Tag: bisexualilté


Est-ce normal de pas être sûre de mon orientation après ...

Bonjour à vous, Déjà je voulais vous remercier car j’ai déjà lu beaucoup de vos réponses et ça m’a parfois beaucoup calmé dans mes questionnements. Maintenant, j’aimerais vous parlez de mon ressentie et surtout de mon parcours pour permettre des réponses plus précises sur mes questionnements. J’ai 16 ans donc l’adolescence, qui n’a pas été simple dès le début pour moi. Depuis petite je suis attirée par les hommes, de tous genres, de tous caractères. Mon premier vrai amour a été au collège : j’adorais ce garçon, je fantasmais sur notre relation et là il m’a demandé de sortir avec moi (j’étais trop heureuse). Néanmoins, quelque chose d’improbable arrive : blocage énorme. Je n’arrive plus à lui adresser la parole, à le toucher, je ne suis pas à l’aise. Je le quitte et je m’en suis vraiment voulu, j’ai même continué à avoir un petit crush sur lui à la suite du collège car je l’aimais vraiment. (De plus après cette rupture j’ai eu pendant deux trois jours des questionnements pour savoir si j’étais lesbienne mais c’est vite partie) Ma deuxième expérience masculine fu en seconde. Et l’a pas de blocage, youpi ! Le premier baiser avec ce garçon a été on peu le dire pas fou. Après ce dernier j’ai douté de l’aimer vraiment parce que c’était trop baveux, trop brouillon. Mais après des doutes et après du recul ce premier baisser n’étais pas si horrible que ça et j’ai énormément aimé ce garçon. Mais il m’a quitté, j’ai été très triste et je trouve que je l’ai refoulé, ce qui m’a je pense encore fait plus de mal. Pour le côté féminin, les questionnements sont arrivé quelques semaines après ma rupture avec une amie. Elle était incroyable, superbe vraiment je l’adorais mais le fait que mon corps me disait que j’étais lesbienne me faisait des crises d’anxiété et de pleures. Je suis descendu très bas, jusqu’à perdre l’appétit, le sommeil, et l’envie de tout. (Je vois une psy pour tout ça, et je vais mieux) Mais j’ai rebondis, j’ai pris mes distances avec cette fille car j’en avais besoin, elle en reste tout de moins superbe, et j’ai essayé de me relever et de reprendre contacte avec la réalité. Je pense que comme deuxième expérience féminine je vais parler d’une autre fille sur qui je pense avoir un crush véritable, car je ressens comme ce que j’ai pu ressentir avec les hommes. Vous allez me dire mais où sont les problèmes ? Bah c’est que j’ai l’impression d’être bisexuelle mon parcours en dit long, mais une voix en moi, me dit que je suis lesbienne. Une affirmation qui sonne comme un poignard. Et cette voix elle me ramène dans mes crises de pleures et d’anxiété que le terme bisexualité avait calmé. Donc voilà, je ne sais pas si ce blocage avec ce garçon et mon premier baiser sont révélateurs d’être lesbienne, où si c’est juste comme ça. J’aimerais noté que en ce moment mon attirance pour les femmes est plus forte et que celle des hommes est très faible, ce qui conforte mon esprit vers le lesbiannisme. Mais j’ai aussi rencontré des hommes pas génials qui m’ont fait du mal donc je ne sais pas si ça peut être lié. Le label lesbienne ne me rend pas heureuse j’ai l’impression. Et dans cette période de questionnement, il est difficile pour moi d’essayer de fantasmer ou d’imaginer être dans une relation car j’ai peur de me tromper et donc de mentir à l’autre. Je vous demande donc, si vous avez le temps de me répondre, est ce que mon parcours est révélateur d’une bisexualité ou d’être lesbienne? Est ce que cette voie à raison sur mon orientation sexuelle ? Est ce que c’est normal de pas être sure de soi après des mois de réflexion (bientôt un an) ? Est ce que vous pouvez me donner des conseils pour calmer les questionnements et peut être me partager des témoignages pour voir d’autres chemin similaire au mien ? Merci d’avoir lu cette énorme pavé, je m’excuse pour les fautes d’orthographe surtout et je vous remercie grandement pour votre réponse (en espérant que j’ai été claire)


Je pense peut-être être bi ou pan, mais je ne ...

Bonjour, j'ai 27 ans et ça fais de longues années que je me questionne sur mon orientation sexuelle. Depuis la fin du lycée j'ai toujours été en couple avec des garçons tout en ayant des attirances sexuelles et romantiques pour certaines filles. Je ne parlais pas de ces attirances car je suis assez réservée sur les sujets liés aux sentiments et à la sexualité et j'ai beaucoup de difficultés à affirmer certaines parties de mon identité. Ayant eu des relations longues qu'avec des garçons, dans lesquelles je n'ai jamais été épanouie, mes proches m'ont toujours considéré comme hetero. Au fond de moi je sais que je ne suis pas hetero mais je ne peux pas le justifier et lorsque quelqu'un me met dans la catégorie hetero je sens un grand malaise en moi. Parfois j'ai l'impression que ce sont les autres qui on décidé pour moi cette part de mon identité et je me fatigue à essayer d'y correspondre. Je me sens souvent comme une imposteur et jamais vraiment moi même. Pourtant mes proches ne sont pas homophobes mais je ne parviens pas à leur parler de ça car j'ai quand même peur de leur jugement. Pendant toutes ces années j'ai la sensation de vivre caché et ça me rend très malheureuse. Mais maintenant je sais que je ne peux plus vivre de cette manière et ça fais presque un an que sens une transformation. L'élément declancheur c'est quand je suis tombée amoureuse d'une fille de mon entourage. D'habitude j'ai des crush qui peuvent durer un peu mais la c'est bien plus fort que ça, j'ai vraiment sentie que je tombais amoureuse de cette fille. Mais je n'ai jamais su lui dire, j'ai gardé cette histoire pour moi et je souffre de ça. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai une profond honte de moi et de mes sentiments et j'ai des pensées très dures envers moi même, je me sens méprisable. Je ne comprends pas pourquoi j'ai honte de moi. Je ne suis pas dans un entourage homophobe alors souvent je me dis que c'est moi qui suis homophobe envers moi même, parfois je me sens ennemie à moi même. Et alors j'ai honte d'avoir honte. Parfois quant on parle d'homosexualité ou de bi sexualité avec mon entourage je me sens très angoissée tout d'un coup. J'ai peur d'être découverte, alors malgré moi j'évite d'aborder le sujet. Aujourd'hui je suis très triste car celle dont j'étais amoureuse s'est mise en couple avec quelqu'un, j'ai senti mon cœur se briser et je n'ai pas pu le partager avec un.e ami.e qui aurait pu m'aider. Je me sens enfermée en moi même avec de l'angoisse. J'aimerai pouvoir vivre ma vie sexuelle et sentimentale de manière naturelle, en allant vers celles et ceux qui me plaisent. Mais j'ai toujours ce blocage à cause du regard des mes amis. J'ai peur de leur réaction s'ils me voyaient embrasser une filles en soirée par exemple. Au fond j'ai peur qu'ils se moquent de moi et si je leur parle de mes attirances j'ai peur qu'ils me disent que je me trompe, que je ne suis pas vraiment bi. J'ai peur de ne pas correspondre aux attentes et aux caractéristiques qu'on s'est fait de moi. Une de mes peurs c'est qu'on me demande mon orientation sexuelle, je ne me sens absolument pas prête à dire aux autres que je suis potentiellement bi ou pan. Je me sens illégitime. J'ai peur qu'ils ne me croient pas ou bien qu'ils m'en veuillent de leur avoir menti pendant tout ce temps. Ça me stresse aussi si on me demande si j'ai déjà eu des expériences avec des filles car je ne sais pas si je peux dire que je suis bi ou pan sans n'avoir eu de relations sexuelles avec une filles. En général ça me stresse quand on me questionne sur mon identité sexuelle car je vis mal le fais que mon identité ne sois pas fixe. Tout ce que je sens au fond c'est que je ne suis pas hetero c'est tout. Ces réflexions ont pris trop de place et ça me gâche un peu la vie. Je sens que je m'isole de plus en plus, j'ai des idées noires, je me dévalorise et je suis trop souvent déprimée. Je ne sais pas quoi faire pour avancer mais déjà de vous avoir écrit c'est un premier pas et je vous remercie par avance pour votre réponse.


Je viens de dévouvrir que mon copain est bi et ...

Bonjour, Je suis en couple avec mon copain depuis 11 mois et je viens de dévouvrir que mon copain est bi. j'ai trouvé ses messages avec un homme et une site de rencontre pour les gay et bisexuelles qu'il a créé spécialement pour cela. il a posé une annonce pour un plan suce, des hommes lui ont répondu et il à renvoyé un message qu'à un mec. J'ai été totalement choqué et triste... j'ai pleuré toute la nuit, jusqu'à ce qu"il se réveille. Il a rencontré cet homme chaque 2 ou 3 semaines pour faire le sex derrière mon dos. Je lui ai montré ma découverte et lui ai demandé des explications, il m'a répondu qu'il n'avais pas réussi à me dire qu'il était bi, que ce n'étais pas régulier qu'il ai des échanges avec des hommes que ça ne comptais pas pour lui. Il m'a encore menti alors que j'ai fais des captures d'écran de toutes les discussions et tout ce qu'il fait, il les raconte à cet homme et là je me pose des question, est ce qu'il tient à cet homme? est ce qu'il est bi ou gay? J'ai peur, je tiens enormement à lui mais quelque chose s'est cassée je crois... je n'arrive plus à dormir, je ne pense qu'à ça, je suis tellement blessé. Il m'a dit qu'il aime le penis et il a besoin de ça .. J'ai besoin de savoir ce que vous en pensez, j'ai besoin que vous me disiez qu'est ce que je dois faire, doit je le quitter ? car je suis totallement perdue. merci de vos réponses...




Ma patronne me regarde souvent… comment savoir si je lui ...

Bonsoir, j'ai une folle attirance pour une femme que je côtoie assez souvent. Il se trouve qu'en plus c'est ma chef. Elle est mariée, moi non, par contre j'ai vécu une petite histoire très courte avec une fille une fois. Concernant ma chef, nous nous entendons très bien, plusieurs fois je suis allée chez elle. Disons que nous nous sommes rapprochées il y a quelques mois (a cause du travail) et que cela a facilité le contact entre nous. De plus, nous avons beaucoup de points communs. Son comportement est parfois un peu ambigu.. par ex, une fois elle me parlait, j'avais les yeux fixés sur ses lèvres, et elle m'a fait un léger sourire, je sais qu'elle me regarde pas mal quand elle croit que je ne la vois pas... et elle me regarde de la tête aux pieds! Seulement, je n'ose rien dire ni rien faire car c'est quand même mon employeur. Elle me plait tellement, je suis sure de mes sentiments a son égard Comment savoir si je lui plais? que faire? je lui envoie parfois des texto (boulot)...




Comment savoir si je suis bisexuelle?

Bonjour! moi, j'ai 14 ans et j'ai un petit problème c'est que je me demande si je ne serais pas peut-être bisexuelle.. Quand je regarde des films à la télévision et que je vois deux filles qui s'embrassent ou qui font l'amour, sa m'ecxite beaucoup et j'aimerais bien être à leurs places pour tout avouer. Parfois, je fais même des rêves où je me vois en train d'embrasser une fille, aussi mon plus grand fantasme serais de ''le faire'' avec une fille. Mais aussi, quand je suis avec un garçon, je me sens très bien dans cette situation surtout quand j'ai un chum, c'est l'amour fou.. mais j'aimerais bien aussi une fois dans ma vie peut-être sortir avec une fille.. Est-ce que tout cela fais de moi une personne bisexuelle??