qu'ils pensent que je ne suis plus la même ou qu'ils me voient différemment. J'ai déjà essayé de voir leur point de vue en en parlant de la bisexualité avec a mère sans lui dire mais elle a répondue: "Je ne comprends pas , j'ai du mal a le concevoir" et je sais pas si c'est mauvais signe , je ne veux pas qui' ils aient l'impression d'avoir une étrangère en face d'eux ni que ça empiète sur notre relation. merci beaucoup. Zoé


Le mot bisexuel ne me définit pas, comment me définir ...

Salut Alterheros, Je n'arrête pas de changer, je suis un peu perdu. Comment me définir ? Ado, j'étais persuadé être gay de 11 à 17 ans, avec tout le temps envie de sexe avec des mecs de mon âge, c'était de la folie, mais trop timide à l'époque pour oser. De 17 à 19 ans, j'étais persuadé être hétéro avec tout le temps envie de sexe avec des femmes, c'était aussi de la folie, mais aussi encore trop timide pour essayer. De 19 à 25 ans, de nouveau gay. De 25 à 28 ans hétéro. Et là encore gay à 29 ans. Mes premières expériences sexuelles avec quelqu'un ont été tardives (je ne savais pas sur quel pied danser avant de me dire "il faut te lancer sans honte" à 21 ans et en prenant courage sur ma timidité). Mes toutes premières ont donc été gays à partir de 22 ans et mes toutes premières avec des femmes à partir de 26 ans. Je suis seul actuellement, mes relations n'ayant jamais dépassé le stade de quelques mois ! Le mot bisexuel ne me définit pas du tout et je n'aime pas ce terme pour moi, durant chaque phase, je suis très axé sur une seule genre de personne (soit homme, soit femme) pendant plusieurs années mais jamais sur les 2 genres en même temps ou très peu. Je ne sais pas ce qui déclenche ces phases. Avez vous une idée ? Je ne sais pas quel terme utiliser pour ces personnes sans les blesser dans mon message (désolé, beaucoup perdu aussi là-dessus avec toutes les définitions qu'il y a maintenant sur le web), mais avec le temps, si ça arrivait un jour, je me suis aussi ouvert à la possibilité d'aimer romantiquement et avoir des rapport sexuels avec d'autres personnes qui ne se définissent ni homme - ni femme, ou qui auraient changé de sexe au cours de leur vie ou avec des hommes avec un corps féminin ayant gardé un sexe masculin, ou une femme avec un corps masculin ayant gardé un sexe féminin. Je ressens de l'excitation romantique et sexuelle à rencontrer et découvrir des personnes différentes du classique duo homme/femmes. Si ça arrivait, ça serait tout nouveau pour moi. Je n'ai jamais fait de coming-out, mes attirances fluctuant trop dans la durée. Comment m'identifier et mettre des mots sur ce que je vis, c'est le bordel dans ma tête, c'est un peu stressant toutes ces fluctuations sexuelles ? Pouvez vous me donner des pistes et des clés pour me mettre au clair dans ma tête et me déstresser ? Julien.



Suis-je bisexuelle?

Bonjour sa me soulage de pouvoir vous parler. Et bien ses en 4eme que j'ai été attiré la première fois par une fille. Je suis actuellement en première année et depuis lors j'ai été encore attiré par 2 ou 3 filles. Je ne vois pas couché avec elle mais j'ai eu un besoin fort de les embrasser. J'ai déjà eu a smacker deux d'entre elle mais juste amicalement. Peu après quand il se passe rien je récent plus rien et souvent je me sens très mal d'avoir eu ses sentiments à l'égard de certaines de mes amies. Je sais pas ce que je suis , bi? J'ai toujours été en couple avec des garçons. Aider moi Label