Tag: Bisexualité


Comment faire pour guérir mon apathie ? Que dois-je faire ...

Bonjour , Je vous remercie pour tout les soutiens que vous m'avez apporter grâce a vous j'ai pu faire le point sur ma sexualité . En 2019-2020 j'ai découvert que j'aimais les filles et ça m'a fait paniquer parce que mes parents sont super homophobes . En plus j'aimais ma meilleure amie qui elle , est hétéro . j'ai commencé a stressé en plus il y avait le brevet a passé puis mes parents qui me poussait a vivre entre deux maisons ( ils sont toujours ensemble ) après avoir accumulé tout ce stress j'ai perdue beaucoup de cheveux et j'ai aussi eu un déséquilibre dans ma flore vaginale . Et maintenant en cherchant sur le net , en essayant de me comprendre je trouver le mot qui me décrivait un peu trop bien ( apathique) pour en être sûr j'ai parlé a un psy à l'école de ce que je ressentais sans lui parler de ma sexualité et il m'a confirmé que j'étais apathique . comment faire pour guérir mon apathie ? Que dois-je faire pour enfin accepté ma bisexualité ? Le homophobes sont partout même a la maison alors je dis a personne si chui pas hétéro . Anabelle


Je me demande si je ne serais pas bisexuelle. Le ...

Bonjour, ça fait plusieurs mois que je me demande si je suis bi. Je crois que toute ma vie j’ai eu ce questionnement en tête « est-ce que je suis attirée par les femmes ? » mais je me rassurais par le fait que je suis attirée par les hommes et que ça me suffit. J’avais peur de me poser la question de mon attirance envers les femmes parce que j’ai grandi dans une famille pas très ouverte sur ça qui considère que c’est bizarre. Du coup j’étais très crispée dans beaucoup de situations parce que parfois je ressentais un sentiment étrange pour certaines filles qui me faisait un peu peur mais je me suis toujours dit que c’était une sorte d’admiration ou de fascination mais je ne sais pas trop en fait. En regardant des séries ou des films, quand il y avait une histoire d’amour, j’ai toujours essayé de me concentrer plus sur le garçon parce que « c’est lui qui doit m’attirer comme je suis hetero », et quand il y avait un couple de 2 femmes qui s’embrassaient par exemple, je me crispais en mode « tu ne dois surtout rien ressentir, t’es hetero ». Ça a duré toute ma vie jusqu’au ce que je commence à voir plus de personnes parler de leurs questionnements au sujet de leur orientation sexuelle sur tiktok ou dans des séries ou même dans la vraie vie. A ce moment là je me suis autorisée à réfléchir à ce que je ressens pour les femmes, et j’ai constaté que ça m’attirait d’embrasser une femme, que je pouvais être attirée sexuellement par elles. Le problème c’est que je suis tout le temps en train de me demander si je ne me trompe pas, je « teste » cette attirance tout le temps parce que j’ai l’impression que c’est différent de ce que je ressens pour les hommes. Par exemple, j’ai plus l’habitude de regarder les hommes, de ressentir qu’ils m’attirent alors que les femmes je suis un peu perdue entre l’admiration et l’attirance, parfois c’est clair dans ma tête et parfois c’est flou. Et puis ça varie selon les jours et j’ai beaucoup de mal à m’imaginer en couple avec une fille parce que j’ai grandi avec des modèles de couples hétérosexuels donc c’est dur pour moi de faire la différence entre ce qui m’attire et ce qu’on m’a appris à désirer. Bref je suis un peu perdue, est-ce qu’en fait je suis bisexuelle ou est-ce que je me fais des idées ?


Je suis bisexuelle et je vis dans un pays arabe, ...

Alors bonsoir , je m’appelle Mélissa j’ai 20 ans , je vis dans un pays arabe ou la femme doit aimée les hommes et vis versa , par contre depuis mon plus jeune âge j’ai toujours étais plus proche des femmes , bon avant pour moi c’était amical et rien de plus jusqu’au jour où j’ai rencontrer une fille qui a chambouler ma vie , je l’ai aimée du jour où j’ai posée mes yeux sur elle , j’avais 14 ans a cette époque j’ai garder mes sentiments pour moi durant 3 ans après elle a décider de mettre fin à notre amitié ce qui m’a donnée le courage de lui avouer mes sentiments , au départ elle l’a très très mal pris mais après quelques mois elle est revenu j’ai cru vraiment qu’elle l’a fais de bonne foie et qu’elle m’a donnée une seconde chance mais finalement elle me prenais pour son passe temps , elle n’a d’ailleurs jamais hésiter à m’insulter de toute les insultes que vous pouvez imaginer ni à utiliser toutes les choses que je lui ai raconter contre moi , j’ai supporter toutes ces choses là en me disant que c’est moi qui ai trahis sa confiance en premier , tout ça à durée plus de 6 ans jusqu’il y’a 6 mois de ça elle a couper tout contacte avec moi et durant ces quelques mois je me suis rapprocher d’une autre fille et là j’ai l’impression de retomber encore une fois dans le même piège , je commence à l’apprécier un peu trop j’aime lui parler tout le temps , elle me laisse vraiment pas indifférente , sachant qu’on est un peu trop tactile , on se smack on se caresse elle aime me toucher et parfois ça dépasse un peu les limites , mais pour elle tout ça ne signifie absolument rien , du coup voilà je ne sais plus quoi faire continuer à entretenir cette relation avec elle , m’éloigner d’elle , est-ce vraiment de l’amour où seulement du désir , et surtout j’en ai marre d’aimer mes potes ça me dérange tellement d’aimer chaque fille qui m’approche j’aimerais bien avoir votre avis et surtout des solutions si vous en avez Merci de m’avoir écouter Mélissa



Je ne sais pas si je suis bi, pan, omni ...

Bonjour, Je m'appelle Manaële (mais je préférerais qu'on m'appelle Elio si possible), j'ai 14 ans et je suis en couple avec une personne non-binaire. Jusqu'à maintenant je me suis toujours dit que j'étais bi, mais récemment j'ai commencé à avoir des doutes. Je ne sais pas si je suis bi, pan, omni ou autres et ça m'embête car quand les gens me demandes je ne sais jamais quoi répondre. Et pareil pour mon identité ; je suis biologiquement une fille, mais j'ai de nombreuses périodes où j'aimerai vraiment beaucoup être un garçon. Alors forcément ça m'embrouille. Si vous avez des idées ou des solutions pour m'aider à régler ces "problèmes" c'est avec plaisir que je les prends. Elio


Je m’interroge sur mon identité de genre depuis la découverte ...

Bonjour, je souhaite avoir des réponses concernant ma situation: cela fait bientôt 2 mois que j'interroge mon identité de genre, ces questionnements font suite à la découverte de ma bisexualité et produisent en moi beaucoup d'incertitude et donc d'angoisse. Mes états d'esprit sont très instables, certains jours je suis serein, d'autres je ressens un malaise en moi quand j'y pense, et encore d'autres j'angoisse énormément. Je me suis déjà posé la question de si mon identité de genre correspondait à mon sexe masculin, je me suis dis que oui j'étais un homme mais que cela ne signifie pas grand chose pour moi. En effet, je préfère être genré au masculin (bien qu'à présent les façons de me genrer me font penser à mes questionnements) mais si l'on me genre au féminin, je ne serai que surpris sans que cela me révolte. J'ai 15 ans, j'ai toujours été en adéquation avec mon genre, je me suis réjouis de ma puberté et mon envie d'être un "vrai" homme m'a pas mal animé pendant ma vie et continue de le faire. Je sais que l'identité de genre est complexe, c'est pour cela que j'aimerai que vous m'aidiez à avancer dans cette période angoissante.


Je suis un garçon qui aime un garçon, mais c’est ...

Je suis en Afrique. J'aime un garçon depuis des années, on a essayé de passer à l'acte. Lui il veut vraiment. C'est moi l'actif, mais j'ai peur. Car je veux devenir pasteur et lui aussi. On s'aime vraiment, mais c'est chose impossible, à cause de notre pays, le Cameroun, notre situation ethnique et religieuse. Mais c'est l'humain que j'aime le plus !! Aidez moi à m'en sortir. Je me masturbe en pensant à lui, lui il fait pareil. Qd j'essaye de faire rapport sexuel à la femme, je suis excité, mais je ne bande pas bien. Qd je pense à lui, je bande comme un cheval !!! Que faire ???



Mon mari est bisexuel et je crois qu’il n’a pas ...

En couple hetero à la base et exclusif mon mari s'est révélé dans un premier temps bisexuel en ayant besoin d'assouvir ses pulsions homo. Il m'aime toujours et ne veut pas me perdre. Mais au fil du temps il s'avoue de plus en plus homo mais ne veut toujours pas me quitter. Il est homo dans ses pratiques sexuelles mais ne veut pas de sentiments. Notre sexualité lui plaît également. Je veux lui laisser cette opportunité de pratiquer avec les hommes mais pas aussi souvent qu'il le souhaite.


Est-ce que je suis homoromantique ou biromantique? J’ai été en ...

Bonjour je suis Annabelle . Je suis une fille même si j'en suis pas trop ravi , j'aime bien me vertir comme les garçons et mes parents n'aime pas ça . j'ai déjà eu trois petit ami mais a bien y réfléchir je n'ai aimé aucun d'eux . Sexuellement les garçons m'attirent autant que les filles à cause de ça je suis très confuse et je ne sais pas trop si je suis homoromantique ou biromantique . ça fait six mois que je suis célibataire et pense toujours a ce que je suis vraiment et j'ai peur de décevoir ma mère . Je voudrais que vous m'aidiez à comprendre tout ça .


J’aimerais faire mon coming out pansexuelle et genderfluid à mes ...

Bonjour je m'appelle Anissa, j'ai 13 ans et je suis pansexuelle et genderfluid. En premier lieu j'aimerais faire mon coming-out à mes parents, à un certain moment je me considérée comme bi et j'avais fais mon coming-out à ma mère qui l'avait assez bien pris mais je n'ai rien dis à mon père qui malheureusement est ''homophobe'' et maintenant je suis perdue je ne sais pas comment annoncer à ma mère dans un premier temps dans que je suis pan et genderfluid et comment l'annoncer à mon père, ça me fait très peur mais j'ai tellement envie de leur dire mais je suis terrorisée à l'idée qu'il pourrait se montrer violent ou autres... J'ai aussi peur qu'il ne me considère plus comme son enfant. Pouvez vous m'aider s'il vous plaît?



Est-ce que mon amoureux est homosexuel? Est-ce juste un fantasme? ...

Bonjour, Cela fait 1 an que je suis en couple avec mon meilleur ami que je connais depuis maintenant 10 ans. Nous sommes tous les deux très amoureux, nous communiquons énormément et nous sommes remplis de projets à deux (Achat d'une maison, bébé, entreprise etc...). Nous avons une relation épanoui aussi bien sur le plan sentimental que sexuel. Récemment, j'ai retrouvé dans son téléphone des photos de lui dans les "effacés" (par pure hasard, je n'ai jamais fouillé dans le téléphone ni prit celui-ci sans son consentement), posant nu devant le miroir dans une certaine posture qui m'a laissé dans un premier temps perplexe. Nous en avions directement parlé, lui me disant que ça m'était destiné mais qu'il avait trouvé ça nul ce qui l'a finalement poussé à renoncer et ainsi les effacer. 3 semaines ce sont écoulées. Puis est arrivé ce fameux soir ou je voulais faire un gâteau dont la recette avait été cherché avec son téléphone. C'est à ce moment la que je me suis aperçu qu'il regardait des pornos gay, plusieurs, tous les jours depuis des mois... voir des années sur l'historique Google. Nous en avons discutés dans la bienveillance. Il me dit que cela reste du fantasme, qu'il était épanoui pour la première fois avec une fille, qu'il m'aime réellement, qu'il était allé voir un psy pour ça et même envisagé se mettre sur un site de rencontre gay pour avoir le cœur net sur son orientation. Il n'est jamais allé au bout se disant qu'il n'était pas attiré par un garçon dans la vie quotidienne et que cela restait seulement un fantasme. Mais qu'il en avait honte et qu'il ne comprenait pas pourquoi il avait toujours ce besoin de faire ça tous les jours. Dans cette histoire, ce qui me fait mal, ce n'est pas le fait qu'il puisse aimer les hommes. Mais c'est que je vois en lui depuis des années un mal-être, une sorte d'inconfort avec lui même sans jusque la avoir pu réellement l'expliquer. Il pleure très régulièrement, dit ne pas mériter les relations humaines et se sentir nul, mal dans sa peau. Je l'aime énormément, à tel point que je serais prête à tout pour l'aider, l'épauler et l'apaiser. Seulement j'aimerais y voir plus clair, comprendre et pas forcément l'enfermer dans une case. Est-il gay ? Est-ce qu'un fantasme? peut-on aimer une femme tout en étant attiré par l'homosexualité ? d'ailleurs est-il réellement attiré par ça? Est-ce du déni? Je ne sais pas quoi penser de tout ça... je vous remercie Carmen